Chanfara

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Chanfara (arabe : الشنفرى) est un poète-brigand légendaire du VIe siècle. Il est considéré, avec son oncle Ta'abbata Sharran, Muhalhil et Hâtim al-Tâ'î comme l'un des plus anciens poètes arabes dont les œuvres nous sont parvenues[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils de Hinon, son véritable nom était Hodjr. Il tient son surnom signifiant « porteur de grosses lèvres » de sa mère qui était une esclave d'Abyssinie[2].

Sa poésie[modifier | modifier le code]

Son œuvre principale est la Lâmiyyat al-'arab (arabe : لامية العرب), "le poème en lâm des Arabes".

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. ↑ ZAKHARIA Katia et TOELLE Heidi, A la découverte de la littérature arabe, du VIe siècle à nos jours, éd. Flammarion coll. Champs essais, Paris, 2009, p.62
  2. Dezobry et Bachelet, Dictionnaire de biographie, t.1, Ch.Delagrave, 1876, p.527