Championnat de Tunisie de volley-ball masculin 1984-1985

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Division nationale 1984-1985
Généralités
Sport Volley-ballVoir et modifier les données sur Wikidata
Édition 30

Palmarès
Tenant du titre Club sportif sfaxien
Promu(s) en début de saison Étoile sportive du Sahel
Club sportif de Hammam Lif
Vainqueur Club sportif sfaxien
Relégué(s) Stade sportif sfaxien
Aigle sportif d'El Haouaria

Navigation

Le championnat de Tunisie de volley-ball masculin 1984-1985 est la 30e édition à se tenir depuis 1956. Il est disputé par les douze meilleurs clubs du pays en aller et retour.

C’est une année faste pour le Club sportif sfaxien qui cumule les titres. L’équipe de Foued Kammoun, renforcée par le recrutement de Msaddek Lahmar (de Saydia Sports), remporte le championnat, la coupe de Tunisie et la coupe d’Afrique des clubs champions et termine seconde de la coupe arabe des clubs champions. Les lauréats sont Mohamed Sarsar, Ghazi Mhiri, Rafik Ben Amor, Kais Kharrat, Karray Benghazi, Msaddek Lahmar, Mohamed Hachicha, Khaled Keskes, Maher Keskes, Abdelaziz Ben Abdallah, Hédi Karray, Chedly Jellouli, Mohamed Ben Aouicha et Mohamed Ben Hmida.

En bas du tableau, le Stade sportif sfaxien et l’Aigle sportif d'El Haouaria rétrogradent et cèdent leurs places à la Zitouna Sports et à l’Étoile sportive de Radès.

Division nationale[modifier | modifier le code]

Rang Équipe Points Matchs Victoires Défaites Sets pour Sets contre
1 Club sportif sfaxien 43 22 21 1 63 11
2 Espérance sportive de Tunis 41 22 19 3 61 27
3 Avenir sportif de La Marsa 37 22 15 7 53 33
4 Club africain 36 22 14 8 48 37
5 Étoile olympique La Goulette Kram 32 22 10 12 42 44
6 Saydia Sports 31 22 9 13 36 48
7 Étoile sportive du Sahel 31 22 9 13 32 48
8 Association sportive des PTT Sfax 31 22 9 13 33 44
9 Club olympique de Kélibia 30 22 8 14 40 52
10 Club sportif de Hammam Lif 30 22 8 14 32 54
11 Aigle sportif d'El Haouaria 29 22 7 15 36 52
12 Stade sportif sfaxien 25 22 3 19 27 59

Division 2[modifier | modifier le code]

La Zitouna Sports et l’Étoile sportive de Radès retrouvent l’élite en remportant les deux premières places.

Division 3[modifier | modifier le code]

Al Hilal et l’Union sportive monastirienne remportent les deux premières places, ce qui leur permet de monter en division 2. Ils devancent le Club sportif de Jendouba, le Club athlétique bizertin, le Stade africain de Menzel Bourguiba et l’Avenir sportif de Béja.