Charles-Eugène Guye

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Charles-Eugène Guye
Solvay conference 1927.jpg

Congrès Solvay de 1927 sur la mécanique quantique. Charles-Eugène Guye, ainsi que plusieurs physiciens, dont Max Planck, Marie Curie ou Albert Einstein, y participent. Guye est assis à l'avant, le cinquième à partir de la droite.

Informations générales
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 75 ans)
GenèveVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Directeur de thèse
Étudiants de thèse

Charles-Eugène Guye, né le 15 octobre 1866 à Saint-Christophe, commune de Champvent dans le canton de Vaud, Suisse et mort le 15 juillet 1942 à Genève, est un physicien suisse.

Biographie[modifier | modifier le code]

Guye étudie la physique à l'Université de Genève où il reçoit son doctorat en 1889. De 1890 à 1892, il est privatdozent à Genève, et de 1893 à 1900, il est privatdozent au Polytechnicum de Zürich (aujourd'hui l'École polytechnique fédérale de Zurich). De 1900 à 1930, il est professeur ordinaire et directeur de l'institut de physique de l'Université de Genève.

Il a principalement étudié les courants électriques, le magnétisme et les décharges électriques dans les gaz. Il a réalisé des expériences qui démontrent la dépendance de la masse de l'électron à sa vitesse dans le but de valider les prévisions de Lorentz et Einstein dans le cadre de la relativité restreinte[1].

Il a participé aux 5e et 7e congrès Solvay. Il a écrit plusieurs ouvrages de vulgarisation et plus de 200 articles de physique[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

(de) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en allemand intitulé « Charles-Eugène Guye » (voir la liste des auteurs).

  1. a et b Hans-Jürgen Hansen, « Guye, Charles-Eugène » dans le Dictionnaire historique de la Suisse en ligne, version du 18 mars 2008.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :