Chantal Thomas

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ne pas confondre avec la styliste Chantal Thomass
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Thomas.
Chantal Thomas
Naissance
Lyon, France
Activité principale
Auteur
Langue d’écriture français

Œuvres principales

Chantal Thomas, née en à Lyon, est une écrivaine et une universitaire française.

Biographie[modifier | modifier le code]

Chantal Thomas est une spécialiste du XVIIIe siècle, en particulier de Sade et de Casanova, elle a enseigné dans plusieurs universités (États-Unis, France) et est directrice de recherche au CNRS[1].

Elle reçoit le prix Femina en 2002 pour son premier roman Les Adieux à la reine.

Elle est une des présidents d’honneur du prix Marguerite-Duras et officier de l’ordre des Arts et des Lettres.

Ouvrages[modifier | modifier le code]

Études et essais[modifier | modifier le code]

  • Sade, l'œil de la lettre (essai), Payot, .
    réédition : Sade, La dissertation et l’orgie, Rivages, coll. « Rivages Poche / Petite Bibliothèque »,
  • Casanova, un voyage libertin (essai), Denoël, .
  • (avec Claude Bonnange), Don Juan ou Pavlov : essai sur la communication publicitaire, Seuil, .
  • La Reine scélérate : Marie-Antoinette dans les pamphlets, Seuil, .
  • Thomas Bernhard (essai littéraire), Seuil, coll. « Les Contemporains », .
    réédition : Thomas Bernhard. Le briseur de silence, Seuil,
  • Sade, Seuil, coll. « Écrivains de toujours », .
  • Souffrir (essai), Payot & Rivages, 2003
  • Jardinière Arlequin : Conversations avec Alain Passard, Petit Mercure, 2006
  • L’Esprit de conversation, Rivages Poche / Petite Bibliothèque, 2011

Fiction[modifier | modifier le code]

  • La Lectrice-adjointe suivi de Marie-Antoinette et le théâtre (théâtre), Mercure de France, 2003.
  • Le Palais de la reine (théâtre), Actes Sud-Papiers, 2005
    présenté au théâtre des Célestins à Lyon en 2007
  • Cafés de la mémoire (récit), éditions du Seuil, 2008

Prix littéraires[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Chantal Thomas, Encyclopedia universalis, consultée le 25 août 2017.
  2. « Chantal Thomas », sur Académie française (consulté le 4 octobre 2017).
  3. Jérôme Garcin, « Les enfants-rois de Chantal Thomas », sur nouvelobs.com, .
  4. « L'écrivain argentin César Aira reçoit le Prix Roger Caillois 2014 », sur Culturebox, (consulté le 14 novembre 2014).
  5. Fondation Prince Pierre de Monaco, « Prix littéraire Prince Pierre - Lauréat 2015 » (consulté le 4 octobre 2017).

Liens externes[modifier | modifier le code]