Championnat de France de hockey sur glace D4

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cet article concerne le championnat de France de 4e niveau, appelé Division 3.
Division 3
Généralités
Sport Hockey sur glaceVoir et modifier les données sur Wikidata
Création 1986
Organisateur(s) FFHG
Catégorie Quatrième
Lieu(x)

France,

Luxembourg
Participants 30
Statut des participants Amateurs
Site web officiel hockeyfrance.com

Palmarès
Tenant du titre Pingouins de Morzine-Avoriaz
Crystal Clear app kworldclock.png
Pour la compétition en cours voir :
Championnat de France de hockey sur glace 2018-2019

La Division 3 est le nom actuel du quatrième échelon du championnat de France de hockey sur glace, derrière la division 2, la division 1 et la ligue Magnus. Cette compétition officielle fut mise en place lors de la saison 1986-1987.

Historique[modifier | modifier le code]

Le championnat de France de hockey sur glace est créé en 1906[1]. Un second échelon est créé en 1931 qui prend le nom de 2e série[2]. Une 3e série est organisé en 1934[3] et 1935[4]. Le quatrième échelon, nommé division 3 fit son apparition lors de la saison 1986-1987[5].

Structure[modifier | modifier le code]

La Division 3 est constituée de quatre groupes répartis géographiquement (deux de huit équipes et deux de sept équipes)[6].

  • Groupe A : Ouest
  • Groupe B : Nord-Ouest
  • Groupe C : Nord-Est
  • Groupe D : Sud-Est

Chaque équipe reçoit une fois ses adversaires et se déplace une fois chez eux. À l'issue de ces matchs aller-retour, les quatre premiers de chaque groupe sont répartis dans un classement général inter-groupes afin de jouer les séries éliminatoires appelé « play-offs ». Après deux séries de match aller-retour, les quatre équipes encore en course sont qualifiées pour le Carré final. Celui-ci est organisé dans une seule patinoire lors d'un seul et même week-end. Chaque équipe rencontre une fois ses adversaires. Les deux premiers de cette poule finale sont admises en Division 2.

Parallèlement aux « play-offs », des « play-downs » étaient organisés (jusqu'en 2009-2010) avec les équipes non qualifiées pour les play-offs.

Note[modifier | modifier le code]

En 1996, 54 équipes évoluaient en D3, en 2006 il y en avait 34, pour la saison 2013-2014 le nombre est de 30. Le niveau de la D3 s'est manifestement élevé et les générations spontanées de joueurs n'existent plus. En effet, au début des années 70, de nombreuses patinoires furent construites, tout autant de clubs créés qui ont immédiatement aligné une équipe en 2e série de l'époque. De nos jours on ne passe plus de la simple section loisir à celle de la compétition. Car certaines équipes de D3 jouent avec des joueurs étrangers.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Équipes en lice 2018-19[modifier | modifier le code]

Localisation des équipes 2018-2019 de la Division 3

Groupe A
Club Classement
2017-2018
Entraîneur Patinoire Capacité
théorique
Corsaires de Nantes II 1er (Poule A) Julien Créno Patinoire du Petit Port 1 060
Boxers de Bordeaux II 2e (Poule A) Guy Dupuis Patinoire de Mériadeck 3 200
Albatros de Brest II 4e (Poule A) Sami Wikström Rïnkla Stadium 1 100
Aigles de La Roche-sur-Yon II 5e (Poule A) Mickaël Goujot Complexe Arago 1 200
Dragons de Poitiers 6e (Poule A) Frank Fazilleau Patinoire de Poitiers 810
Dogs de Cholet II 7e (Poule A) Grégory Gougeon Pôle Sportif Glisséo 1 200
Cormorans de Rennes 9e (Poule A) Yven Sadoun Patinoire du Blizz 750
Groupe B
Club Classement
2017-2018
Entraîneur Patinoire Capacité
théorique
Castors d'Asnières 1er (Poule B) Cédric Boucamus Patinoire des Courtilles 1 421
Remparts de Tours II 3e (Poule A) Normand Roy Patinoire de Tours 1 760
Coqs de Courbevoie 3e (Poule B) Yannick Maillot Patinoire municipale de Courbevoie 700
Drakkars de Caen II 4e (Poule B) Martial Janil Patinoire de Caen la mer 1 499
Renards d'Orléans 4e (Poule C) Gilbert Ledigarcher Patinoire du Baron 920
Gothiques d'Amiens II 6e (Poule B) Miroslav Kecka Coliseum 2 882 à 3 400
Jokers de Cergy-Pontoise II 7e (Poule B) Pavol Mihálik Aren'ice 3 000
Grizzly de Garges 8e (Poule B) Eddy Dana Patinoire du Val de France 700
Groupe C
Club Classement
2017-2018
Entraîneur Patinoire Capacité
théorique
Épinal Hockey Club 2e (Poule C) Ján Plch Patinoire de Poissompré 2 500
Tornado Luxembourg 2e (Poule B) Petr Fical Patinoire de Kockelscheuer 1 000
Élans de Champigny 3e (Poule C) Jérôme Veret Patinoire de Champigny-sur-Marne 450
Caribous de Seine-et-Marne 5e (Poule C) Sylvain Husson Patinoire La Cartonnerie 450
Phénix de Reims 5e (Poule B) Ivan Bock Patinoire Albert 1er 700
Ducs de Dijon 6e (Poule C) Michal Divíšek Patinoire Trimolet 1 000
Tigres de l'ACBB 8e (Poule C) Farbizio Braico Patinoire de Boulogne-Billancourt 1 800
Pumas de Fontenay 9e (Poule C) Pascal Bonnefoy Patinoire de Fontenay-sous-bois 1 000
Groupe D
Club Classement
2017-2018
Entraîneur Patinoire Capacité
théorique
Chevaliers du lac d'Annecy II 2e (Poule D) Thomas Bussat Complexe Jean Régis 1 650
Castors d'Avignon 3e (Poule D) Ludovic Favret Palais de la Glace 500
Aigles de Nice II 4e (Poule D) Laurent Bougro Palais des sports Jean-Bouin 1 200
Boucaniers de Toulon 5e (Poule D) Jozef Drzik Palais omnisports Marseille Grand Est 5 600
Éléphants de Chambéry II 6e (Poule D) Javier Parres Patinoire Patinoire Buisson Rond 1 200
Krokos de Nîmes 8e (Poule D) Raphaël Facchini Patinoire de Nîmes 300
Vipers de Montpellier II 9e (Poule D) Christophe Pramil Patinoire Végapolis 1 200 à 2 400
Légende des couleurs
  •      L'équipe professionnelle d'Épinal est mise en liquidation, l'association prend le relais.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Championnat de France 1906/07
  2. Championnat de France 1930/31
  3. Championnat de France 1933/34
  4. Championnat de France 1934/35
  5. Championnat de France 1986/87
  6. Formule Division 3 2010-2011, site de la FFHG
  7. À la suite de nombreuses liquidations judiciaires et au regroupement des deux premières ligue, le 4e échelon disparu entre 1992 et 1994, le 3e échelon étant renommé Division 3. En 1994, le 3e échelon est renommé Division 2 et le 4e échelon Division 3.