Chapelle de la Congrégation

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Chapelle de la Congrégation
La Sodality Chapel en 2008
La Sodality Chapel en 2008
Présentation
Nom local Sodality Chapel (en)
Culte catholique
Rattachement Archidiocèse de Mobile
Fin des travaux 1850
Style dominant Greek Revival
Protection Inscrit au Registre national des lieux historiques
Géographie
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
État Alabama
Ville Mobile
Coordonnées 30° 41′ 32″ nord, 88° 08′ 07″ ouest
Géolocalisation sur la carte : États-Unis
(Voir situation sur carte : États-Unis)
Chapelle de la Congrégation
Géolocalisation sur la carte : Alabama
(Voir situation sur carte : Alabama)
Chapelle de la Congrégation

La chapelle de la Congrégation (en anglais Sodality Chapel) est un petit édifice religieux catholique sis sur le campus de Spring Hill College (en), un collège universitaire jésuite à Mobile en Alabama, aux États-Unis[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Le Spring Hill College (en), un collège universitaire jésuite, est ouvert en 1830, à Mobile en Alabama. Une 'Congrégation mariale' y est fondée peu après comme mouvement spirituel animant les étudiants dans le sens d'une spiritualité ignatienne. Comme en beaucoup de collèges jésuites la 'Congrégation mariale' obtient sa chapelle propre qui lui permette d'organiser ses activités en toute indépendance. Une chapelle lui est construite sur le vaste campus du collège. Construite en 1850 dans un style 'Greek Revival' elle est inscrite au 'Registre national des lieux historiques' le 18 octobre 1984 en tant qu'élément du 19th Century Spring Hill Neighborhood Thematic Resource (en)[1].

Architecture[modifier | modifier le code]

L'unique allée intérieure de cet édifice rectangulaire est prolongée par l'espace carré qui accueille l'autel[1]. Les fondations basses de la chapelle comportent des piliers en brique[1].

L'entrée principale se trouve du côté nord et l'entrée secondaire du côté sud[1]. La grande porte d'entrée, composée de deux battants, est surmontée d'une imposte en forme de demi-cercle[1]. Les façades est et ouest sont chacune pourvues de trois fenêtres espacées de façon régulière[1].

Le bâtiment est resté inchangé depuis sa création, à l'exception de la sacristie arrière qui est d'ailleurs moins élevée que le reste de l'édifice[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e f g et h (en) Elizabeth B. Gould et Ellen Mertins, « Sodality Chapel » [archive du ], 19th Century Spring Hill Thematic Group, National Park Service, (consulté le 8 octobre 2017) Voir aussi : (en) « La photo d'accompagnement » [archive du ] (consulté le 8 octobre 2017).

Liens externes[modifier | modifier le code]