Chapelle Saint-Antoine (Cali)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Chapelle Saint-Antoine.

Chapelle Saint-Antoine
Image illustrative de l’article Chapelle Saint-Antoine (Cali)
L'église
Présentation
Nom local Capilla de San Antonio
Culte Catholique
Type Église
Début de la construction 1744
Fin des travaux 1747
Style dominant Baroque
Protection Monument national de Colombie
Géographie
Pays Colombie
Archidiocèse Archidiocèse de Cali
Coordonnées 3° 26′ 51,33″ nord, 76° 32′ 31,35″ ouest

Géolocalisation sur la carte : Cali

(Voir situation sur carte : Cali)
Chapelle Saint-Antoine

La Chapelle de Saint-Antoine de Cali, est un édifice religieux baroque, construit sur la colonie homonyme à Santiago de Cali et fait partie des monuments historiques de Colombie.

Chapelle Saint-Antoine.

Histoire[modifier | modifier le code]

Au cours du XVIIIe siècle la ville de Santiago de Cali était peuplée de moins de 5000 habitants et s'étendait jusqu'à la colline Saint-Antoine. Dans l'église mère de Saint-Pierre, existait une chapelle dédiée à Antoine de Padoue. Devant la difficulté des fidèles à assister à la messe dans cette église éloignée, le père José de Alegria conclut à la nécessité de créer une autre paroisse sur la colline.

Intérieur de la chapelle.

Avec 1000 patacons de l'Espagnol Juan de Orejuela légués à sa mort, le projet commença sur des terrains donnés par Juan Francisco Garcés de Aguilar. En 1746 le chantier commença et se termina en 1747.

On sait par des références historiques qu'en 1786 la chapelle était ornée d'une statue de saint Antoine dans la niche centrale, qu'à sa droite existait un tableau de Notre-Dame de Belén, et à sa gauche, un autre de saint Joaquim et de sainte Anne. Cependant, cette même année, la chapelle fut reconstruite une première fois, avant qu'elle le soit de nouveau en 1803. Des restaurations furent effectuées en 1944 pour être prêtes pour son second centenaire.

L'église Saint-Antonio durant des fêtes

Détails architecturaux[modifier | modifier le code]

Les marches du presbytère et la balustrade sont courbes et de style baroque. Du portail en briquette nait un arc plein cintre flanqué de deux piliers. La nef de trois corps est construite entièrement en briquettes ; le clocher repose sur le second corps. Les cloches sont dans deux chambres à cloches formées également par des arcs plein cintre. Le tout est couronné par un chapiteau aigu aux côtés duquel on note deux emplacement qui supportaient des décorations en céramique aujourd'hui perdues.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Sebastian, Santiago. Arquitectura Colonial en Popayan y el Valle del Cauca. Biblioteca de La Universidad del Valle, Cali, Colombia, 1965.