Chantal Robillard

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Chantal Robillard

Chantal Robillard, née à Langeac, est une bibliothécaire, écrivain et poète française.

Biographie[modifier | modifier le code]

Durant sa carrière dans les bibliothèques qui la mène au grade de conservateur en chef, elle travaille à la BPI, la bibliothèque municipale classée de Colmar, la Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg), puis a été durant 20 ans conseillère pour le livre et la lecture à la Direction régionale des Affaires culturelles d'Alsace, puis de Provence-Alpes-Côte d'Azur.

Critique de littérature enfantine pour la Joie par les livres dans les années 1975-1980, elle a enseigné longtemps la littérature jeunesse aux futurs bibliothécaires d'Alsace, puis de Lorraine. Elle tient depuis 1998 la rubrique « littérature jeunesse à contraintes » dans la revue Formules.

Membre de la Société des gens de lettres (SGDL), et de la Maison des écrivains et de la littérature (MEL), elle est également jurée de prix littéraires, notamment le prix Printemps du roman qu'elle a fondé en 1997 avec Jean-Jacques Brochier et Danièle Brison, et dont elle a été la présidente en 2008. Membre de l'Académie rhénane (ex- Académie des marches de l'Est) depuis fin 2010.

Chantal Robillard a été nommée Chevalier des Arts et Lettres en décembre 1999, puis Officier des Arts et Lettres en juillet 2008.

Elle publie des nouvelles et des poèmes (voir Bibliographie) et intervient régulièrement en milieu scolaire, universitaire ou lors de foires du livre pour faire partager ses œuvres, sa passion de la lecture et faire découvrir la littérature à contraintes. Très inspirée par l'Oulipo (Ouvroir de littérature potentielle, fondé par Raymond Queneau), elle travaille dans ses nouvelles à partir d'un conte, texte-souche dont elle explore les moindres recoins, tout en essayant d'y introduire différents styles pour le confronter à la littérature contemporaine.

Chantal Robillard publie régulièrement des textes — nouvelles ou poèmes — dans les revues Formules (revue des littératures à contraintes), Virages (revue de la nouvelle en Ontario français), Encres vagabondes, la Revue alsacienne de littérature, Littéréalité (revue de poésie québécoise), Tèchne, et Action poétique. On peut trouver d'autres textes de Chantal Robillard dans les brochures annuelles « Couleurs », « Mémoire », « Passage », du Printemps de l'écriture, publiées par le Rectorat de l'Académie de Strasbourg et sur le site Zazipo créé par l'association "Zazie mode d'emploi".

Certains de ses poèmes ont été mis en musique par des compositeurs français (Christophe Bertrand, Jean-Marie Hummel, Marybel Dessagnes) et ont ainsi fait l'objet de "lectures-concerts" publiques.

En août 2011, Chantal Robillard a été l'invitée d'honneur et la marraine du Festival du livre de l'Argentière-la Bessée (05).

Publications[modifier | modifier le code]

Livres
  • Les Sept Fins de Blanche-Neige, illustré par Charly Barat, Le Verger éditeur, Illkirch, 1996, collection « Contes à croquer », ouvrage réédité en poche en juin 2011, Le Verger éditeur, Barr, collection « Jeunesse »
  • La Fontaine aux fées, Le Verger éditeur, Illkirch, 1999, collection « Contes à croquer », ouvrage réédité en mars 2013 sous le titre Fugue de la fontaine aux fées, Le Verger éditeur, Barr, collection « Jeunesse »
  • « Sextine aux six lézards et six souris », poème, in Jouer avec les poètes, collection Fleurs d’encre, Hachette jeunesse, Paris, 1999, réédité en octobre 2002
  • Hôpital Cendrillon, roman-par-nouvelles, éditions du GREF, Toronto, 2003, diffusé par la Librairie du Québec (Paris), réédité en mars 2015
  • « La Fée de la fontaine Jean le Bleu » in Comment j'ai lu les contes de fées, recueil publié par le Centre des écrivains du Sud-Jean Giono, Transbordeurs, Marseille, 2006
  • « Abécédédée », in Mon héros préféré, recueil publié par le Centre des écrivains du sud Jean Giono, Transbordeurs, Marseille, 2007
  • « Le Dit du Drégonjon et de son Elfrie », in collectif Reines et Dragons : Anthologie des Imaginales, Mnémos, Lyon, juin 2012
  • Zoo des chimères, Argemmios éditions, Saussay-la-Campagne, 2013
  • « Serpent d'Infant », in collectif Rencontres Imaginaires en Aubrac (précédé des Miniatures Contées d'Agnès Echène), Argemmios éditions, 2013
  • « Au cœur des arts : poèmes », in collectif, édité par l'Académie rhénane, Strasbourg, 2014
  • « Te lucis ante terminum, avant que la lumière ne s'éteigne : monastère de Saorge » : haïkus sur des photographies de Michel Eisenlohr; Images du Sud, Aubagne, 2014
  • « Fusée 37. Dimension Moscou » : anthologie dirigée par Chantal Robillard, illustrée par Krystal Camprubi et Valérie Coeugniet, Rivière Blanche, 2015
  • « L'insurrection poétique », poèmes, in Récital de poésie de l'Académie rhénane 2015, Académie rhénane, Strasbourg, 2015
  • « Le Grand XXème », collectif de poèmes, Académie rhénane, Strasbourg, 2016
  • « Dimension Fées », direction de l'anthologie de nouvelles, Rivière Blanche, 2016
  • « I merletti di Cenerentola » et « Venise, Europe » in Dimension Cités italiennes, collection Fusée, F51, éd. Rivière blanche, 2016
  • « Vers d'eau », poèmes, in Récital de poésie de l'Académie rhénane, Académie rhénane, Strasbourg, 2017
  • « Na » in Dimension routes de légendes, légendes de la route, collection Fusée, F54, éd. Rivière blanche, 2017
  • Dimension Brocéliande : direction de l'anthologie et nouvelle « Ne jamais baisser la garde », collection Fusée, F60, éd. Rivière blanche, 2017


Publications en revues
  • In Formules, la revue des littératures à contraintes[1]
    • « Romance en mer sereine », no 3, 1999. Texte repris en musique par Christophe Bertrand sous le titre « en mer sereine, drame musical pour flûtiste - chanteur, voix et chant »
    • « Semelle de perle et semelles de fer », no 4, 2000.
    • « Quand tu n’es pas là » et « Dentelle des vents », no 5, 2003.
    • « Conte et contrainte » et « de verre vert », in numéro hors série « le Goût de la forme en littérature » : actes du colloque de Cerisy-la-Salle, Noésis, 2004.
    • « Le blues de la belle boudeuse », n° 17 (« Mondes contraints »), 2014.
  • In Action poétique
    • « Double sextine aux arts et aux lettres », no 151-152, 2000.
  • In Revue alsacienne de littérature
    • « Poussière d’étoiles ou le Sac à Charbon », décembre 1999.
    • « La Sizaine des Cendreux », juin 2000.
    • « Un mocassin fourré », septembre 2001.
    • « La Reine du bal musette », décembre 2002.
    • « Tombeau pour une troubaderesse : trois poèmes en hommage à Na Castelloza », décembre 2003.
    • Trois poèmes sur Venise, septembre 2007.
  • In Virages, la revue de la nouvelle en Ontario français[2]
    • « I merletti di Cenerentola », no 13, 2001.
    • « Au lavoir », no 17, 2002.
    • « De verre vert », no 19, 2002 (cette nouvelle a été nominée pour le Prix Boréal au Canada).
    • « Un chant de détresse », no 21, 2003.
    • « Le Sirène et la licorne », no 25, 2004.
    • « De la belle aube au triste soir », no 32, 2005.
    • « Un monstre au château », 2006.
    • « Le deviseur du monde », 2007.
    • « Je me souviens de Toronto », n° 66 (« Toronto se raconte »), 2014.
  • In Encres vagabondes[3]
    • « La Sizaine des Cendreux », mars 2003.
  • In LittéRéalité, revue québécoise de poésie[4]
    • Poèmes : « La Belle « et « Un soir à Venise », décembre 2001.
  • In Tèchne, rivista di bizzarrie litterarie e non, revue annuelle italienne[5]
    • « Eaux vives à Venise », poème à contraintes croisées, in no 15, 2005
  • In Brèves, anthologie de la nouvelle[6]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]