Chandler Burr

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Chandler Burr (né le 30 décembre 1963) est un journaliste américain, auteur et conservateur de musée. Depuis décembre 2010, il est conservateur de l'art olfactif au Musée d'Art et de Design (en) à New York[1].

Né à Chicago et ayant grandi à Washington, DC, il a obtenu une maîtrise en Théorie Économique Internationale et d'Étude Politique Japonaise à l'Ecole Paul H. Nitze des Hautes Études Internationales (SAIS), à Johns Hopkins. Il vit à New York[2].

Livres et publications[modifier | modifier le code]

En 1993, Burr a écrit l’histoire de couverture "L'homosexualité et la biologie" de The Atlantic[3].L’article est devenu la base pour son premier livre (en) " A Separate Creation: The Search for the Biological Origins of Sexual Orientation" (Une Création à part : La recherche des origines biologiques de l'orientation sexuelle) (1997). Burr a comparé les profils cliniques de l'orientation sexuelle et de l’orientation manuelle, et a trouvé que la meilleure analogie pour décrire l’hétérosexualité et l'homosexualité est d'être droitier ou gaucher[4].

En 2003, son livre The Emperor of Scent, raconte la création par le biophysicien Franco-Italien Luca Turin (en) d’une nouvelle théorie sur le fonctionnement de l'odorat. Il a été traduit en français par Olivier Versini et publié sous le titre L'homme qui entend les parfums aux Editions Autrement.

En mars 2005, Chandler Burr a publié dans le magazine The New Yorker l'histoire de la création par l’artiste olfactif Jean-Claude Ellena, qu'il avait suivi pendant un an à Paris et à Grasse, du parfum "Un Jardin sur le Nil" pour la Maison Hermès[5].

Suite à cet article, en 2006, Stefano Tonchi, éditeur du New York Times Sunday Magazine et de T Magazine a demandé à Chandler Burr de créer la première rubrique artistique sur le parfum : "Scent Notes", rubrique qu'il tiendra jusqu'à son entrée au Musée. Pour Stefano Tonchi : "The Times sera le premier journal à avoir un critique d’art qui ecrit sur le médium des scenteurs et les parfums en tant que d’œuvres d’art comme on critique les films, les livres, et le theatre."[6]

En 2008, Chandler Burr a publié The Perfect Scent: A Year Inside the Perfume Industry in Paris & New York. Il raconte l'histoire de la création du parfum "Nil" par Jean-Claude Ellena à Paris et Grasse, et de la création de "Lovely" par Sarah Jessica Parker à New York City[7].

Chandler Burr a publié son premier roman en 2009 : You Or Someone Like You[8]

Musée olfactif[modifier | modifier le code]

Chandler Burr a créé en 2010 le Département des Arts Olfactifs du Musée d'Art et de Design à New York. Pour sa première exposition ("L'Art de parfum 1889-2011, 22 novembre 2012 – 3 mai 2013), il a exposé douze oeuvres sélectionnées parmi les parfums les plus importants de créateurs du XIX° au XXI° siècle, tels que Jean-Claude Ellena, Ernest Beaux, et Jacques Cavallier[9]. Il a affirmé au New York Times sa volonté d'exposer le parfum nu, sans flacon ni packaging : «Le parfum c’est l'œuvre d'art. Je suis contre le photon. Si vous avez à le voir, ca ne m’intéresse pas."[10]

Bataille juridique pour l'adoption[modifier | modifier le code]

Le 23 mars 2011, Chandler Burr a légalement adopté deux frères colombiens de 8 et 13 ans. Cependant, le 1er avril 2011, l'ICBF (Instituto Colombiano de Bienestar Familiar), organisme colombiens de protection de l'enfance, a accusé Chandler Burr d'enlèvement des enfants, en affirmant avoir appris son orientation sexuelle le 31 mars. Diego Molano Aponte, Directeur de l'ICBF, a expliqué au journal El Tiempo : "Burr a communiqué à l'ICBF son orientation sexuelle [en mars], et l'ICBF, qui ne connaissait pas cette information, a pris des mesures pour protéger les enfants."[11]

La bataille juridique menée par l’avocat colombien Rodrigo Uprimny contre l'ICBF a permis à Chandler Burr de ramener ses enfants le 12 décembre 2011, et, le 22 mai 2012, la Cour Suprême de la Colombie (la Corte Constitucional) a confirmé l'adoption et affirmé que l'orientation sexuelle n’est pas un facteur pertinent pour l'aptitude d'une personne à adopter[12], décision confirmée en juin 2013[13].

Diners Senteurs[modifier | modifier le code]

Chandler Burr organise dans le monde entier des Dîners Senteurs, qui associent la haute cuisine et les grands parfums[14].

Références[modifier | modifier le code]

  1. New York's Museum of Art and Design to open dedicated fragrance department curated by Chandler Burr
  2. 77 North Washington Street, The Atlantic Online, June 1997
  3. http://www.theatlantic.com/magazine/archive/1997/06/homosexuality-and-biology/304683/ The Atlantic : Homosexuality and Biology
  4. Chandlerburr.com: Human Handedness vs. Human Sexual Orientation
  5. The Scent of the Nile. The New Yorker, March 14, 2005
  6. The New York Times Names Chandler Burr as Its First-Ever Perfume Critic; Fragrances Will Be Reviewed In New Column Appearing In T: Style Magazine; Scent Strip Fragrance Column Will Debut on August 27. Business Wire. August 22, 2006
  7. In Search of 'The Perfect Scent'. NPR. January 21, 2008
  8. A Hollywood Novel That Isn't: PW profiles Chandler Burr By Craig Morgan Teicher. Publisher Weekly. Jun 01, 2009
  9. Fragrances as Art, Displayed Squirt by Squirt By Carol Kino. New York Times. nov. 15, 2012
  10. New York Times, 17 mars 2011
  11. 'Solo quiero que me devuelvan a mis niños'. El Tiempo. 3 de diciembre de 2011
  12. Corte avaló adopción de menores hecha por periodista homosexual. El Tiempo. 23 de mayo de 2012
  13. Colombia: Conceden adopción de dos niños a periodista homosexual. RPP Noticias. Jueves, 06 de Junio 2013
  14. Four Seasons Restaurant Scent Dinner: NYT perfume critic Chandler Burr & Ex. Chef Fabio Trabocchi

Liens externes[modifier | modifier le code]