Chapelle de la Visitation d'Avignon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Chapelle de la Visitation
Image illustrative de l’article Chapelle de la Visitation d'Avignon
Présentation
Nom local Chapelle de la Visitation
dite aussi du Saint-Sacrement
Culte Catholique romain
Type Église
Rattachement Archevêché d'Avignon
Début de la construction 1631
Fin des travaux 1638
Protection Logo monument historique Classé MH (1988)
Géographie
Pays Drapeau de la France France
Région Provence-Alpes-Côte d'Azur
Département Vaucluse
Ville Avignon
Coordonnées 43° 56′ 53″ nord, 4° 48′ 45″ est

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Chapelle de la Visitation

Géolocalisation sur la carte : Provence-Alpes-Côte d'Azur

(Voir situation sur carte : Provence-Alpes-Côte d'Azur)
Chapelle de la Visitation

Géolocalisation sur la carte : Vaucluse

(Voir situation sur carte : Vaucluse)
Chapelle de la Visitation

Géolocalisation sur la carte : Avignon

(Voir situation sur carte : Avignon)
Chapelle de la Visitation

La chapelle de la Visitation d'Avignon, dite aussi du Saint-Sacrement, est un édifice religieux de style baroque rattaché au couvent éponyme fondé en 1621. Sa première pierre fut posée en 1631 par Mario Philonardi. Elle fut construite selon les plans de François de Royers de la Valfenière et achevée en 1638[1].

Situation[modifier | modifier le code]

Elle se situe dans l'ancienne Courreterie des Chevaux (Correterie Equorum), où se tenait un marché aux chevaux, voie qui a pris depuis le nom de « rue Philonarde », en l'honneur de Mario Philonardi, archevêque et vice-légat d'Avignon de 1629 à 1634, neveu de Filippo Philonardi qui avait exercé les mêmes fonctions de 1611 à 1614. En 1890, le percement de la nouvelle rue Thiers coupa la rue Philonarde en deux tronçons ; le nom resta à la partie méridionale, pendant que celle du Nord recevait le nom de « rue Paul Saïn »[1].

La totalité de la chapelle est classée au titre des monuments historiques depuis le 13 octobre 1988[2].


Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Joseph Girard, op. cit., p. 300.
  2. « Couvent de la Visitation (ancien) », notice no PA00081829, base Mérimée, ministère français de la Culture

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]