Chapelle du Banquet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Chapelle du Banquet
Image illustrative de l’article Chapelle du Banquet
Présentation
Nom local Notre-Dame du Morvan
Culte Catholique romain
Type Chapelle
Fin des travaux 1858
Style dominant néoroman
Géographie
Pays Drapeau de la France France
Région Bourgogne-Franche-Comté
Département Nièvre
Ville Mhère
Coordonnées 47° 12′ 00″ nord, 3° 53′ 23″ est

Géolocalisation sur la carte : Bourgogne

(Voir situation sur carte : Bourgogne)
Chapelle du Banquet

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Chapelle du Banquet

La Chapelle du Banquet, ou Notre-Dame du Morvan, est un édifice religieux de taille modeste située en haut d'une chaine de petites collines sur la commune de Mhère, dans le département de la Nièvre.

Description[modifier | modifier le code]

Située à 554 mètres d’altitude, elle domine la région avoisinante et permet une vue panoramique sur les communes de Mhère et Gâcogne. Inspirée du style roman du XIe siècle, elle se compose d’un chœur en abside et d’un clocher haut de 18 mètres.

Histoire[modifier | modifier le code]

Sur le site de la chapelle, sur les hauteurs dites « du Haut du Banquet », se situait déjà à l'époque des Eduens, un temple celte qui rassemblait régulièrement les habitants de la contrée[1].

La Chapelle a été édifiée sur la colline du Banquet en 1858 à l'initiative de l'homme politique et magistrat André Dupin (maire de Gâcogne de 1828 à 1848). Propriétaire du Château de Raffigny, lui et sa femme Marie-Geneviève Brunier, avaient souhaité y édifier un petit sanctuaire de style Roman, qu'ils pourraient contempler depuis leur propriété. Ancien membre de la chambre des députés et procureur général de la Nièvre, il voulait aussi redonner de l'éclat à sa région du Morvan, qui n'avait pas très bonne réputation à l'époque. Il fit l'acquisition des terrains en 1857, deux ans après le décès de sa femme.

C'est l'architecte Louis Lenormand qui fut chargé de la construction de l'édifice. L'inauguration eut lieu le 21 septembre 1858, en présence de Mgr Dufêtre, évêque de Nevers, et de nombreuses personnalités locales et régionales.

Progressivement abandonnée, les deux guerres finirent de la transformer en ruine. Pour éviter les pillages, les portes et la cloche furent déménagées à Gâcogne. Au cours de la Seconde Guerre mondiale, la cloche fut même cachée au fond d'un étang pour échapper aux Allemands.

C'est à partir de 1986 que l'association « Pro-Morvan » fut fondée afin de remettre la chapelle en état. Les habitants des communes et hameaux des environs organisèrent à une collecte de fonds et participèrent de leurs mains à la restauration du petit édifice.

De nos jours, une messe y est célébrée le dimanche qui suit le 15 août et une grande fête y est organisée à l’époque de la fête de la Saint Jean (mais les feux ne sont pas allumés les années trop sèches à cause des risques d'incendies).

En 2007, avec l'arrivée de la Slovénie et avant l'entrée de Chypre et Malte, elle se trouvait située à proximité du centre géographique de la zone euro.

Architecture[modifier | modifier le code]

La Chapelle du Banquet a été construite en respectant un style roman du XIIe siècle. Elle mesure 15 mètres de long et 7,50 mètres de large. Sa hauteur totale du sol au clocher est de 18 mètres (croix non comprise).

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]