Championnat de France de hockey sur glace 2017-2018

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Saison 2017-2018
Saxoprint Ligue Magnus
Vainqueur Dragons de Rouen
Nombre d'équipes 12
Nombre de matchs 44 + séries
Équipe reléguée
(Division 3)
Gamyo Épinal
Division 1
Vainqueur Hormadi Anglet
Nombre d'équipes 14
Nombre de matchs 26 + séries
Équipe promue
(Saxoprint Ligue Magnus)
Hormadi Anglet
Équipes reléguées
(Division 2)
Bouquetins du HCMP
Chevaliers du lac d'Annecy
Division 2
Vainqueur Éléphants de Chambéry
Nombre d'équipes 20
Nombre de matchs 18 + séries
Équipes promues
(Division 1)
Éléphants de Chambéry
Vipers de Montpellier
Spartiates de Marseille[note 1]
Division 3
Vainqueur Pingouins de Morzine-Avoriaz
Nombre d'équipes 35
Nombre de matchs 14 ou 16 + séries
Équipes promues
(Division 2)
Pingouins de Morzine-Avoriaz
Titans de Colmar

La saison 2017-2018 est la 97e saison du championnat de France de hockey sur glace.

Ligue Magnus

Les Brûleurs de loups de Grenoble terminent premiers de la saison régulière. Lors des quarts de finale des séries éliminatoires, les Boxers de Bordeaux pourtant sixièmes de la saison régulière éliminent les Rapaces de Gap quatre matchs à zéro. C'est la seule rencontre des quarts où la logique n'est pas respectée. Les demies-finales sont accrochées car Grenoble élimine Bordeaux quatre matchs à trois avec quatre matchs allant en prolongation) tandis que les Dragons de Rouen sortent les Gothiques d'Amiens quatre matchs à deux avec cinq matchs se jouant à un but d'écart (dont un match en prolongation). En finale, malgré le fait que trois des quatre matchs se jouent à un but d'écart (dont deux en prolongation), Rouen (deuxième de la saison régulière) remporte la série et le titre quatre matchs à zéro. L'Étoile noire de Strasbourg dernière de la saison régulière, décroche cinq succès en six matchs lors de la poule de maintien mais cela ne leur permet pas de se maintenir sportivement.

Durant l'intersaison, le Gamyo Épinal participant de cette poule de maintien, est rétrogradé pour raisons financières en Division 3, ce qui permet le maintien de Strasbourg en Ligue Magnus.

Division 1

L'Hormadi Anglet termine premier de la saison régulière. Anglet se qualifie pour le finale en disposant trois matchs des Yétis du Mont-Blanc puis des Corsaires de Nantes. Les Albatros de Brest dauphins d'Anglet, se qualifient pour la finale en éliminant les Aigles de La Roche-sur-Yon trois matchs à un en quart de finale, puis les Bisons de Neuilly-sur-Marne (sixièmes de saison régulière) trois matchs à deux. Lors de la finale, Brest va mener deux matchs à un avant de perdre les deux suivants. Anglet est donc sacré champion et est promu en Ligue Magnus.

En play-down, les Corsaires de Dunkerque (deux matchs à un) et les Jokers de Cergy-Pontoise (deux matchs à zéro) assurent leur maintien en disposant respectivement des Chevaliers du lac d'Annecy et des Bouquetins du HCMP. Ces deux dernières équipes sont donc relégués en Division 2.

Division 2

Les Gaulois de Châlons-en-Champagne et les Spartiates de Marseille terminent premiers de leur groupe en saison régulière. Cependant, les deux clubs sont éliminés en quarts de finale. La finale deux équipes issues du groupe B, les Éléphants de Chambéry et les Vipers de Montpellier. À l'issue de trois matchs serrés (les deux premiers matchs en prolongation, le troisième se jouant à un but d'écart), Chambéry est sacré champion de Division 2. Montpellier accompagne Chambéry en Division 1.

Les Taureaux de feu de Limoges derniers de la poule de maintien, sont relégués sportivement en Division 3.

Lors de l'intersaison, une place se libère en Division 1 suite à la rétrogradation d'Épinal. La ligue sollicite plusieurs clubs pour récupérer la place vacante. Marseille est le seul club à répondre à cette consultation. Après validation de son dossier, les phocéens sont repêchés en Division 1. La ligue procède de la même façon pour compléter la division 2. Limoges est choisi par la ligue et reste donc en Division 2.

Division 3

Le carré final est composé de trois équipes ayant fini premiers de poule lors de la saison régulière (les Castors d'Asnières, les Titans de Colmar et les Pingouins de Morzine-Avoriaz) ainsi que les Drakkars de Caen II qui ont éliminé en play-offs les Corsaires de Nantes II, la dernière équipe ayant fini sa poule de saison régulière en tête. Les Pingouins de Morzine-Avoriaz qui repartaient cette saison en Division 3 sont sacrés champions et montent en Division 2. Colmar deuxième de ce carré final est également promu.

Après la fin de la saison, les Bélougas de Toulouse-Blagnac II, les Jets d'Évry Viry II et les Sangliers Arvernes de Clermont II cessent leurs activités.

Règlement[modifier | modifier le code]

Il s'applique pour toutes les divisions.

Points[modifier | modifier le code]

Les points sont attribués de la façon suivante :

  • victoire dans le temps règlementaire : 3 points ;
  • victoire en prolongation ou aux tirs au but : 2 points ;
  • défaite en prolongation ou au tirs au but : 1 point ;
  • défaite dans le temps règlementaire : 0 point.

Classement[modifier | modifier le code]

Les équipes sont classées en fonction du nombre de points qu'elles ont enregistré. En cas d'égalité, les critères suivants sont appliqués :

  1. Points dans les rencontres directes ;
  2. Nombre de matchs perdus par forfait ;
  3. Nombre de buts marqués dans le temps réglementaire entre les équipes concernées ;
  4. Différence de buts générale ;
  5. Quotient buts marqués / buts encaissés lors de tous les matchs de la poule ;
  6. Nombre de buts marqués lors de tous les matchs de la poule.

Si après avoir épuisé tous ces critères, deux équipes sont toujours à égalité, un match de barrage est alors organisé sur terrain neutre.

Saxoprint Ligue Magnus[modifier | modifier le code]

Équipes engagées[modifier | modifier le code]

Voir l’image vierge
Localisation des clubs engagés en Saxoprint Ligue Magnus.
City locator 11.svg Tenant du titre
Équipes engagées en Saxoprint Ligue Magnus 2017-2018
Club Dernière
montée
Classement
2016-2017
Entraîneur Patinoire Capacité
théorique
Nombre de saisons
en Magnus[2]
Rapaces de Gap 2009 1er Luciano Basile Alp'Arena 2 167 à 2 930 44
Dragons de Rouen 1985 2e Fabrice Lhenry L'Île Lacroix 2 747 33
Brûleurs de loups de Grenoble 2000 3e Edo Terglav Patinoire Polesud 3 496 à 4 208 45
Boxers de Bordeaux 2015 4e Philippe Bozon Patinoire de Mériadeck 3 200 3
Lions de Lyon 2014 5e Mitja Šivic Patinoire Charlemagne 4 200 7
Ducs d'Angers 1992 6e Brennan Sonne Patinoire du Haras 1 033 26
Gothiques d'Amiens 1982 7e Mario Richer Coliseum 2 882 à 3 400 36
Gamyo Épinal 2003 8e Brad Gratton Patinoire de Poissompré 2 500 19
Étoile noire de Strasbourg 2006 9e Daniel Bourdages Patinoire Iceberg 1 200 à 2 400 12
Aigles de Nice 2016 11e Stanislav Sutor Palais des sports Jean-Bouin 1 200 2
Pionniers de Chamonix Mont-Blanc[note 2] 2005 12e Heikki Leime Centre sportif Richard-Bozon 1 700 84
Scorpions de Mulhouse 2017 1er (Division 1) Christer Eriksson Patinoire de l'Illberg 1 600 2

Légende des couleurs

Saison régulière[modifier | modifier le code]

La saison régulière se joue du au . Réunies au sein d'une poule unique, les 12 équipes se rencontrent en double matchs aller-retour. À l'issue de cette première phase, les 8 premiers se qualifient pour les séries éliminatoires, du au , jouées au meilleur des 7 matches. Les 4 derniers jouent une phase de relégation, entre le et le . Cette phase est un mini-championnat en matchs aller-retour à l'issue duquel le dernier est relégué en Division 1. Durant la saison régulière, un Match des étoiles est organisé. Il a lieu à Bordeaux le 2 février 2018.

Résultats[modifier | modifier le code]

Le score de l'équipe à domicile, située dans la colonne de gauche, est inscrit en premier.

Résultats (dom.\ext.) AMI ANG BOR CHA EPI GAP GRE LYO MUL NIC ROU STR AMI ANG BOR CHA EPI GAP GRE LYO MUL NIC ROU STR
Amiens 5-0 3-4 TF 3-0 3-2 3-4 Pr. 2-3 Pr. 1-3 2-1 2-1 1-2 Pr. 4-1 2-1 Pr. 3-1 5-2 5-2 3-2 5-4 3-4 5-1 6-1 3-4 7-1
Angers 2-1 1-4 3-2 4-2 4-5 2-4 3-2 Pr. 2-3 Pr. 5-2 4-5 5-4 4-5 Pr. 3-1 4-1 3-2 2-0 4-1 4-0 4-5 6-2 4-5 TF 4-3 Pr.
Bordeaux 4-1 6-4 7-1 5-2 2-4 5-4 TF 1-4 4-2 7-0 4-6 6-3 2-1 1-2 7-1 2-0 3-4 1-4 5-6 2-4 6-3 2-4 5-4 Pr.
Chamonix 1-4 5-4 4-5 Pr. 2-3 Pr. 0-3 1-3 0-8 4-3 0-1 1-3 4-3 TF 2-7 2-3 2-3 2-1 3-1 2-7 2-3 5-4 2-4 3-5 3-2 Pr.
Épinal 1-0 5-2 4-3 2-1 2-4 1-4 3-2 2-4 7-0 4-1 11-4 1-6 2-3 Pr. 0-1 6-7 1-5 1-5 2-0 2-7 4-5 5-1 5-2
Gap 5-2 5-4 Pr. 2-7 4-3 2-1 Pr. 5-3 2-4 8-2 3-1 2-3 7-4 0-1 Pr. 2-3 5-4 8-3 6-3 5-6 4-3 Pr. 3-2 6-2 0-4 6-1
Grenoble 5-3 5-6 6-5 4-0 5-2 1-2 6-4 5-2 5-4 3-2 4-0 7-1 3-1 3-0 4-3 8-0 5-2 8-2 2-0 4-1 2-1 6-1
Lyon 3-4 TF 4-2 4-3 6-2 0-5 3-4 Pr. 3-6 9-5 4-2 2-4 3-2 2-1 4-3 2-3 Pr. 6-1 6-4 2-1 Pr. 0-11 5-4 Pr. 5-2 0-3 6-0
Mulhouse 2-3 Pr. 3-2 Pr. 1-3 5-4 Pr. 5-6 5-4 Pr. 0-4 3-4 Pr. 4-3 5-4 TF 3-6 1-4 5-4 Pr. 4-3 Pr. 6-2 1-2 Pr. 1-2 5-3 2-5 3-1 3-1 3-2 Pr.
Nice 5-3 4-3 Pr. 5-2 3-2 Pr. 6-3 3-0 2-4 3-1 2-1 3-4 5-2 4-5 6-5 Pr. 1-4 2-0 2-5 5-2 4-2 3-1 3-4 Pr. 2-8 5-0
Rouen 4-3 4-0 6-7 5-0 6-2 7-0 5-2 6-4 5-2 3-6 7-0 5-4 Pr. 2-3 Pr. 1-5 6-3 6-2 5-1 3-4 1-0 4-2 6-1 7-0
Strasbourg 3-4 1-3 1-7 1-2 1-4 1-5 4-6 2-3 Pr. 1-5 5-4 2-4 2-3 Pr. 2-4 1-3 1-3 1-3 4-9 6-3 1-4 1-3 3-2 2-3
  •      Victoire à domicile
  •      Victoire à l'extérieur
  • Pr : Prolongation - TF : Tirs de fusillade

    Classement[modifier | modifier le code]

    Pour l'attribution des points, voir la section « Règlement » ci-dessus.

    Classement complet[4]
    Clt Équipe PJ  V VP  D DP BP BCDiffPts
    +001, Grenoble 44 33 1 9 1 194 108 +86 102
    +002, Rouen 44 30 3 9 2 181 108 +73 98
    +003, Gap 44 22 5 14 3 154 131 +23 79
    +004, Amiens 44 20 7 13 4 143 108 +35 78
    +005, Lyon 44 21 4 14 5 146 137 +9 76
    +006, Bordeaux 44 21 4 17 2 164 127 +37 73
    +007, Angers 44 18 4 13 9 139 137 +2 71
    +008, Mulhouse 44 11 9 20 4 136 152 -16 55
    +009, Nice 44 16 3 24 1 126 157 -31 55
    +010, Épinal 44 16 2 24 2 127 148 -21 54
    +011, Chamonix 44 8 2 30 4 93 178 -85 32
    +012, Strasbourg 44 4 0 33 7 91 203 -112 19
    •      Meilleure équipe de la saison régulière, qualifié pour les séries
    •      Qualifié pour les séries
    •      Dispute la poule de maintien

    Date de mise à jour : 20 février 2018

    Équipe leader journée par journée[modifier | modifier le code]

    Dragons de RouenBrûleurs de loups de GrenobleDragons de RouenRapaces de GapDragons de RouenBoxers de BordeauxGothiques d'Amiens
    Brûleurs de loups de GrenobleDragons de RouenBrûleurs de loups de Grenoble

    Buts marqués par journée[modifier | modifier le code]

    Ce graphique représente le nombre de buts marqués lors de chaque journée.

    Statistiques individuelles[modifier | modifier le code]

    Pour les significations des abréviations, voir statistiques du hockey sur glace.

    Meilleurs pointeurs[5]
    Classt Joueur Équipe PJ B A Pts Pun
    1 Drapeau : Canada Alexandre Giroux Brûleurs de loups de Grenoble 44 25 33 58 28
    2 Drapeau : France Julien Correia Lions de Lyon 44 18 39 57 24
    3 Drapeau : Slovénie David Rodman Brûleurs de loups de Grenoble 38 11 45 56 22
    3 Drapeau : Canada Joël Champagne Brûleurs de loups de Grenoble 44 27 29 56 52
    5 Drapeau : Canada Marc-André Thinel Dragons de Rouen 44 18 37 55 24
    Meilleurs gardiens[6]
    Clt Joueur Équipe PJ Min BC Moy %Arr Bl
    1 Drapeau : République tchèque Lukáš Horák Brûleurs de loups de Grenoble 33 1943 min 44 s 65 2,01 92,1 6
    2 Drapeau : Slovénie Matija Pintarič Dragons de Rouen 38 2154 min 41 s 80 2,23 92,0 5
    3 Drapeau : France Henri-Corentin Buysse Gothiques d'Amiens 38 2291 min 37 s 82 2,15 91,8 3
    4 Drapeau : France Ronan Quemener Boxers de Bordeaux 16 960 min 19 s 39 2,44 91,7 2
    5 Drapeau : Slovénie Andrej Hočevar Gamyo Épinal 39 2196 min 39 s 109 2,98 91,6 4

    Mise à jour : 20 février 2018, à l'issue de la 44e et dernière journée.

    Séries éliminatoires[modifier | modifier le code]

    Play-offs[modifier | modifier le code]

    Format[modifier | modifier le code]

    Le format des séries éliminatoires est le suivant[7] :

    • Toutes les séries se jouent au meilleur des 7 matches (quarts de finale, demi-finales, finale).
    • Chaque match devant déterminer un vainqueur, il y a une prolongation de 10 minutes en mort subite en cas de match nul à l'issue du temps réglementaire. S'il n'y a toujours pas eu de but, une séance de tirs au but a lieu.
    • En quart de finale, les équipes se rencontrent dans un ordre prédéfini : le 1er de la saison régulière rencontre le 8e de la saison régulière ; le 2e rencontre le 7e ; le 3e rencontre le 6e ; le 4e rencontre le 5e.
    • Les vainqueurs se retrouvent en demi-finales où l'organisation est similaire à celle des quarts de finale : le mieux classé contre le moins bien classé, etc.
    • En finale c'est également le cas, le mieux classé ayant l'avantage de la glace.
    Tableau[modifier | modifier le code]
       Quarts de finale 
    au meilleur des 7 matches
     Demi-finales 
    au meilleur des 7 matches
     Finale 
    au meilleur des 7 matches
                               
      (1)  Brûleurs de loups de Grenoble 4  
    (8)  Scorpions de Mulhouse 2  
      (1)  Brûleurs de loups de Grenoble 4  
      (6)  Boxers de Bordeaux 3  
    (3)  Rapaces de Gap 0
      (6)  Boxers de Bordeaux 4  
        (1)  Brûleurs de loups de Grenoble 0
      (2)  Dragons de Rouen 4
      (2)  Dragons de Rouen 4  
    (7)  Ducs d'Angers 1  
      (2)  Dragons de Rouen 4
      (4)  Gothiques d'Amiens 2  
    (4)  Gothiques d'Amiens 4
      (5)  Lions de Lyon 2  
    Quarts de finale[modifier | modifier le code]

    Les quarts de finale ont lieu du 23 février au 4 mars 2018[7].

    Demi-finales[modifier | modifier le code]

    Les demi-finales ont lieu du 9 au 20 mars 2018[7].

    Finale[modifier | modifier le code]

    La finale a lieu du 23 au 27 mars 2018[7].

    Poule de maintien[modifier | modifier le code]

    Les quatre derniers de la saison régulière s'affrontent dans une poule de relégation sous le format d'un mini-championnat en matches aller-retour à l'issue duquel le dernier est relégué en Division 1. Les résultats des confrontations entre chaque équipe durant la saison régulière sont conservés.

    Résultats[modifier | modifier le code]

    Le score de l'équipe à domicile, située dans la colonne de gauche, est inscrit en premier.

    Bilan de la
    saison régulière
    CHA EPI NIC STR CHA EPI NIC STR
    Chamonix 2-3 Pr. 0-1 4-3 TF 2-1 2-4 3-2 Pr.
    Épinal 2-1 7-0 11-4 6-7 4-5 5-2
    Nice 3-2 Pr. 6-3 5-2 2-0 2-5 5-0
    Strasbourg 1-2 1-4 5-4 1-3 1-3 3-2
  •      Victoire à domicile
  •      Victoire à l'extérieur
  • Bilan de la
    poule de maintien
    CHA EPI NIC STR
    Chamonix 4-6 5-3 0-2
    Épinal 1-2 6-4 3-6
    Nice 5-3 10-1 1-3
    Strasbourg 7-0 2-3 5-1

    Pr. : Prolongation - TF : Tirs de fusillade

    Classement[modifier | modifier le code]

    Classement complet
    Clt Équipe PJ  V VP  D DP BP BCDiffPts
    +009, Épinal 18 10 1 7 0 74 61 +13 32
    +010, Nice 18 9 1 8 0 63 56 +7 29
    +011, Chamonix 18 6 2 8 2 42 53 -11 24
    +012, Strasbourg 18 7 0 9 2 50 59 -9 23
    •      relégué en Division 1

    Date de mise à jour : 23 mars 2018

    Division 1[modifier | modifier le code]

    Équipes engagées[modifier | modifier le code]

    Les équipes engagés en Division 1 sont au nombre de 14.

    Club Classement
    2016-2017
    Entraîneur Patinoire Capacité
    théorique
    Albatros de Brest 2e Sylvain Codère Rïnkla Stadium 1 500
    Hormadi Anglet 3e Olivier Dimet Patinoire de la Barre 1 200
    Bouquetins du HCMP 4e Pierre Rossat-Mignod Patinoire de Courchevel
    Patinoire de Méribel
    Patinoire de Pralognan-la-Vanoise
    1 000
    2 500
    1 800
    Diables rouges de Briançon 5e Claude Devèze Patinoire René-Froger 2 300
    Remparts de Tours 6e Bob Millette Patinoire de Tours 1 760
    Aigles de La Roche-sur-Yon 7e Juraj Ocelka Complexe Arago 1 200
    Dogs de Cholet 8e Julien Pihant Pôle Sportif Glisséo 1 200
    Bisons de Neuilly-sur-Marne 9e Franck Spinozzi Patinoire municipale de Neuilly-sur-Marne 500 à 700
    Corsaires de Nantes 10e Daniel Babka Patinoire du Petit Port 1 060
    Drakkars de Caen 11e Luc Chauvel Patinoire de Caen la mer 1 499
    Corsaires de Dunkerque 12e Antoine Richer Patinoire Michel-Raffoux 900
    Chevaliers du lac d'Annecy 1er (Division 2) Martin Millerioux
    Cyril Papa
    Complexe Jean Régis 1 650
    Yétis du Mont-Blanc 2e (Division 2) Julien Guimard Patinoire de Saint-Gervais
    Patinoire de Megève
    1 800
    2 900
    Jokers de Cergy-Pontoise[note 3] 3e (Division 2) Jonathan Paredes Aren'ice 3 000
    Légende des couleurs

    Saison régulière[modifier | modifier le code]

    La saison régulière se joue du au [note 4]. Les quatorze équipes sont réunies au sein d'une poule unique qui se joue en matchs aller-retour.

    Les huit premiers se qualifient pour les séries éliminatoires, dont le vainqueur sera sportivement promu en Saxoprint Ligue Magnus. Chaque tour des séries éliminatoires se joue au meilleur des cinq matchs (matchs 1 et 2 chez le mieux classé de la phase régulière, matchs et 3 et 4 chez le moins bien classé, match 5 chez le mieux classé). Les quatre derniers disputent un barrage pour le maintien. Le 11e affronte le 14e et le 12e, le 13e au meilleur des trois matchs (match aller chez l'équipe la moins bien classée, match retour et match d'appui éventuel chez le mieux classé). Les deux vainqueurs se maintiennent, les deux vaincus sont relégués.

    Résultats[modifier | modifier le code]

    Le score de l'équipe à domicile, située dans la colonne de gauche, est inscrit en premier.

    Résultats (dom.\ext.) AGL ANN BRE BRI CAE CER CHO CMP DUN LRY M-B NAN NEU TRS
    Hormadi Anglet 4-3 Pr. 4-2 3-4 TF 4-1 5-2 9-5 4-2 7-4 7-4 7-3 2-7 1-3 5-1
    Chevaliers du lac d'Annecy 3-4 Pr. 4-5 Pr. 2-7 2-1 1-7 7-4 2-3 Pr. 3-7 3-6 3-6 2-5 2-3 Pr. 2-1
    Albatros de Brest 5-2 5-1 3-4 3-1 2-4 3-2 Pr. 8-0 6-2 1-4 7-2 0-3 5-0 5-3
    Diables rouges de Briançon 7-6 5-4 0-4 4-5 TF 6-2 5-0 6-3 7-2 4-2 3-1 4-3 Pr. 5-2 3-4
    Drakkars de Caen 2-4 0-3 1-5 3-4 TF 2-1 2-5 3-2 3-2 Pr. 1-2 3-2 2-0 3-5 5-6 Pr.
    Jokers de Cergy-Pontoise 1-3 3-2 Pr. 3-8 5-6 Pr. 1-4 5-6 5-2 9-1 9-2 1-5 4-9 6-3 3-4 Pr.
    Dogs de Cholet 5-3 0-1 3-4 Pr. 2-6 0-5 5-6 4-0 2-3 5-3 4-3 6-5 2-3 Pr. 5-2
    Bouquetins du HCMP 5-8 3-4 TF 2-6 1-3 4-1 4-1 6-5 Pr. 5-4 1-4 4-5 Pr. 4-2 1-2 Pr. 2-3
    Corsaires de Dunkerque 3-6 5-3 2-3 2-4 3-5 6-1 6-5 6-3 6-2 2-3 Pr. 4-3 Pr. 2-3 Pr. 1-2
    Aigles de La Roche-sur-Yon 0-2 5-4 Pr. 2-3 Pr. 1-3 2-3 1-3 2-4 4-3 2-3 Pr. 7-4 4-3 4-1 5-4 Pr.
    Yétis du Mont-Blanc 4-5 Pr. 5-2 7-5 2-1 3-4 TF 4-2 3-2 Pr. 3-6 6-0 2-4 5-9 3-4 Pr. 4-3
    Corsaires de Nantes 2-3 Pr. 5-4 Pr. 3-4 Pr. 5-2 3-2 5-2 5-2 10-1 4-1 9-3 2-1 1-3 2-4
    Bisons de Neuilly-sur-Marne 2-4 7-2 0-2 5-4 4-2 6-3 4-3 Pr. 3-4 TF 0-2 4-3 Pr. 5-3 3-2 3-5
    Remparts de Tours 4-6 4-1 2-4 4-1 1-2 Pr. 5-3 2-0 4-3 Pr. 4-1 2-4 2-6 5-4 7-1
  •      Victoire à domicile
  •      Victoire à l'extérieur
  • Pr. : Prolongation - TF : Tirs de fusillade

    Classement[modifier | modifier le code]

    Pour l'attribution des points, voir la section « Règlement » ci-dessus.

    Classement complet
    Clt Équipe PJ  V VP  D DP BP BCDiffPts
    +001, Anglet 26 16 4 5 1 118 84 +34 57
    +002, Brest 26 15 5 6 0 108 61 +47 55
    +003, Briançon 26 15 4 6 1 108 76 +32 54
    +004, Nantes 26 13 1 8 4 111 77 +34 45
    +005, Tours 26 12 3 9 2 88 81 +7 44
    +006, Neuilly-sur-Marne 26 9 7 9 1 79 81 -2 42
    +007, La Roche-sur-Yon 26 10 2 11 3 82 94 -12 37
    +008, Mont-Blanc 26 9 3 11 3 95 97 -2 36
    +009, Caen 26 8 4 12 2 66 75 -9 34
    +010, Cholet 26 9 0 11 6 89 103 -14 33
    +011, Dunkerque 26 8 2 13 3 80 100 -20 31
    +012, Cergy-Pontoise 26 8 1 15 2 92 107 -15 28
    +013, Courchevel-Méribel-Pralognan 26 5 3 14 4 71 109 -38 25
    +014, Annecy 26 5 1 12 8 70 110 -40 25
    •      Qualifié pour les séries éliminatoires
    •      Dispute la phase de relégation

    Meilleurs pointeurs[modifier | modifier le code]

    Liste des meilleurs pointeurs[9]
    Classt Joueur Équipe PJ B A Pts Pun
    1 Drapeau : Canada Michael Rhéaume Corsaires de Nantes 20 13 22 35 30
    2 Drapeau : Canada Joël Caron Jokers de Cergy-Pontoise 19 19 15 34 4
    3 Drapeau : Canada Benjamin Lagarde Albatros de Brest 20 18 14 32 4
    3 Drapeau : Slovaquie Dominik Gabaj Remparts de Tours 19 16 16 32 4
    3 Drapeau : Slovaquie Lukáš Pék Bouquetins du HCMP 20 14 18 32 24
    3 Drapeau : Belgique Bryan Kolodziejczyk Albatros de Brest 20 10 22 32 18

    Mise à jour : 27 janvier 2018

    Séries éliminatoires[modifier | modifier le code]

    Les séries éliminatoires se jouent du au . Les 8 équipes les mieux classées à l'issue de la saison régulière sont qualifiées pour les quarts de finale des séries éliminatoires. Depuis 2018, chaque phase (quart de finale, demi finale et finale) se dispute au meilleur de cinq matchs. Le vainqueur de la finale est sacré champion de Division 1 et est promu en Ligue Magnus.

    Les deux premiers sont joués chez l'équipe la mieux classée, les deux suivants chez la moins bien classée et le dernier chez la mieux classée[10].

    Quarts de finale
    (au meilleur des 5 matches)
    Demi-finales
    (au meilleur des 5 matches)
    Finale
    (au meilleur des 5 matches)
    10, 11 et 14 mars 2018
    Hormadi Anglet (1) 5 4 8        
    24, 25 et 28 mars 2018[note 5]
    Yétis du Mont-Blanc (8) 3 2 3      
    Hormadi Anglet (1) 4 2 6        
    10, 11, 14, 15 et 18 mars 2018[note 5]
      Corsaires de Nantes (4) 1 1 0      
    Corsaires de Nantes (4) 0 4 5 4 4
    7 au 15 avril 2018
    Remparts de Tours (5) 1 3 7 2 1
    Hormadi Anglet (1) 2 5 3 3 5
    10, 11, 14, 15 et 18 mars 2018[note 6]
    Albatros de Brest (2) 4 0 4 1 3
    Diables rouges de Briançon (3) 3 6 1 1 3    
    24, 25, 28 et 29 mars et 1er avril 2018
    Bisons de Neuilly-sur-Marne (6) 1 4 4 2 4  
    Bisons de Neuilly-sur-Marne (6) 2 2 5 3 2
    10, 11, 14 et 15 mars 2018
      Albatros de Brest (2) 5 4 3 1 4
    Albatros de Brest (2) 3 1 3 2  
    Aigles de La Roche-sur-Yon (7) 2 5 1 0  

    Finale[modifier | modifier le code]

    Play-down[modifier | modifier le code]

    Les équipes classées entre la 11e et la 14e place s'affrontent en phase de maintien. Dans une série au meilleur des 3 matchs, le 11e affronte le 14e, le 12e rencontre lui le 13e.

    Division 2[modifier | modifier le code]

    Localisation des équipes 2017-18 de la division 2

    Agrandissement de la « petite couronne »

    Équipes engagées[modifier | modifier le code]

    Les équipes engagées en Division 2 sont donc au nombre de vingt (dont deux équipes réserves). Elles sont réparties en deux poules de dix :

    Poule A (Nord)
    Club Classement
    2016-2017
    Entraîneur Patinoire Capacité
    théorique
    Ducs de Dijon[note 7] 10e (Magnus) Serge Forcier Patinoire Trimolet 1 000
    Jets d'Évry Viry 9e Sébastien Roujon Patinoire des Lacs de l'Essonne
    Patinoire François Le Comte
    900
    250
    Galaxians d'Amnéville 10e Pierrick Rézard Patinoire du Centre de Loisirs
    Ice Arena de Metz
    550
    600
    Français volants de Paris 11e Arnaud Mazzone Patinoire Sonja-Henie 350
    Dragons de Rouen II 12e Ari Salo L'Île Lacroix 2 747
    Comètes de Meudon 14e Francis Larivée Patinoire de Meudon 500
    Lions de Wasquehal 16e Fabien Chardon Patinoire Serge Charles Lille 400
    Strasbourg II 18e Tarik Chipaux Patinoire Iceberg 1 200 à 2 400
    Gaulois de Châlons-en-Champagne 1er (Division 3) Tristant Lohou Patinoire Cités Glace 700
    Diables rouges de Valenciennes 5e (Division 3) Anton Rojko Patinoire Valigloo 700
    Poule B (Sud)
    Club Classement
    2016-2017
    Entraîneur Patinoire Capacité
    théorique
    Sangliers Arvernes de Clermont 13e (Division 1) Éric Sarliève Patinoire Clermont Communauté 2 500
    Vipers de Montpellier 4e Serge Forcier[note 8] Patinoire Végapolis 1 200 à 2 400
    Lynx de Valence 5e Antoine Pelisse
    Bastien Sangiorgio
    Le Polygone 1 000
    Éléphants de Chambéry 6e Romain Sadoine Patinoire Patinoire Buisson Rond 1 200
    Ours de Villard-de-Lans 7e Pierre-Antoine Simonneau Patinoire André Ravix 2 000
    Spartiates de Marseille 8e Luc Tardif Junior Palais omnisports Marseille Grand Est 5 600
    Taureaux de feu de Limoges 13e Pavol Mihálik Patinoire municipale des Casseaux 990
    Renards de Roanne 15e Romain Bonnefond Patinoire Fontalon 500 à 1 350
    Bélougas de Toulouse-Blagnac 17e Eddy Martin-Whalen Patinoire Jacques-Raynaud
    Patinoire Alex Jany
    1 200
    981
    Grizzlys de Vaujany (Grenoble II) [note 9] NC Fabrice Texier Patinoire de Vaujany 900
    Légende des couleurs

    Saison régulière[modifier | modifier le code]

    La saison régulière se joue du au .

    Les huit premiers de chaque poule se qualifient pour les séries éliminatoires. Les huitièmes, quarts, demi-finales et la finale se déroulent au meilleur des trois matchs ; la 1re rencontre se joue chez l'équipe la moins bien classée, la 2e et éventuellement la 3e chez la mieux classée. Le vainqueur de la finale est sacré champion de Division 2. Il est promu en Division 1, de même que le finaliste vaincu.

    Les deux derniers de chaque poule jouent une phase de relégation, entre le et le . Cette phase est un mini-championnat en matchs aller-retour à l'issue duquel les deux derniers sont relégués en Division 3.

    Poule A[modifier | modifier le code]

    L'équipe de Dijon initialement inscrite en Division 2 voit sa participation refusée par la fédération.

    Le score de l'équipe à domicile, située dans la colonne de gauche, est inscrit en premier.

    Tableau de résultats — mise à jour : 10 février 2018
    Résultats (▼dom., ►ext.) AMN CHL ÉVY MEU PAR ROU STR VAC WAS
    Galaxians d'Amnéville 6-3 1-2 1-2 6-3 3-6 4-3 Pr. 7-0 2-4
    Gaulois de Châlons-en-Champagne 3-4 8-3 2-1 11-2 8-5 5-2 14-3 1-2
    Jets d'Évry Viry 3-2 Pr. 1-4 4-5 Pr. 8-6 4-3 Pr. 2-4 11-5 5-4
    Comètes de Meudon 4-5 4-2 6-7 5-3 1-3 4-0 3-10 5-2
    Français volants de Paris 5-2 3-6 4-3 TF 0-6 3-5 3-1 3-5 2-3
    Dragons de Rouen II 1-2 6-3 3-2 Pr. 4-5 2-4 5-6 2-3 4-5
    CSG Strasbourg II 1-3 3-6 1-6 7-6 Pr. 4-1 1-2 2-3 0-2
    Diables rouges de Valenciennes 2-4 3-6 0-8 2-5 4-2 1-10 6-3 5-6
    Lions de Wasquehal 1-2 2-6 0-3 5-4 1-4 0-3 6-5 7-2
  •      Victoire à domicile
  •      Victoire à l'extérieur
  • Pr. : Prolongation - TF : Tirs de fusillade

    Classement complet de la poule A
    Clt Équipe PJ  V VP  D DP BP BCDiffPts
    +001, Châlons-en-Champagne 16 11 0 5 0 88 50 +38 33
    +002, Évry Viry 16 8 2 3 3 72 56 +16 31
    +003, Amnéville 16 9 1 5 1 54 43 +11 30
    +004, Meudon 16 8 1 6 1 66 57 +9 27
    +005, Wasquehal 16 9 0 7 0 50 53 -3 27
    +006, Rouen II 16 7 1 7 1 64 51 +13 24
    +007, Valenciennes 16 5 1 10 0 54 93 -39 17
    +008, Paris 16 4 1 11 0 48 72 -24 14
    +009, Strasbourg II 16 3 1 10 2 43 64 -21 13
    •      Qualifié pour les huitièmes de finale
    •      Dispute la poule de maintien

    Poule B[modifier | modifier le code]

    Le score de l'équipe à domicile, située dans la colonne de gauche, est inscrit en premier.

    Résultats (dom.\ext.) CHM CLE LIM MAR MON ROA TLS VAL VAU VIL
    Éléphants de Chambéry 6-3 5-1 3-7 6-3 5-2 2-5 6-1 8-5 8-3
    Sangliers Arvernes de Clermont 3-4 TF 4-3 Pr. 0-2 2-0 8-4 3-2 9-5 10-2 5-0
    Taureaux de feu de Limoges 3-1 1-2 2-4 0-5 2-4 2-3 6-1 1-4 5-4 Pr.
    Spartiates de Marseille 2-3 5-3 2-1 Pr. 8-2 5-3 4-1 8-4 10-4 6-3
    Vipers de Montpellier 8-0 7-2 9-1 3-4 4-1 2-0 13-3 14-2 4-2
    Renards de Roanne 0-5 2-1 5-4 4-3 Pr. 5-4 Pr. 4-6 7-2 2-4 6-4
    Bélougas de Toulouse-Blagnac 3-5 2-4 1-3 1-2 Pr. 3-2 5-2 2-1 8-1 2-3
    Lynx de Valence 2-10 0-5 8-1 3-8 1-8 5-4 2-5 3-4 4-2
    Grizzlys de Vaujany 0-8 1-3 4-1 2-5 0-1 6-2 3-4 Pr. 1-5 2-5
    Ours de Villard-de-Lans 2-3 5-3 4-0 2-1 0-3 2-5 5-4 Pr. 9-2 1-4
  •      Victoire à domicile
  •      Victoire à l'extérieur
  • Pr. : Prolongation - TF : Tirs de fusillade

    Classement complet de la poule B
    Clt Équipe PJ  V VP  D DP BP BCDiffPts
    +001, Marseille 18 13 2 2 1 86 44 +42 44
    +002, Chambéry 18 13 1 4 0 88 53 +35 41
    +003, Montpellier 18 12 0 5 1 92 40 +52 37
    +004, Clermont-Ferrand 18 10 1 6 1 70 51 +19 33
    +005, Toulouse-Blagnac 18 8 1 7 2 57 50 +7 28
    +006, Roanne 18 6 2 10 0 62 75 -13 22
    +007, Villard-de-Lans 18 6 1 10 1 56 67 -11 21
    +008, Vaujany 18 6 0 11 1 49 91 -42 19
    +009, Limoges 18 3 1 12 2 37 70 -33 13
    +010, Valence 18 4 0 14 0 52 108 -56 12
    •      Qualifié pour les huitièmes de finale
    •      Dispute la poule de maintien

    Séries éliminatoires[modifier | modifier le code]

    Les séries éliminatoires se jouent du au . Les 8 équipes les mieux classées de chaque poule à l'issue de la saison régulière sont qualifiées pour les huitièmes de finale des séries éliminatoires. L'ensemble des tours se disputent au meilleur des 3 matches. Le vainqueur de la finale est sacré champion de Division 2 et est promu en Division 1 avec le finaliste.

    Play-offs[modifier | modifier le code]

    Huitièmes de finale Quarts de finale Finale
    Demi-finales
    17 et 24 février 2018
    Gaulois de Châlons-en-Champagne A1 7 4      
    3 et 10 mars 2018
    Grizzlys de Vaujany B8 2 3    
    Gaulois de Châlons-en-Champagne A1 3 2    
    17, 24 et 25 février 2018
      Sangliers Arvernes de Clermont B4 7 5    
    Lions de Wasquehal A5 0 1  
    17, 24 et 25 mars 2018
    Sangliers Arvernes de Clermont B4 4 5  
    Sangliers Arvernes de Clermont B4 4 4 4  
    17 et 24 février 2018
    Éléphants de Chambéry B2 3 5 6  
    Galaxians d'Amnéville A3 5 8      
    3, 10 et 11 mars 2018[note 10]  
    Renards de Roanne B6 0 1    
    Galaxians d'Amnéville A3 4 4 1
    17 et 24 février 2018
      Éléphants de Chambéry B2 5 2 5
    Diables rouges de Valenciennes A7 2 1  
    31 mars, 7 et 8 avril 2018
    Éléphants de Chambéry B2 11 12  
    Éléphants de Chambéry B2 2 4 3
    17 et 24 février 2018
    Vipers de Montpellier B3 3 3 2
    Jets d'Évry Viry A2 2 2      
    9 et 10 mars 2018[note 11]  
    Ours de Villard-de-Lans B7 4 4    
    Ours de Villard-de-Lans B7 0 1    
    17 et 24 février 2018
      Vipers de Montpellier B3 5 4    
    Dragons de Rouen II A6 1 0  
    17 et 24 mars 2018
    Vipers de Montpellier B3 4 6  
    Vipers de Montpellier B3 5 4  
    17, 24 et 25 février 2018
    Bélougas de Toulouse-Blagnac B5 1 1  
    Comètes de Meudon A4 2 5 1    
    3, 10 et 11 mars 2018  
    Bélougas de Toulouse-Blagnac B5 11 1 4  
    Bélougas de Toulouse-Blagnac B5 2 4 5
    17 et 24 février 2018
      Spartiates de Marseille B1 1 6 4
    Français volants de Paris A8 4 2  
    Spartiates de Marseille B1 5 9  

    Finale[modifier | modifier le code]

    Poule de maintien[modifier | modifier le code]

    La poule de maintien se joue du au . Les équipes placées au-delà de la huitième place de chaque poule participent à la phase finale de maintien, qui se déroule sous forme de poule où toutes les équipes se rencontrent en match aller – retour, un classement de 1 à 3 est établi suivant les modalités applicables à la saison régulière.

    Résultats[modifier | modifier le code]

    Le score de l'équipe à domicile, située dans la colonne de gauche, est inscrit en premier.

    Tableau de résultats — mise à jour : 31 mars 2018
    Résultats (▼dom., ►ext.) LIM STR VAL
    Taureaux de feu de Limoges 1-3 1-4
    CSG Strasbourg II 3-1 1-4
    Lynx de Valence 5-3 1-2 TF
  •      Victoire à domicile
  •      Victoire à l'extérieur
  • Pr. : Prolongation - TF : Tirs de fusillade

    Classement[modifier | modifier le code]
    • L'équipe classée 3e de la poule de maintien est reléguée en Division 3,

    Classement complet
    Clt Équipe PJ  V VP  D DP BP BCDiffPts
    +001, Valence 4 3 0 0 1 14 7 +7 10
    +002, Strasbourg II 4 2 1 1 0 9 7 +2 8
    +003, Limoges 4 0 0 4 0 6 15 -9 0
    •      relégué en Division 3

    Date de mise à jour : 31 mars 2018

    Division 3[modifier | modifier le code]

    Localisation des équipes 2017-18 de la division 3

    Agrandissement de la « petite couronne »

    Équipes engagées[modifier | modifier le code]

    Les trente-sept équipes engagées, dont dix-huit équipes réserves et une équipe basée au Luxembourg, sont réparties en quatre groupes régionaux (le 2 suivant le nom d'une équipe indique qu'il s'agit d'une équipe réserve) :

    Groupe A
    Club Classement
    2016-2017
    Entraîneur Patinoire Capacité
    théorique
    Corsaires de Nantes II 1er (Poule A) Nicolas Boda Patinoire du Petit Port 1 060
    Albatros de Brest II 2e (Poule A) Sami Wikström Rïnkla Stadium 1 100
    Boxers de Bordeaux II 3e (Poule A) Sylvain Humeau Patinoire de Mériadeck 3 200
    Remparts de Tours II 4e (Poule A) Normand Roy Patinoire de Tours 1 760
    Dragons de Poitiers 5e (Poule A) Jean-Vital Stinco Patinoire de Poitiers 810
    Aigles de La Roche-sur-Yon II 6e (Poule A) Mickaël Goujot Complexe Arago 1 200
    Dogs de Cholet II 7e (Poule A) Grégory Gougeon Pôle Sportif Glisséo 1 200
    Cormorans de Rennes 8e (Poule A) Yven Sadoun Patinoire du Blizz 750
    Bélougas de Toulouse-Blagnac II 8e (Poule D) Laurent Guitard Patinoire Jacques-Raynaud
    Patinoire Alex Jany
    1 200
    981
    Groupe B
    Club Classement
    2016-2017
    Entraîneur Patinoire Capacité
    théorique
    Castors d'Asnières 20e (Division 2) Cédric Boucamus Patinoire des Courtilles 1 421
    Drakkars de Caen II 3e (Poule B) Martial Janil Patinoire de Caen la mer 1 499
    Coqs de Courbevoie 5e (Poule B) Yannick Maillot Patinoire municipale de Courbevoie 700
    Tornado Luxembourg 5e (Poule C) Petr Fical Patinoire de Kockelscheuer 1 000
    Jokers de Cergy-Pontoise II 7e (Poule B) Erwan Personne Aren'ice 3 000
    Phénix de Reims 7e (Poule C) Ivan Bock Patinoire Albert Ier 700
    Gothiques d'Amiens II 8e (Poule C) Miroslav Kecka Coliseum 2 882 à 3 400
    Grizzly de Garges 9e (Poule B) Christophe Masson Patinoire du Val de France 700
    Chiefs de Deuil-Garges (retrait) NC Patinoire de Deuil-la-Barre
    Patinoire du Val de France
    700
    700
    Groupe C
    Club Classement
    2016-2017
    Entraîneur Patinoire Capacité
    théorique
    Renards d'Orléans 1er (Poule B) Gilbert Ledigarcher Patinoire du Baron 920
    Caribous de Seine-et-Marne 2e (Poule B) Romain Danton Patinoire La Cartonnerie 450
    Gamyo Épinal II 2e (Poule C) Frédéric Laforge Patinoire de Poissompré 2 500
    Élans de Champigny 4e (Poule B) Jérôme Veret Patinoire de Champigny-sur-Marne 450
    Titans de Colmar 4e (Poule C) Evgueni Kouznetsov Patinoire de Colmar 1 200
    Jets d'Évry Viry II 6e (Poule B) Franck Ferey Patinoire des Lacs de l'Essonne
    Patinoire François Le Comte
    900
    250
    Ducs de Dijon II 6e (Poule C) Lionel Simon Patinoire Trimolet 1 000
    Tigres de l'ACBB 8e (Poule B) Pascal Babikian Patinoire de Boulogne-Billancourt 1 800
    Pumas de Fontenay NC Pascal Bonnefoy Patinoire Salvador Allende 1 000
    Groupe D
    Club Classement
    2016-2017
    Entraîneur Patinoire Capacité
    théorique
    Castors d'Avignon 19e (Division 2) Guillaume Oriol Palais de la Glace 500
    Chevaliers du lac d'Annecy II 1er (Poule D) Thomas Bussat Complexe Jean Régis 1 650
    Boucaniers de Toulon 2e (Poule D) Maxime Raffaelli Palais omnisports Marseille Grand Est 5 600
    Éléphants de Chambéry II 3e (Poule D) Javier Parres Patinoire Patinoire Buisson Rond 1 200
    Aigles de Nice II 4e (Poule D) Max Leclair Palais des sports Jean-Bouin 1 200
    Sangliers Arvernes de Clermont II 6e (Poule D) Robert Pospisil Patinoire Clermont Communauté 2 500
    Vipers de Montpellier II NC Jean-Philippe Mestadier Patinoire Végapolis 1 200 à 2 400
    Pingouins de Morzine-Avoriaz NC Alain Boisson Škoda Arena 1 280
    Krokos de Nîmes NC Raphaël Facchini Palais de la Glace[note 12]
    Patinoire Rouvière
    500
    300
    Castors d'Albertville (forfait) NC Dejan Beaurepaire Halle olympique 3 500
    Légende des couleurs

    Saison régulière[modifier | modifier le code]

    La saison régulière se joue du au . Les trente-sept équipes engagées sont réparties en quatre poules (de huit ou neuf équipes), les matchs se jouent en aller-retour. Les quatre premiers de chaque groupe se qualifient pour la phase finale.

    Durant la phase finale qui se joue en matchs aller-retour (ainsi quand il y a match nul, il n'y a pas de prolongation, le score est conservé tel quel), le score cumulé désignant le vainqueur, les qualifiés du groupe A affrontent ceux du groupe B et ceux du groupe C sont opposés à ceux du groupe D. Les vainqueurs des quarts de finale se qualifient pour le carré final.

    Les quatre qualifiés pour le carré final sont rassemblés au sein d'une poule unique qui se joue en matchs simples. L'équipe finissant à la première place est sacrée championne de Division 3. Le champion et le deuxième sont promus en Division 2.

    • Pour l'attribution des points, voir la section « Règlement » ci-dessus.

    Groupe A[modifier | modifier le code]

    Le score de l'équipe à domicile, située dans la colonne de gauche, est inscrit en premier.

    Tableau de résultats — mise à jour : 18 février 2018
    Résultats (▼dom., ►ext.) BOR BRE CHO LRY NAN POI REN TLS TRS
    Boxers de Bordeaux II 3-2 6-0 8-2 4-3 Pr. 2-5 10-0 19-0 4-6
    Albatros de Brest II 8-2 5-4 Pr. 4-5 Pr. 3-4 2-1 4-1 13-2 4-5 Pr.
    Dogs de Cholet II 4-5 2-6 6-12 2-9 4-5 3-5 6-5 0-5
    Aigles de La Roche-sur-Yon II 2-3 3-8 9-4 4-3 Pr. 5-4 12-3 11-2 7-4
    Corsaires de Nantes II 4-3 Pr. 1-4 7-2 7-2 11-12 Pr. 11-0 15-6 6-4
    Dragons de Poitiers 5-6 5-6 Pr. 3-4 Pr. 10-6 4-2 7-2 6-2 4-5
    Cormorans de Rennes 5-10 2-4 2-3 2-4 2-9 1-7 5-4 2-10
    Bélougas de Toulouse-Blagnac II 4-8 5-2 3-4 TF 4-6 3-7 1-2 Pr. 7-1 1-6
    Remparts de Tours II 6-5 5-4 Pr. 7-2 6-7 Pr. 4-5 3-4 4-0 10-0
  •      Victoire à domicile
  •      Victoire à l'extérieur
  • Classement du Groupe A
    Clt Équipe PJ  V VP  D DP BP BCDiffPts
    +001, Nantes II 16 10 1 2 3 104 59 +45 35
    +002, Bordeaux II 16 10 1 4 1 98 56 +42 33
    +003, Tours II 16 9 2 4 1 90 55 +35 32
    +004, Brest II 16 8 2 3 3 79 50 +29 31
    +005, La Roche-sur-Yon II 16 8 3 5 0 97 78 +19 30
    +006, Poitiers 16 8 2 4 2 84 63 +21 30
    +007, Cholet II 16 2 2 11 1 50 94 -44 11
    +008, Toulouse-Blagnac II 16 2 0 12 2 49 121 -72 8
    +009, Rennes 16 2 0 14 0 33 109 -76 6
    •      Qualifié pour les huitièmes de finale

    Groupe B[modifier | modifier le code]

    La patinoire de Deuil-la-Barre ferme durant l'été. Sans certitude de revoir leur patinoire ouverte, les Chiefs de Deuil-Garges ont demandé le retrait de leur équipe, retrait accepté par la FFHG.

    Le score de l'équipe à domicile, située dans la colonne de gauche, est inscrit en premier.

    Tableau de résultats — mise à jour : 28 décembre 2017
    Résultats (▼dom., ►ext.) AMI ASN CAE CER COU GAR LUX REI
    Gothiques d'Amiens II 2-6 0-11 9-2 5-11 4-0 3-9 3-1
    Castors d'Asnières 7-2 4-2 9-3 10-3 5-0 7-2 5-1
    Drakkars de Caen II 3-5 3-8 4-1 4-2 10-0 9-1 7-1
    Jokers de Cergy-Pontoise II 5-6 Pr. 2-9 1-16 3-5 7-3 4-7 5-4 Pr.
    Coqs de Courbevoie 7-5 3-6 6-4 10-3 16-1 3-4 4-3 Pr.
    Grizzly de Garges 5-8 2-5 3-5 6-3 2-8 1-9 5-7
    Tornado Luxembourg 7-3 2-6 7-3 7-3 4-5 Pr. 6-1 4-2
    Phénix de Reims 11-2 2-3 3-4 Pr. 5-1 5-11 6-1 6-3
  •      Victoire à domicile
  •      Victoire à l'extérieur
  • Classement du Groupe B
    Clt Équipe PJ  V VP  D DP BP BCDiffPts
    +001, Asnières-sur-Seine 14 14 0 0 0 90 29 +61 42
    +002, Luxembourg 14 9 0 4 1 72 56 +16 28
    +003, Courbevoie 14 8 2 4 0 94 59 +35 28
    +004, Caen II 14 8 1 5 0 85 43 +42 26
    +005, Reims 14 5 0 6 3 57 58 -1 18
    +006, Amiens II 14 5 1 8 0 57 85 -28 17
    +007, Cergy-Pontoise II 14 1 1 11 1 43 100 -57 6
    +008, Garges 14 1 0 13 0 30 99 -69 3
    •      Qualifié pour les huitièmes de finale

    Groupe C[modifier | modifier le code]

    Le score de l'équipe à domicile, située dans la colonne de gauche, est inscrit en premier.

    Tableau de résultats — mise à jour : 22 mars 2018
    Résultats (▼dom., ►ext.) BOU CPY COL DAM DIJ ÉPI ÉVY FON ORL
    Tigres de l'ACBB 0-11 2-9 2-9 5-6 4-17 2-10 8-3 2-14
    Élans de Champigny 9-0 4-6 5-3 1-2 Pr. 4-5 5-3 6-1 9-2
    Titans de Colmar 17-3 7-1 6-3 6-3 10-3 12-6 5-0[note 13] 6-1
    Caribous de Seine-et-Marne 7-3 2-10 3-9 9-5 6-9 5-3 11-2 2-7
    Ducs de Dijon II 12-2 2-16 2-8 5-7 4-5 Pr. 9-8 Pr. 19-3 5-6
    Gamyo Épinal II 11-0 1-2 3-6 12-5 6-2 7-3 17-0 7-3
    Jets d'Évry Viry II 11-2 3-1 2-10 5-6 3-2 2-9 6-5 Pr. 5-9
    Pumas de Fontenay 3-6 0-7 0-26 0-14 0-9 1-6 3-10 2-16
    Renards d'Orléans 15-3 3-6 3-6 7-6 9-8 Pr. 4-7 14-7 15-1
  •      Victoire à domicile
  •      Victoire à l'extérieur
  • Classement du Groupe C
    Clt Équipe PJ  V VP  D DP BP BCDiffPts
    +001, Colmar 16 16 0 0 0 149 39 +110 48
    +002, Épinal II 16 12 1 3 0 125 56 +69 38
    +003, Champigny 16 11 0 4 1 97 40 +57 34
    +004, Orléans 16 9 1 6 0 128 82 +46 29
    +005, Dammarie 16 8 0 8 0 98 90 +8 24
    +006, Dijon II 16 4 2 8 2 95 94 +1 19
    +007, Évry Viry II 16 5 1 8 2 87 101 -14 18
    +008, Boulogne-Billancourt 16 2 0 14 0 44 174 -130 6
    +009, Fontenay 16 0 0 15 1 24 181 -157 0
    •      Qualifié pour les huitièmes de finale

    Groupe D[modifier | modifier le code]

    Les Castors d'Albertville, initialement placés dans ce groupe, ont déclaré forfait pour l'ensemble de la saison.

    Le score de l'équipe à domicile, située dans la colonne de gauche, est inscrit en premier.

    Tableau de résultats — mise à jour : 28 décembre 2017
    Résultats (▼dom., ►ext.) ANN AVI CHM CLE MON MOR NIC NÎM TLN
    Chevaliers du lac d'Annecy II 7-2 4-3 7-2 15-0 3-5 4-1 18-2 5-4
    Castors d'Avignon 1-0 7-2 14-1 15-1 3-7 4-1 10-2 5-6 Pr.
    Éléphants de Chambéry II 1-8 3-6 5-2 9-2 0-7 6-5 Pr. 12-2 3-7
    Sangliers Arvernes de Clermont II 2-4 3-6 2-5 7-3 2-14 2-12 6-2 5-11
    Vipers de Montpellier II 2-5 2-11 5-9 5-2 0-14 1-15 3-2 Pr. 4-11
    Pingouins de Morzine-Avoriaz 10-1 11-3 15-0 18-0 23-0 5-3 23-0 17-3
    Aigles de Nice II 6-0 9-2 6-2 8-3 15-1 1-8 11-1 7-6 Pr.
    Krokos de Nîmes 0-9 1-7 2-15 4-3 Pr. 7-5 1-14 5-14 3-8
    Boucaniers de Toulon 2-3 Pr. 5-6 4-5 11-0 9-1 2-6 4-1 4-1
  •      Victoire à domicile
  •      Victoire à l'extérieur
  • Classement du Groupe D
    Clt Équipe PJ  V VP  D DP BP BCDiffPts
    +001, Morzine-Avoriaz 16 16 0 0 0 197 22 +175 48
    +002, Annecy II 16 11 1 4 0 86 43 +43 35
    +003, Avignon 16 11 0 4 1 102 61 +41 34
    +004, Nice II 16 9 1 5 1 115 54 +61 30
    +005, Toulon 16 8 1 5 2 97 72 +25 28
    +006, Chambéry II 16 7 1 8 0 80 84 -4 23
    +007, Clermont II 16 2 0 13 1 42 129 -87 7
    +008, Nîmes 16 1 1 13 1 35 162 -127 6
    +009, Montpellier II 16 1 1 14 0 35 169 -134 5
    •      Qualifié pour les huitièmes de finale

    Phase finale[modifier | modifier le code]

    Durant la phase finale qui se joue en matchs aller-retour (ainsi quand il y a match nul, il n'y a pas de prolongation, le score est conservé tel quel), le score cumulé désignant le vainqueur, les qualifiés du groupe A affrontent ceux du groupe B et ceux du groupe C sont opposés à ceux du groupe D. Les vainqueurs des quarts de finale se qualifient pour le carré final.

    Les quatre qualifiés pour le carré final sont rassemblés au sein d'une poule unique qui se joue en matchs simples. L'équipe finissant à la première place est sacrée champion de Division 3.

    Séries éliminatoires[modifier | modifier le code]

    Huitièmes de finale Quarts de finale
                               
    24 février et 11 mars 2018
    Corsaires de Nantes II A1  3  2      
    18 et 24 mars 2018
    Drakkars de Caen II B4  2  5    
    Drakkars de Caen II B4  8  7  
    24 février et 10 mars 2018
      Remparts de Tours II A3  4  3  
    Tornado Luxembourg B2  6  3  
    Remparts de Tours II A3  3  7    
    24 février et 10 mars 2018
    Castors d'Asnières B1  5  7      
    24 et 31 mars 2018
    Albatros de Brest II A4  1  1    
    Castors d'Asnières B1  6  4  
    3 et 10 mars 2018
      Coqs de Courbevoie B3  4  3  
    Boxers de Bordeaux II A2  1  3  
    Coqs de Courbevoie B3  9  8    
    3 et 10 mars 2018
    Titans de Colmar C1  7  10      
    24 et 31 mars 2018
    Aigles de Nice II D4  6  2    
    Titans de Colmar C1  4  3  
    24 février et 3 mars 2018
      Élans de Champigny C3  2  2  
    Chevaliers du lac d'Annecy II D2  0  4  
    Élans de Champigny C3  5  1    
    3 et 10 mars 2018
    Pingouins de Morzine-Avoriaz D1  12  19      
    24 et 31 mars 2018
    Renards d'Orléans C4  3  2    
    Pingouins de Morzine-Avoriaz D1  8  12  
    3 et 10 mars 2018
      Gamyo Épinal II C2  3  2  
    Gamyo Épinal II C2  4  11  
    Castors d'Avignon D3  2  2    


    Carré final[modifier | modifier le code]

    Les équipes qualifiées pour la poule finale, sont identifiées par les lettres A, B, C et D correspondant à leur classement en saison régulière. Les poules n'étant pas égales en nombre d'équipes (3 poules de 9 et 1 poule de 8), les résultats obtenus face au neuvième de poule sont retirés pour établir ce classement. L'ordre des matchs pour ce carré final est le suivant :

    • 1er jour : B - C, A - D
    • 2e jour : B - D, A - C
    • 3e jour : C - D, A - B

    Voici les équipes qualifiées ainsi que leur lettre :

    Équipes qualifiées
    Lettre Équipe Saison régulière Points Différence de buts
    A Titans de Colmar 1er (Poule C) 42 +72
    B Pingouins de Morzine-Avoriaz 1er (Poule D) 42 +135
    C Castors d'Asnières 1er (Poule B) 42 +61
    D Drakkars de Caen II 4e (Poule B) 26 +42

    Résultats[modifier | modifier le code]

    Morzine-Avoriaz 4-3 (Pr)
    (0-1, 0-1, 3-1, 1-0)
    Asnières Patinoire de Colmar
    100 spectateurs


    Colmar 5-1
    (2-0, 1-0, 2-1)
    Caen II Patinoire de Colmar
    650 spectateurs


    Morzine-Avoriaz 9-2
    (4-0, 3-0, 2-2)
    Caen II Patinoire de Colmar
    150 spectateurs


    Colmar 5-2
    (3-1, 0-0, 2-1)
    Asnières Patinoire de Colmar
    1 010 spectateurs


    Asnières 1-3
    (0-1, 1-1, 0-1)
    Caen II Patinoire de Colmar
    103 spectateurs


    Colmar 1-9
    (1-1, 0-3, 0-5)
    Morzine-Avoriaz Patinoire de Colmar
    1 263 spectateurs


    Classement complet
    Clt Équipe PJ  V VP  D DP BP BCDiffPts
    +001, Morzine-Avoriaz 3 2 1 0 0 22 6 +16 8
    +002, Colmar 3 2 0 1 0 11 12 -1 6
    +003, Caen II 3 1 0 2 0 6 15 -9 3
    +004, Asnières 3 0 0 2 1 6 12 -6 1
    •      Promu en Division 2

    Notes, références et feuilles de matches[modifier | modifier le code]

    Notes[modifier | modifier le code]

    1. Suite au repêchage de Strasbourg en Magnus, le club de Marseille est promu en D1[1].
    2. Suite à la rétrogradation de Dijon en Division 2, le club de Chamonix est repêché en Magnus[3].
    3. Suite à la rétrogradation de Dijon en Division 2, le club de Cergy est repêché en Division 1[3].
    4. Le match opposant Courchevel-Méribel-Pralognan à Dunkerque a lieu le 8 mars 2018[8].
    5. a et b Le match 2 est gagné en prolongation.
    6. Le match 5 est gagné en fusillade.
    7. Dans un premier temps placés en Division 2, les Ducs se voient finalement interdire de compétition suite à des problèmes administratifs[11].
    8. Recruté par Dijon, Forcier se retrouve sans club après la disqualification des Ducs. Il s'entend alorrs avec les Vipers de Montpellier pour prendre les rênes de l'équipe.
    9. Ce club qui est la réserve de Grenoble est admis à disputer ce championnat sans passer par la Division 3[12].
    10. Le match 1 est gagné en prolongation.
    11. Le match aller initialement prévu à Villard-de-Lans a lieu à Montpellier[13].
    12. Utilisation provisoire avant l'ouverture de la patinoire Rouvière.
    13. Les Pumas sont forfaits sur ce match. Le match retour prévu à Fontenay est joué à Colmar.

    Références[modifier | modifier le code]

    1. « Communiqué FFHG. Marseille en D1, Limoges en D2 », sur hockeyfrance.com,
    2. La saison 2017-2018 est incluse
    3. a et b « FFHG. Décisions du bureau directeur du 21 juillet 2017 », sur hockeyfrance.com,
    4. (en) « Saxoprint Ligue Magnus - Classement », sur ligue_magnus.stats.pointstreak.com (consulté le 20 février 2018)
    5. « Statistiques joueurs », sur Ligue Magnus.fr (consulté le 20 février 2018)
    6. « Statistiques gardiens », sur Ligue Magnus.fr (consulté le 20 février 2018)
    7. a, b, c et d Format des séries éliminatoires
    8. « D1 - Résultats J26. Dunkerque n'échappe pas au playdown », sur hockeyfrance.com,
    9. « Statistiques joueurs », sur http://francediv1.stats.pointstreak.com
    10. « Calendrier des Plays-offs de D1 », sur francediv1.stats.pointstreak.com (consulté le 29 mars 2015)
    11. « COMMUNIQUÉ FFHG. SITUATION DU CLUB DE DIJON », sur hockeyfrance.com,
    12. « FFHG. Décisions du bureau directeur du 31 juillet 2017 », sur hockeyfrance.com,
    13. « Communiqué FFHG. Reports des matches HCMP - Dunkerque (D1) et Villard-de-Lans - Montpellier (D2) », sur hockeyfrance.com,

    Feuilles de matches[modifier | modifier le code]

    Ligue Magnus[modifier | modifier le code]

    1. « Grenoble 1-3 Mulhouse », sur ligue_magnus.stats.pointstreak.com, (consulté le 24 février 2018)
    2. « Grenoble 2-1 Mulhouse », sur ligue_magnus.stats.pointstreak.com, (consulté le 25 février 2018)
    3. « Mulhouse 3-2 Grenoble », sur ligue_magnus.stats.pointstreak.com, (consulté le 27 février 2018)
    4. « Mulhouse 2-5 Grenoble », sur ligue_magnus.stats.pointstreak.com, (consulté le 28 février 2018)
    5. « Grenoble 3-2 Mulhouse », sur ligue_magnus.stats.pointstreak.com, (consulté le 2 mars 2018)
    6. « Mulhouse 2-5 Grenoble », sur ligue_magnus.stats.pointstreak.com, (consulté le 4 mars 2018)
    7. « Rouen 4-0 Angers », sur ligue_magnus.stats.pointstreak.com, (consulté le 24 février 2018)
    8. « Rouen 2-3 Angers », sur ligue_magnus.stats.pointstreak.com, (consulté le 25 février 2018)
    9. « Angers 0-3 Rouen », sur ligue_magnus.stats.pointstreak.com, (consulté le 27 février 2018)
    10. « Angers 2-4 Rouen », sur ligue_magnus.stats.pointstreak.com, (consulté le 28 février 2018)
    11. « Rouen 3-2 Angers », sur ligue_magnus.stats.pointstreak.com, (consulté le 2 mars 2018)
    12. « Gap 2-3 Bordeaux », sur ligue_magnus.stats.pointstreak.com, (consulté le 24 février 2018)
    13. « Gap 3-5 Bordeaux », sur ligue_magnus.stats.pointstreak.com, (consulté le 25 février 2018)
    14. « Bordeaux 3-1 Gap », sur ligue_magnus.stats.pointstreak.com, (consulté le 27 février 2018)
    15. « Bordeaux 4-3 Gap », sur ligue_magnus.stats.pointstreak.com, (consulté le 28 février 2018)
    16. « Amiens 3-2 Lyon », sur ligue_magnus.stats.pointstreak.com, (consulté le 24 février 2018)
    17. « Amiens 1-4 Lyon », sur ligue_magnus.stats.pointstreak.com, (consulté le 25 février 2018)
    18. « Lyon 7-5 Amiens », sur ligue_magnus.stats.pointstreak.com, (consulté le 27 février 2018)
    19. « Lyon 4-5 Amiens », sur ligue_magnus.stats.pointstreak.com, (consulté le 28 février 2018)
    20. « Amiens 3-2 Lyon », sur ligue_magnus.stats.pointstreak.com, (consulté le 2 mars 2018)
    21. « Lyon 3-4 Amiens », sur ligue_magnus.stats.pointstreak.com, (consulté le 4 mars 2018)
    22. « Grenoble 5-3 Bordeaux », sur ligue_magnus.wttstats.pointstreak.com, (consulté le 10 mars 2018)
    23. « Grenoble 3-4 Bordeaux », sur ligue_magnus.wttstats.pointstreak.com, (consulté le 10 mars 2018)
    24. « Bordeaux 3-5 Grenoble », sur ligue_magnus.wttstats.pointstreak.com, (consulté le 14 mars 2018)
    25. « Bordeaux 3-2 Grenoble », sur ligue_magnus.wttstats.pointstreak.com, (consulté le 14 mars 2018)
    26. « Grenoble 2-3 Bordeaux », sur ligue_magnus.wttstats.pointstreak.com, (consulté le 16 mars 2018)
    27. « Bordeaux 2-3 Grenoble », sur ligue_magnus.wttstats.pointstreak.com, (consulté le 18 mars 2018)
    28. « Grenoble 7-3 Bordeaux », sur ligue_magnus.wttstats.pointstreak.com, (consulté le 20 mars 2018)
    29. « Rouen 0-1 Amiens », sur ligue_magnus.wttstats.pointstreak.com, (consulté le 10 mars 2018)
    30. « Rouen 2-1 Amiens », sur ligue_magnus.wttstats.pointstreak.com, (consulté le 10 mars 2018)
    31. « Amiens 3-2 Rouen », sur ligue_magnus.wttstats.pointstreak.com, (consulté le 14 mars 2018)
    32. « Amiens 1-4 Rouen », sur ligue_magnus.wttstats.pointstreak.com, (consulté le 14 mars 2018)
    33. « Rouen 1-0 Amiens », sur ligue_magnus.wttstats.pointstreak.com, (consulté le 16 mars 2018)
    34. « Amiens 2-3 Rouen », sur ligue_magnus.wttstats.pointstreak.com, (consulté le 18 mars 2018)
    35. « Grenoble 3-4 Rouen », sur ligue_magnus.wttstats.pointstreak.com, (consulté le 23 mars 2018)
    36. « Grenoble 0-3 Rouen », sur ligue_magnus.wttstats.pointstreak.com, (consulté le 24 mars 2018)
    37. « Rouen 4-3 Grenoble », sur ligue_magnus.wttstats.pointstreak.com, (consulté le 26 mars 2018)
    38. « Rouen 5-4 Grenoble », sur ligue_magnus.wttstats.pointstreak.com, (consulté le 27 mars 2018)

    Division 1[modifier | modifier le code]

    1. « Anglet 2-4 Brest », sur francediv1.wttstats.pointstreak.com, (consulté le 8 avril 2018)
    2. « Anglet 5-0 Brest », sur francediv1.wttstats.pointstreak.com, (consulté le 8 avril 2018)
    3. « Brest 4-3 Anglet », sur francediv1.wttstats.pointstreak.com, (consulté le 11 avril 2018)
    4. « Brest 1-3 Anglet », sur francediv1.wttstats.pointstreak.com, (consulté le 12 avril 2018)
    5. « Anglet 5-3 Brest », sur francediv1.wttstats.pointstreak.com, (consulté le 15 avril 2018)
    6. « Annecy 3-2 Dunkerque », sur francediv1.wttstats.pointstreak.com, (consulté le 10 mars 2018)
    7. « Dunkerque 6-2 Annecy », sur francediv1.wttstats.pointstreak.com, (consulté le 17 mars 2018)
    8. « Dunkerque 4-2 Annecy », sur francediv1.wttstats.pointstreak.com, (consulté le 18 mars 2018)
    9. « HCMP 3-6 Cergy », sur francediv1.wttstats.pointstreak.com, (consulté le 10 mars 2018)
    10. « Cergy 5-2 HCMP », sur francediv1.wttstats.pointstreak.com, (consulté le 17 mars 2018)

    Division 2[modifier | modifier le code]

    1. « Montpellier 3-2 Chambéry », sur francediv2.wttstats.pointstreak.com, (consulté le 31 mars 2018)
    2. « Chambéry 4-3 Montpellier », sur francediv2.wttstats.pointstreak.com, (consulté le 7 avril 2018)
    3. « Chambéry 3-2 Montpellier », sur francediv2.wttstats.pointstreak.com, (consulté le 8 avril 2018)

    Division 3[modifier | modifier le code]

    1. « Morzine 4-3 Asnières », sur competition.hockeyfrance.com, (consulté le 13 avril 2018)
    2. « Colmar 5-1 Caen II », sur competition.hockeyfrance.com, (consulté le 13 avril 2018)
    3. « Morzine 9-2 Caen II », sur competition.hockeyfrance.com, (consulté le 14 avril 2018)
    4. « Colmar 5-2 Asnières », sur competition.hockeyfrance.com, (consulté le 14 avril 2018)
    5. « Asnières 1-3 Caen II », sur competition.hockeyfrance.com, (consulté le 15 avril 2018)
    6. « Colmar 1-9 Morzine », sur competition.hockeyfrance.com, (consulté le 15 avril 2018)

    Voir aussi[modifier | modifier le code]

    Articles connexes[modifier | modifier le code]

    Liens externes[modifier | modifier le code]