Chantal Detcherry

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Chantal Detcherry
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Activité

Chantal Detcherry, née en 1952 à Bourg (Gironde), est une écrivaine française, romancière, nouvelliste et poète.

Biographie[modifier | modifier le code]

Chantal Detcherry est née en 1952 à Bourg-sur-Gironde, dans un milieu modeste d'ouvriers agricoles, d'un père landais et d'une mère autrichienne. Elle a suivi des études secondaires au Lycée Jaufré Rudel de Blaye, puis à Bordeaux des études universitaires de lettres et d'histoire de l'art à l'Université Bordeaux-Montaigne. Elle est docteur ès lettres et a exercé sa carrière d'enseignante-chercheuse dans cette université. Elle vit en Aquitaine.

En 2020, elle a reçu le Prix de la Nouvelle de l'Académie française pour son recueil Histoires à lire au crépuscule.

Thématiques[modifier | modifier le code]

Chantal Detcherry a écrit sur l'Inde, le Sahara, le Népal, le Tibet, la Grèce. Dans ces livres d'impression de voyage son regard privilégie les populations paysannes, les pratiques cultuelles les plus anciennes, les arts sacrés et populaires, les populations tribales.

Parallèlement, elle écrit de la poésie, des nouvelles, des textes sur la photographie et des récits plus intimistes qui se situent dans son pays d'enfance : l'estuaire de la Gironde.

L'essentiel de sa production littéraire se centre sur l'évocation du milieu paysan et sur le monde vivant, animaux, arbres et paysages, souvent décrits sous l'angle du rêve.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Impressions de voyage[modifier | modifier le code]

  • Voyage dans le bleu, rêver dans les îles grecques, Éditions Fédérop, 2015, 188 p. (ISBN 978-2-85792-222-3)

Romans, récits, nouvelles[modifier | modifier le code]

  • Riches Heures, Éditions Fédérop, 2005, 184 p. (ISBN 2-85792-160-8) / (Grand Prix Littéraire d’Aquitaine 2005).
  • L’Apparition, Éditions Le Radeau de la Méduse, Bordeaux, 2005 (livre d’artiste avec des gravures de Jean-Michel Charpentier).

Poésie[modifier | modifier le code]

  • Saisons de sable, Éditions Fédérop, 2003, 112 p. (ISBN 2-85792-138-1)
  • En ce jardin où je m’avance, Éditions Pleine Page, Bordeaux, 2006, 49 p. (ISBN 2-913406-33-5) / (Grand Prix de poésie contemporaine Poésie Yvelines 2006 Maison de la poésie des Yvelines / Prix Olympique 2006)
  • Gens des arbres, (avec des photographies de l’auteur) Éditions Passiflore, 2018, (ISBN 978-2-918471-72-1)

Écrits en dialogue avec des photographes et/ou des artistes singuliers[modifier | modifier le code]

  • Ce monde d’où on disparaît, Jean Bernaleau la photographie humaniste à Blaye, Éditions Pleine Page, Bordeaux, 2009, (ISBN 978-2-913406-98-8).
  • Sables, Éditions Passiflore, 2016 (sur des photographies de Michel Barrière) (ISBN 978-2-918471-57-8)
  • Jephan de Villiers, guetteur de mémoires et de mondes oubliés, Maison des Douanes de St Palais-sur-Mer, 2017, (ISBN 978-2-914463-48-5).
  • Visages de l’estuaire dans l’objectif de Jean Bernaleau, Éditions Le Festin, 2020, 224 p. (ISBN 978-2-36062-258-0)
  • Nof, maîtresse de l’hirsute ou l’harmonie du saugrenu, Éditions L’Atelier des brisants, 2020, 120 p. (ISBN 978-2-84623-157-2)

Participation à des ouvrages collectifs[modifier | modifier le code]

  • Écumes, Éditions Pleine Page, 2005 (ISBN 2-913406-27-0)
  • Lumières du Sud-Ouest, Éditions Le Festin, 2009 (ISBN 978-2-915262-99-5)
  • Itinérances autour de Bordeaux, carnet métropolitain, Éditions du Sud-Ouest / Arc-en-rêve, 2011 (ISBN 978-2-8177-0145-5)
  • Abécéd’eau d’Aquitaine, Éditions Pleine Page / Savoir-Faire d’Aquitaine, 2011 (ISBN 978-2-36042-007-0)
  • Du feu que nous sommes, anthologie poétique, Éditions Abordo, 2019 (ISBN 979 -10-92965-21-6)
  • Paroles éparses sur les eaux, sur l’œuvre de Jephan de Villiers, à paraître.

Articles, préfaces, contributions universitaires, autres[modifier | modifier le code]

  • Jean Giono ou la conscience de Pan, in « Le Retour de l’Archaïque », Modernités n°7, Presses Universitaires de Bordeaux, 1992.
  • M le Maudru, in « Jean Giono », Le Cheval de Troie n°12, 1995 (ISSN 1146-1691)
  • Les Possédés du Kathakali, in Enchantements, Mélanges offert à Yves Vadé, Modernités n°16, Presses Universitaires de Bordeaux, 2002 (ISBN 2-86781-277-1)
  • Pour être lu en son absence, préface à Claire Benedetti, Traductories, éditions Les amis de la poésie, 2008 (ISSN 1954-8729)
  • Marauder dans les jardins du maître, préface à Nicole Lombard, Les volets verts du Paraïs, Éditions Le Bon Albert, 2016
  • Blaye au tempo de Moderato cantabile, Le Festin n°104, hiver 2018 (ISBN 978-2-36062-185-9)
  • La Corniche sur la Gironde, Le Festin n°109, printemps 2019 (ISBN 978-2-36062-224-5)
  • L’Enchanteur enchanté, postface à Marc Petit, Échos du temps du rêve, Tischenko Galerie, 2019
  • Le Geste et la couleur, Danièle Farrat, préface au catalogue d’exposition, Bibliothèque du Magnolia, 2020
  • Entre eaux et lumières, Carnets métropolitains de Bordeaux, (Cambo #18), à paraître novembre 2020

Bibliographie critique[modifier | modifier le code]

  • Rencontre avec Chantal Detcherry, Le proche et le lointain : l’art de déchiffrer le monde, Éditions Passiflore, 2020 (ISBN 978-2-37946-031-9)[2]

(Recueil de conférences prononcées lors d’une journée d’étude autour de l’œuvre de l’écrivaine à la Bibliothèque Mériadeck de Bordeaux à l’initiative de l’Association Régionale des Diplômés des Universités d’Aquitaine (ARDUA) ; textes de Gérard Peylet, Marc Petit, Michel Prat, Fabienne Marié Liger, Nicole Pelletier, Patrick Feyler, Alain Vircondelet, Sylvie Justome, Agnès Lhermite)

  • Philippe Vercaemer, Petites Flûtes de Krishna pour enchanter le monde, Revue Modernités n°16, « Enchantements », Mélanges offert à Yves Vadé, Presses Universitaires de Bordeaux, 2002 (ISBN 2-86781-277-1) (sur Dans la main de l’Inde)
  • Michel Ménaché, note de lecture sur Une racine entre deux pierres : le Népal, in Revue Europe, n° 957-958 / janvier-février 2009 (ISBN 978-2-351-50022-4)
  • Marc Petit, Le retour de l’animal, Revue Europe n°1043, pp. 289-297, mars 2016 (ISBN 978-2-351-50079-8) (sur La vie plus un chat)
  • Gilbert Pons, Esprits de la forêt in Turbulences vidéo, n° 102, janv. 2019 (sur Gens des arbres)
  • Isabelle de Montvert-Chaussy, De vase et de tourbe in Sud-Ouest-Dimanche p. 13, 30 avril 2017 (sur Le Sentiment de l’estuaire)

Récompenses[modifier | modifier le code]

  • Grand Prix Littéraire d’Aquitaine pour Riches Heures (2005).
  • Grand Prix de Poésie contemporaine « Poés’Yvelines » pour En ce jardin où je m’avance (Maison de la Poésie, Saint-Quentin-en-Yvelines) (2006).
  • Prix Olympique de Poésie pour En ce jardin où je m’avance (2006)[3].
  • Prix ARDUA-Yolande-Legrand pour l’ensemble de son œuvre (2016)[4].
  • Quintet final du prix littéraire 30 Millions d'amis pour Beaux habitants de l'univers (2020)[5].
  • Prix de la Nouvelle de l'Académie française (2020) pour Histoires à lire au crépuscule.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Une racine entre deux pierres. Le Népal. Livre dédicacé par les auteurs... », sur Librairie du Cardinal (consulté le 28 octobre 2020)
  2. « Rencontre avec Chantal Detcherry », sur Editions Passiflore (consulté le 28 octobre 2020)
  3. « Pleine Page - Éditeur littéraire, professionnel du livre », sur pleinepage.fr (consulté le 28 octobre 2020)
  4. « PRIX YOLANDE LEGRAND », sur ardua.e-monsite.com (consulté le 28 octobre 2020)
  5. « Goncourt des animaux, la sélection du prix 30 millions d'amis 2020 », sur www.actualitte.com (consulté le 28 octobre 2020)


Liens externes[modifier | modifier le code]