Championnats d'Europe de triathlon 2018

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Championnats d'Europe de triathlon 2018
Description de l'image 2018 European Triathlon Championships Logo.svg.
Généralités
Sport Triathlon
Organisateur(s) ETU
Édition 34e
Lieu(x) Glasgow
Drapeau de l'Écosse Écosse
Date 9-

Navigation

Les championnats d'Europe de triathlon 2018 ont lieu du 9 au à Glasgow, au Royaume-Uni, dans le cadre des championnats sportifs européens 2018, première édition des championnats sportifs européens.

Épreuves[modifier | modifier le code]

Les épreuves des championnats d'Europe de triathlon 2018, se déroulent les 9, 10 et 11 août 2018, sur le site de Strathclyde Country Park dans le North Lanarkshire à Glasgow en Écosse. Les compétitions féminine et masculine se réalisent sur distance standard (M) respectivement le 9 et le 10 août. L'épreuve en relais mixte, nouvelle pratique olympique, se déroule le 11 août[1].

Résumés de course[modifier | modifier le code]

Course femmes[modifier | modifier le code]

La Suissesse Nicola Spirig, multiple médaillée olympique, remporte son 6e titre sur ce championnat européen. La course commence avec une prise de contrôle lors de la partie natation par la Britannique Jessica Learmonth, championne d'Europe en titre, et la Française Cassandre Beaugrand, récente championne du monde en relais mixte. Les deux championnes prennent les devants sur la partie vélo et tentent de maintenir les écarts avec le peloton des poursuivantes. Nicola Spirig réussit toutefois à rejoindre le duo de tête lors du quatrième tour du circuit vélo. Dès la jonction effectuée, la Suissesse porte une attaque à laquelle la Française ne peut résister et concède rapidement des écarts, la Britannique restant pour sa part dans la roue de la championne olympique. Après une rapide transition, Nicola Spirig prend rapidement une large avance sur sa première poursuivante. Elle franchit en vainqueur la ligne d'arrivée et s'octroie un 6e titre européen sur courte distance. Performance remarquable de part son faible taux de participation aux courses du circuit international au regard de sa vie privée et de la naissance de son second enfant. Jessica Learmonth prend la deuxième place et Cassandre Beaugrand ajoute un nouveau podium international, le troisième de l'année, à son palmarès[2].

Course hommes[modifier | modifier le code]

Le Français Pierre Le Corre en remportant son premier titre européen, offre le 9e titre de champion d'Europe de triathlon courte distance à la France. Le Français a maîtrisé complètement la compétition dont l'issue est toutefois restée incertaine jusqu'à la fin de l'épreuve. Dès la sortie de la natation Pierre le Corre fait partie d'un groupe de neuf triathlètes qui constitue la tête de course dans laquelle le Britannique Alistair Brownlee, le Belge Marten Van Riel et le Slovaque Richard Varga sont de sérieux prétendant au titre. Une collaboration fructueuse permet à ce groupe de tête d'agrandir les écarts sur le peloton des poursuivants et notamment sur l'Espagnol Fernando Alarza. Pierre Le Corre plus rapide à la seconde transition engage la partie course à pied sur un rythme rapide soutenue seulement par le Belge Van Riel et le double champion olympique en titre Alistair Brownlee qui cède subitement du terrain au cours du second tour du circuit de course à pied et ne parvient plus à recoller au duo de tête. Pris en chasse par Fernando Alazra qui revient à vive allure sur le duo, le Français fait le choix d’accélérer encore pour se mettre à l'abri de ce retour rapide. Accélération que le Belge ne peut soutenir et qui laisse Pierre Le Corre partir seul vers son premier sacre européen, deuxième podium sur cette compétition[3],[4].

Course mixte[modifier | modifier le code]

Le relais de l’équipe de France de triathlon, favorite au départ de la course, remporte un deuxième titre européen dans la spécialité. A l'issue d'une course dense et très disputée, les relayeurs français Léonie Périault, Pierre Le Corre, Cassandre Beaugrand et Dorian Coninx ajoutent un titre à leurs palmarès et affichent leur suprématie sur cette spécialité, après leur victoire lors des championnats du monde au mois de juillet de cette même année. L'équipe suisse, qui voit lors du troisième relais le retour fulgurant de la double championne olympique Nicola Spirig, n’empêche pas le Français Dorian Coninx de prendre le meilleur sur le Suisse Sylvain Fridelance lors de la course à pied au cours du dernier segment et de passer la ligne victorieusement[5].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Hommes élites[modifier | modifier le code]

Palmarès individuel (top 10)[6]
Rang Triathlète Temps
Médaille d'or, Europe 1 Drapeau : France Pierre Le Corre h 47 min 17 s
Médaille d'argent, Europe 2 Drapeau : Espagne Fernando Alarza h 47 min 28 s
Médaille de bronze, Europe 3 Drapeau : Belgique Marten Van Riel h 47 min 40 s
4 Drapeau : Royaume-Uni Alistair Brownlee h 48 min 12 s
5 Drapeau : Belgique Jelle Geens h 48 min 47 s
6 Drapeau : Hongrie Tamás Tóth h 48 min 53 s
7 Drapeau : Hongrie Márk Dévay h 49 min 4 s
8 Drapeau : Russie Igor Polyanskiy h 49 min 9 s
9 Drapeau : Royaume-Uni Barclay Izzard h 49 min 19 s
10 Drapeau : Allemagne Jonas Schomburg h 49 min 26 s

Femmes élites[modifier | modifier le code]

Palmarès individuel (top 10)[7]
Rang Triathlète Temps
Médaille d'or, Europe 1 Drapeau : Suisse Nicola Spirig h 59 min 13 s
Médaille d'argent, Europe 2 Drapeau : Royaume-Uni Jessica Learmonth h 59 min 46 s
Médaille de bronze, Europe 3 Drapeau : France Cassandre Beaugrand h 0 min 57 s
4 Drapeau : Allemagne Laura Lindemann h 1 min 42 s
5 Drapeau : Belgique Claire Michel h 2 min 6 s
6 Drapeau : République tchèque Vendula Frintová h 2 min 6 s
7 Drapeau : Autriche Julia Hauser h 2 min 37 s
8 Drapeau : Estonie Kaidi Kivioja h 2 min 38 s
9 Drapeau : République tchèque Petra Kuříková h 2 min 41 s
10 Drapeau : Portugal Melanie Santos h 3 min 18 s

Relais mixte[modifier | modifier le code]

Classement du relais mixte (top 10)[8]
Rang Équipe Triathlètes Segment Temps final
Médaille d'or, Europe Drapeau de la France France Léonie Périault
Pierre Le Corre
Cassandre Beaugrand
Dorian Coninx
19 min 10 s
17 min 49 s
19 min 39 s
18 min 30 s
h 15 min 7 s
Médaille d'argent, Europe Drapeau de la Suisse Suisse Lisa Berger
Andrea Salvisberg
Nicola Spirig
Sylvain Fridelance
19 min 26 s
17 min 47 s
19 min 18 s
18 min 49 s
h 15 min 18 s
Médaille de bronze, Europe Drapeau de la Belgique Belgique Claire Michel
Jelle Geens
Valerie Barthelemy
Marten Van Riel
19 min 10 s
17 min 46 s
20 min 14 s
18 min 21 s
h 15 min 29 s
4 Drapeau de la Hongrie Hongrie Zsófia Kovács
Tamás Tóth
Zsanett Bragmayer
Márk Dévay
19 min 23 s
17 min 47 s
19 min 59 s
18 min 58 s
h 16 min 6 s
5 Drapeau du Danemark Danemark Anne Holm
Emil Holm
Alberte Kjær Pedersen
Andreas Schilling
20 min 1 s
18 min 33 s
19 min 31 s
18 min 24 s
h 16 min 28 s
6 Drapeau de l'Allemagne Allemagne Bianca Bogen
Jonas Schomburg
Laura Lindemann
Gabriel Allgayer
19 min 39 s
18 min 42 s
19 min 24 s
18 min 52 s
h 16 min 36 s
7 Drapeau du Portugal Portugal Melanie Santos
João Silva
Helena Carvalho
Miguel Arraiolos
19 min 18 s
17 min 47 s
20 min 25 s
19 min 13 s
h 16 min 42 s
8 Drapeau de l'Espagne Espagne Anna Godoy Contreras
Fernando Alarza
Camila Alonso Aradas
Antonio Serrat Seoane
19 min 23 s
17 min 31 s
21 min 10 s
18 min 42 s
h 16 min 45 s
9 Drapeau de l'Italie Italie Ilaria Zane
Gianluca Pozzatti
Giorgia Priarone
Gregory Barnaby
19 min 32 s
18 min 29 s
20 min 3 s
18 min 44 s
h 16 min 46 s
10 Drapeau de la Russie Russie Anastasia Gorbunova
Igor Polyanskiy
Ekaterina Matiukh
Dmitry Polyanskiy
19 min 34 s
18 min 26 s
20 min 13 s
18 min 48 s
h 17 min 0 s

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « 2018 Glasgow ETU Triathlon European Championships », sur triathlon.org (consulté le 8 septembre 2018).
  2. Olivier Berraud, « Chts d'Europe CD Glasgow femmes : 6e titre pour Nicola Spirig, 1re médaille pour Cassandre Beaugrand », sur redaction.triathlete.fr, (consulté le 9 août 2018).
  3. Olivier Berraud, « Chts d'Europe CD Glasgow hommes : Le Corre a dompté Alarza, Van Riel et Brownlee », sur redaction.triathlete.fr, (consulté le 11 août 2018).
  4. Luc, « Europe – Le sacre de Le Corre », sur trimag.fr, (consulté le 18 août 2018).
  5. Olivier Berraud, « Chts d'Europe relais mixte Glasgow : les Bleus ont parfaitement assumé leur statut de favori », sur redaction.triathlete.fr, (consulté le 12 août 2018).
  6. (en) « Results: 2018 Glasgow ETU Triathlon European Championships », (consulté le 10 août 2018).
  7. (en) « Results: 2018 Glasgow ETU Triathlon European Championships », (consulté le 9 août 2018).
  8. (en) « Results: 2018 Glasgow ETU Triathlon European Championships », (consulté le 11 août 2018).