Championnat du monde d'endurance moto

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Championnat du monde d'endurance moto
Description de l'image FIM.gif.
Généralités
Sport Endurance
Création 1980
Organisateur(s) Fédération internationale de motocyclisme
Périodicité annuel
Site web officiel
Crystal Clear app kworldclock.png
pour la compétition en cours voir :
Championnat du monde d'endurance moto 2016-2017

Le Championnat du monde d'endurance moto est le premier championnat des sports mécaniques dans le monde de courses d'endurance moto.

La saison de championnat se compose d'une série de courses tenues sur les installations permanentes de course. Les résultats de chaque course sont additionnés afin de déterminer annuellement deux championnats du monde, un pour les équipes et l'autre pour les constructeurs.

Historique[modifier | modifier le code]

Le championnat a été fondé en 1960 comme la Coupe d'Endurance FIM. Initialement, il était composé de quatre courses, Thruxton, Montjuich, Warsage et le Bol d'or.

En 1976, la Coupe d'Endurance FIM est devenu le championnat d'Europe et en 1980, un Championnat du Monde. Pendant les années 1980, le calendrier du championnat du Monde d'Endurance comportait jusqu'à dix événements. La popularité du championnat a progressivement diminué et le calendrier a été réduit à seulement quatre courses. En 1989 et 1990, le Championnat est retombé à un statut de Coupe du monde, lorsque le nombre d'événements requis par le Code Sportif de la FIM n'a pas été atteint.

Les quatre races sont dénommés "les classiques" et sont: les 24 Heures du Mans, les 24 Heures de Liège (couru à Spa-Francorchamps), les 8 Heures de Suzuka, et le Bol d'or (qui s'est couru sur le circuit Paul Ricard jusqu'au 1999, et à Magny-Cours depuis).

Jusqu'en 2000, le championnat a été attribué au coureur ayant marqué le plus de points. En 2001, la règle change et le championnat est attribué à l'équipe.

Palmarès Champions du monde[modifier | modifier le code]

Saison Pilotes Constructeurs
1980 Drapeau de la France Marc Fontan
Drapeau de la France Hervé Moineau
Drapeau : Japon Honda
1981 Drapeau de la France Jean Lafond
Drapeau de la France Raymond Roche
Drapeau : Japon Kawasaki
1982 Drapeau de la France Jean-Claude Chemarin
Drapeau de la Suisse Jacques Cornu
Drapeau : Japon Kawasaki
1983 Drapeau de la Belgique Richard Hubin
Drapeau de la France Hervé Moineau
Drapeau : Japon Suzuki
1984 Drapeau de la France Gérard Coudray
Drapeau de la France Patrick Igoa
Drapeau : Japon Honda
1985 Drapeau de la France Gérard Coudray
Drapeau de la France Patrick Igoa
Drapeau : Japon Honda
1986 Drapeau de la France Patrick Igoa Drapeau : Japon Honda
1987 Drapeau de la France Hervé Moineau
Drapeau de la France Bruno Le Bihan
Drapeau : Japon Suzuki
1988 Drapeau de la France Hervé Moineau
Drapeau de la France Thierry Crine
Drapeau : Japon Suzuki
1989 Drapeau de la France Alex Vieira Drapeau : Japon Honda
1990 Drapeau de la France Alex Vieira Drapeau : Japon Honda
1991 Drapeau de la France Alex Vieira Drapeau : Japon Kawasaki
1992 Drapeau du Royaume-Uni Terry Rymer
Drapeau du Royaume-Uni Carl Fogarty
Drapeau : Japon Kawasaki
1993 Drapeau des États-Unis Doug Poland Drapeau : Japon Kawasaki
1994 Drapeau de la France Adrien Morillas Drapeau : Japon Kawasaki
1995 Drapeau de la Belgique Stéphane Mertens
Drapeau de la France Jean-Michel Mattioli
Drapeau : Japon Honda
1996 Drapeau du Royaume-Uni Brian Morrison Drapeau : Japon Kawasaki
1997 Drapeau de l'Australie Peter Goddard
Drapeau des États-Unis Doug Polen
Drapeau : Japon Suzuki
1998 Drapeau des États-Unis Doug Polen
Drapeau de la France Christian Lavieille
Drapeau : Japon Honda
1999 Drapeau du Royaume-Uni Terry Rymer
Drapeau de la France Jehan d'Orgeix
Drapeau : Japon Suzuki
2000 Drapeau de la Suède Peter Lindén
Drapeau de l'Australie Warwick Nowland
Drapeau : Japon Suzuki
Saison Pilotes Constructeur Équipes
Nat. Moto
2001 Drapeau : Belgique Albert Aerts
Drapeau : Belgique Laurent Naveau
Drapeau : Allemagne Heinz Platacis
Drapeau : Japon Honda CBR 1000RR Drapeau : Belgique WIM Motors Racing 9
2002 Drapeau : Australie Warwick Nowland Drapeau : Japon Suzuki GSX-R1000 Drapeau : République populaire de Chine Zongshen 2
2003 Drapeau : Royaume-Uni James Ellison Drapeau : Japon Yamaha YZF-R1 Drapeau : Royaume-Uni Yamaha Phase One
2004 Drapeau : Espagne David Checa
Drapeau : France William Costes
Drapeau : Japon Yamaha YZF-R1 Drapeau : France Yamaha Racing - GMT 94
2005 Drapeau : Japon Keiichi Kitagawa Drapeau : Japon Suzuki GSX-R1000 Drapeau : France Suzuki Castrol Team
2006 Drapeau : Japon Keiichi Kitagawa
Drapeau : France Vincent Philippe
Drapeau : France Matthieu Lagrive
Drapeau : Japon Suzuki GSX-R1000 Drapeau : France Suzuki Castrol Team
2007 Drapeau : France Vincent Philippe
Drapeau : France Matthieu Lagrive
Drapeau : Japon Suzuki GSX-R1000 Drapeau : France S.E.R.T
2008 Drapeau : France Julien da Costa Drapeau : Japon Suzuki GSX-R1000 Drapeau : France S.E.R.T
2009 Drapeau : France Gwen Giabbani
Drapeau : Slovénie Igor Jerman
Drapeau : Australie Steve Martin
Drapeau : Japon Yamaha YZF-R1 Drapeau : Autriche Yamaha Austria Racing 7
2010 Drapeau : France Vincent Philippe
Drapeau : France Freddy Foray
Drapeau : Japon Suzuki GSX-R1000 Drapeau : France S.E.R.T
2011 Drapeau : France Anthony Delhalle Drapeau : Japon Suzuki GSX-R1000 Drapeau : France S.E.R.T
2012 Drapeau : France Vincent Philippe
Drapeau : France Anthony Delhalle
Drapeau : Japon Suzuki GSX-R1000 Drapeau : France S.E.R.T
2013 Drapeau : Japon Suzuki GSX-R1000 Drapeau : France S.E.R.T
2014 Drapeau : Espagne David Checa
Drapeau : France Mathieu Gines
Drapeau : Suisse Kenny Foray
Drapeau : Japon Yamaha Drapeau : France Yamaha Racing - GMT 94
2015 Drapeau : France Vincent Philippe
Drapeau : France Étienne Masson
Drapeau : France Anthony Delhalle
Drapeau : Japon Suzuki Drapeau : France S.E.R.T
2016 Drapeau : France Lucas Mahias Drapeau : Japon Suzuki Drapeau : France S.E.R.T
1980-1988 Championnat du monde
1989-1990 Coupe du monde
1991-2017 Championnat du monde

Système d'attribution des points[modifier | modifier le code]

Pour les courses de 6 heures ou pour les courses de 1 000 km[1]

Position 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20
Points 30 24 21 19 17 15 14 13 12 11 10 9 8 7 6 5 4 3 2 1

Pour les courses de 6 heures à 12 heures ou pour les courses de 1 000 à 1 800 km

Position 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20
Points 35 29 25 21 18 16 14 13 12 11 10 9 8 7 6 5 4 3 2 1

Pour les courses de plus de 12 heures ou pour les courses de plus de 1 800 km

Position 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20
Points 40 33 28 24 21 19 17 15 13 11 10 9 8 7 6 5 4 3 2 1
  • Depuis 2014, un classement partiel est établi pour les courses d'une durée de 12 à 24 heures. Après 8 heures et 16 heures de course, les 10 premières équipes de chaque classe qui mèneront la course se verront attribuer des points de bonus selon le barème suivant : 1er : 10 Pts, 2e : 9 Pts, 3e : 8 Pts, 4e : 7 Pts, 5e : 6 Pts, 6e : 5 Pts, 7e : 4 Pts, 8e : 3 Pts, 9e : 2 Pts, 10e : 1 Pt[2].
  • Pour les points des équipes, les points sont donnés à chaque course.
  • Pour les points constructeurs, seule la moto la mieux placée du constructeur rapporte des points en fonction de sa position dans la course.

Calendrier 2008-2012[modifier | modifier le code]

2008-2012 Calendrier[3]
Date Pays Circuit Course Vainqueur
1/08 19-04-08 Drapeau de la France Le Mans 24 heures du Mans SERT #2: William Costes, Barry Veneman, Guillaume Dietrich
2/08 10-05-08 Drapeau de l'Espagne Albacete 6 heures d'Albacete SERT #1: Vincent Philippe, Matthieu Lagrive, Julien Da Costa
3/08 27-07-08 Drapeau du Japon Suzuka 8 heures de Suzuka Dream Honda Racing Team #11: Ryuichi Kiyonari, Carlos Checa
4/08 09-08-08 Drapeau de l'Allemagne Oschersleben (Bode) 8 heures d'Oschersleben Kawasaki France #11: Julien Mazuecos, Ivan Silva, Erwan Nigon
5/08 13-09-08 Drapeau de la France Magny-Cours 24 heures Bol d'Or SERT #1: Vincent Philippe, Matthieu Lagrive, Julien Da Costa
6/08 08-11-08 Drapeau du Qatar Losail 8 heures de Doha YART #7: Igor Jerman, Steve Martin, Steve Plater
1/09 18-04-09 Drapeau de la France Le Mans 24 heures du Mans YART #7: Igor Jerman, Steve Martin, Gwen Giabbani
2/09 31-0-09 Drapeau de l'Allemagne Oschersleben (Bode) 8 heures d'Oschersleben YART #7: Igor Jerman, Steve Martin, Gwen Giabbani
3/09 04-07-09 Drapeau de l'Espagne Albacete 8 heures d'Albacete YART #7: Igor Jerman, Steve Martin, Gwen Giabbani
4/09 26-07-09 Drapeau du Japon Suzuka 8 heures de Suzuka Yoshimura Suzuki #12: Daisaku Sakai, Kazuki Tokudome, Nobuatsu Aoki
5/09 13-09-09 Drapeau de la France Magny-Cours 24 heures Bol d'Or SERT #1: Vincent Philippe, Olivier Four, Freddy Foray
6/09 14-11-09 Drapeau du Qatar Losail 8 heures de Doha YART #7: Igor Jerman, Steve Martin, Gwen Giabbani
1/10 18-04-10 Drapeau de la France Le Mans 24 heures du Mans GSR Kawasaki #11: Julien Da Costa, Olivier Four, Grégory Leblanc
2/10 22-05-10 Drapeau de l'Espagne Albacete 8 heures d'Albacete SERT #2: Vincent Philippe, Guillaume Dietrich, Freddy Foray
3/10 25-07-10 Drapeau du Japon Suzuka 8 heures de Suzuka MuSASHI RT HARC-PRO #634: Ryuichi Kiyonari, Takaaki Nakagami, Takumi Takahashi
4/10 12-09-10 Drapeau de la France Magny-Cours 24 heures Bol d'Or SERT #2: Vincent Philippe, Guillaume Dietrich, Freddy Foray
5/10 13-11-10 Drapeau du Qatar Losail 8 heures de Doha SERT #2: Vincent Philippe, Guillaume Dietrich, Freddy Foray
1/11 16-04-11 Drapeau de la France Magny-Cours 24 heures Bol d'Or SERT #1: Vincent Philippe, Freddy Foray, Sakai Daisaku
2/11 21-05-11 Drapeau de l'Espagne Albacete 8 heures d'Albacete BMW MOTORRAD FRANCE 99 #99: Sébastien Gimbert, Erwan Nigon, Hugo Marchand
3/11 31-07-11 Drapeau du Japon Suzuka 8 heures de Suzuka F.C.C. TSR HONDA #11: Kohsuke Akiyoshi, Shin'ichi Itoh, Ryuichi Kiyonari
4/11 24-04-11 Drapeau de la France Le Mans 24 heures du Mans SRC Kawasaki #11: Julien Da Costa, Grégory Leblanc, Olivier Four
5/11 12-11-11 Drapeau du Qatar Losail 8 heures de Doha YAMAHA FRANCE GMT 94 IPONE #94: David Checa, Kenny Foray, Matthieu Lagrive
1/12 14-04-12 Drapeau de la France Magny-Cours 24 heures Bol d'Or SRC Kawasaki #11: Julien Da Costa, Grégory Leblanc, Olivier Four
2/12 9-06-12 Drapeau du Qatar Losail 8 heures de Doha
3/12 29-07-12 Drapeau du Japon Suzuka 8 heures de Suzuka
4/12 11-08-12 Drapeau de l'Allemagne Oschersleben (Bode) 8 heures de Oschersleben
5/12 8-09-12 Drapeau de la France Le Mans 24 heures du Mans

Catégories et spécifications 2012[modifier | modifier le code]

Les motos doivent être basées sur des modèles routières avec une homologation valide de la FIM[4]

Formule EWC[modifier | modifier le code]

Motorisation

  • Moteur 4 temps 4 cylindres de 600 cm3 à 1 000 cm3
  • Moteur 4 temps 3 cylindres de 750 cm3 à 1 000 cm3
  • Moteur 4 temps 2 cylindres de 850 cm3 à 1 200 cm3

Les capacités de la motorisation doivent rester dans la cylindrée homologuée.
Les modifications d'alésage et d'allumage ne sont pas autorisées.

Poids minimum

Pour 2, 3 ou 4 cylindres:

  • 170 kg: pour les courses en journée.
  • 175 kg: pour les courses partiellement en noctunes.

Superstock[modifier | modifier le code]

Motorisation

  • Moteur 4 temps 3 et 4 cylindres au-dessus de 750 cm3 à 1 000 cm3
  • Moteur 4 temps 2 cylindres au-dessus de 850 cm3 à 1 200 cm3

Les capacités de la motorisation doivent rester dans la cylindrée homologuée.

Les modifications d'alésage et d'allumage ne sont pas autorisées.

Poids minimum

La FIM décide que la valeur du poids minimum pour un modèle homologué doit être tel que ce modèle est vendu au public par la détermination de son poids à sec. Le poids à sec d'une moto homologuée est défini comme le poids total de la moto vide comme produite par le fabricant (après le retrait du combustible, la plaque d'immatriculation, des outils et accessoires principales lorsqu'ils sont installés). Pour confirmer le poids à sec, un minimum de trois motos sont pesés et comparés. Le résultat est arrondi au plus proche à deux chiffres.

Le poids minimum de cette catégorie est:

  • Poids à sec moins 12 kg pour les courses en journée.
  • Poids à sec moins 9 kg pour les courses partiellement en nocturnes.
  • Dans tous les cas le poids minimum ne peut pas être inférieur à 168 kg.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. [PDF] (en) « Road Racing World Championship Endurance Regulations », fim.ch (consulté le 11 janvier 2008)
  2. « Regulations and documents: FIM Website », sur www.fim-live.com (consulté le 20 septembre 2015)
  3. (en) « Calendrier - Endurance World Championship », fim.ch (consulté le 11 janvier 2008)
  4. [PDF] (en) « Technical Regulations », fim.ch (consulté le 11 janvier 2008)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]