Championnat de France de rugby à XIII 2013-2014

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Élite 2013-2014
Description de l'image Toulouse 2014.JPG.
Généralités
Sport rugby à XIII
Organisateur(s) FFR XIII
Date du au
Nations Drapeau de la France France
Participants 20 équipes

Palmarès
Vainqueur Toulouse

Navigation

Le Championnat de France de rugby à XIII 2013-14 ou Élite 2013-2014 oppose pour la saison 2013-2014 les meilleures équipes françaises de rugby à XIII au nombre de vingt. Le championnat débute en pour s'achever par une finale le au stade Gilbert-Brutus à Perpignan.

Le Toulouse Olympique XIII remporte le titre contre le FC Lézignan, et réalise le doublé Coupe-Championnat pour la première fois de son histoire. Il s'agit de son cinquième titre de Championnat de France.

Format[modifier | modifier le code]

Le calendrier est composé de trois phases :

Première phase[modifier | modifier le code]

Trois groupes sont formés, le premier regroupant les huit meilleures clubs de France appelé Elite 1, puis deux autres groupes regroupant chacune six clubs suivant leur situation géographique appelés Poule Elite 2 Ouest et Poule Elite 2 Est.

Groupe Elite 1
Club
Avignon
Carcassonne
Lézignan
Limoux
St Estève XIII Catalan
Toulouse
Villeneuve
Palau-del-Vidre
Groupe Elite 2 Ouest
Club
Albi
Saint-Gaudens
Tonneins
Toulouse Broncos
Villefranche
Réalmont
Groupe Elite 2 Est
Club
Lescure
Baho
Carpentras
Cavaillon
Lyon Villeurbanne
Montpellier

Liste des équipes en compétition[modifier | modifier le code]

Classement de la première phase[modifier | modifier le code]

No  Club Joués V N D BO BD PM PE Diff Pts
1 Limoux 14 9 2 3 4 - 381 336 45 33
2 Toulouse 14 7 3 4 5 - 370 258 112 30
3 Saint-Estève 14 7 2 5 5 - 331 279 52 28
4 Lézignan 14 6 0 8 9 - 306 289 17 25
5 Villeneuve 14 6 1 7 7 - 313 307 6 25
6 Carcassonne 14 7 1 6 3 - 288 306 -18 24
7 Avignon 14 5 2 7 5 - 330 393 -63 24
8 Palau-del-Vidre 14 3 1 10 5 - 293 444 -151 16
Qualifiés pour la deuxième phase Groupe A
Qualifiés pour la deuxième phase Groupe B ou C

Résultats[modifier | modifier le code]

L'équipe qui reçoit est indiquée dans la colonne de gauche.

Clubs AVI CAR LEZ LIM PAL STE TOU VILL
Avignon 12-17 22-16 66-16 18-18 12-14 29-22 31-30
Carcassonne 18-18 26-8 23-22 66-12 23-28 18-10 20-2
Lézignan 34-22 35-10 22-26 30-28 8-20 18-30 33-24
Limoux 34-22 33-18 27-23 34-24 20-20 20-20 32-30
Palau-del-Vidre 30-32 31-16 0-28 8-48 38-22 18-38 36-24
Saint-Estève 56-12 16-17 26-15 20-24 34-26 18-18 11-16
Toulouse 50-8 54-8 18-6 16-29 24-12 26-38 20-12
Villeneuve-sur-Lot 38-26 25-8 10-30 24-16 32-12 24-8 24-24


Victoire à domicile Match nul Défaite à domicile

Classement de la deuxième phase[modifier | modifier le code]

Groupe A[modifier | modifier le code]

Le groupe A réunit les quatre meilleures équipes de la première phase de la poule Elite 1.

No  Club Joués V N D BO BD PM PE Diff Pts
1 Toulouse 6 5 0 1 1 - 178 122 56 16
2 Lézignan 6 4 1 1 1 - 153 122 31 15
3 Saint-Estève XIII catalan 6 2 1 3 1 - 148 147 1 9
4 Limoux 6 0 0 6 3 - 102 200 -98 3
Qualifiés pour les demi-finales de la phase Elite 1
Qualifiés pour les quarts-de-finale de la phase Elite 1

Groupe B[modifier | modifier le code]

Le groupe B réunit les 5e et 6e de la première phase de la poule Elite 1 ainsi que le premier de la première phase de la poule Elite 2 Est et le deuxième de la première phase de la poule Elite 2 Ouest

No  Club Joués V N D BO BD PM PE Diff Pts
1 Villeneuve-sur-Lot 6 5 0 1 0 - 254 114 140 15
2 Palau-del-Vidre 6 3 1 2 1 - 188 112 76 15
3 Baho 6 3 0 3 1 - 128 192 -64 10
4 Réalmont 6 0 1 5 2 - 102 254 -152 4
Qualifiés pour les barrages de la phase Elite 1
Qualifiés pour les barrages de la phase Elite 2

Groupe C[modifier | modifier le code]

Le groupe C réunit les 4e et 8e de la première phase de la poule Elite 1 ainsi que le premier de la première phase de la poule Elite 2 Ouest et le deuxième de la première phase de la poule Elite 2 Est.

No  Club Joués V N D BO BD PM PE Diff Pts
1 Carcassonne 6 6 0 0 0 - 300 66 234 18
2 Avignon 6 4 0 2 2 - 228 94 134 14
3 Albi 6 1 0 5 2 - 75 202 -127 5
4 Lyon-Villeurbanne 6 1 0 5 0 - 44 285 -241 3
Qualifiés pour les barrages de la phase Elite 1
Qualifiés pour les barrages de la phase Elite 2

Phase finale[modifier | modifier le code]

Les deux premiers de la phase régulière sont directement qualifiés pour les demi-finales. En matchs de barrage pour attribuer les deux autres places, le troisième reçoit le sixième et le quatrième reçoit le cinquième. Les vainqueurs affrontent respectivement le deuxième et le premier.

1er tour 1/4 de finale 1/2 finale Finale
                           
   
   - -  
     - -  
 
   
   Toulouse 30  
   Villeneuve-sur-Lot 14  
   
   
   Limoux 21
     Villeneuve-sur-Lot 28  
 Villeneuve-sur-Lot 29
 Avignon 18  
   Toulouse 38
   Lézignan 12
 
   
   - -
     - -  
 
   
   Lézignan 26  
   Saint-Estève XIII catalan 10    
   
   
   Saint-Estève XIII catalan 28     
     Carcassonne 16       
 Carcassonne 52
 Palau-del-Vidre 26  


Barrages[modifier | modifier le code]


Carcassonne 52 - 26 Palau-del-Vidre  
Essai(s) : Towers (15e, 31e, 61e), Pau (22e, 79e), Soubeyras (26e), Grésèque (35e), Jacquet (51e)
Transformation(s) : Grésèque (15e, 22e, 26e, 31e, 35e, 51e, 61e, 79e)
Essai(s) : Pilate (39e, 49e, 58e, 71e)
Transformation(s) : Marginet (39e, 49e, 58e, 71e)
Pénalité(s) : Marginet (19e)

Villeneuve-sur-Lot 29 - 18 Avignon  
Essai(s) : Curran (12e), Bachoukh (20e), Villegas (31e), Bromley (46e), Nicolas (79e)
Transformation(s) : Albert (20e, 46e)
Pénalité(s) : Albert (44e, 74e)
Drop(s) : Albert (76e)
Essai(s) : Armani (7e), Comtat (16e), Bonnet (39e)
Transformation(s) : Gigot (39e)
Pénalité(s) : Gigot (25e, 53e)

Quarts-de-finale[modifier | modifier le code]


15h15
Limoux 21 - 28
(9 - 10)
Villeneuve-sur-Lot Stade de l'Aiguille, Limoux
Essai(s) : Albérola (1re), Mayans (64e, 70e)
Transformation(s) : Murcia (1re, 64e, 70e)
Pénalité(s) : Murcia
Drop(s) : Albérola
Essai(s) : Gossard (6e), Moualkia (53e), Escoder (58e), Gautier (80e)
Transformation(s) : Albert (6e, 53e, 58e, 80e)
Pénalité(s) : Albert

15h00
Saint-Estève XIII catalan 28 - 16
(18 - 14)
Carcassonne Stade Gilbert-Brutus, Perpignan
Essai(s) : Gossard (24e), Barthau (31e), Rouch (37e), Robin (47e), Raguin (62e)
Transformation(s) : Guash (24e, 31e, 37e, 47e)
Essai(s) : Péault (9e), Grésèque (79e)
Transformation(s) : Grésèque (9e, 79e)
Pénalité(s) : Grésèque (27e, 40e)

Demi-finales[modifier | modifier le code]


Lézignan 26 - 10
(10 - 10)
Saint-Estève XIII catalan Stade des Minimes, Toulouse
4 923 spectateurs
Arbitre : Stéphane Vincent
Essai(s) : Calegari (11e), Pulu (58e), Sid (77e)
Transformation(s) : Benausse (11e, 58e)
Pénalité(s) : Benausse (22e, 34e, 48e, 70e, 80e)
Essai(s) : Gossard (5e),Robin (15e)
Transformation(s) : Yates (5e)


Toulouse 30 - 14
(18 - 14)
Villeneuve-sur-Lot Stade des Minimes, Toulouse
4 923 spectateurs
Arbitre : Cyril Vergnes
Essai(s) : Kheirallah (18e), Maurel (27e, 34e), White (61e), Gonzalez-Trique (72e)
Transformation(s) : Kheirallah (18e, 27e, 61e, 72e)
Pénalité(s) : Kheirallah (40e)
Essai(s) : Decarnin (7e, 50e), Farid (31e)
Transformation(s) : Albert (31e)

Finale (10 mai 2014)[modifier | modifier le code]

Feuille de match
Lézignan 12 - 38 Toulouse

(mt : 2 - 14)

à stade Gilbert-Brutus, Perpignan

Homme du match : Mark Kheirallah

Points marqués :

Évolution du score : 0-2, 0-8, 2-8, 2-14, 2-20, 2-26, 2-30, 8-30, 12-30, 12-32, 12-38

Arbitre : Mohammed Drizza

Spectateurs : 7 245
La finale oppose Toulouse (en bleu) à Lézignan (en vert).

La finale oppose Toulouse et Lézignan au stade Gilbert-Brutus de Perpignan qui réunit 7 245 spectateurs. La rencontre est retransmise par France 3 Languedoc-Roussillon et France 3 Midi-Pyrénées. Toulouse compte réaliser le premier doublé de son histoire après sa victoire en Coupe de France tandis que Lézignan entraîné par Aurélien Cologni vise un cinquième titre de Championnat en sept ans.

La rencontre débute par la blessure du lézignanais Dustin Cooper après deux minutes de jeu. Toulouse prend rapidement le jeu à son compte ainsi que le score pour mener à la mi-temps 14-2 par des essais de Mark Kheirallah (6e) et de Florian Quintilla (28e). S'appuyant sur une défense solide sur laquelle bute Lézignan, Toulouse se montre dangereux à chacune de ses offensives. Après un essai de Lézignan par Anthony Carrère refusé par l'arbitre sans assistance video, Toulouse mène alors 14-2 et prend le large en seconde période au score en inscrivant des essais par l'intermédiaire de Keirallah et Aaron Wood. Lézignan, mené 30-8, inscrit deux essais par Carrère et Thibault Ancely mais s'avoue vaincu par Toulouse qui inscrit en fin de match deux autres essais pour un score final de 38-12. Kheirallah est désigné homme du match. L'entraîneur de Lézignan Cologni estime la victoire de Toulouse méritée[1].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Rugby XIII. Lézignan submergé par Toulouse, ladepeche.fr, le 11 mai 2014.

Lien externe[modifier | modifier le code]