Championnat du monde moins de 18 ans de hockey sur glace féminin 2011

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Suède 2011
Généralités
Sport Hockey sur glace féminin
Organisateur(s) IIHF
Édition 4e
Lieu(x) Stockholm (Suède)
Date du 1er au
Participants 8 équipes
Site(s) Stora Mossens Ishall et Husby Ishall
Palmarès
Vainqueur Drapeau : États-Unis États-Unis
Finaliste Drapeau : Canada Canada
Troisième Drapeau : Finlande Finlande

Navigation

Le Championnat du monde moins de 18 ans de hockey sur glace féminin 2011 est la quatrième édition de cette compétition organisée par la Fédération internationale de hockey sur glace (IIHF). Elle a lieu du 1er au à Stockholm, en Suède.

Les États-Unis remportent leur troisième titre en quatre ans en finale le Canada sur la marque de 5-2. La Finlande complète le podium.

Indépendamment, la Division I est disputée à Dmitrov en Russie (28 mars-3 avril 2011).

Division élite[modifier | modifier le code]

Présentation[modifier | modifier le code]

La Division élite a lieu du 1er au à Stockholm, capitale de la Suède.

Les deux patinoires utilisées sont la Stora Mossens Ishall et la Husby Ishall, respectivement d'une capacité de 2 180 et de 1 980 places.

Format de compétition[modifier | modifier le code]

Les huit équipes participantes sont réparties en deux groupes de quatre disputés sous la forme de championnats à match simple. Le premier de chaque groupe se qualifient directement pour les demi-finales tandis que les équipes classées deuxième et troisième passent par des quarts de finale. S'ensuivent les demi-finales, la finale et les matchs de classement pour la troisième et la cinquième place. De leur côté, les équipes classées à la dernière place leur poule s'opposent dans une série jouée au meilleur des trois matchs, le perdant étant relégué en Division I pour l'édition 2012.

Groupe A

Groupe B

Tour préliminaire[modifier | modifier le code]

Groupe A[modifier | modifier le code]

Classement
Équipe PJ V  VP DP D Pts BP BC +/-
1 Drapeau : Canada Canada 3 3 0 0 0 9 23 2 +21
2 Drapeau : Allemagne Allemagne 3 2 0 0 1 6 6 10 -4
3 Drapeau : Finlande Finlande 3 1 0 0 2 3 4 8 -4
4 Drapeau : Suisse Suisse 3 0 0 0 3 0 4 17 -13

Groupe B[modifier | modifier le code]

Classement
Équipe PJ V  VP DP D Pts BP BC +/-
1 Drapeau : États-Unis États-Unis 3 3 0 0 0 9 28 1 +27
2 Drapeau : Suède Suède 3 2 0 0 1 6 5 13 -8
3 Drapeau : République tchèque République tchèque 3 1 0 0 2 3 6 15 -9
4 Drapeau : Japon Japon 3 0 0 0 3 0 3 13 -10

Tour de relégation[modifier | modifier le code]

Tous les horaires sont locaux (UTC+1)

5 janvier 2012
12:00
Suisse Drapeau : Suisse 4-0
(0-0; 2-0; 2-0)
Drapeau : Japon Japon Husby Ishall
Affluence : 67
7 janvier 2012
17:30
Japon Drapeau : Japon 5-1
(0-1; 3-0; 2-0)
Drapeau : Suisse Suisse Husby Ishall
Affluence : 68
8 janvier 2012
12:00
Suisse Drapeau : Suisse 5-1
(1-0; 3-1; 1-0)
Drapeau : Japon Japon Husby Ishall
Affluence : 58

Phase finale[modifier | modifier le code]

Toutes les rencontres sont disputées à la Stora Mossens Ishall. Tous les horaires sont locaux (UTC+1).

Quarts de finale Demi-finales Finale
 5 janvier 2011, 15:30    7 janvier 2011, 19:00      8 janvier 2011, 19:00
 Drapeau : États-Unis États-Unis  14
 Drapeau : Allemagne Allemagne  1
 Drapeau : République tchèque République tchèque  1  
 Drapeau : République tchèque République tchèque  3  
 7 janvier 2011, 15:30  Drapeau : États-Unis États-Unis  5
 5 janvier 2011, 19:00
   Drapeau : Canada Canada  2
 Drapeau : Suède Suède  2
 Drapeau : Finlande Finlande  1  
 Drapeau : Finlande Finlande  3 (P)  
 Drapeau : Canada Canada  6  
Troisième place
Cinquième place
 7 janvier 2011, 12:00  8 janvier 2011, 15:30
 Drapeau : Allemagne Allemagne  0  Drapeau : République tchèque République tchèque  0
 Drapeau : Suède Suède  2  Drapeau : Finlande Finlande  3

Bilan[modifier | modifier le code]

Pour la quatrième fois en autant d'éditions, les deux sélections nord-américaines se retrouvent en finale. Les américaines reconquièrent le titre perdu l'année précédente en venant à bout de leurs adversaires sur la marque de 5-2[1]. La Finlande monte pour la première sur le podium de cette catégorie en dominant la République tchèque 3 buts à 0[2]. De retour dans l'élite, la Suisse se maintient après avoir remporté le tour de relégation deux victoires à une face au Japon qui se voit relégué en Division I pour l'édition 2012[3].

Pour la première fois, une joueuse européenne est désignée parmi les meilleures joueuses du tournoi, la gardienne de but finlandaise Isabella Portnoj. Deux joueuses américaines remportent les autres distinctions : Milica McMillen en tant que meilleure défenseure et Alex Carpenter en tant que meilleure attaquante[4]. Carpenter termine également en tête du classement des points avec 10 inscrits (6 buts et 4 aides), à égalité avec ses compatriotes Hannah Brandt (5 buts et 5 aides) et Amanda Pelkey (4 buts et 6 aides)[5].

Classement final
Équipe
Médaille d'or Drapeau : États-Unis États-Unis
Médaille d'argent Drapeau : Canada Canada
Médaille de bronze Drapeau : Finlande Finlande
4 Drapeau : République tchèque République tchèque
5 Drapeau : Suède Suède
6 Drapeau : Allemagne Allemagne
7 Drapeau : Suisse Suisse
8 Drapeau : Japon Japon

Division I[modifier | modifier le code]

La Division I se déroule du 28 mars au à Dmitrov en Russie. Les rencontres ont lieu à la Palais des Sports[6]. La Russie est promu en Division élite pour l'édition suivante[7].

Classement
Équipe PJ V  VP DP D Pts BP BC +/-
1 Drapeau : Russie Russie 5 5 0 0 0 15 44 2 +42
2 Drapeau : Slovaquie Slovaquie 5 4 0 0 1 12 19 11 +8
3 Drapeau : Autriche Autriche 5 3 0 0 2 9 19 14 +5
4 Drapeau : Norvège Norvège 5 2 0 0 3 6 16 11 +5
5 Drapeau : France France 5 1 0 0 4 3 5 25 -20
6 Drapeau : Kazakhstan Kazakhstan 5 0 0 0 5 0 8 48 -40
  • Meilleures joueuses[8],[9].
    • Meilleure gardienne de but : Romana Kiapesova (Slovaquie)
    • Meilleure défenseure : Angelina Gontcharenko (Russie)
    • Meilleur attaquante : Anna Meixner (Autriche)
    • Meilleure pointeuse : Lioudmila Beliakova (Russie), 16 points (11 buts et 5 aides)

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Risto Pakarinen, « USA back on the throne », sur le site officiel de la Fédération internationale de hockey sur glace, (consulté le 15 novembre 2011)
  2. (en) Risto Pakarinen, « The best European team: Finland », sur le site officiel de la Fédération internationale de hockey sur glace, (consulté le 12 novembre 2011)
  3. (en) Risto Pakarinen, « Stänz can dance », sur le site officiel de la Fédération internationale de hockey sur glace, (consulté le 12 novembre 2011)
  4. (en) [PDF] « 2011 IIHF World Women's U18 Championship — Best Players Selected by the Directorate », sur le site officiel de la Fédération internationale de hockey sur glace (consulté le 15 novembre 2011)
  5. (en) [PDF] « 2011 IIHF World Women's U18 Championship — Scoring Leaders », sur le site officiel de la Fédération internationale de hockey sur glace (consulté le 15 novembre 2011)
  6. (en) « 2011 IIHF Ice Hockey U18 Women's World Championship — Division I », sur le site officiel de la Fédération internationale de hockey sur glace (consulté le 15 novembre 2011)
  7. (en) Andy Potts, « Russian girls rejoin elite », sur le site officiel de la Fédération internationale de hockey sur glace, (consulté le 15 novembre 2011)
  8. (en) [PDF] « 2011 IIHF World Women's U18 Championship — Division I — Best Players Selected by the Directorate », sur le site officiel de la Fédération internationale de hockey sur glace (consulté le 15 novembre 2011)
  9. (en) [PDF] « 2011 IIHF World Women's U18 Championship — Division I — Scoring Leaders », sur le site officiel de la Fédération internationale de hockey sur glace (consulté le 15 novembre 2011)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]