Chappes (Puy-de-Dôme)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Chappes.
Chappes
La mairie de Chappes en 2011.
La mairie de Chappes en 2011.
Blason de Chappes
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Puy-de-Dôme
Arrondissement Riom
Canton Aigueperse
Intercommunalité Communauté de communes Riom Limagne et Volcans
Maire
Mandat
Claude Boilon
2014-2020
Code postal 63720
Code commune 63089
Démographie
Gentilé Chappadaires
Population
municipale
1 635 hab. (2014)
Densité 160 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 52′ 10″ nord, 3° 13′ 18″ est
Altitude Min. 307 m
Max. 333 m
Superficie 10,21 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Puy-de-Dôme

Voir sur la carte administrative du Puy-de-Dôme
City locator 14.svg
Chappes

Géolocalisation sur la carte : Puy-de-Dôme

Voir sur la carte topographique du Puy-de-Dôme
City locator 14.svg
Chappes

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Chappes

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Chappes
Liens
Site web mairiechappes63.com

Chappes est une commune française, située dans le département du Puy-de-Dôme en région Auvergne-Rhône-Alpes. Elle fait partie de l'aire urbaine de Clermont-Ferrand.

Ses habitants sont appelés les Chappadaires.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

Chappes est située au cœur de la Limagne, riche terre de l'Auvergne. Elle se trouve à quelques kilomètres de Clermont-Ferrand.

Cinq communes sont limitrophes[1].

Communes limitrophes de Chappes
Ennezat Entraigues
Riom Chappes
Saint-Beauzire Lussat Chavaroux

Hydrographie[modifier | modifier le code]

Elle est traversée par le Bédat et deux de ses affluents (le Gensat et le Maréchat)[1].

Voies de communication et transports[modifier | modifier le code]

Voies routières[modifier | modifier le code]

Chappes est desservie par la route départementale 210 reliant Clermont-Ferrand à Ennezat et à Randan. La traversée du centre du village s'effectue par la D 210e ; une D 210c relie la D 210e à la D 8, cette dernière partant de la D 210e près de l'église pour rejoindre Lussat au sud[1].

Vers le nord-est, la D 78 permet de rejoindre Entraigues et vers le sud-est, la D 51 pour Chavaroux[1].

Transports en commun[modifier | modifier le code]

Deux lignes du conseil Général du Puy De Dôme (Transdôme) desservent la commune :

Réseau Ligne Tracé
Transdôme 68 Maringues ↔ Chappes (mairie ; salle des fêtes) ↔ Riom, le samedi, sur réservation[2]
70 Clermont-Ferrand ↔ Chappes (église) ↔ Thuret[3]

Urbanisme[modifier | modifier le code]

Logement[modifier | modifier le code]

En 2013, la commune comptait 636 logements, contre 578 en 2008. Parmi ces logements, 94,7 % étaient des résidences principales, 0,9 % des résidences secondaires et 4,4 % des logements vacants. Ces logements étaient pour 96,9 % d'entre eux des maisons individuelles et pour 3,1 % des appartements[a 1].

La proportion des résidences principales, propriétés de leurs occupants était de 82,5 %, en hausse sensible par rapport à 2008 (82,4 %). La part de logements HLM loués vides était de 5,7 % (contre 6,1 %)[a 2].

Histoire[modifier | modifier le code]

Seigneurie des Montgascon au XIIIe siècle, elle passa ensuite aux comtes d'Auvergne.

L'église était une annexe de celle de Saint-Beauzire jusqu'en 1789. Il existait jadis un couvent de religieuses de Saint-Marcel, qu'elles abandonnèrent au XVe siècle.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Administration municipale[modifier | modifier le code]

En 2011, Chappes comptait 1 514 habitants[4]. Ce nombre étant compris entre 1 500 et 2 499, dix-neuf membres sont élus au conseil municipal[C 1].

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
mars 2008 en cours
(au 9 avril 2014)
Claude Boilon[5] PS puis DVG Retraité de l'Éducation nationale[6]
Conseiller départemental du canton d'Aigueperse[6]
Ancien Président de la communauté de communes de Limagne d'Ennezat[7]

Rattachements administratifs et électoraux[modifier | modifier le code]

Au niveau administratif, Chappes dépendait du district de Riom en 1793 puis de l'arrondissement de Riom depuis 1801, ainsi que du canton d'Ennezat (renommé entre-temps Ennozat) de 1793[8] à 2015. À la suite du redécoupage cantonal de 2014, la commune est rattachée au canton d'Aigueperse[9].

Au niveau judiciaire, Chappes dépend de la cour administrative d'appel de Lyon, de la cour d'appel de Riom, de la cour d'assises du Puy-de-Dôme, du tribunal d'instance de Riom ainsi que des tribunaux administratif, de grande instance et de commerce de Clermont-Ferrand[10].

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[11]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[12],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 1 635 habitants, en augmentation de 9 % par rapport à 2009 (Puy-de-Dôme : 2,3 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
533 800 686 723 776 810 790 800 808
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
868 850 818 797 829 833 775 830 796
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
812 805 764 585 597 616 585 481 500
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2009 2014
551 545 718 802 987 1 158 1 355 1 500 1 635
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[8] puis Insee à partir de 2006[13].)
Histogramme de l'évolution démographique

La population de la commune est relativement jeune. Le taux de personnes d'un âge supérieur à soixante ans (18,3 %)[a 3] est en effet inférieur au taux national (24 %) et au taux départemental (26,2 %).

À l'instar des répartitions nationale et départementale, la population féminine de la commune est supérieure à la population masculine. Toutefois, le taux (50,6 %) est inférieur au taux national (51,6 %).

Pyramides des âges en 2013 en pourcentage
Commune de Chappes[a 4]
Hommes Classe d’âge Femmes
0,1 
90 ans ou +
0,2 
3,6 
75 à 89 ans
13,9 
60 à 74 ans
12,8 
22,8 
45 à 59 ans
20,1 
20,8 
30 à 44 ans
25,2 
14,2 
15 à 29 ans
14,8 
24,6 
0 à 14 ans
21 
Département du Puy-de-Dôme[14]
Hommes Classe d’âge Femmes
0,5 
90 ans ou +
1,5 
75 à 89 ans
10,6 
16 
60 à 74 ans
16,6 
20,8 
45 à 59 ans
20,1 
19,5 
30 à 44 ans
18,1 
19 
15 à 29 ans
17,5 
17,1 
0 à 14 ans
15,6 

Enseignement[modifier | modifier le code]

Chappes fait partie de l'académie de Clermont-Ferrand ; elle gère l'école élémentaire publique Jules-Ferry[15].

Les élèves poursuivent leur scolarité à Riom, au collège Jean-Vilar[16] puis au lycée Virlogeux (pour les filières générales et la filière technologique STMG) ou au lycée Pierre-Joël-Bonté (pour la filière technologique STI2D)[17].

Santé[modifier | modifier le code]

La commune possède un cabinet médical et un cabinet d'infirmiers[C 2].

Économie[modifier | modifier le code]

Emploi[modifier | modifier le code]

En 2013, la population âgée de quinze à soixante-quatre ans s'élevait à 1 036 personnes, parmi lesquelles on comptait 80,4 % d'actifs dont 74,9 % ayant un emploi et 5,6 % de chômeurs[a 5].

On comptait 571 emplois dans la zone d'emploi. Le nombre d'actifs ayant un emploi résidant dans la zone étant de 779, l'indicateur de concentration d'emploi est de 73,2 %, ce qui signifie que la commune offre moins d'un emploi par habitant actif[a 6].

691 des 778 personnes âgées de quinze ans ou plus (soit 88,7 %) sont des salariés[a 7]. 11,9 % des actifs travaillent dans la commune de résidence[a 8].

Entreprises[modifier | modifier le code]

Au , Chappes comptait 65 entreprises : 6 dans l'industrie, 11 dans la construction, 43 dans le commerce, les transports et les services divers et 5 dans le secteur administratif[a 9].

En outre, elle comptait 71 établissements[a 10].

Agriculture[modifier | modifier le code]

L'agriculture et l'industrie agroalimentaire sont la principale activité de la commune, siège du groupe Limagrain. Le groupe établit en 2012 à Chappes le plus grand centre de recherche européen sur les semences de grandes cultures.

Industrie et artisanat[modifier | modifier le code]

La commune possède un ébéniste d'art, un électricien, un charpentier-couvreur-zingueur, un génie climatique, un mécanicien de précision, un peintre chargé aussi du revêtement, un maçon-couvreur et un menuisier, ou encore un architecte d'intérieur[C 3].

Commerce et services[modifier | modifier le code]

La base permanente des équipements de 2015 recensait une épicerie, deux magasins d'articles de sports et de loisirs et un fleuriste[18].

La mairie mentionne également une coiffeuse à domicile, un vendeur de voitures américaines ou encore des produits gastronomiques[C 3].

Culture et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Église.

Chappes ne possède aucun édifice protégé aux monuments historiques.

  • Église.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. LOG T2 – Catégories et types de logements.
  2. LOG T7 – Résidences principales selon le statut d'occupation.
  3. POP T0 – Population par grandes tranches d'âges.
  4. POP T3 – Population par sexe et âge en 2013.
  5. EMP T1 – Population de 15 à 64 ans par type d'activité.
  6. EMP T5 – Emploi et activité.
  7. ACT T1 – Population de 15 ans ou plus ayant un emploi selon le statut en 2013.
  8. ACT T4 – Lieu de travail des actifs de 15 ans ou plus ayant un emploi qui résident dans la zone.
  9. DEN T3 – Nombre d'entreprises par secteur d'activité au .
  10. DEN T5 – Nombre d'établissements par secteur d'activité au .
  • Site de la mairie :
  1. « Les élus » (consulté le 14 août 2016).
  2. « Santé » (consulté le 14 août 2016).
  3. a et b « Commerces et artisans » (consulté le 14 août 2016).
  • Autres sources :
  1. a, b, c et d Carte de Chappes sur le site Géoportail de l'IGN (consulté le 14 août 2016).
  2. « Maringues – Riom » [PDF], Conseil départemental du Puy-de-Dôme, (consulté le 5 octobre 2016).
  3. « Thuret – Ennezat – Clermont-Ferrand » [PDF], Conseil départemental du Puy-de-Dôme, (consulté le 5 octobre 2016).
  4. « Populations légales 2011 de la commune de Chappes », Insee (consulté le 14 août 2016).
  5. « Liste des Maires du Puy-de-Dôme », Préfecture du Puy-de-Dôme, (consulté le 18 septembre 2014).
  6. a et b « Claude BOILON », Conseil départemental du Puy-de-Dôme (consulté le 14 août 2016).
  7. « Les élus », La communauté de communes, Communauté de communes de Limagne d'Ennezat (consulté le 14 août 2016).
  8. a et b Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  9. Décret 2014-210 du 21 février 2014 portant délimitation des cantons dans le département du Puy-de-Dôme.
  10. « Liste des juridictions compétentes pour une commune », sur annuaires.justice.gouv.fr, Ministère de la Justice (consulté le 14 août 2016).
  11. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  12. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee.
  13. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 2011201220132014 .
  14. « Chiffres clés Évolution et structure de la population - Département du Puy-de-Dôme (63) », Insee.
  15. Annuaire des établissements scolaires de Chappes sur le site du inistère de l'Éducation nationale (consulté le 14 août 2016).
  16. « SECTORISATION - DEPARTEMENT du PUY-DE-DÔME » [PDF], Direction des services départementaux de l'Éducation nationale du Puy-de-Dôme, (consulté le 14 août 2016).
  17. « Sectorisation des lycées - Département du Puy-de-Dôme » [PDF], Direction des services départementaux de l'Éducation nationale du Puy-de-Dôme, (consulté le 14 août 2016).
  18. « Base permanente des équipements : commerce » [zip], Insee, .