Champteussé-sur-Baconne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Champteussé-sur-Baconne
Champteussé-sur-Baconne
Blason de Champteussé-sur-Baconne
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Pays de la Loire
Département Maine-et-Loire
Arrondissement Segré
Canton Tiercé
Statut commune déléguée
Code postal 49220
Code commune 49067
Démographie
Gentilé Champteusséens
Population 228 hab. (2013)
Densité 20 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 40′ 07″ nord, 0° 39′ 14″ ouest
Altitude 27 m
Min. 24 m
Max. 77 m
Superficie 11,48 km2
Historique
Date de fusion 1er janvier 2016
Commune(s) d’intégration Chenillé-Champteussé
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Maine-et-Loire

Voir sur la carte administrative de Maine-et-Loire
City locator 15.svg
Champteussé-sur-Baconne

Géolocalisation sur la carte : Maine-et-Loire

Voir sur la carte topographique de Maine-et-Loire
City locator 15.svg
Champteussé-sur-Baconne

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 15.svg
Champteussé-sur-Baconne

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 15.svg
Champteussé-sur-Baconne

Champteussé-sur-Baconne est une ancienne commune française située dans le département de Maine-et-Loire, en région Pays de la Loire, devenue le , une commune déléguée de la commune nouvelle de Chenillé-Champteussé[1].

Cette petite commune du Haut-Anjou située à une vingtaine de kilomètres d'Angers est constituée de petites rues étroites où l'on peut découvrir des petites maisons en pierres apparentes, qui lui vaut d'être classée parmi les villages de charme du département.

Géographie[modifier | modifier le code]

La commune se trouve dans le Haut-Anjou, dans la partie orientale du Segréen[2], au nord du département[3].

Situé à quelques kilomètres des limites de la Mayenne, e*/ ntre Châteauneuf-sur-Sarthe et le Lion d'Angers, Champteussé est une commune rurale d'environ deux-cents habitants. Pour y accéder à partir du Lion d'Angers, on prend la D 770 via Thorigné-d'Anjou[3],[4].

Le climat est tempéré à l'image du Maine-et-Loire. L'élevage et l'agriculture sont les principales activités du village.

Urbanisme[modifier | modifier le code]

En 2009 on trouvait 111 logements sur la commune de Champteussé-sur-Baconne, dont 81 % étaient des résidences principales, pour une moyenne sur le département de 91 %, et dont 68 % des ménages en étaient propriétaires[5].

Toponymie et héraldique[modifier | modifier le code]

Toponymie[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason de Champteussé-sur-Baconne Blason Coupé : au 1er divisé en chevron de gueules et de sable, à la tierce en chevron d'or brochant sur la partition accompagnée de trois masques de chat du même, au 2e de sinople à la barre ondée d’argent chargée en cœur d’un fer de moulin de pourpre et accompagnée en pointe d’un groupe isolé de quatre rochers d’or.
Détails
Le statut officiel du blason reste à déterminer.

Histoire[modifier | modifier le code]

Pendant la Première Guerre mondiale, 20 habitants perdent la vie[6].

Le 8 mars 1962 Champteussé devient Champteussé-sur-Baconne[7].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Administration municipale[modifier | modifier le code]

Administration actuelle[modifier | modifier le code]

Depuis le , Champteussé-sur-Baconne constitue une commune déléguée au sein de la commune nouvelle de Chenillé-Champteussé, et dispose d'un maire délégué[1].

Liste des maires délégués successifs
Période Identité Étiquette Qualité
janvier 2016 en cours      

Administration ancienne[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
1977 2008 Jean-Marie Laurenceau UMP Directeur de société
président de la CC Région Lion-d'Angers
mars 2008 décembre 2015 Jean-Pierre Bouvet[8] SE Agriculteur

Ancienne situation administrative[modifier | modifier le code]

Jusqu'en 2015, la commune est membre de la communauté de communes de la région du Lion-d'Angers[9], elle-même membre du syndicat mixte Pays de l'Anjou bleu, Pays segréen.

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[10]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[11],[Note 1].

En 2013, la commune comptait 228 habitants, en augmentation de 0 % par rapport à 2008 (Maine-et-Loire : 3,2 %, France hors Mayotte : 2,49 %).

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
452450484486494423418458461
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
461472488486520495449451404
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
378385359332325330327313304
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2013
276243217181183187222227228
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[12] puis Insee à partir de 2006[13].)
Histogramme de l'évolution démographique

Pyramide des âges[modifier | modifier le code]

La population de la commune est relativement jeune. Le taux de personnes d'un âge supérieur à 60 ans (20,7 %) est en effet inférieur au taux national (21,8 %) et au taux départemental (21,4 %). À l'instar des répartitions nationale et départementale, la population féminine de la commune est supérieure à la population masculine. Le taux (51,4 %) est du même ordre de grandeur que le taux national (51,9 %).

La répartition de la population de la commune par tranches d'âge est, en 2008, la suivante :

  • 48,6 % d’hommes (0 à 14 ans = 23,1 %, 15 à 29 ans = 10,2 %, 30 à 44 ans = 25,9 %, 45 à 59 ans = 18,5 %, plus de 60 ans = 22,2 %) ;
  • 51,4 % de femmes (0 à 14 ans = 21,1 %, 15 à 29 ans = 19,3 %, 30 à 44 ans = 23,7 %, 45 à 59 ans = 16,7 %, plus de 60 ans = 19,3 %).
Pyramide des âges à Champteussé-sur-Baconne en 2008 en pourcentage[14]
HommesClasse d’âgeFemmes
0,0 
90  ans ou +
0,0 
7,4 
75 à 89 ans
5,3 
14,8 
60 à 74 ans
14,0 
18,5 
45 à 59 ans
16,7 
25,9 
30 à 44 ans
23,7 
10,2 
15 à 29 ans
19,3 
23,1 
0 à 14 ans
21,1 
Pyramide des âges du département de Maine-et-Loire en 2008 en pourcentage[15].
HommesClasse d’âgeFemmes
0,4 
90  ans ou +
1,1 
6,3 
75 à 89 ans
9,5 
12,1 
60 à 74 ans
13,1 
20,0 
45 à 59 ans
19,4 
20,3 
30 à 44 ans
19,3 
20,2 
15 à 29 ans
18,9 
20,7 
0 à 14 ans
18,7 

Vie locale[modifier | modifier le code]

Économie[modifier | modifier le code]

Revenus de la population et fiscalité[modifier | modifier le code]

Le revenu fiscal médian par ménage était en 2010 de 17 081 , pour une moyenne sur le département de 17 632 [5].

En 2009, 50 % des foyers fiscaux étaient imposables, pour 51 % sur le département[5].

Tissu économique[modifier | modifier le code]

Sur 21 établissements présents sur la commune à fin 2010, 38 % relevaient du secteur de l'agriculture (pour une moyenne de 17 % sur le département), 14 % du secteur de l'industrie, 10 % du secteur de la construction, 29 % de celui du commerce et des services et 10 % du secteur de l'administration et de la santé[5].

Champteussé-sur-Baconne comporte une installation de stockage de déchets dangereux (ISDD) de la Société d’exploitation de décharge angevine (SEDA)[16],[17]. Elle a reçu dans le passé des déchets radioactifs artificiels[18]. En 2016, elle est homologuée pour recevoir des déchets à radioactivité naturelle élevée[18].

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Célestin Port, Dictionnaire historique, géographique et biographique de Maine-et-Loire et de l'ancienne province d'Anjou : A-C, t. 1, Angers, H. Siraudeau et Cie, , 2e éd. (notice BnF no FRBNF33141105, lire en ligne)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Arrêté no DRCL-BCL-2015-105 en date du 23 décembre 2015 », Recueil spécial des actes administratifs de la préfecture de Maine-et-Loire, no 98,‎ (lire en ligne [PDF]).
  2. WikiAnjou, Segréen, 8 mai 2014
  3. a et b IGN, Géoportail Champteussé-sur-Baconne (49), consulté le 10 août 2014.
  4. Les distances affichées sont des distances orthodromiques (à vol d'oiseau).
    Lion1906, Distances orthodromiques à partir de Denée (49), consulté le 10 août 2014.
  5. a, b, c et d Insee, Statistiques locales du territoire de Champteussé-sur-Baconne (49), consultées le 16 décembre 2012.
  6. Memorialgenweb.org - Champleussé-sur-Baconne : monument aux morts, consulté le 21 décembre 2013.
  7. Insee, Code officiel géographique, Modifications des communes de Maine-et-Loire, consultées le 24 juin 2012.
  8. Réélection 2014 : « Liste des maires élus en 2014 », sur le site de la Préfecture du département de Maine-et-Loire (consulté le 18 avril 2014).
  9. Insee, Composition de l'EPCI de la Région du Lion d'Angers (244900585), consulté le 14 décembre 2013.
  10. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  11. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee.
  12. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  13. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 201120122013 .
  14. « Évolution et structure de la population à Champteussé-sur-Baconne en 2008 », sur le site de l'Insee (consulté le 24 mars 2012)
  15. « Résultats du recensement de la population de Maine-et-Loire en 2008 », sur le site de l'Insee (consulté le 24 mars 2012)
  16. A Champteussé-sur-Baconne, une centrale de valorisation du biogaz sur Ouest-France, 27 septembre 2013.
  17. Schéma de l'installation INERTEC.
  18. a et b Les centres de stockage de déchets conventionnels, inventaire national de l'ANDRA.