Championnat de République tchèque de hockey sur glace 1993-1994

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Saison 1993-94
Extraliga
Vainqueur HC Olomouc
Nombre d'équipes 12 (division élite)
Nombre de matchs 44 (saison régulière)
Équipe reléguée
(1. liga)
HC Hradec Králové
HC Jindřichův Hradec

La saison 1993-94 a été la première saison après la partition de la Tchécoslovaquie et a été marquée par la création de deux nouveaux championnats de hockey sur glace en République tchèque : l’Extraliga, la première division, et la 1. liga, second échelon.

Contexte[modifier | modifier le code]

Après la division de la Tchécoslovaquie au 1er janvier 1993, deux nouveaux championnats font leur début pour la saison 1993-94. Dix équipes tchèques et quatre slovaques ont joué la saison précédente et les dix équipes tchèques intègrent cette nouvelle ligue. Deux équipes de seconde division viennent faire la onzième et douzième équipe de la ligue : HC Stadion Hradec Králové et HC Jindřichův Hradec[1]. Les douze équipes participant à cette première saison de première division jouent 22 matchs à domicile et 22 matchs de plus à l'extérieur pour la saison régulière. Au terme de cette saison, les huit premières équipes sont qualifiées pour des play-offs alors que les quatre dernières équipes jouent une phase de barrage. Après cette phase de barrage, les deux équipes avec les moins bons résultats jouent une nouvelle phase de qualification contre les deux meilleures équipes de la 1. liga, le second échelon tchèque.

Résultats de l'Extraliga[modifier | modifier le code]

Classement de la première phase[modifier | modifier le code]

Place Équipe PJ V D N BP BC Pts
1er Poldi SONP Kladno 44 24 8 12 182 151 56
2e HC České Budějovice 44 23 6 15 163 120 52
3e HC Vítkovice 44 19 11 14 162 138 49
4e AC ZPS Zlín 44 21 7 16 154 163 49
5e HC Sparta Praha 44 21 6 17 162 129 48
6e HC Pardubice 44 22 4 18 142 128 48
7e HC Olomouc 44 19 7 18 116 123 45
8e HC Chemopetrol Litvínov 44 18 8 18 161 154 44
9e HC Škoda Plzeň 44 15 8 21 132 140 38
10e HC Dukla Jihlava 44 16 6 22 131 143 38
11e HC Stadion Hradec Králové 44 12 11 21 133 163 35
12e HC Jindřichův Hradec 44 10 6 28 107 193 26

Play-offs[modifier | modifier le code]

Les play-offs se jouent en plusieurs matchs avec la victoire assurée pour l'équipe remportant trois matchs.

Quarts de finale
6, 17, 20, 21 et 23 mars
Demi-finales
26, 27, 30, 31 mars et 2 avril
Finale
5, 6, 9 et 10 avril
             
 Poldi SONP Kladno  3
 HC Chemopetrol Litvínov  1  
 Poldi SONP Kladno  2
 
   HC Olomouc  3  
 HC České Budějovice  0
 HC Olomouc  3  
 HC Olomouc  3
 
   HC Pardubice  1
 HC Vítkovice  2
 
 HC Pardubice  3  
 HC Pardubice  3
  Troisième place
   HC Sparta Praha  0  
 AC ZPS Zlín  0  4 et 7 avril
 HC Sparta Praha  3    Poldi SONP Kladno  2
 HC Sparta Praha  0

Bilans de l'Extraliga[modifier | modifier le code]

Après trente-deux journées de championnat, Jiří Matějů, entraîneur du HC Olomouc est renvoyé de ses fonctions et remplacé par Josef Augusta, ancien entraîneur de l'équipe de Tchécoslovaquie, lui-même limogé en début de saison par l'équipe de Zlín. L'équipe est renforcée au début des séries par Jiří Dopita, joueur des Eisbären Berlin, équipe d'Allemagne, éliminée prématurément des séries[2]. Dopita va être l'homme décisif des séries offrant le premier titre du championnat à Olomouc. Il est plus particulièrement important lors de la série victorieuse contre le champion de la saison régulière, le Poldi SONP Kladno, la décision du dernier match venant lors de la séance de tir de fusillade. Dopita va être désigné meilleur joueur des séries[3].

À l'issue de la saison régulière, Richard Král du HC Pardubice est le meilleur buteur avec 33 réalisations[4] tandis que Pavel Patera, joueur de Kladno est le meilleur passeur de la saison avec 49 aides. Il finit également meilleur pointeur 75 points[5]. Dans les buts, avec 92 % d'arrêts et une moyenne de 2,69 buts encaissés par match, Radovan Biegl, coéquipier de Král est le meilleur de la saison[6]. Finalement, Patera finit également meilleur pointeur des séries avec 15 points de plus et Biegl est élu gardien de l'année. Jiří Vykoukal, joueur du Sparta Praha est sacré meilleur défenseur de la saison[7], son coéquipier, David Výborný, joueur le plus fair-play[8]. Milan Hejduk et Marek Sýkora, tous deux de Pardubice, sont désignés, respectivement, meilleur espoir[9] et meilleur entraîneur[2]. Roman Turek, gardien de České Budějovice, remporte la Crosse d'Or, en tant que meilleur joueur tchèque, tout poste et tout championnat confondus[10].

Résultats de la 1.liga[modifier | modifier le code]

Classement de la 1.liga[modifier | modifier le code]

Les quatre équipes finissant en tête du classement sont immédiatement qualifiées pour la seconde phase de la compétition, les play-offs, alors que les équipes classées de la cinquième place à la douzième doivent jouer un premier tour de qualification.

Place Équipe PJ V D N BP BC Pts
1er HC Zbrojovka Vsetín 40 33 4 3 188 61 70
2e HC Slavia Praha 40 24 7 9 176 107 55
3e HC Královopolská Brno 40 23 7 10 182 129 53
4e HC Slezan Opava 40 24 5 11 139 117 53
5e HC Slovan Ustí nad Labem 40 18 9 13 121 105 45
6e TZ Třinec 40 16 5 19 132 134 37
7e HC Havířov 40 14 8 18 138 131 36
8e HKC Prostějov 40 13 9 18 113 145 35
9e HC Havlíčkův Brod 40 13 7 20 128 172 33
10e HC Baník Sokolov 40 13 5 22 117 159 31
11e HC Beroun 40 11 9 20 97 140 31
12e TJ Baník Hodonín 40 12 6 22 113 133 30
13e HC Přerov 40 12 3 25 95 164 27
14e VTJ Tábor 40 6 12 22 107 149 24

Play-offs[modifier | modifier le code]

Les qualifications se jouent en deux matchs vainqueurs pour le premier tour et en trois matchs vainqueurs pour la suite de la compétition.

Premier tour
TJ Baník Hodonín 1-5 / 0-6 HC Slovan Ustí nad Labem
HC Beroun 2-4 / 2-5 TZ Třinec
HC Baník Sokolov 7-4 / 2-6 / 2-3 HC Havířov
HC Havlíčkův Brod 7-1 / 6-4 HKC Prostějov
Quarts de finale
HC Zbrojovka Vsetín 7-1 / 8-0 / 9-2 HC Havlíčkův Brod
HC Slavia Praha 8-3 / 3-4 / 4-3 / 4-2 HC Havířov
HC Královopolská Brno 3-0 / 5-3 / 4-2 TZ Třinec
HC Slezan Opava 5-0 / 1-2 / 1-4 / 1-5 HC Slovan Ustí nad Labem


Demi-finales
HC Zbrojovka Vsetín 6-0 / 3-0 / 3-2[11] HC Slovan Ustí nad Labem
HC Slavia Praha 3-2[11] / 3-0 / 6-3 HC Královopolská Brno

Promotion / relégation[modifier | modifier le code]

Matchs de barrage[modifier | modifier le code]

Parmi les quatre dernières équipes de la saison régulière de l'Extraliga, deux équipes doivent jouer des matchs de barrage avant de jouer une poule de relégation. Hradec, dernière équipe de la saison joue donc ces matchs de barrage contre Plzeň alors que Jihlava joue contre Králové. La victoire se joue au meilleur des trois matchs.

HC Škoda Plzeň 5 – 1 HC Jindřichův Hradec
HC Škoda Plzeň 4 – 3 HC Jindřichův Hradec (P)
HC Jindřichův Hradec 1 – 0 HC Škoda Plzeň
HC Jindřichův Hradec 2 – 3 HC Škoda Plzeň (TF)
HC Dukla Jihlava 6 – 3 HC Hradec Králové
HC Dukla Jihlava 3 – 1 HC Hradec Králové
HC Hradec Králové 3 – 1 HC Dukla Jihlava
HC Hradec Králové 4 – 7 HC Dukla Jihlava

Poule de relégation[modifier | modifier le code]

La poule de relégation a également été une poule de promotion pour les deux équipes ayant fini aux deux premières places de la 1.liga, les équipes du HC Zbrojovka Vsetín et du HC Slavia Praha. Six matchs ont été joués pour cette poule de relégation / promotion. Les équipes finissant à la première place joueront la saison suivante en Extraliga tandis que les autres sont reléguées en 1.liga.

Résultats
Équipe PJ V D N BP BC Pts
1 HC Zbrojovka Vsetín 6 4 2 0 29 13 10
2 HC Slavia Praha 6 3 1 2 21 20 7
3 HC Hradec Králové 6 1 2 3 17 21 4
4 HC Jindřichův Hradec 6 1 1 4 16 29 3

Références[modifier | modifier le code]

  1. (fr) Saison 1992-93 de Tchécoslovaquie sur http://hockeyarchives.info/.
  2. a et b (fr) Résumé de la saison sur http://hockeyarchives.info/.
  3. (en) Fiche de carrière de Jiří Dopita sur http://www.eurohockey.net/.
  4. (en) Fiche de carrière de Richard Král sur http://www.eurohockey.net/.
  5. (en) Fiche de carrière de Pavel Patera sur http://www.eurohockey.net/.
  6. (en) Fiche de carrière de Radovan Biegl sur http://www.eurohockey.net/.
  7. (en) Fiche de carrière de Jiří Vykoukal sur http://www.eurohockey.net/.
  8. (en) Fiche de carrière de David Výborný sur http://www.eurohockey.net/.
  9. (en) Fiche de carrière de Milan Hejduk sur http://www.eurohockey.net/.
  10. (en) Fiche de carrière de Roman Turek sur http://www.eurohockey.net/.
  11. a et b La décision s'est faite à la suite des tirs de fusillade