Chapelle Sainte-Jeanne-d'Arc de Paris

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Sainte-Jeanne-d'Arc et Église Sainte-Jeanne-d'Arc.

Chapelle Sainte-Jeanne-d'Arc de Paris
Image illustrative de l’article Chapelle Sainte-Jeanne-d'Arc de Paris
Présentation
Culte Catholique romain
Type Chapelle paroissiale
Rattachement Archidiocèse de Paris
Géographie
Pays Drapeau de la France France
Région Île-de-France
Département Paris
Ville Paris
Coordonnées 48° 49′ 30″ nord, 2° 20′ 21″ est

Géolocalisation sur la carte : 14e arrondissement de Paris

(Voir situation sur carte : 14e arrondissement de Paris)
Chapelle Sainte-Jeanne-d'Arc de Paris

Géolocalisation sur la carte : Paris

(Voir situation sur carte : Paris)
Chapelle Sainte-Jeanne-d'Arc de Paris

La chapelle catholique dite Sainte-Jeanne-d'Arc est située au 32 avenue Reille dans le 14e arrondissement de Paris. Elle est sous la responsabilité de la Congrégation des Sœurs Franciscaines Missionnaires de Marie.

Historique[modifier | modifier le code]

En 1909, Marie de la Passion voulait que l'on construise une chapelle à Paris dédiée à Sainte Jeanne d'Arc que l'on venait de béatifier. La première pierre est posée le . La bénédiction de la chapelle a eu lieu le , et elle fut consacrée en 1964.

Description[modifier | modifier le code]

Architecture[modifier | modifier le code]

La chapelle, construite en béton armé, est de style néogothique inspiré de la Sainte-Chapelle

L'architecte Édouard Bérard en dressa les plans, mais l'église fut achevée en 1913, après son décès en 1912, par l'architecte Paul Courcoux[1].

Cloches[modifier | modifier le code]

Trois cloches sont en place, respectivement dénommées Marie, Jeanne et Michel-Jeanne.

Décoration[modifier | modifier le code]

Les vitraux[modifier | modifier le code]

Ils portent tous un médaillon en haut représentant dans un cercle coupé par 4 épées couronnées la mention Jésus Maria et mentionnent les dates et les noms des villes où Jeanne d'Arc est passée.
À droite de l'église : Rouen (30 mai 1431), Domrémy (17 juillet 1429), Moulins (9 novembre 1429), Bourges (septembre/octobre 1429), Châtellerault (22 avril 1429), Coulommiers (9 août 1429), Tours (avril 1429), Loches (mai/juin 1429), Blois (27 avril 1429), Auxerre (1er juillet 1429).
À gauche de l'église : Chinon (9 mars 1429), Poitiers (20 avril 1429), Jargeau (12 juin 1429), Beaugency (16 juin 1429), Troyes (10 juillet 1429), Paris (8 septembre 1429), Soissons (5 mai 1430), Compiègne (23 mai 1430), Vaucouleurs (23 février 1429), Patay (16 juin 1429).
Le vitrail principal situé derrière l'autel représente Orléans (8 mai 1429). On y voit Jeanne d'Arc entrer dans la ville en la délivrant. Elle est sur son cheval avec son étendard aux couleurs de Jésus et de Marie face à une foule en liesse.

Il y a un vitrail consacré à Sainte Catherine, un à Sainte Marguerite et un à Saint Michel qui sont des saints qui appelaient Jeanne d'Arc à sa mission de sauver la France et son roi Charles VII. Tous les vitraux portent en bas le nom du donateur.

Tous les vitraux furent restaurés par l’atelier de la Vieille Maison de Les Loges-en-Josas en 1986.

Les murs[modifier | modifier le code]

La clef de voûte est étoilée où 6 anges soutiennent une couronne avec la devise de Jeanne d'Arc "De par le Roi du Ciel" Jésus Maria 1412.1431. On y retrouve le blason de Jeanne d'Arc (Une épée en pal dans une couronne et deux fleurs de lys d'or sur champ d'azur) au-dessus de chaque porte, ainsi que sous la tribune (en céramique).

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :