Charles-Émile Callande de Champmartin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un peintre image illustrant français
Cet article est une ébauche concernant un peintre français.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Charles-Émile Callande de Champmartin
Champmartin-harem.jpg

Harem à Tripoli
(Musée des beaux-arts de Rouen)

Naissance
Décès
Nationalité
Activité

Charles-Émile Callande de Champmartin, né le à Bourges et mort le à La Neuville-en-Hez (Oise), était un peintre français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Portrait de Juliette Drouet en femme de Smyrne par Émile Callande de Champmartin (Maison de Victor Hugo)

Fils d'un couple de propriétaires, Jean Callande et Gabrielle Lemonnier, Charles-Émile Callande de Champmartin commence à exposer au Salon dès 1819. Il doit sa réputation à ses nombreux portraits et tableaux religieux, traités avec un pinceau de sensibilité romantique.

Il fut l'ami et l'élève d'Eugène Delacroix, dont il réalisa en 1840 un portrait visible au Musée Carnavalet. Un portrait d'Eugène Sue se trouve au Musée Magnin de Dijon avec trois autres toiles du même auteur. Cinq tableaux sont au Musée du Louvre et quatre autres au Musée national des châteaux de Versailles et de Trianon, dont un portrait du Maréchal Clausel (1835).

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Musée Magnin, Dijon
    • Portrait d'Eugène Sue
    • Le sacrifice d'Abraham
    • Chien gardant un lapin mort
    • Portrait de dame en bonnet à fleurs (attribué à)

Sources[modifier | modifier le code]

  • Charles Gabet : Dictionnaire des artistes de l'école française au XIXe siècle (Paris, 1831) p. 129.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :