Championnat du monde de football non officiel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Championnat du monde de football non officiel
Unofficial Football World Championships
(UFWC)
Généralités
Sport FootballVoir et modifier les données sur Wikidata
Création (49 ans) : concept.
 : histoire du championnat.
Organisateur(s) Compétition non officielle
Participants Équipes nationales de football affiliées à la FIFA
Site web officiel
Palmarès
Tenant du titre Drapeau : Chili Chili
Depuis le 16 novembre 2016.
Plus titré(s) Drapeau : Écosse Écosse
86 matchs gagnés

Le championnat du monde de football non officiel (en anglais : Unofficial Football World Championships), est un mode de calcul particulier déterminant un champion du monde de football en titre officieux, parmi les équipes nationales de football affiliées à la FIFA.

Le tenant du titre est le Chili depuis sa victoire 3 à 1 sur l'Uruguay le 16 novembre 2016. Le Chili remettra son titre en jeu le 23 mars face à l'Argentine.

Présentation[modifier | modifier le code]

Le mode de calcul utilise un système similaire à celui pratiqué en boxe, opposant ainsi un champion défendant son titre contre un challenger.

Pour devenir champion en titre, il faut donc non seulement battre le champion en titre, mais également avoir été retenu comme équipe challenger par les instances de l'UFWC.

Origines[modifier | modifier le code]

L'idée est née dans l'esprit de supporters écossais qui, à la suite de la victoire 3 à 2 de l'Écosse sur le champion du monde en titre, l'Angleterre — à Wembley, le , dans le cadre du British Home Championship — ont alors considéré que l'équipe d'Écosse devenait « championne du monde de football non officiel ».

Par souci de cohérence, l'histoire du trophée a été établie depuis les tout premiers matches opposant deux nations de la FIFA, c'est-à-dire les années 1872-1873, où seuls l’Angleterre et l’Écosse doyennes des équipes nationales de football étaient déjà fondées, avec en particulier le second match et la première victoire retenue[1] ayant vu s'opposer l’Angleterre à l’Écosse, le (score final : 4-2).

Palmarès[modifier | modifier le code]

- En vert : les pays ayant par le passé, accédé au titre de « championne du monde de football non officiel ».
- En jaune : les pays qui ont réussi à battre le champion en titre sans avoir le statut préalable de challenger.
Mis à jour le 22 septembre 2007.