Championnat du monde masculin du contre-la-montre par équipes de marques

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Championnat du monde masculin du contre-la-montre par équipes de marques
Généralités
Sport Cyclisme sur routeVoir et modifier les données sur Wikidata
Création 2012
Disparition Voir et modifier les données sur Wikidata
Organisateur(s) UCI
Périodicité Annuelle

Palmarès
Tenant du titre Quick-Step Floors
Plus titré(s) Quick Step
(4 victoires)

Le championnat du monde du contre-la-montre par équipes de marques masculin est une compétition de cyclisme sur route organisée par l'Union cycliste internationale entre 2012 et 2018.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le podium de l'édition 2018.

Précédemment un championnat du monde de cyclisme contre-la-montre par équipes organisé par l'UCI est disputé par des équipes nationales amateurs de 1962 à 1994.

À partir de 2008, l'UCI songe à la réintroduction d'une épreuve contre la montre par équipes aux Championnats du monde sur route, cette fois destinée aux professionnels. Mais la question se pose autour de la préparation des coureurs pour cette épreuve, de la sélection et la motivation de formations nationales d'un jour avec des coureurs issus de différentes équipes de marques et qui n'ont pas l'habitude de courir ensemble de manière si spécifique le reste de l'année. Finalement deux ans plus tard, la réintroduction d'une épreuve par équipes est décidée par le Conseil du cyclisme professionnel. Il est notamment décidé qu'elle soit disputée par les équipes de marques, qui contrairement aux sélections nationales ont toutes les facilités en cours de saison pour se préparer à l'évènement, et se déroule en ouverture des championnats du monde[1].

Cependant, maintenue au programme pendant plusieurs années, la compétition ne parvient pas à convaincre. L'aspect cosmopolite et multinational par nature d'une épreuve par équipe de marque (avec la licence professionnelle rattachée à un pays A, un sponsor venant d'un pays B, un coureur du pays A, deux coureurs d'un pays C, deux d'un pays D, un autre d'un pays E.... cadre en effet très mal dans les championnats du monde par sélections nationales. Personne n'y trouve visiblement son compte, la compétition reste en marge et loin du succès populaire, et ce sont les équipes elles-mêmes qui demandent la suppression de l'épreuve. L'UCI décide de la retirer des championnats après l'édition 2018[2],[3].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Année Vainqueur Deuxième Troisième
2012 Omega Pharma-Quick Step BMC Racing Orica-GreenEDGE
Tom Boonen (BEL)
Sylvain Chavanel (FRA)
Tony Martin (GER)
Niki Terpstra (NED)
Kristof Vandewalle (BEL)
Peter Velits (SVK)
Alessandro Ballan (ITA)
Philippe Gilbert (BEL)
Taylor Phinney (USA)
Marco Pinotti (ITA)
Manuel Quinziato (ITA)
Tejay van Garderen (USA)
Sam Bewley (NZL)
Luke Durbridge (AUS)
Sebastian Langeveld (NED)
Cameron Meyer (AUS)
Jens Mouris (NED)
Svein Tuft (CAN)
2013 Omega Pharma-Quick Step Orica-GreenEDGE Sky
Sylvain Chavanel (FRA)
Michał Kwiatkowski (POL)
Tony Martin (GER)
Niki Terpstra (NED)
Kristof Vandewalle (BEL)
Peter Velits (SVK)
Luke Durbridge (AUS)
Michael Hepburn (AUS)
Daryl Impey (RSA)
Brett Lancaster (AUS)
Jens Mouris (NED)
Svein Tuft (CAN)
Edvald Boasson Hagen (NOR)
Christopher Froome (GBR)
Vasil Kiryienka (BLR)
Richie Porte (AUS)
Kanstantsin Siutsou (BLR)
Geraint Thomas (GBR)
2014 BMC Racing Orica-GreenEDGE Omega Pharma-Quick Step
Rohan Dennis (AUS)
Silvan Dillier (SUI)
Daniel Oss (ITA)
Manuel Quinziato (ITA)
Tejay van Garderen (USA)
Peter Velits (SVK)
Luke Durbridge (AUS)
Michael Hepburn (AUS)
Damien Howson (AUS)
Brett Lancaster (AUS)
Jens Mouris (NED)
Svein Tuft (CAN)
Tom Boonen (BEL)
Michał Kwiatkowski (POL)
Tony Martin (GER)
Pieter Serry (BEL)
Niki Terpstra (NED)
Julien Vermote (BEL)
2015 BMC Racing Etixx-Quick Step Movistar
Rohan Dennis
Silvan Dillier
Stefan Küng
Daniel Oss
Taylor Phinney
Manuel Quinziato
Tom Boonen
Michał Kwiatkowski
Yves Lampaert
Tony Martin
Niki Terpstra
Rigoberto Urán
Andrey Amador
Jonathan Castroviejo
Alex Dowsett
Ion Izagirre
Adriano Malori
Jasha Sütterlin
2016 Etixx-Quick Step BMC Racing Orica-BikeExchange
Bob Jungels
Marcel Kittel
Yves Lampaert
Tony Martin
Niki Terpstra
Julien Vermote
Rohan Dennis
Stefan Küng
Daniel Oss
Taylor Phinney
Manuel Quinziato
Joey Rosskopf
Luke Durbridge
Alex Edmondson
Michael Hepburn
Daryl Impey
Michael Matthews
Svein Tuft
2017 Sunweb BMC Racing Sky
Tom Dumoulin
Lennard Kämna
Wilco Kelderman
Søren Kragh Andersen
Michael Matthews
Sam Oomen
Rohan Dennis
Silvan Dillier
Stefan Küng
Daniel Oss
Miles Scotson
Tejay van Garderen
Owain Doull
Christopher Froome
Vasil Kiryienka
Michał Kwiatkowski
Gianni Moscon
Geraint Thomas
2018 Quick-Step Floors Sunweb BMC Racing
Kasper Asgreen
Laurens De Plus
Bob Jungels
Yves Lampaert
Maximilian Schachmann
Niki Terpstra
Tom Dumoulin
Chad Haga
Wilco Kelderman
Søren Kragh Andersen
Michael Matthews
Sam Oomen
Patrick Bevin
Damiano Caruso
Rohan Dennis
Stefan Küng
Greg Van Avermaet
Tejay van Garderen

Tableau des médailles[modifier | modifier le code]

Par équipes[modifier | modifier le code]

Rang Nation Or Argent Bronze Total
1 Drapeau de la Belgique Quick-Step[4] 4 1 1 6
2 Drapeau des États-Unis BMC Racing 2 3 1 6
3 Drapeau de l'Allemagne Sunweb 1 1 0 2
4 Drapeau de l'Australie Orica-BikeExchange[5] 0 2 2 4
5 Drapeau du Royaume-Uni Sky 0 0 2 2
6 Drapeau de l'Espagne Movistar 0 0 1 1
Total 7 7 7 21

Par coureurs[modifier | modifier le code]

Rang Coureur Pays Or Argent Bronze Total
1 Niki Terpstra Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas 4 1 1 6
2 Tony Martin Drapeau de l'Allemagne Allemagne 3 1 1 5
3 Peter Velits Drapeau de la Slovaquie Slovaquie 3 0 0 3
4 Rohan Dennis Drapeau de l'Australie Australie 2 2 0 4
Daniel Oss Drapeau de l'Italie Italie 2 2 0 4
Manuel Quinziato Drapeau de l'Italie Italie 2 2 0 4
7 Silvan Dillier Drapeau de la Suisse Suisse 2 1 0 3
Yves Lampaert Drapeau de la Belgique Belgique 2 1 0 3
9 Sylvain Chavanel Drapeau de la France France 2 0 0 2
Bob Jungels Drapeau du Luxembourg Luxembourg 2 0 0 2
Kristof Vandewalle Drapeau de la Belgique Belgique 2 0 0 2

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Renaud Breban, « L'UCI explique le retour du CLM par équipes », sur cyclismactu.net,
  2. Le contre-la-montre par équipes supprimé du Mondial - Actualité
  3. « Innsbruck 2018: Último mundial de Ciclismo para la Contrarreloj por equipos »,
  4. L'équipe Quick Step est nommée Omega Pharma-Quick Step entre 2012 et 2014, puis Etixx-Quick Step en 2015 et 2016
  5. L'équipe Orica-BikeExchange est nommée Orica-GreenEDGE entre 2012 et 2015