Chargeur (informatique)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

À l'intérieur du système d'exploitation, le chargeur est responsable du chargement en mémoire d'un programme à partir du fichier exécutable correspondant, puis de la préparation de son exécution, puis de son exécution proprement dite.

Le chargeur est habituellement une partie du Noyau de système d'exploitation et est en général lui-même chargé durant la phase d'amorçage ; le chargeur reste en mémoire jusqu'à ce que le système d'exploitation soit rebooté ou arrêté (électriquement ou logiciellement).

Unix[modifier | modifier le code]

Sous Unix, le chargeur est un callback (fonction de rappel) pour l'appel système execve().

Microsoft[modifier | modifier le code]

Système embarqué[modifier | modifier le code]

Dans le cas particulier de système embarqué, il n'y a pas ce type de chargeur car il est inutile : tous les éléments (programmes et bibliothèques logicielles) nécessaires sont chargés dans la phase d'amorçage du système.

IBM 360 et 370 et IBM System z9[modifier | modifier le code]

Sur ces systèmes, les adresses en mémoire sont des adresses absolues (au lieu d'être une valeur de décalage par rapport à une adresse de base). Cela nécessite pour le chargeur de recalculer les adresses.

Voir aussi[modifier | modifier le code]