Chantal Thomas

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Ne pas confondre avec la styliste Chantal Thomass
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Thomas.
Chantal Thomas
Naissance
Lyon, France
Activité principale
Auteur
Langue d’écriture français

Œuvres principales

Les Adieux à la reine (2002)
L'Échange des princesses (2013)
Souvenirs de la marée basse (2017)

Chantal Thomas est romanciere, essayiste, dramaturge, scénariste et universitaire.

Biographie[modifier | modifier le code]

Chantal Thomas est née en 1945, elle a passé son enfance et son adolescence à Arcachon[1]. Après avoir rédigé sa thèse sous la direction de Roland Barthes[2], elle a enseigné dans plusieurs universités américaines[3] et est directrice de recherche au CNRS[4]. Spécialiste du XVIIIe siècle, en particulier de Sade, de Casanova et Marie-Antoinette. Elle a été révélée au grand public avec Les Adieux à la reine, prix Femina en 2002, adapté au cinéma par Benoît Jacquot (2012, Prix Louis Delluc). Son œuvre romanesque, traduite avec succès dans de nombreux pays, comprend aussi Le Testament d’Olympe et L'Échange des princesses porté à l’écran par Marc Dugain en 2017, film dont elle a co-écrit le scénario avec le réalisateur[5]. Elle a publié en 2017 aux Éditions du Seuil Souvenirs de la marée basse qui raconte la discrète insoumission de sa mère et son amour inconditionné pour la nage libératrice. Au théâtre, ses textes, Le palais de la reine et l’Ile flottante, ont été joués et mis en scène par Alfredo Arias, en France et en Argentine. Celui-ci a aussi créé une version chorégraphique de L'Échange des princesses : Les Noces de l'Enfant Roi, présenté à Versailles dans le cadre du festival des Fêtes de nuit. Elle assure une chronique mensuelle dans le journal Sud Ouest. Elle est membre du Jury du prix Femina.

Chantal Thomas a reçu en 2014 le Grand Prix de la Société des Gens de Lettres pour l’ensemble de son œuvre, le prix Roger Caillois de littérature française et, en 2015, le Prix Prince Pierre de Monaco.

Elle est officier de l’Ordre des Arts et des Lettres et officier de l’Ordre national du Mérite[6].

Ouvrages[modifier | modifier le code]

Essais[modifier | modifier le code]

  • Sade, l'œil de la lettre (essai littéraire), Payot, .
    réédition : Sade, La dissertation et l’orgie, Rivages, coll. « Rivages Poche / Petite Bibliothèque »,
  • Casanova, un voyage libertin (essai littéraire), Denoël, .
    réédition : Casanova, un voyage libertin, Gallimard, coll. « Folio »,
  • (avec Claude Bonnange), Don Juan ou Pavlov : essai sur la communication publicitaire (essai littéraire), Seuil, .
  • La Reine scélérate : Marie-Antoinette dans les pamphlets (essai littéraire), Seuil, .
  • Thomas Bernhard (essai littéraire), Seuil, coll. « Les Contemporains », .
    réédition : Thomas Bernhard. Le briseur de silence, Seuil, coll. « Fiction & Cie »,
  • Sade (essai littéraire), Seuil, coll. « Écrivains de toujours », .
  • Un air de liberté. Variations sur l'esprit du XVIIIe siècle, éditions Payot et Rivages, coll. « Manuels Payot », 2014
Prix de l'Essai de l'Académie française, 2014[7]

Récits[modifier | modifier le code]

  • Comment supporter sa liberté,Éditions Payot et Rivages, coll. « Manuels Payot », 1998.
    Prix Grandgousier.
  • Souffrir (essai), Payot et Rivages, coll. « Manuels Payot », 2003
  • Chemins de sable : Conversation avec Claude Plettner, éditions Bayard, 2006
  • Jardinière Arlequin : Conversations avec Alain Passard,Mercure de France, coll. « Le Petit Mercure », 2006
  • L’Esprit de conversation, Payot et Rivages, coll. « Rivages poche. Petite Bibliothèque », 2011
  • Cafés de la mémoire (récit), éditions du Seuil, 2008
  • Souvenirs de la marée basse, éditions du Seuil, coll. « Fiction & Cie », 2017

Fictions[modifier | modifier le code]

Prix et distinctions littéraires[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. voir L’Île flottante (nouvelle), Mercure de France, 2004, Cafés de la mémoire (récit), éditions du Seuil, 2008, Souvenirs de la marée basse, éditions du Seuil, coll. « Fiction & Cie », 2017.
  2. voir Pour Roland Barthes, Éditions du Seuil, coll. « Fiction & Cie », 2015.
  3. New York University, Barnard College, l’Université d’Arizona, Princeton University, École Polytechnique de Zürich.
  4. Chantal Thomas, Encyclopedia universalis (consulté le 25 août 2017).
  5. (en) Writing credits, L'Échange des princesses, Internet Movie Database (consulté le 31 mars 2018).
  6. décret du 13 mai 2016.
  7. « Chantal Thomas », sur Académie française (consulté le 4 octobre 2017).
  8. Jérôme Garcin, « Les enfants-rois de Chantal Thomas », sur nouvelobs.com, .
  9. « L'écrivain argentin César Aira reçoit le Prix Roger Caillois 2014 », sur Culturebox, (consulté le 14 novembre 2014).
  10. Fondation Prince Pierre de Monaco, « Prix littéraire Prince Pierre - Lauréat 2015 » (consulté le 4 octobre 2017).
  11. « Découvrez la sélection du Prix du Roman des étudiants France Culture-Télérama, 5ème édition! », sur www.franceculture.fr, (consulté le 12 décembre 2017)

Liens externes[modifier | modifier le code]