Charlas

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Charlas
Image illustrative de l'article Charlas
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Occitanie
Département Haute-Garonne
Arrondissement Saint-Gaudens
Canton Saint-Gaudens
Intercommunalité Cœur et Coteaux du Comminges
Maire
Mandat
Jean-Pierre Duclos
2014-2020
Code postal 31350
Code commune 31138
Démographie
Gentilé Charlasiens
Population
municipale
236 hab. (2015 en augmentation de 5,36 % par rapport à 2010)
Densité 21 hab./km2
Géographie
Coordonnées 43° 13′ 40″ nord, 0° 41′ 39″ est
Altitude Min. 267 m
Max. 447 m
Superficie 11,32 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Haute-Garonne

Voir sur la carte administrative de la Haute-Garonne
City locator 14.svg
Charlas

Géolocalisation sur la carte : Haute-Garonne

Voir sur la carte topographique de la Haute-Garonne
City locator 14.svg
Charlas

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Charlas

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Charlas

Charlas est une commune française située dans le département de la Haute-Garonne, en région Occitanie.

Ses habitants sont appelés les Charlasiens.

Géographie[modifier | modifier le code]

Commune située dans le Comminges, à 18 km au nord de Saint-Gaudens.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes voisines.
Communes limitrophes de Charlas[1]
Blajan Saint-Pé-Delbosc Montgaillard-sur-Save
Lespugue Charlas[1] Saman
Sarremezan Cardeilhac Saint-Lary-Boujean

Hameaux et lieux-dits[modifier | modifier le code]

Le hameau d'Avezac fait partie de la commune.

Hydrographie[modifier | modifier le code]

La commune est arrosée par la Save et la Nère.

Polémique sur la construction d'un barrage sur la Nère toujours en cours (début 2007). Il s'agit d'une retenue destinée à une réserve d'eau pour soutenir l'étiage de la Garonne et de ses affluents de la rive gauche. Il n'est pas situé sur la Save mais alimenté par conduite forcée depuis une prise d'eau sur la Garonne. Le ruisseau de la Nère, qui est alimenté par le système Neste, est le seul cours d'eau qui se jette dans ce réservoir[2].

Toponymie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Administration municipale[modifier | modifier le code]

Le nombre d'habitants au recensement de 2011 étant compris entre 100 et 499, le nombre de membres du conseil municipal pour l'élection de 2014 est de onze[3],[4].

Rattachements administratifs et électoraux[modifier | modifier le code]

Commune faisant partie de la huitième circonscription de la Haute-Garonne, de la communauté de communes Cœur et Coteaux de Comminges et du canton de Saint-Gaudens (avant le redécoupage départemental de 2014, Charlas faisait partie de l'ex-canton de Boulogne-sur-Gesse et avant le elle faisait partie de la communauté de communes du Boulonnais).

Tendances politiques et résultats[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
2014 en cours Jean Pierre Duclos SE Agriculteur
mars 1959 2014 Pierre Cambus PRG  

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population

effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[5]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[6].

En 2015, la commune comptait 236 habitants[Note 1], en augmentation de 5,36 % par rapport à 2010 (Haute-Garonne : +7,35 %, France hors Mayotte : +2,44 %).
Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
575 553 519 510 596 619 594 610 609
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
567 558 556 525 516 522 539 543 507
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
431 483 507 509 409 402 327 307 301
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2009 2014
286 249 222 221 196 189 201 223 232
2015 - - - - - - - -
236 - - - - - - - -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[7] puis Insee à partir de 2006[8].)
Histogramme de l'évolution démographique
Évolution du rang de la commune
selon la population municipale des années : 1968[9] 1975[9] 1982[9] 1990[9] 1999[9] 2006[10] 2009[11] 2013[12]
Rang de la commune dans le département 230 242 384 340 358 370 366 365
Nombre de communes du département 592 582 586 588 588 588 589 589

Économie[modifier | modifier le code]

L'économie de la commune est essentiellement basée sur l'agriculture.

Vie locale[modifier | modifier le code]

Charlas fait partie de l'académie de Toulouse.

Sports[modifier | modifier le code]

Festivité[modifier | modifier le code]

Fête locale en novembre.

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]