Charles-Bretagne-Marie de La Trémoille

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Charles VI Bretagne Marie de La Trémoille né le 24 mars 1764 à Paris (Saint-Jacques du Haut pas) et mort le 10 novembre 1839, est le fils de Jean Bretagne Charles de La Trémoille et de Marie-Maximilienne princesse de Salm-Kirbourg.

Titres[modifier | modifier le code]

Descendance[modifier | modifier le code]

Il épouse le 10 juillet 1781, Louise-Emmanuelle de Châtillon, dame de Wideville. Elle est née le 3 juillet 1763 à Paris et est morte entre le 22 juin et le 4 juillet 1814 à Saint-Pétersbourg. C’est la fille de Louis Gaucher de Châtillon et d’Adrienne Émilie Félicité de La Baume Le Blanc. Elle est la petite-fille de Louis César de La Baume Le Blanc, duc de La Vallière.

Louise-Emmanuelle devient en mai 1785 Dame du palais de la reine Marie-Antoinette. Le 10 août 1792, elle est témoin de la prise des Tuileries, arrêtée et incarcérée à la prison de l'Abbaye, elle sera finalement libérée malgré les massacres de septembre 1792 et émigrera en Angleterre à Londres.

Elle deviendra écrivain et elle partira en compagnie de son beau-frère Marie-François-Emmanuel de Crussol pour la cour de Russie dès mars 1797, elle deviendra d’ailleurs dame d’honneur de la tzarine Maria Feodorovna. Ils eurent 1 fille :

  • Caroline de La Trémoïlle, née le 26 octobre 1788 à Paris et morte le 15 février 1791.

Le 9 juin 1817 Charles Bretagne Marie de La Trémoille épouse en secondes noces Marie Virginie de Saint-Didier. Elle mourra le 16 janvier 1829. Ils eurent 2 filles :

  • Charlotte de La Trémoïlle, née le 8 octobre 1825 à Paris et morte le 21 décembre 1879 à Paris. Elle épousera le 6 septembre 1843 le baron Franciscus Johannes de Wijkerslooth.
  • Éléonore de La Trémoïlle, née le 17 janvier 1827 et morte le 26 novembre 1846 à Paris. Elle épousera le 21 mars 1844 le prince Frédéric V de Salm-Kyrbourg.

Enfin le 14 septembre 1830, après deux veuvages, il se remarie avec Valentine Eugénie Joséphine Walsh de Serrant (née le 7 mars 1810 et morte le 10 septembre 1887), petite-fille de  François Jacques Walsh de Serrant, et héritière du château de Serrant en Anjou. « une tournure élégante et un esprit original (qui) a passé sa vie à ne croire ni à Dieu ni à diable et donnait bien l’idée d’une de ces grandes dames voltairiennes du siècle dernier » (Henri de Breteuil, op. cit., p. 153).

Ils eurent 2 enfants :

  • Marie-Henriette de La Trémoille, née en 1833 et morte en 1890. Elle épousera André de Grandmange (1832-1896),
  • Louis Charles de La Trémoille, qui continue la lignée de duc.

Liens externes[modifier | modifier le code]