Chancia

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Chancia
Chancia
Vue aérienne du village
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Bourgogne-Franche-Comté
Département Jura
Arrondissement Saint-Claude
Canton Moirans-en-Montagne
Intercommunalité Communauté de communes Jura Sud
Maire
Mandat
Serge Piquet
2014-2020
Code postal 01590
Code commune 39102
Démographie
Population
municipale
222 hab. (2016 en diminution de 5,13 % par rapport à 2011)
Densité 92 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 20′ 49″ nord, 5° 38′ 36″ est
Altitude Min. 300 m
Max. 680 m
Superficie 2,41 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Franche-Comté

Voir sur la carte administrative de Franche-Comté
City locator 14.svg
Chancia

Géolocalisation sur la carte : Jura

Voir sur la carte topographique du Département du Jura
City locator 14.svg
Chancia

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Chancia

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Chancia
Liens
Site web commune-chancia.net
Pont de Chancia sur la Bienne avec les falaises de Chancia.

Chancia est une commune française située dans le département du Jura en région Bourgogne-Franche-Comté.

Géographie[modifier | modifier le code]

Le village est construit au pied du « mollard de Nétru » (petite montagne) et au pied de la falaise le surplombant pour partie, situé au bord de la Bienne faisant limite entre les départements du Jura et de l’Ain, Chancia se trouve côté Jura mais se situe dans l'aire urbaine d'Oyonnax (Ain). Une partie du territoire de la commune a été inondée par la mise en eau en 1970 du barrage de Coiselet qui ferme la vallée et a nécessité l'abandon de certaines des habitations, notamment des moulins hydrauliques à turbine et à roue.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Lect Rose des vents
Vescles N Montcusel
O    Chancia    E
S
Condes Dortan (Ain) Lavancia-Épercy
Carte de la commune de Chancia et des proches communes.

Histoire[modifier | modifier le code]

Antiquité[modifier | modifier le code]

Le village existait déjà du temps de la Gaule romaine, et son nom était probablement Sanciacum[1].

Époque moderne[modifier | modifier le code]

L'artisanat était très développé à Chancia jusqu'à la fin des années 1970. Les artisans tourneurs de la commune confectionnaient des pièces de jeu d'échec dans ce bois très dur qu'est le buis, ainsi que de la tabletterie dans d'autre espèces de bois (petites pièce tournées destinées à l’ameublement) ou des pièces destinées à un usage domestique cuillères en bois, pots, saladiers, en bois de Verne, hêtre, etc. Les tourneurs s'étaient regroupés et avaient construit l'usine, long bâtiment sans étage bien éclairé par de large baies, encore existant au centre du village. Chacun d'eux étant à son propre compte et décidant de ses horaires . La coutume voulant qu'à seize heures tous se retrouvent pour une pause, chacun reprenant ensuite le travail en fonction de ses impératifs. Les moteurs électriques n'équipant pas chaque banc de tour, un axe d'entrainement doté d'un moteur de forte puissance était positionné sur la longueur du bâtiment et équipé de poulies en bois. Celles-ci entraînant de larges courroies de cuir desservant chaque poste de travail que l'on pouvait débrayer grâce à une poulie folle. Ces courroies représentaient un danger constant pour tout ce qui pouvait s'y trouver entraîné (habits, cheveux).

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Aux régionales de 2010, aux présidentielles de 2012, aux européennes de 2014 et aux départementales de 2015, la droite récolte à Chancia le plus grand nombre de suffrages[2]. En 2017, au premier tour, François Fillon reçoit 32,45% des voix, devançant Marine Le Pen, à 21,85%[3].

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2001 mars 2008 Jean-Claude Maréchal    
mars 2008 mars 2014 Jean-Baptiste Bernis-Puyou    
Mars 2014 Mars 2015 Serge Piquet DVD  
Mars 2015 En cours Gilles Guichon   Cadre supérieur

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[4]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[5].

En 2016, la commune comptait 222 habitants[Note 1], en diminution de 5,13 % par rapport à 2011 (Jura : -0,3 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
162153151131129121118120106
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
105107111106111111119125121
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1311401341231351361259696
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
1001067710087142214224234
2013 2016 - - - - - - -
224222-------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[6] puis Insee à partir de 2006[7].)
Histogramme de l'évolution démographique

On peut enfin remarquer que la densité de population est de 92 hab/km², en-dessous de la moyenne nationale de 165 hab/km².

Économie[modifier | modifier le code]

Entrée dans la commune au niveau du pont.

Entre 2012 et 2013, le taux d'endettement de Chancia a fortement progressé. La dette par habitant a été multipliée par 9, passant de 244  en 2012 à 2 253  en 2013, avant de diminuer pour atteindre 1 907  en 2017[8], soit environ le double de la moyenne nationale d'alors.

En 2015, le revenu mensuel moyen par foyer fiscal s'élève à 2 830  par mois, pour une moyenne nationale de 2 159  par mois[9]. L'impôt sur le revenu net moyen par foyer à Chancia est de 3 926 , soit le triple de la moyenne nationale[10]. 60% des foyers fiscaux de la ville sont imposables, ce qui est très proche de la moyenne nationale.

Chancia est le siège de 18 entreprises, statistique en hausse constante depuis 2012[11]. En 2015, le taux de chômage à Chancia est de 6,7% contre 11,0% en France[12].

Pour ce qui est de la délinquance, pour les principaux crimes, le nombre de cas par habitant à Chancia est égal à la moitié, voire au tiers de la moyenne nationale[13].

Le prix moyen des maisons à Chancia est de 1 110  au m² contre 1 196  en moyenne dans le Jura[14].

Culture et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Église Saint-Hymetière
  • Église Saint-Hymetière
  • Tournerie (XXe s), rue de Bellevue, inscrite à l'IGPC depuis 1991[15].

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Sources[modifier | modifier le code]

Coucher de soleil et montagne se reflétant sur le lac

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Copeaux de mon enfance par André Girod: souvenirs d'un Parisien en vacances à Chancia pendant et après la guerre

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Mairie », sur commune-chancia.net (consulté le 7 janvier 2019)
  2. « Résultats régionales Chancia (01590) 2e tour - Elections 2015 », sur election-regionale.linternaute.com (consulté le 7 janvier 2019)
  3. « Présidentielle 2017 à Chancia : découvrez les résultats définitifs du second tour », sur election-presidentielle.linternaute.com (consulté le 7 janvier 2019)
  4. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  5. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  6. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  7. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.
  8. « Dette de Chancia (01590) », sur www.journaldunet.com (consulté le 7 janvier 2019)
  9. « Salaire moyen à Chancia (01590, Jura) », sur www.journaldunet.com (consulté le 7 janvier 2019)
  10. « Impôts Chancia (01590) », sur www.journaldunet.com (consulté le 7 janvier 2019)
  11. « Entreprises à Chancia (01590) », sur entreprises.lefigaro.fr (consulté le 7 janvier 2019)
  12. « Chancia, Jura (code postal 39... », sur www.journaldunet.com (consulté le 7 janvier 2019)
  13. « Chiffres délinquance Chancia (01590) », sur www.linternaute.com (consulté le 7 janvier 2019)
  14. « Chancia (01590) : Estimation gratuite du prix de vente au m2 de votre maison ou appartement. Prix immobilier Chancia (01590) », sur www.seloger.com (consulté le 7 janvier 2019)
  15. « Tournerie », notice no IA39000039, base Mérimée, ministère français de la Culture