Channichthyidae

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Les Channichthyidae (poissons des glaces) sont une famille de poissons perciformes trouvés dans les eaux froides autour de l'Antarctique et le sud de l'Amérique du Sud.

Cette famille comporte onze genres et quinze espèces.

Description[modifier | modifier le code]

Poisson des glaces de la côte antarctique.

Leur sang est transparent car il ne contient pas d'hémoglobine ni de globule rouge[1],[2],[3]. L'oxygène passe par simple diffusion, des branchies au sang, puis du sang aux organes. De même, les muscles ne contiennent pas de myoglobine qui transporte normalement l'oxygène dans cet organe. Le débit sanguin et le volume sanguin de ce type de poissons sont accrus, permettant d'assurer la respiration de l'animal. Ces extraordinaires propriétés sont une adaptation au froid extrême de l'habitat.

Les poissons des glaces se nourrissent de krill, de copépodes et d'autres poissons.

Ils installent des nids de gravier sur le fond marin, espacés les uns des autres, chacun étant surveillé généralement par un mâle. Un nid peut compter 1 700 œufs en moyenne. Une colonie de 60 millions de nids de Neopagetopsis ionah répartis sur 240 km2 a été découverte par des scientifiques de l'Institut Alfred Wegener en 2021 à 300 m de profondeur en mer de Weddell[4]: c'est la plus grande frayère connue à ce jour[5].

Neopagetopsis ionah ou Poisson des glaces de Jonah

Liste des genres[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Pauline Gravel, « Le poisson des glaces de l’Antarctique, un survivant menacé », sur Le Devoir, (consulté le ).
  2. « Le poisson glace : une créature sans hémoglobine », sur Sud Ouest, (consulté le ).
  3. Les Channichthyidés ne possèdent pas d'hémoglobine dans leur sang, ce qui selon le Pr Guillaume Lecointre est l'unique exception chez les vertébrés. Voyez la photo et sa légende au début du troisième tiers de la page http://glecointre.mnhn.fr/Collections.html.
  4. Live Science pour Courrier International, « Une gigantesque colonie de poissons découverte en Antarctique. », sur www.courrierinternational.com, (consulté le )
  5. Nathaniel Herzberg, « Des nids de poissons par millions dans l’Antarctique : Des chercheurs allemands ont découvert sous la glace de la mer de Weddell la plus grande frayère connue à ce jour. », sur lemonde.fr, Le Monde, 16 janvier 2022 (mis à jour le 17 janvier 2022)