Championnat de France de hockey sur glace 2016-2017

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Saison 2016-2017
Saxoprint Ligue Magnus
Vainqueur Rapaces de Gap
(4e titre)
Nombre d'équipes 12
Nombre de matchs 44 + séries
Équipe reléguée
(Division 2)
Ducs de Dijon[note 1]
Division 1
Vainqueur Scorpions de Mulhouse
Nombre d'équipes 13
Nombre de matchs 24 + séries
Équipe promue
(Saxoprint Ligue Magnus)
Scorpions de Mulhouse
Équipe reléguée
(Division 2)
Sangliers Arvernes de Clermont
Division 2
Vainqueur Chevaliers du lac d'Annecy
Nombre d'équipes 20
Nombre de matchs 18 + séries
Équipes promues
(Division 1)
Chevaliers du lac d'Annecy
Yétis du Mont-Blanc
Jokers de Cergy-Pontoise[note 2]
Équipes reléguées
(Division 3)
Castors d'Avignon
Castors d'Asnières
Division 3
Vainqueur Gaulois de Châlons-en-Champagne
Nombre d'équipes 33
Nombre de matchs 14 ou 16 + séries
Équipes promues
(Division 2)
Gaulois de Châlons-en-Champagne
Diables rouges de Valenciennes

La saison 2016-2017 est la 96e saison du championnat de France de hockey sur glace.

Ligue Magnus

En Ligue Magnus, les Rapaces de Gap terminent la saison régulière en tête grâce à la pénalité de six points infligée aux Brûleurs de loups de Grenoble. Les quatre équipes les mieux classées gagnent leur quart de finale. En demi-finales, Gap élimine les Boxers de Bordeaux tandis que les Dragons de Rouen troisièmes de la saison régulière éliminent Grenoble au septième match. En finale, Rouen mène deux matchs à un avant de perdre les trois matchs suivants. Gap est donc sacré pour la quatrième fois champion de France. Les Pionniers de Chamonix-Morzine derniers de la saison régulière ne parviennent pas à améliorer leur place durant la poule de maintien et sont donc relégués sportivement en Division 1. Lors de l'intersaison, les Ducs de Dijon, participants de cette poule de maintien sont rétrogradés en Division 2, championnat qu'ils ne disputeront pas finalement pour causes de problèmes administratifs. Chamonix-Morzine reste donc en Ligue Magnus. A noter que ce club qui était le résultat de la fusion en entre le Chamonix Hockey Club et le Hockey Club Morzine-Avoriaz se sépare après une saison d’existence. Chamonix reste en ligue Magnus et Morzine-Avoriaz repart en Division 3.

Division 1

Les Diables rouges de Briançon qui ont fini derniers lors de la saison précédente de ligue Magnus à l'issue de la poule de maintien, terminent la saison régulière en tête. Ils sont pourtant éliminés dès le premier tour des play-offs par les Bouquetins de Val-Vanoise deux matchs à un. Les Albatros de Brest, les Scorpions de Mulhouse et l'Hormadi Anglet. En demi-finale, Mulhouse élimine Anglet tandis que Brest élimine Val-Vanoise. Brest étant interdit de montée suite à sa rétrogradation volontaire de Ligue Magnus la saison précédente, Mulhouse est assuré de monter quelque soit l'issue de la finale. Mulhouse finit champion en gagnant la série trois matchs à un. Les Sangliers Arvernes de Clermont qui étaient promus retournent en Division 2 suite à leur dernière place en championnat.

Division 2

Les Jokers de Cergy-Pontoise et les Vipers de Montpellier terminent en tête de leurs poules respectives lors de la saison régulière. Cependant, les deux clubs sont éliminés en demi-finales, respectivement par les Yétis du Mont-Blanc et les Chevaliers du lac d'Annecy. Ces deux équipes qui sont promues en division 1 s'affrontent en finale. Cette finale est remportée deux matchs à un par Annecy, qui est donc sacré champion de Division 2. Les Castors d'Avignon et les Castors d'Asnières qui finissent aux dernières places de la poule de maintien sont relégués en Division 3.

Durant l'intersaison, Cergy-Pontoise profite de la rétrogradation de Dijon et est également promu à l'étage supérieur. Le Hockey Club Vaujany qui est en réalité la réserve de Grenoble est admis à participer à ce championnat la saison suivante sans passer par la Division 3.

Division 3

Le carré final voit la victoire finale des Gaulois de Châlons-en-Champagne pourtant seulement troisième de leur groupe (le C) en saison régulière sont sacrés champions de division 3. Ils sont promus en Division 2 en compagnie de la réserve d’Épinal qui avait terminé deuxième en saison régulière de cette même poule C. Finalement, ces derniers ne sont pas autorisés à monter. Finalement, ce sont les Diables rouges de Valenciennes battus en quart de finale par Châlons-en-Champagne et qui avaient terminé premier de la poule C qui sont promus en Division 2.

Après la fin de la saison, les Castors d'Avignon II cessent leurs activités.

Règlement[modifier | modifier le code]

Il s'applique pour toutes les divisions.

Points[modifier | modifier le code]

Les points sont attribués de la façon suivante :

  • victoire dans le temps réglementaire : 3 points ;
  • victoire en prolongation ou aux tirs au but : 2 points ;
  • défaite en prolongation ou au tirs au but : 1 point ;
  • défaite dans le temps réglementaire : 0 point.

Classement[modifier | modifier le code]

Les équipes sont classées en fonction du nombre de points qu'elles ont enregistré. En cas d'égalité, les critères suivants sont appliqués :

  1. Points dans les rencontres directes ;
  2. Nombre de matchs perdus par forfait ;
  3. Nombre de buts marqués dans le temps réglementaire entre les équipes concernées ;
  4. Différence de buts générale ;
  5. Quotient buts marqués / buts encaissés lors de tous les matchs de la poule ;
  6. Nombre de buts marqués lors de tous les matchs de la poule.

Si après avoir épuisé tous ces critères, deux équipes sont toujours à égalité, un match de barrage est alors organisé sur terrain neutre.

Saxoprint Ligue Magnus[modifier | modifier le code]

Équipes engagées[modifier | modifier le code]

Voir l’image vierge
Localisation des clubs engagés en Saxoprint Ligue Magnus.
City locator 11.svg Tenant du titre
Équipes engagées en Saxoprint Ligue Magnus 2016-2017
Club Dernière
montée
Budget
en M
Classement[2]
2015-2016
Entraîneur Patinoire Capacité
théorique
Nombre de saisons
en Magnus[3]
Rapaces de Gap 2009 1er Drapeau : Italie/Drapeau : Canada Luciano Basile Alp'Arena 2 400 43
Gamyo Épinal 2003 2e Drapeau : France Stéphane Barin
Drapeau : Canada/Drapeau : Italie Brad Gratton[note 3]
Patinoire de Poissompré 1 800 18
Ducs d'Angers 1992 3e Drapeau : Canada/Drapeau : France Jean-François Jodoin Patinoire du Haras 1 033 25
Brûleurs de loups de Grenoble 2000 4e Drapeau : Slovénie Edo Terglav Patinoire Polesud 3 496 44
Dragons de Rouen 1985 5e Drapeau : France Fabrice Lhenry L'Île Lacroix 2 747 32
Gothiques d'Amiens 1982 7e Drapeau : Canada Mario Richer Coliseum 2 882 à 3 400 35
Étoile noire de Strasbourg 2006 8e Drapeau : Canada Daniel Bourdages Patinoire Iceberg 1 200 à 2 400 11
Boxers de Bordeaux 2015 9e Drapeau : France Philippe Bozon Patinoire de Mériadeck 3 200 2
Pionniers de Chamonix-Morzine 2016 NC Drapeau : France Stéphane Gros
Drapeau : France Christophe Ville[note 4]
Centre sportif Richard-Bozon
Škoda Arena
1 700
1 280
1
Lions de Lyon 2014 12e Drapeau : Slovénie Mitja Šivic Patinoire Charlemagne 4 200 6
Ducs de Dijon 2002 14e Drapeau : France Jonathan Paredes Patinoire Trimolet
Patinoire Lafayette
1 000
1 300
15
Aigles de Nice 2016 1er (Division 1) Drapeau : Slovaquie Stanislav Sutor Palais des sports Jean-Bouin 1 200 1
Légende des couleurs

Notes :

Saison régulière[modifier | modifier le code]

La saison régulière se joue du au . Réunies au sein d'une poule unique, les 12 équipes se rencontrent en double matchs aller-retour. À l'issue de cette première phase, les 8 premiers se qualifient pour les séries éliminatoires, du au , jouées au meilleur des 7 matches. Les 4 derniers jouent une phase de relégation, entre le et le . Cette phase est un mini-championnat en matchs aller-retour à l'issue duquel le dernier est relégué en Division 1.

Un Winter Game, le second de l'histoire du hockey français, s'est déroulé le 30 décembre 2016 pour le compte de la 29e journée et a vu Lyon s'incliner 5-2 face à Grenoble au parc OL.

Résultats[modifier | modifier le code]

Le score de l'équipe à domicile, située dans la colonne de gauche, est inscrit en premier[9].

Résultats (dom.\ext.) AMI ANG BOR C-M DIJ EPI GAP GRE LYO NIC ROU STR AMI ANG BOR C-M DIJ EPI GAP GRE LYO NIC ROU STR
Amiens 2-0 3-1 4-2 2-5 4-1 3-5 2-3 Pr 3-5 4-3 2-5 2-0 4-2 4-6 3-4 3-2 Pr 2-5 1-4 7-3 1-2 1-0 1-2 Pr 2-3 Pr
Angers 4-2 2-3 2-1 TF 3-4 Pr 5-3 3-4 1-2 Pr 2-3 Pr 6-3 6-2 4-2 3-4 Pr 3-4 Pr 2-1 3-2 Pr 2-1 Pr 2-1 2-4 2-1 Pr 2-0 2-3 Pr 3-0
Bordeaux 2-1 4-0 7-3 0-3 1-2 TF 4-1 3-1 2-1 Pr 3-5 2-1 5-1 6-2 5-4 5-4 Pr 11-0 4-2 1-3 4-0 2-1 3-4 Pr 1-2 Pr 6-2
Chamonix-Morzine 4-5 Pr 3-2 Pr 2-3 Pr 2-1 Pr 3-1 1-4 4-3 Pr 0-3 2-4 2-4 4-5 Pr 5-3 1-2 1-6 6-4 6-3 2-7 2-3 Pr 2-6 3-4 Pr 3-2 0-6
Dijon 0-3 3-4 4-2 3-1 1-3 1-3 2-6 1-5 5-1 0-3 4-6 1-2 2-5 0-4 6-2 2-4 1-3 1-2 Pr 6-3 1-2 3-4 5-1
Épinal 4-2 3-0 1-5 6-1 1-0 1-4 1-2 0-3 5-0 1-4 0-3 5-2 3-2 Pr 5-7 6-1 2-3 1-4 3-4 Pr 3-4 Pr 3-5 3-9 4-3 TF
Gap 4-3 3-2 Pr 1-3 3-4 4-0 7-3 2-3 Pr 5-4 Pr 3-2 Pr 2-4 6-3 4-1 4-3 Pr 5-0 9-3 6-0 6-1 5-6 4-1 8-5 5-1 8-1
Grenoble 2-5 0-1 3-4 2-0 10-3 4-2 3-1 4-3 Pr 7-4 3-4 Pr 5-2 7-1 4-2 4-2 4-1 3-1 4-3 1-4 2-1 4-2 9-2 3-0
Lyon 2-1 Pr 3-1 3-0 1-4 3-0 5-4 Pr 4-1 2-3 Pr 4-5 Pr 5-3 4-1 4-1 4-0 3-2 7-3 3-5 4-1 2-4 2-5 WG 2-0 3-4 3-1
Nice 1-3 2-1 0-1 4-1 3-4 3-4 3-4 Pr 4-5 3-4 1-2 2-0 3-2 3-2 3-5 3-4 1-2 Pr 1-2 Pr 0-7 2-4 2-1 3-5 3-2 Pr
Rouen 4-1 1-3 3-1 3-1 6-2 3-0 3-2 Pr
(MdC)
2-3 3-4 4-2 5-2 6-5 Pr 8-2 3-1 8-5 6-2 3-4 4-5 0-2 3-2 4-1 7-2
Strasbourg 5-2 3-2 1-3 5-1 6-2 2-5 2-1 2-3 Pr 3-4 Pr 5-3 1-4 1-3 4-3 4-1 2-3 1-2 7-1 1-4 3-2 Pr 2-5 3-4 TF 0-3
  •      Victoire à domicile
  •      Victoire à l'extérieur
  • Pr : Prolongation - TF : Tirs de fusillade
    WG : Winter Game 2016 - MdC : Match des Champions

    Classement[modifier | modifier le code]

    Pour l'attribution des points, voir la section « Règlement » ci-dessus.

    Classement complet[10]
    Clt Équipe PJ  V VP  D DP BP BCDiffPts
    +001, Gap 44 28 4 9 3 179 98 +81 95
    +002, Grenoble 44 25 9 7 3 157 104 +53 90
    [note 5]
    +003, Rouen 44 26 6 12 0 162 110 +52 90
    +004, Bordeaux 44 25 4 12 3 145 101 +44 86
    +005, Lyon 44 22 5 11 6 139 104 +35 82
    +006, Angers 44 14 5 16 9 109 119 -10 61
    +007, Amiens 44 14 3 22 5 114 140 -26 53
    +008, Épinal 44 13 4 23 4 116 147 -31 51
    +009, Strasbourg 44 12 3 24 5 109 146 -37 47
    +010, Dijon 44 12 2 26 4 99 154 -55 44
    +011, Nice 44 10 5 25 4 109 147 -38 44
    +012, Chamonix-Morzine 44 10 3 24 7 109 177 -68 43
    •      Meilleure équipe de la saison régulière, qualifié pour les séries
    •      Qualifié pour les séries
    •      Dispute la poule de maintien

    Date de mise à jour : 24 février 2017

    Évolution du classement[modifier | modifier le code]

    Clubs Journées Journées
    en tête
    Journées
    en poule de
    maintien
    1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22
    Amiens 9 6 8 7 8 5 7 6 6 5 5 6 5 5 5 5 8 8 8 9 7 7 2
    Angers 2 1 4 6 7 9 9 8 9 10 10 9 8 8 7 9 6 6 6 6 6 6 1 7
    Bordeaux 5 5 3 2 3 3 3 1 1 1 1 1 1 1 2 1 1 1 1 2 2 3 11
    Chamonix-Morzine 11 9 10 10 12 12 12 12 12 12 12 12 12 12 12 12 12 12 12 12 12 12 22
    Dijon 10 11 9 9 9 7 8 10 10 9 7 7 11 11 10 10 10 10 10 10 10 10 18
    Épinal 1 7 7 8 4 6 5 5 5 6 6 5 6 6 6 8 9 9 9 7 8 9 1 4
    Gap 6 4 2 1 1 1 2 3 3 2 4 4 4 4 4 4 4 4 4 4 4 5 3
    Grenoble 12 12 11 11 10 10 10 9 8 7 11 8 7 9 7 6 5 5 5 5 5 4 10
    Lyon 7 8 6 3 5 4 4 4 4 3 2 2 2 2 1 2 2 2 2 1 1 1 4
    Nice 3 3 1 4 6 8 6 7 7 8 9 11 10 10 11 11 11 11 11 11 11 11 1 12
    Rouen 4 2 5 5 2 2 1 2 2 4 3 3 3 3 3 3 3 3 3 3 3 2 1
    Strasbourg 8 10 12 12 11 11 11 11 10 7 8 10 9 7 9 5 7 7 7 8 9 8 12
    Clubs Journées Journées
    en tête
    Journées
    en poule de
    maintien
    23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44
    Amiens 7 7 7 7 7 7 7 7 7 7 8 9 8 7 7 8 8 8 7 7 7 7 3
    Angers 6 6 6 6 6 6 6 6 6 6 6 6 6 6 6 6 6 6 6 6 6 6 1 7
    Bordeaux 2 3 3 2 2 2 2 1 4 5 5 4 4 4 3 5 4 5 4 5 4 4 12
    Chamonix-Morzine 12 12 12 12 12 12 12 12 11 11 12 10 10 10 11 10 9 10 10 10 10 12 44
    Dijon 10 10 10 11 11 10 11 11 12 12 11 12 11 12 12 12 12 12 12 12 12 10 40
    Épinal 9 8 8 8 8 8 8 8 8 8 7 7 7 8 8 7 7 7 8 8 8 8 1 5
    Gap 5 5 4 4 3 4 4 3 2 2 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 15
    Grenoble 4 4 5 5 4 3 3 5 5 4 4 5 5 4 4 4 2 2 2 3 3 2 10
    Lyon 1 1 1 1 1 1 1 2 1 1 3 3 2 2 5 3 5 4 5 4 5 5 13
    Nice 11 11 11 10 10 11 9 9 9 9 9 8 9 9 9 9 10 11 11 11 11 11 1 32
    Rouen 3 2 2 3 5 5 5 4 3 3 2 2 3 3 2 2 3 3 3 2 2 3 1
    Strasbourg 8 9 9 9 9 9 10 10 10 10 10 11 12 11 10 11 11 9 9 9 9 9 33
    •      1er
    •      Qualifié pour les séries
    •      Dispute la poule de maintien

    Équipe leader journée par journée[modifier | modifier le code]

    Lions de LyonBoxers de BordeauxLions de LyonBoxers de BordeauxDragons de RouenRapaces de GapAigles de NiceDucs d'AngersGamyo Épinal
    Rapaces de GapLions de LyonBoxers de BordeauxLions de Lyon

    Buts marqués par journée[modifier | modifier le code]

    Ce graphique représente le nombre de buts marqués lors de chaque journée.

    Statistiques individuelles[modifier | modifier le code]

    Pour les significations des abréviations, voir statistiques du hockey sur glace.

    Meilleurs pointeurs[12]
    Clt Joueur Équipe PJ B A Pts Pun
    1 Drapeau : Slovaquie Samuel Takac Lions de Lyon 43 24 37 61 36
    2 Drapeau : Canada Scott Fleming Lions de Lyon 43 26 32 58 42
    3 Drapeau : Canada Eric Chouinard Brûleurs de loups de Grenoble 44 23 34 57 30
    4 Drapeau : Canada David Gilbert Boxers de Bordeaux 42 30 24 54 59
    5 Drapeau : Canada Yanick Riendeau Gothiques d'Amiens 44 20 30 50 42
    Meilleurs gardiens[13]
    Clt Joueur Équipe PJ Min BC Moy %Arr Bl
    1 Drapeau : Slovénie Matija Pintarič Lions de Lyon 34 2018 min 48 s 76 2,26 93,3 3
    2 Drapeau : République tchèque Lukáš Horák Brûleurs de loups de Grenoble 30 1776 min 3 s 67 2,26 92,2 2
    3 Drapeau : France Sebastian Ylönen Boxers de Bordeaux 39 2330 min 29 s 84 2,16 92,1 3
    4 Drapeau : France Léo Bertein Ducs d'Angers 31 1871 min 50 s 78 2,50 91,5 3
    5 Drapeau : France Henri-Corentin Buysse Ducs de Dijon 41 2415 min 9 s 124 3,08 91,4 1
    - Drapeau : France Antoine Bonvalot Brûleurs de loups de Grenoble 15 905 min 43 s 35 2,32 91,4 1

    Affluences[modifier | modifier le code]

    Affluences en saison régulière[14]
    Club Affluence totale Moy % de remplissage[note 6]
    Gothiques d'Amiens 55 311 2 514 74 %
    Ducs d'Angers 18 429 837 81 %
    Boxers de Bordeaux 62 582 2 844 89 %
    Pionniers de Chamonix-Morzine 20 028 910 61 %
    Ducs de Dijon 11 354 516 48 %
    Gamyo Épinal 36 948 1 679 93 %
    Rapaces de Gap 46 866 2 130 76 %
    Brûleurs de loups de Grenoble 67 922 3 087 88 %
    Lions de Lyon 56 182[note 7] 2 675 64 %
    Aigles de Nice 16 830 765 64 %
    Dragons de Rouen 56 616 2 573 94 %
    Étoile noire de Strasbourg 23 967 1 089 45 %
    Total 498 217 1 887

    Séries éliminatoires[modifier | modifier le code]

    Play-offs[modifier | modifier le code]

    Format[modifier | modifier le code]

    Le format des séries éliminatoires est le suivant[15] :

    • Toutes les séries se jouent au meilleur des 7 matches (quarts de finale, demi-finales, finale) sous le format suivant :
    Règle de détermination de l'équipe évoluant à domicile
    Match Équipe recevante
    1 Mieux classé en SR
    2 Mieux classé en SR
    3 Moins bien classé en SR
    4 Moins bien classé en SR
    5 Mieux classé en SR
    6 Moins bien classé en SR
    7 Mieux classé en SR
    • Chaque match devant déterminer un vainqueur, il y a une prolongation de 10 minutes en mort subite en cas de match nul à l'issue du temps réglementaire. S'il n'y a toujours pas eu de but, une séance de tirs au but a lieu.
    • En quart de finale, les équipes se rencontrent dans un ordre prédéfini : le 1er de la saison régulière rencontre le 8e de la saison régulière ; le 2e rencontre le 7e ; le 3e rencontre le 6e ; le 4e rencontre le 5e.
    • En demi-finale, l'équipe la mieux classée en saison régulière encore en course affronte l'équipe la moins bien classé lors de la saison régulière.
    • Les deux équipes vainqueurs s'affrontent ensuite en finale pour le titre.
    Tableau[modifier | modifier le code]
       Quarts de finale  Demi-finales  Finale
                               
      (1)  Rapaces de Gap 4  
    (8)  Gamyo Épinal 0  
      (1)  Rapaces de Gap 4  
      (4)  Boxers de Bordeaux 2  
    (4)  Boxers de Bordeaux 4
      (5)  Lions de Lyon 1  
        (1)  Rapaces de Gap 4
      (3)  Dragons de Rouen 2
      (2)  Brûleurs de loups de Grenoble 4  
    (7)  Gothiques d'Amiens 1  
      (2)  Brûleurs de loups de Grenoble 3
      (3)  Dragons de Rouen 4  
    (3)  Dragons de Rouen 4
      (6)  Ducs d'Angers 2  
    Quarts de finale[modifier | modifier le code]

    Les quarts de finale ont lieu du 28 février au 12 mars 2017.

    Demi-finales[modifier | modifier le code]

    Les demi-finales ont lieu du 14 au 26 mars 2017[15].

    Finale[modifier | modifier le code]

    La finale a lieu du 28 mars au 9 avril 2017[15].

    Poule de maintien[modifier | modifier le code]

    Les quatre derniers de la saison régulière s'affrontent dans une poule de relégation sous le format d'un mini-championnat en matches aller-retour. Les résultats des confrontations entre chaque équipe durant la saison régulière sont conservés.

    Résultats[modifier | modifier le code]

    Le score de l'équipe à domicile, située dans la colonne de gauche, est inscrit en premier.

    Bilan de la
    saison régulière
    C-M DIJ NIC STR C-M DIJ NIC STR
    Chamonix-Morzine 2-1 Pr 2-4 4-5 Pr 6-4 3-4 Pr 0-6
    Dijon 3-1 5-1 4-6 6-2 1-2 5-1
    Nice 4-1 3-4 2-0 3-4 1-2 Pr 3-2 Pr
    Strasbourg 5-1 6-2 5-3 2-3 1-2 3-4 TF
  •      Victoire à domicile
  •      Victoire à l'extérieur
  • Bilan de la
    poule de maintien
    C-M DIJ NIC STR
    Chamonix-Morzine 6-7 1-5 1-3
    Dijon 2-7 4-3 3-5
    Nice 2-4 1-4 4-0
    Strasbourg 5-1 3-0 3-4

    Pr. : Prolongation - TF : Tirs de fusillade

    Classement[modifier | modifier le code]

    Cette phase est un mini-championnat en matchs aller-retour à l'issue duquel le dernier est relégué en Division 1.

    Classement complet
    Clt Équipe PJ  V VP  D DP BP BCDiffPts
    +009, Strasbourg 18 9 1 6 2 61 46 +15 31
    +010, Dijon 18 9 1 7 1 59 57 +2 30
    +011, Nice 18 7 3 7 1 53 48 +5 28
    +012, Chamonix-Morzine 18 5 1 10 2 49 71 -22 19
    •      relégué en Division 1

    Date de mise à jour : 21 mars 2017

    Division 1[modifier | modifier le code]

    Équipes engagées[modifier | modifier le code]

    Voir l’image vierge
    Localisation des clubs engagés dans le championnat de France de Division 1.

    Les équipes engagés en Division 1 sont au nombre de 13[note 8] au lieu des 14 prévues initialement suite à la défection de Courbevoie.

    Club Classement[2]
    2015-2016
    Entraîneur Patinoire Capacité
    théorique
    Albatros de Brest 6e (Magnus) Drapeau : Canada Sylvain Codère Rïnkla Stadium 1 500
    Diables rouges de Briançon 11e (Magnus) Drapeau : France Claude Devèze Patinoire René-Froger 2 300
    Dogs de Cholet 2e Drapeau : France Julien Pihant Pôle Sportif Glisséo 1 200
    Hormadi Anglet 3e Drapeau : France Olivier Dimet Patinoire de la Barre 1 200
    Scorpions de Mulhouse 4e Drapeau : République tchèque Jan Procházka
    Drapeau : Suède Christer Eriksson[note 9]
    Patinoire de l'Illberg 1 600
    Bisons de Neuilly-sur-Marne 5e Drapeau : France Franck Spinozzi Patinoire municipale de Neuilly-sur-Marne 500 à 700
    Corsaires de Dunkerque 6e Drapeau : France Antoine Richer Patinoire Michel-Raffoux 900
    Drakkars de Caen 7e Drapeau : France Luc Chauvel Patinoire de Caen la mer 1 499
    Corsaires de Nantes 8e Drapeau : France Bruno Maynard
    Drapeau : France Sylvain Roy[note 10]
    Patinoire du Petit Port 1 060
    Bouquetins de Val-Vanoise 9e Drapeau : France Pierre Rossat-Mignod Patinoire de Courchevel
    Patinoire de Méribel
    Patinoire de Pralognan-la-Vanoise
    1 000
    2 500
    1 800
    Remparts de Tours 10e Drapeau : Canada Bob Millette Patinoire de Tours 1 760
    Aigles de La Roche-sur-Yon 12e Drapeau : Slovaquie Juraj Ocelka Complexe Arago 1 200
    Sangliers Arvernes de Clermont 1er (Division 2) Drapeau : France Éric Sarliève Patinoire Clermont Communauté 2 500
    Légende des couleurs

    Notes :

    Saison régulière[modifier | modifier le code]

    La saison régulière se joue du au . Les treize équipes sont réunies au sein d'une poule unique qui se joue en matchs aller-retour.

    Les huit premiers se qualifient pour les séries éliminatoires, dont le vainqueur sera sportivement promu en Saxoprint Ligue Magnus. Si Brest gagne le championnat, le finaliste vaincu serait promu en Ligue Magnus[19].

    Résultats[modifier | modifier le code]

    Le score de l'équipe à domicile, située dans la colonne de gauche, est inscrit en premier[20].

    Résultats (dom.\ext.) AGL BRE BRI CAE CHO CLE DUN LRY MUL NAN NEU TRS VAN
    Hormadi Anglet 4-3 2-3 4-1 5-4 8-2 7-1 4-2 1-2 7-2 5-1 3-5 7-3
    Albatros de Brest 3-2 Pr 2-4 1-4 4-3 Pr 7-1 6-4 1-2 4-3 5-4 Pr 6-3 6-3 4-3
    Diables rouges de Briançon 2-1 6-5 5-0 8-2 7-1 6-3 5-3 2-4 5-4 TF 2-0 5-4 Pr 6-3
    Drakkars de Caen 2-3 2-3 4-8 2-3 5-2 5-2 1-5 1-2 5-8 6-5 Pr 3-2 TF 4-3 Pr
    Dogs de Cholet 3-4 2-3 Pr 5-10 3-2 4-2 5-3 2-6 6-5 3-0 0-3 1-3 4-1
    Sangliers Arvernes de Clermont 3-12 1-5 0-3 1-4 1-8 3-4 Pr 3-2 1-4 3-6 1-3 2-4 1-3
    Corsaires de Dunkerque 4-5 2-4 4-5 Pr 4-5 TF 6-5 Pr 5-4 5-3 1-2 4-3 3-5 1-3 2-4
    Aigles de La Roche-sur-Yon 0-3 3-8 5-4 5-4 Pr 7-3 6-1 5-3 0-11 8-6 6-1 4-2 4-3 Pr
    Scorpions de Mulhouse 5-6 Pr 7-0 4-3 Pr 4-0 2-3 6-1 5-1 7-1 11-2 5-2 5-4 4-3
    Corsaires de Nantes 1-4 3-5 0-3 3-0 4-7 3-2 Pr 5-3 3-5 1-4 8-2 2-3 3-4 Pr
    Bisons de Neuilly-sur-Marne 3-2 6-3 3-8 3-2 3-5 3-0 4-2 Pr 4-3 2-3 Pr 1-2 3-5 2-4
    Remparts de Tours 1-2 Pr 3-2 Pr 3-4 TF 7-1 4-3 4-0 1-2 1-4 5-2 6-5 4-3 TF 2-0
    Bouquetins de Val-Vanoise 2-4 2-1 5-6 Pr 4-3 Pr 5-2 5-4 Pr 6-2 6-3 1-2 Pr 3-4 1-3 3-1
  •      Victoire à domicile
  •      Victoire à l'extérieur
  • Pr. : Prolongation - TF : Tirs de fusillade

    Classement[modifier | modifier le code]

    Pour l'attribution des points, voir la section « Règlement » ci-dessus.

    Classement complet[21]
    Clt Équipe PJ  V VP  D DP BP BCDiffPts
    +001, Briançon 24 16 5 2 1 120 67 +53 59
    +002, Mulhouse 24 16 3 4 1 109 51 +58 55
    +003, Anglet 24 16 2 5 1 105 58 +47 53
    +004, Tours 24 12 2 6 4 80 66 +14 44
    +005, Brest 24 11 4 8 1 92 77 +15 42
    +006, La Roche-sur-Yon 24 12 2 9 1 92 91 +1 41
    +007, Cholet 24 11 0 10 3 86 93 -7 36
    +008, Val-Vanoise 24 8 3 9 4 77 78 -1 34
    +009, Neuilly-sur-Marne 24 9 1 11 3 68 86 -18 32
    +010, Nantes 24 7 1 13 3 82 103 -21 26
    +011, Caen 24 4 4 15 2 66 90 -24 22
    +012, Dunkerque 24 4 2 16 2 71 106 -35 18
    +013, Clermont-Ferrand 24 1 0 20 3 40 122 -82 6
    •      Qualifié pour les séries éliminatoires
    •      relégué en Division 2

    Meilleurs pointeurs[modifier | modifier le code]

    Liste des meilleurs pointeurs[22]
    Classt Joueur Équipe PJ B A Pts Pun
    1 Drapeau : Canada Karl Léveillé Diables rouges de Briançon 24 17 24 41 18
    Drapeau : France Peter Bourgaut Diables rouges de Briançon 24 12 29 41 16
    3 Drapeau : Canada Benjamin Power Albatros de Brest 24 14 26 40 47
    4 Drapeau : Slovaquie Lukáš Pék Dogs de Cholet 22 17 20 37 6
    5 Drapeau : Canada Michael Rhéaume Corsaires de Nantes 24 19 17 36 20
    Drapeau : États-Unis Colin Downey Remparts de Tours 24 12 24 36 20
    Drapeau : Slovaquie Erik Piatak Aigles de La Roche-sur-Yon 24 9 27 36 24

    Mise à jour : 5 mars 2017

    Séries éliminatoires[modifier | modifier le code]

    Les séries éliminatoires se jouent du au . Les 8 équipes les mieux classées à l'issue de la saison régulière sont qualifiées pour les quarts de finale des séries éliminatoires. Les quarts de finale et les demi-finales se disputent au meilleur des 3 matches tandis que la finale se dispute au meilleur des 5 matches. Le vainqueur de la finale est sacré champion de Division 1 et est promu en Ligue Magnus.

    Le 1er match se déroule chez le moins bien classé de la saison régulière, le match retour et l'éventuel match d'appui se déroulent chez le mieux classé de la saison régulière. Pour la finale jouée sur 5 matches, les deux premiers sont joués chez l'équipe la mieux classée, les deux suivants chez la moins bien classée et le dernier chez la mieux classée[23].

    Quarts de finale
    (au meilleur des 3 matches)
    Demi-finales
    (au meilleur des 3 matches)
    Finale
    (au meilleur des 5 matches)
    8, 11 et 12 mars 2017
    Diables rouges de Briançon (1) 5 3 1    
    15, 18 et 19 mars 2017
    Bouquetins de Val-Vanoise (8) 6 2 4  
    Bouquetins de Val-Vanoise (8) 6 0 5    
    8 et 11 mars 2017
      Albatros de Brest (5) 1 8 7  
    Remparts de Tours (4) 1 1  
    24 mars au 1er avril 2017
    Albatros de Brest (5) 3 3  
    Albatros de Brest (5) 1 1 5 1  
    8 et 11 mars 2017[note 11]
    Scorpions de Mulhouse (2) 4 4 2 2  
    Scorpions de Mulhouse (2) 5 4      
    15, 18 et 19 mars 2017[note 12]
    Dogs de Cholet (7) 4 3    
    Scorpions de Mulhouse (2) 4 6  
    8 et 11 mars 2017
      Hormadi Anglet (3) 3 3  
    Hormadi Anglet (3) 4 6  
    Aigles de La Roche-sur-Yon (6) 3 3  

    Finale[modifier | modifier le code]

    Division 2[modifier | modifier le code]

    Localisation des équipes 2016-17 de la division 2

    Agrandissement de la « petite couronne »

    Équipes engagées[modifier | modifier le code]

    Les équipes engagées en Division 2 sont donc au nombre de vingt (dont deux équipes réserves). Elles sont réparties en deux poules de dix :

    Poule A (Nord)
    Club Classement
    2015-2016
    Entraîneur Patinoire Capacité
    théorique
    Jokers de Cergy-Pontoise 2e Drapeau : Finlande Tommi Flinck Patinoire de Cergy-Pontoise 600
    Galaxians d'Amnéville 4e Drapeau : France Arnaud Disnard Patinoire du Centre de Loisirs 550
    Français volants de Paris 5e Drapeau : France Antoine Amsellem Patinoire Sonja-Henie 350
    Castors d'Asnières 7e Drapeau : France Cédric Boucamus Patinoire des Courtilles 1 421
    Jets d'Évry Viry 8e Drapeau : France Sébastien Roujon Patinoire des Lacs de l'Essonne
    Patinoire François Le Comte
    900
    250
    Lynx de Valence 10e Drapeau : France Daniel Maric Le Polygone 1 000
    Comètes de Meudon 11e Drapeau : Canada Francis Larivée Patinoire de Meudon 500
    Lions de Wasquehal 14e Drapeau : France Fabien Chardon Patinoire Serge Charles Lille 400
    Dragons de Rouen II 15e Drapeau : Finlande Ari Salo L'Île Lacroix 2 747
    Strasbourg II 18e Drapeau : France Yannick Maillot Patinoire Iceberg 1 200 à 2 400
    Poule B (Sud)
    Club Classement
    2015-2016
    Entraîneur Patinoire Capacité
    théorique
    Yétis du Mont-Blanc 13e (Division 1) Drapeau : France Julien Guimard Patinoire de Saint-Gervais
    Patinoire de Megève
    1 800
    2 900
    Bélougas de Toulouse-Blagnac 14e (Division 1) Drapeau : France Benoît Pourtanel Patinoire Jacques-Raynaud
    Patinoire Alex Jany
    1 200
    981
    Taureaux de feu de Limoges 3e Drapeau : Slovaquie Pavol Mihálik Patinoire municipale des Casseaux 990
    Ours de Villard-de-Lans 6e Drapeau : Slovaquie Daniel Sedlak Patinoire André Ravix 2 000
    Chevaliers du lac d'Annecy 9e Drapeau : France Martin Millerioux
    Drapeau : France Cyril Papa
    Complexe Jean Régis 1 650
    Renards de Roanne 12e Drapeau : France Romain Bonnefond Patinoire Fontalon 500 à 1 350
    Castors d'Avignon 13e Drapeau : France Ludovic Garreau Palais de la Glace 500
    Éléphants de Chambéry 16e Drapeau : France Rémy Enselme Patinoire Patinoire Buisson Rond 1 200
    Spartiates de Marseille 17e Drapeau : France/Drapeau : Canada Luc Tardif Junior Palais omnisports Marseille Grand Est 5 600
    Vipers de Montpellier 1er (Division 3) Drapeau : Lettonie Raimonds Daniličs Patinoire Végapolis 1 200 à 2 400
    Légende des couleurs

    Note : l'accession des Sangliers Arvernes de Clermont en Division 1 libère une place en Division 2 qui revient à Strasbourg II qui avait été relégué en Division 3 après avoir perdu en barrage contre les Vipers de Montpellier[7].

    Saison régulière[modifier | modifier le code]

    La saison régulière se joue du au .

    Les huit premiers de chaque poule se qualifient pour les séries éliminatoires qui se jouent en matchs aller-retour en huitièmes de finale. Les quarts de finale, demi-finales et la finale se déroulent au meilleur des trois matchs ; la 1re rencontre se joue chez l'équipe la moins bien classée, la 2e et éventuellement la 3e chez la mieux classée. Le vainqueur de la finale est sacré champion de Division 2. Il est promu en Division 1, de même que le finaliste vaincu.

    Les deux derniers de chaque poule jouent une phase de relégation, entre le et le . Cette phase est un mini-championnat en matchs aller-retour à l'issue duquel les deux derniers sont relégués en Division 3.

    Poule A[modifier | modifier le code]

    Le score de l'équipe à domicile, située dans la colonne de gauche, est inscrit en premier[24].

    Tableau de résultats — mise à jour : 12 février 2017
    Résultats (▼dom., ►ext.) AMN ASN CER ÉVY MEU PAR ROU STR VAL WAS
    Galaxians d'Amnéville 7-1 4-6 2-3 Pr 4-3 Pr 5-4 5-1 4-3 Pr 4-1 4-3
    Castors d'Asnières 3-5 1-7 3-2 4-5 Pr 3-1 1-2 3-1 3-5 3-4
    Jokers de Cergy-Pontoise 4-2 8-2 3-4 3-2 3-1 6-2 8-0 4-0 4-1
    Jets d'Évry Viry 3-1 4-1 1-2 Pr 6-2 5-3 8-3 11-0 3-2 Pr 4-2
    Comètes de Meudon 3-6 6-3 1-6 0-4 0-4 4-5 Pr 6-5 Pr 2-5 8-3
    Français volants de Paris 2-5 7-2 4-2 6-2 4-2 4-5 Pr 7-3 4-1 5-2
    Dragons de Rouen II 3-5 1-0 Pr 0-3 3-6 7-3 1-6 4-2 4-0 6-2
    CSG Strasbourg II 2-3 1-3 3-6 0-5 2-4 0-5 6-2 2-12 1-2
    Lynx de Valence 4-2 11-0 2-1 Pr 8-3 4-3 2-1 7-2 4-3 7-4
    Lions de Wasquehal 5-2 4-3 Pr 4-6 7-5 2-7 5-6 Pr 2-4 2-3 2-10
  •      Victoire à domicile
  •      Victoire à l'extérieur
  • Pr. : Prolongation - TF : Tirs de fusillade

    Classement complet de la poule A
    Clt Équipe PJ  V VP  D DP BP BCDiffPts
    +001, Cergy-Pontoise 18 14 1 2 1 82 34 +48 45
    +002, Valence 18 12 1 4 1 85 47 +38 39
    +003, Évry Viry 18 11 2 4 1 79 48 +31 38
    +004, Amnéville 18 10 2 5 1 70 54 +16 35
    +005, Paris 18 10 1 6 1 74 48 +26 33
    +006, Rouen II 18 6 3 9 0 55 70 -15 24
    +007, Meudon 18 4 2 10 2 61 77 -16 18
    +008, Wasquehal 18 4 1 12 1 56 88 -32 15
    +009, Asnières-sur-Seine 18 4 0 11 3 39 81 -42 15
    +010, Strasbourg II 18 2 0 14 2 37 91 -54 8
    •      Qualifié pour les huitièmes de finale
    •      Dispute la poule de maintien

    Poule B[modifier | modifier le code]

    Le score de l'équipe à domicile, située dans la colonne de gauche, est inscrit en premier[24].

    Résultats (dom.\ext.) ANN AVI CHM LIM MAR M-B MON ROA TLS VIL
    Chevaliers du lac d'Annecy 5-1 5-4 Pr 6-3 4-3 Pr 3-4 5-4 4-2 4-3 4-5
    Castors d'Avignon 1-10 2-11 0-6 3-5 3-6 3-7 2-5 1-5 2-6
    Éléphants de Chambéry 4-7 11-2 4-7 9-5 0-6 7-8 5-4 2-5 5-6 Pr
    Taureaux de feu de Limoges 5-6 Pr 10-3 7-4 7-5 2-3 3-7 8-7 Pr 4-6 10-4
    Spartiates de Marseille 5-4 Pr 5-4 Pr 2-3 4-5 Pr 9-5 2-5 11-6 3-2 13-3
    Yétis du Mont-Blanc 4-3 8-1 2-6 6-1 7-2 2-6 7-4 6-2 7-5
    Vipers de Montpellier 2-1 Pr 9-2 6-2 10-3 7-4 8-4 7-3 4-5 Pr 3-6
    Renards de Roanne 4-5 Pr 11-1 4-13 8-7 4-5 4-7 9-6 3-1 8-3
    Bélougas de Toulouse-Blagnac 4-6 3-0 3-5 4-3 Pr 3-4 Pr 5-7 2-3 6-2 3-4
    Ours de Villard-de-Lans 2-1 Pr 8-1 4-10 3-4 TF 4-3 Pr 4-3 6-5 4-11 3-4 Pr
  •      Victoire à domicile
  •      Victoire à l'extérieur
  • Pr. : Prolongation - TF : Tirs de fusillade

    Classement complet de la poule B
    Clt Équipe PJ  V VP  D DP BP BCDiffPts
    +001, Montpellier 18 12 1 4 1 107 69 +38 39
    +002, Mont-Blanc 18 13 0 5 0 94 68 +26 39
    +003, Annecy 18 8 4 3 3 83 60 +23 35
    +004, Chambéry 18 9 0 7 2 105 85 +20 29
    +005, Villard-de-Lans 18 7 3 6 2 80 97 -17 29
    +006, Marseille 18 6 3 6 3 90 85 +5 27
    +007, Limoges 18 6 3 7 2 95 90 +5 26
    +008, Roanne 18 7 0 9 2 99 102 -3 23
    +009, Toulouse-Blagnac 18 5 3 9 1 66 64 +2 22
    +010, Avignon 18 0 0 17 1 32 131 -99 1
    •      Qualifié pour les huitièmes de finale
    •      Dispute la poule de maintien

    Séries éliminatoires[modifier | modifier le code]

    Les séries éliminatoires se jouent du au . Les 8 équipes les mieux classées de chaque poule à l'issue de la saison régulière sont qualifiées pour les huitièmes de finale des séries éliminatoires. Le huitième de finale se joue en matchs aller-retour tandis que les quarts de finale et les demi-finales et la finale se disputent au meilleur des 3 matches. Le vainqueur de la finale est sacré champion de Division 2 et est promu en Division 1 avec le finaliste.

    Play-offs[modifier | modifier le code]

    Huitièmes de finale
    2 matches aller-retour
    Quarts de finale
    au meilleur des 3 matches
    Finale
    au meilleur des 3 matches
    Demi-finales
    au meilleur des 3 matches
    18 et 25 février 2017
    Jokers de Cergy-Pontoise A1 9 5      
    4, 11 et 12 mars 2017
    Renards de Roanne B8 3 5    
    Jokers de Cergy-Pontoise A1 6 4 7  
    18 et 25 février 2017
      Éléphants de Chambéry B4 4 8 3  
    Français volants de Paris A5 1 3  
    18 et 25 mars 2017'[note 14]
    Éléphants de Chambéry B4 6 5  
    Jokers de Cergy-Pontoise A1 5 4    
    18 et 25 février 2017
    Yétis du Mont-Blanc B2 8 5    
    Jets d'Évry Viry A3 3 4      
    4, 11 et 12 mars 2017  
    Spartiates de Marseille B6 4 8    
    Spartiates de Marseille B6 3 2  
    18 et 25 février 2017
      Yétis du Mont-Blanc B2 8 7  
    Comètes de Meudon A7 3 2  
    1er, 8 et 9 avril 2017[note 15]
    Yétis du Mont-Blanc B2 14 4  
    Yétis du Mont-Blanc B2 3 9 2
    18 et 25 février 2017[note 13]
    Chevaliers du lac d'Annecy B3 4 1 3
    Lynx de Valence A2 3 6      
    4, 11 et 12 mars 2017  
    Taureaux de feu de Limoges B7 3 5    
    Lynx de Valence A2 2 1    
    18 et 25 février 2017
      Chevaliers du lac d'Annecy B3 4 8    
    Dragons de Rouen II A6 1 2  
    18 et 25 mars 2017
    Chevaliers du lac d'Annecy B3 3 4  
    Chevaliers du lac d'Annecy B3 5 3  
    18 et 25 février 2017
    Vipers de Montpellier B1 4 0  
    Galaxians d'Amnéville A4 3 2      
    4, 11 et 12 mars 2017  
    Ours de Villard-de-Lans B5 3 7    
    Ours de Villard-de-Lans B5 5 4  
    18 et 25 février 2017
      Vipers de Montpellier B1 9 5  
    Lions de Wasquehal A8 5 0  
    Vipers de Montpellier B1 7 3  
    Finale[modifier | modifier le code]

    Poule de maintien[modifier | modifier le code]

    La poule de maintien se joue du au . Les équipes placées au-delà de la huitième place de chaque poule participent à la phase finale de maintien, qui se déroule sous forme de poule où toutes les équipes se rencontrent en match aller – retour, un classement de 1 à 4 est établi suivant les modalités applicables à la saison régulière.

    Résultats[modifier | modifier le code]

    Le score de l'équipe à domicile, située dans la colonne de gauche, est inscrit en premier.

    Tableau de résultats — mise à jour : 8 avril 2017
    Résultats (▼dom., ►ext.) ASN AVI STR TLS
    Castors d'Asnières 5-3 1-9 0-3
    Castors d'Avignon 6-0 1-2 TF 2-3
    CSG Strasbourg II 4-1 5-1 2-3
    Bélougas de Toulouse-Blagnac 3-0 12-3 2-1
  •      Victoire à domicile
  •      Victoire à l'extérieur
  • Pr. : Prolongation - TF : Tirs de fusillade

    Classement[modifier | modifier le code]
    • Les équipes classées 3e et 4e de la poule de maintien sont reléguées en Division 3,

    Classement complet
    Clt Équipe PJ  V VP  D DP BP BCDiffPts
    +001, Toulouse-Blagnac 6 6 0 0 0 26 8 +18 18
    +002, Strasbourg II 6 3 1 2 0 23 9 +14 11
    +003, Avignon 6 1 0 4 1 16 27 -11 4
    +004, Asnières-sur-Seine 6 1 0 5 0 7 28 -21 3
    •      relégué en Division 3

    Date de mise à jour : 1er avril 2017

    Division 3[modifier | modifier le code]

    Localisation des équipes 2016-17 de la division 3

    Agrandissement de la « petite couronne »

    Équipes engagées[modifier | modifier le code]

    Les trente-trois équipes engagées, dont dix-neuf équipes réserves et une équipe basée au Luxembourg, sont réparties en quatre groupes régionaux (le 2 suivant le nom d'une équipe indique qu'il s'agit d'une équipe réserve) :

    Groupe A
    Club Classement
    2015-2016
    Entraîneur Patinoire Capacité
    théorique
    Corsaires de Nantes II 1re (Poule A) Drapeau : France Julien Créno Patinoire du Petit Port 1 060
    Albatros de Brest II 2e (Poule A) Drapeau : Finlande Sami Wikström Rïnkla Stadium 1 100
    Dragons de Poitiers 3e (Poule A) Drapeau : France/Drapeau : Canada Jean-Vital Stinco Patinoire de Poitiers 810
    Boxers de Bordeaux II 4e (Poule A) Drapeau : Canada/Drapeau : France Guy Dupuis Patinoire de Mériadeck 3 200
    Aigles de La Roche-sur-Yon II 5e (Poule A) Drapeau : France Mickaël Goujot Complexe Arago 1 200
    Remparts de Tours II 5e (Poule B) Drapeau : Canada Normand Roy Patinoire de Tours 1 760
    Dogs de Cholet II 6e (Poule A) Drapeau : France Grégory Gougeon Pôle Sportif Glisséo 1 200
    Cormorans de Rennes 7e (Poule A) Drapeau : France/Drapeau : Algérie Yven Sadoun Patinoire du Blizz 750
    Groupe B
    Club Classement
    2015-2016
    Entraîneur Patinoire Capacité
    théorique
    Coqs de Courbevoie 11e
    (Division 1)
    Drapeau : France Rishi Ovide-Etienne Patinoire municipale de Courbevoie 700
    Élans de Champigny 2e (Poule C) Drapeau : France Jérôme Veret Patinoire de Champigny-sur-Marne 450
    Drakkars de Caen II 3e (Poule B) Drapeau : France Martial Janil Patinoire de Caen la mer 1 499
    Renards d'Orléans 4e (Poule B) Drapeau : France Gilbert Ledigarcher Patinoire du Baron 920
    Tigres de l'ACBB 7e (Poule B) Drapeau : France Fabrizio Braico Patinoire de Boulogne-Billancourt 1 800
    Caribous de Seine-et-Marne 7e (Poule C) Drapeau : France Romain Danton Patinoire La Cartonnerie 450
    Jets d'Évry Viry II 8e (Poule C) Drapeau : France Franck Ferey Patinoire des Lacs de l'Essonne
    Patinoire François Le Comte
    900
    250
    Jokers de Cergy-Pontoise II NC Drapeau : France Erwan Personne Patinoire de Cergy-Pontoise 600
    Grizzly de Garges NC Drapeau : France Christophe Masson Patinoire du Val de France 700
    Groupe C
    Club Classement
    2015-2016
    Entraîneur Patinoire Capacité
    théorique
    Diables rouges de Valenciennes 1re (Poule B) Drapeau : France Christian Beauvois Patinoire Valigloo 700
    Gaulois de Châlons-en-Champagne 1re (Poule C) Drapeau : France Tristant Lohou
    Drapeau : France Sébastien Thomas
    Patinoire Cités Glace 700
    Titans de Colmar 3e (Poule C) Drapeau : France Michel Rothfuss Patinoire de Colmar 1 200
    Ducs de Dijon II/Aigles de Besançon 4e (Poule C) Drapeau : Slovaquie Daniel Babka Patinoire Trimolet
    Patinoire Lafayette
    1 000
    1 300
    Tornado Luxembourg 5e (Poule C) Drapeau : République tchèque/Drapeau : Allemagne Petr Fical Patinoire de Kockelscheuer 1 000
    Gamyo Épinal II 6e (Poule C) Drapeau : France Frédéric Laforge Patinoire de Poissompré 1 800
    Phénix de Reims NC Drapeau : France Ivan Bock Patinoire Albert 1er 700
    Gothiques d'Amiens II NC Drapeau : Slovaquie Miroslav Kecka Coliseum 2 882 à 3 400
    Groupe D
    Club Classement
    2015-2016
    Entraîneur Patinoire Capacité
    théorique
    Boucaniers de Toulon 2e (Poule D) Drapeau : Slovaquie/Drapeau : France Jozef Drzik Palais omnisports Marseille Grand Est 5 600
    Chevaliers du lac d'Annecy II 3e (Poule D) Drapeau : France Thomas Bussat Complexe Jean Régis 1 650
    Aigles de Nice II 4e (Poule D) Drapeau : France Laurent Bougro Palais des sports Jean-Bouin 1 200
    Éléphants de Chambéry II 5e (Poule D) Drapeau : France Javier Parres Patinoire Patinoire Buisson Rond 1 200
    Bouquetins de Val-Vanoise II 6e (Poule D) Drapeau : France Pascal Malec Patinoire de Méribel
    Patinoire de Courchevel
    Patinoire de Pralognan-la-Vanoise
    2 500
    ?
    1 800
    Sangliers Arvernes de Clermont II 8e (Poule D) Drapeau : France Benoît Lochu Patinoire Clermont Communauté 2 500
    Castors d'Avignon II NC Drapeau : Canada/Drapeau : France Denis Charpentier Palais de la Glace 500
    Bélougas de Toulouse-Blagnac II NC Drapeau : France Laurent Guitard Patinoire Jacques-Raynaud
    Patinoire Alex Jany
    1 200
    981
    Légende des couleurs

    Saison régulière[modifier | modifier le code]

    La saison régulière se joue du au . Les trente-trois équipes engagées sont réparties en quatre poules (de huit ou neuf équipes), les matchs se jouent en aller-retour. Les quatre premiers de chaque groupe se qualifient pour la phase finale.

    Durant la phase finale qui se joue en matchs aller-retour (ainsi quand il y a match nul, il n'y a pas de prolongation, le score est conservé tel quel), le score cumulé désignant le vainqueur, les qualifiés du groupe A affrontent ceux du groupe B et ceux du groupe C sont opposés à ceux du groupe D. Les vainqueurs des quarts de finale se qualifient pour le carré final.

    Les quatre qualifiés pour le carré final sont rassemblés au sein d'une poule unique qui se joue en matchs simples. L'équipe finissant à la première place est sacrée championne de Division 3. Le champion et le deuxième sont promus en Division 2.

    • Pour l'attribution des points, voir la section « Règlement » ci-dessus.

    Groupe A[modifier | modifier le code]

    Le score de l'équipe à domicile, située dans la colonne de gauche, est inscrit en premier.

    Tableau de résultats — mise à jour : 12 février 2017
    Résultats (▼dom., ►ext.) BOR BRE CHO LRY NAN POI REN TRS
    Boxers de Bordeaux II 5-4 Pr 13-2 8-1 3-4 9-0 24-2 7-2
    Albatros de Brest II 8-3 15-0 11-3 1-6 8-1 12-3 5-3
    Dogs de Cholet II 4-18 1-21 3-7 1-14 6-5 Pr 9-4 4-6
    Aigles de La Roche-sur-Yon II 3-5 1-9 4-2 3-6 2-9 8-2 1-7
    Corsaires de Nantes II 7-3 2-3 17-1 10-3 5-1 15-1 3-1
    Dragons de Poitiers 0-7 4-7 12-0 7-1 0-4 14-1 1-0
    Cormorans de Rennes 1-13 0-16 7-5 3-4 2-12 2-4 2-8
    Remparts de Tours II 2-3 4-6 5-3 9-3 1-8 5-2 19-1
  •      Victoire à domicile
  •      Victoire à l'extérieur
  • Classement complet
    Clt Équipe PJ  V VP  D DP BP BCDiffPts
    +001, Nantes II 14 13 0 1 0 113 24 +89 39
    +002, Brest II 14 12 0 1 1 126 36 +90 37
    +003, Bordeaux II 14 10 1 3 0 121 40 +81 32
    +004, Tours II 14 7 0 7 0 72 49 +23 21
    +005, Poitiers 14 6 0 7 1 60 57 +3 19
    +006, La Roche-sur-Yon II 14 4 0 10 0 44 91 -47 12
    +007, Cholet II 14 1 1 12 0 41 148 -107 5
    +008, Rennes 14 1 0 13 0 31 163 -132 3
    •      Qualifié pour les huitièmes de finale

    Groupe B[modifier | modifier le code]

    Le score de l'équipe à domicile, située dans la colonne de gauche, est inscrit en premier.

    Tableau de résultats — mise à jour : 24 février 2017
    Résultats (▼dom., ►ext.) BOU CAE CER CMP COU DAM ÉVY GAR ORL
    Tigres de l'ACBB 1-12 3-4 Pr 1-10 3-6[note 16] 0-11 4-11 8-4[note 17] 3-12
    Drakkars de Caen II 9-2 5-3 0-5 6-2 7-6 6-2 7-0 6-5
    Jokers de Cergy-Pontoise II 3-4 Pr 2-4 0-4 3-6 2-11 3-10 10-1 3-9
    Élans de Champigny 5-1 3-6 12-1 10-3 2-5 3-2 16-2 5-2
    Coqs de Courbevoie 7-5 4-3 Pr 1-2 5-4 Pr 4-8 10-7 14-3 13-15
    Caribous de Seine-et-Marne 16-2 8-4 7-4 8-4 7-4 11-2 12-4 7-10
    Jets d'Évry Viry II 7-4 3-5 6-7[note 18] 0-3 4-5 Pr 4-6 18-4 5-9
    Grizzly de Garges 3-11 2-15 3-16 0-17 2-9 4-10 1-12 2-13
    Renards d'Orléans 10-3 9-5 5-4 4-5 Pr 15-3 11-7 10-5 13-2
  •      Victoire à domicile
  •      Victoire à l'extérieur
  • Classement complet
    Clt Équipe PJ  V VP  D DP BP BCDiffPts
    +001, Orléans 16 13 0 2 1 152 78 +74 40
    +002, Dammarie 16 13 0 3 0 140 68 +72 39
    +003, Caen II 16 12 0 3 1 100 57 +43 37
    +004, Champigny 16 11 1 3 1 108 40 +68 36
    +005, Courbevoie 16 6 3 7 0 96 97 -1 24
    +006, Évry Viry II 16 5 0 10 1 98 90 +8 16
    +007, Cergy-Pontoise II 16 4 1 10 1 68 91 -23 15
    +008, Boulogne-Billancourt 16 2 1 12 1 54 130 -76 9
    +009, Garges 16 0 0 16 0 37 202 -165 0
    •      Qualifié pour les huitièmes de finale

    Groupe C[modifier | modifier le code]

    Le score de l'équipe à domicile, située dans la colonne de gauche, est inscrit en premier.

    Tableau de résultats — mise à jour : 12 février 2017
    Résultats (▼dom., ►ext.) AMI CHL COL DIJ ÉPI LUX REI VAC
    Gothiques d'Amiens II 5-8 6-5 Pr 8-5 1-5 4-3 Pr 2-3 Pr 4-8
    Gaulois de Châlons-en-Champagne 8-2 4-2 5-0 8-7 Pr 9-1 6-1 9-14
    Titans de Colmar 6-3 4-3 5-2 10-9 TF 6-4 7-2 4-10
    Ducs de Dijon II 5-4 4-5 TF 3-2 Pr 4-9 3-4 Pr 7-5 0-9
    Gamyo Épinal II 7-5 5-3 8-6 5-0 6-3 4-3 5-4 Pr
    Tornado Luxembourg 8-5 2-3 Pr 4-8 10-1 1-6 6-3 2-7
    Phénix de Reims 7-3 2-6 3-4 Pr 7-6 Pr 3-5 3-5 3-9
    Diables rouges de Valenciennes 13-1 4-5 Pr 7-1 10-2 11-3 4-3 Pr 11-5
  •      Victoire à domicile
  •      Victoire à l'extérieur
  • Classement complet
    Clt Équipe PJ  V VP  D DP BP BCDiffPts
    +001, Valenciennes 14 11 1 0 2 121 47 +74 37
    +002, Épinal II 14 10 1 1 2 84 62 +22 34
    +003, Châlons-en-Champagne 14 7 4 3 0 82 53 +29 30
    +004, Colmar 14 6 2 4 2 70 68 +2 24
    +005, Luxembourg 14 5 0 6 3 56 68 -12 17
    +006, Dijon II 14 2 1 8 3 42 88 -46 11
    +007, Reims 14 1 2 10 1 50 81 -31 8
    +008, Amiens II 14 1 2 10 1 53 91 -38 8
    •      Qualifié pour les huitièmes de finale

    Groupe D[modifier | modifier le code]

    Le score de l'équipe à domicile, située dans la colonne de gauche, est inscrit en premier.

    Tableau de résultats — mise à jour : 12 février 2017
    Résultats (▼dom., ►ext.) ANN AVI CHM CLE NIC TLN TLS VAN
    Chevaliers du lac d'Annecy II 4-3 8-3 4-2 6-1 9-1 14-0 10-2
    Castors d'Avignon II 1-6 0-3 3-2 3-11 3-4 6-5 10-3
    Éléphants de Chambéry II 3-2 Pr 3-2 Pr 8-5 7-6 3-2 9-2 5-2
    Sangliers Arvernes de Clermont II 0-9 4-5 2-3 6-18 3-5 6-5 Pr 7-3
    Aigles de Nice II 3-9 8-5 5-4 Pr 12-2 6-1 17-5 8-3
    Boucaniers de Toulon 1-2 5-4 2-0 7-1 8-2 6-1 8-4
    Bélougas de Toulouse-Blagnac II 2-10 2-4 4-5 3-5 1-11 3-11 9-12
    Bouquetins de Val-Vanoise II 2-7 8-4 5-2 11-5 0-5 1-2 7-6
  •      Victoire à domicile
  •      Victoire à l'extérieur
  • Classement complet
    Clt Équipe PJ  V VP  D DP BP BCDiffPts
    +001, Annecy II 14 13 0 0 1 102 25 +77 40
    +002, Toulon 14 10 0 4 0 63 42 +21 30
    +003, Chambéry II 14 8 2 3 1 58 47 +11 29
    +004, Nice II 14 9 1 4 0 114 62 +52 29
    +005, Avignon II 14 5 0 8 1 53 68 -15 16
    +006, Val-Vanoise II 14 5 0 9 0 63 88 -25 14
    +007, Clermont II 14 2 1 11 0 50 96 -46 8
    +008, Toulouse-Blagnac II 14 0 0 13 1 48 123 -75 1
    •      Qualifié pour les huitièmes de finale

    Phase finale[modifier | modifier le code]

    Durant la phase finale qui se joue en matchs aller-retour (ainsi quand il y a match nul, il n'y a pas de prolongation, le score est conservé tel quel), le score cumulé désignant le vainqueur, les qualifiés du groupe A affrontent ceux du groupe B et ceux du groupe C sont opposés à ceux du groupe D. Les vainqueurs des quarts de finale se qualifient pour le carré final.

    Les quatre qualifiés pour le carré final sont rassemblés au sein d'une poule unique qui se joue en matchs simples. L'équipe finissant à la première place est sacrée champion de Division 3.

    Séries éliminatoires[modifier | modifier le code]

    Huitièmes de finale Quarts de finale
                               
    4 et 11 mars 2017
    Corsaires de Nantes II A1  1  3      
    26 mars et 1er avril 2017
    Élans de Champigny B4  4  2    
    Élans de Champigny B4  4  6  
    25 février et 4 mars 2017
      Boxers de Bordeaux II A3  6  5  
    Caribous de Seine-et-Marne B2  1  5  
    Boxers de Bordeaux II A3  5  4    
    25 février et 11 mars 2017
    Renards d'Orléans B1  5  6      
    25 mars et 1er avril 2017
    Remparts de Tours II A4  6  3    
    Renards d'Orléans B1  1  9  
    25 février et 11 mars 2017[note 19]
      Drakkars de Caen II B3  7  5  
    Albatros de Brest II A2  4  4  
    Drakkars de Caen II B3  6  4    
    4 et 11 mars 2017
    Diables rouges de Valenciennes C1  8  15      
    18 mars et 1er avril 2017
    Aigles de Nice II D4  3  5    
    Diables rouges de Valenciennes C1  4  2  
    4 et 11 mars 2017
      Gaulois de Châlons-en-Champagne C3  6  6  
    Boucaniers de Toulon D2  0  3  
    Gaulois de Châlons-en-Champagne C3  4  7    
    5 et 11 mars 2017
    Gamyo Épinal II C2  9  13      
    25 mars et 1er avril 2017
    Éléphants de Chambéry II D3  2  2    
    Gamyo Épinal II C2  4  9  
    4 et 11 mars 2017
      Titans de Colmar C4  1  1  
    Chevaliers du lac d'Annecy II D1  0  5  
    Titans de Colmar C4  3  5    


    Carré final[modifier | modifier le code]

    Les équipes qualifiées pour la poule finale, sont identifiées par les lettres A, B, C et D correspondant à leur classement en saison régulière. Les poules n'étant pas égales en nombre d'équipes (3 poules de 8 et 1 poule de 9), les résultats obtenus face au neuvième de poule sont retirés pour établir ce classement[25]. L'ordre des matchs pour ce carré final est le suivant[25] :

    • 1er jour : B - C, A - D
    • 2e jour : B - D, A - C
    • 3e jour : C - D, A - B

    Voici les équipes qualifiées ainsi que leur lettre :

    Équipes qualifiées
    Lettre Équipe Saison régulière Points Différence de buts
    A Gamyo Épinal II 2e Groupe C 34 +22
    B Boxers de Bordeaux II 3e Groupe A 32 +81
    C Drakkars de Caen II 3e Groupe B 31 +23
    D Gaulois de Châlons-en-Champagne 3e Groupe C 30 +29

    Le comptage des points est le même que durant la saison régulière (voir Règlement).

    Résultats[modifier | modifier le code]

    Épinal II 5-4
    (1-1, 1-1, 3-2)
    Bordeaux II Patinoire de Caen la mer
    125 spectateurs


    Caen II 5-6 (Pr)
    (2-1, 3-2, 0-2, 0-1)
    Châlons-en-Champagne Patinoire de Caen la mer
    650 spectateurs


    Épinal II 3-5
    (1-1, 2-1, 0-3)
    Châlons-en-Champagne Patinoire de Caen la mer
    150 spectateurs


    Caen II 6-2
    (1-1, 4-0, 1-1)
    Bordeaux II Patinoire de Caen la mer
    800 spectateurs


    Bordeaux II 2-7
    (0-2, 1-3, 1-2)
    Châlons-en-Champagne Patinoire de Caen la mer
    195 spectateurs


    Caen II 2-6
    (2-1, 0-3, 0-2)
    Épinal II Patinoire de Caen la mer
    850 spectateurs


    Classement complet
    Clt Équipe PJ  V VP  D DP BP BCDiffPts
    +001, Châlons-en-Champagne 3 2 1 0 0 18 10 +8 8
    +002, Épinal II 3 2 0 1 0 14 11 +3 6
    +003, Caen II 3 1 0 1 1 13 14 -1 4
    +004, Bordeaux II 3 0 0 3 0 8 18 -10 0
    •      Promu en Division 2

    Notes, références et feuilles de matches[modifier | modifier le code]

    Notes[modifier | modifier le code]

    1. Suite à la rétrogradation de Dijon en Division 2, le club de Chamonix est repêché en Magnus[1].
    2. Suite à la rétrogradation de Dijon en Division 2, le club de Cergy est repêché en Division 1[1].
    3. Brad Gratton remplace Stéphane Barin à partir du 19 décembre suite à son licenciement[4].
    4. Christophe Ville remplace Stéphane Gros à partir du 17 février[5].
    5. Grenoble est sanctionné d'un retrait de 6 points pour « avoir dissimulé des pièces officielles relatives à des contrôles fiscaux »[11].
    6. Le pourcentage est calculé à partir de la capacité maximale.
    7. L'affluence du Winter Game n'est pas prise en compte.
    8. Le championnat devait comporter initialement 14 clubs. Le club de Courbevoie annonce dans un courrier daté du 22 juillet adressé à la FFHG sa non-participation à la Division 1 et acceptant la rétrogradation en Division 3. Courbevoie n'est pas remplacé[16].
    9. Christer Eriksson remplace temporairement Jan Procházka suite à son départ du club[17].
    10. Sylvain Roy remplace Bruno Maynard à partir du 17 novembre suite à son licenciement[18].
    11. Le match 1 est gagné en prolongations.
    12. Le match 1 est gagné en prolongations.
    13. À l'issue du temps réglementaire du deuxième match, Valence et Limoges étaient à égalité 5-5. Après le 3-3 du match aller, les équipes sont alors à égalité (8-8) sur l'ensemble des 2 matches. Ainsi, le deuxième match est suivi d'une prolongation et de tirs de fusillade lors desquels Valence marque et se qualifie en quarts de finale.
    14. Le match 2 est gagné en prolongation.
    15. Le match 1 est gagné en prolongation.
    16. Le match a lieu le 5 mars 2017.
    17. Le match a lieu le 26 février 2017.
    18. Le match a lieu le 11 mars 2017.
    19. Le match aller a lieu à Brest.

    Références[modifier | modifier le code]

    1. a et b « FFHG. Décisions du bureau directeur du 21 juillet 2017 », sur hockeyfrance.com,
    2. a et b Classement en saison régulière
    3. La saison 2016-2017 est incluse
    4. « HOCKEY-SUR-GLACE - EPINAL : STÉPHANE BARIN REMPLACÉ PAR BRAD GRATTON ! », sur vosgesmatin.fr,
    5. « Christophe Ville remplace Stéphane Gros », sur chamonix-morzine.com,
    6. « Nice est promu en Ligue Magnus par décision de la Fédération française », sur lequipe.fr, (consulté le 5 juin 2016)
    7. a, b, c et d « Communiqué FFHG - Décisions du Bureau Directeur », sur hockeyfrance.com/ffhg, (consulté le 5 juin 2016)
    8. a et b « Brest relégué en Division 1, Lyon promu en Ligue Magnus », sur lequipe.fr, (consulté le 5 juin 2016)
    9. « Calendrier Ligue Magnus », sur hockeyfrance.com
    10. (en) « Saxoprint Ligue Magnus - Classement », sur ligue_magnus.stats.pointstreak.com (consulté le 25 février 2017)
    11. « Ligue Magnus : Grenoble sanctionné de six points pour avoir «dissimulé des pièces officielles» », sur lequipe.fr,
    12. « Ligue Magnus - Statistiques joueurs », sur ligue_magnus.stats.pointstreak.com (consulté le 31 décembre 2016)
    13. « Ligue Magnus - Statistiques gardiens », sur ligue_magnus.stats.pointstreak.com (consulté le 31 décembre 2016)
    14. « Ligue Magnus - Affluences », sur ligue_magnus.stats.pointstreak.com (consulté le 12 septembre 2017)
    15. a, b et c Format des séries éliminatoires
    16. « Communiqué de la FFHG _ Courbevoie », sur hockeyfrance.com
    17. « Jan Procházka quitte le club », sur scorpionsmulhouse.fr,
    18. « Bruno Maynard n'est plus entraîneur des Corsaires de Nantes », sur ouest-france.fr,
    19. « COMMUNIQUÉ FFHG - FINALE DIVISION 1 », sur hockeyfrance.com,
    20. « Calendrier & Résultats Division 1 », sur hockeyfrance.com
    21. « FRA Division Classement », sur http://francediv1.stats.pointstreak.com (consulté le 14 janvier 2017)
    22. « Statistiques joueurs », sur http://francediv1.stats.pointstreak.com (consulté le 15 octobre 2015)
    23. « Calendrier des Plays-offs de D1 », sur francediv1.stats.pointstreak.com (consulté le 29 mars 2015)
    24. a et b « Calendrier & Résultats Division 2 », sur hockeyfrance.com
    25. a et b « Règlement des activités sportives de la Fédération Française de hockey sur glace », sur hockeyfrance.com

    Feuilles de matches[modifier | modifier le code]

    Ligue Magnus[modifier | modifier le code]

    1. « Gap 3-2 Épinal », sur ligue_magnus.stats.pointstreak.com, (consulté le 28 février 2017)
    2. « Gap 4-0 Épinal », sur ligue_magnus.stats.pointstreak.com, (consulté le 1er mars 2017)
    3. « Épinal 4-7 Gap », sur ligue_magnus.stats.pointstreak.com, (consulté le 4 mars 2017)
    4. « Épinal 3-5 Gap », sur ligue_magnus.stats.pointstreak.com, (consulté le 5 mars 2017)
    5. « Grenoble 4-5 Amiens », sur ligue_magnus.stats.pointstreak.com, (consulté le 28 février 2017)
    6. « Grenoble 5-4 Amiens », sur ligue_magnus.stats.pointstreak.com, (consulté le 1er mars 2017)
    7. « Amiens 1-6 Grenoble », sur ligue_magnus.stats.pointstreak.com, (consulté le 4 mars 2017)
    8. « Amiens 1-2 Grenoble », sur ligue_magnus.stats.pointstreak.com, (consulté le 5 mars 2017)
    9. « Grenoble 3-2 Amiens », sur ligue_magnus.stats.pointstreak.com, (consulté le 8 mars 2017)
    10. « Rouen 6-5 Angers », sur ligue_magnus.stats.pointstreak.com, (consulté le 28 février 2017)
    11. « Rouen 4-5 Angers », sur ligue_magnus.stats.pointstreak.com, (consulté le 1er mars 2017)
    12. « Angers 4-2 Rouen », sur ligue_magnus.stats.pointstreak.com, (consulté le 4 mars 2017)
    13. « Angers 3-6 Rouen », sur ligue_magnus.stats.pointstreak.com, (consulté le 5 mars 2017)
    14. « Rouen 6-4 Angers », sur ligue_magnus.stats.pointstreak.com, (consulté le 8 mars 2017)
    15. « Angers 1-5 Rouen », sur ligue_magnus.stats.pointstreak.com, (consulté le 10 mars 2017)
    16. « Bordeaux 0-2 Lyon », sur ligue_magnus.stats.pointstreak.com, (consulté le 28 février 2017)
    17. « Bordeaux 2-1 Lyon », sur ligue_magnus.stats.pointstreak.com, (consulté le 1er mars 2017)
    18. « Lyon 3-4 Bordeaux », sur ligue_magnus.stats.pointstreak.com, (consulté le 4 mars 2017)
    19. « Lyon 0-2 Bordeaux », sur ligue_magnus.stats.pointstreak.com, (consulté le 5 mars 2017)
    20. « Bordeaux 2-1 Lyon », sur ligue_magnus.stats.pointstreak.com, (consulté le 8 mars 2017)
    21. « Gap 7-3 Bordeaux », sur ligue_magnus.stats.pointstreak.com, (consulté le 14 mars 2017)
    22. « Gap 3-5 Bordeaux », sur ligue_magnus.stats.pointstreak.com, (consulté le 15 mars 2017)
    23. « Bordeaux 2-3 Gap », sur ligue_magnus.stats.pointstreak.com, (consulté le 18 mars 2017)
    24. « Bordeaux 3-2 Gap », sur ligue_magnus.stats.pointstreak.com, (consulté le 19 mars 2017)
    25. « Gap 4-0 Bordeaux », sur ligue_magnus.stats.pointstreak.com, (consulté le 23 mars 2017)
    26. « Bordeaux 1-5 Gap », sur ligue_magnus.stats.pointstreak.com, (consulté le 24 mars 2017)
    27. « Grenoble 2-3 Rouen », sur ligue_magnus.stats.pointstreak.com, (consulté le 14 mars 2017)
    28. « Grenoble 4-3 Rouen », sur ligue_magnus.stats.pointstreak.com, (consulté le 15 mars 2017)
    29. « Rouen 7-2 Grenoble », sur ligue_magnus.stats.pointstreak.com, (consulté le 18 mars 2017)
    30. « Rouen 0-3 Grenoble », sur ligue_magnus.stats.pointstreak.com, (consulté le 19 mars 2017)
    31. « Grenoble 4-3 Rouen », sur ligue_magnus.stats.pointstreak.com, (consulté le 23 mars 2017)
    32. « Rouen 3-2 Grenoble », sur ligue_magnus.stats.pointstreak.com, (consulté le 24 mars 2017)
    33. « Grenoble 0-2 Rouen », sur ligue_magnus.stats.pointstreak.com, (consulté le 26 mars 2017)
    34. « Gap 2-3 Rouen », sur ligue_magnus.stats.pointstreak.com, (consulté le 28 mars 2017)
    35. « Gap 5-3 Rouen », sur ligue_magnus.stats.pointstreak.com, (consulté le 29 mars 2017)
    36. « Rouen 5-1 Gap », sur ligue_magnus.stats.pointstreak.com, (consulté le 1er avril 2017)
    37. « Rouen - Gap », sur ligue_magnus.stats.pointstreak.com, (consulté le 2 avril 2017)
    38. « Gap 3-2 Rouen », sur ligue_magnus.stats.pointstreak.com, (consulté le 5 avril 2017)
    39. « Rouen 2-4 Gap », sur ligue_magnus.stats.pointstreak.com, (consulté le 8 avril 2017)

    Division 1[modifier | modifier le code]

    1. « Mulhouse 4-1 Brest », sur ligue_magnus.stats.pointstreak.com, (consulté le 24 mars 2017)
    2. « Mulhouse 4-1 Brest », sur ligue_magnus.stats.pointstreak.com, (consulté le 25 mars 2017)
    3. « Brest 5-2 Mulhouse », sur ligue_magnus.stats.pointstreak.com, (consulté le 28 mars 2017)
    4. « Brest 1-2 Mulhouse », sur ligue_magnus.stats.pointstreak.com, (consulté le 29 mars 2017)

    Division 2[modifier | modifier le code]

    1. « Annecy 4-3 Mont-Blanc », sur ligue_magnus.stats.pointstreak.com, (consulté le 1er avril 2017)
    2. « Mont-Blanc 9-1 Annecy », sur ligue_magnus.stats.pointstreak.com, (consulté le 8 avril 2017)
    3. « Mont-Blanc 2-3 Annecy », sur ligue_magnus.stats.pointstreak.com, (consulté le 9 avril 2017)

    Division 3[modifier | modifier le code]

    1. « Épinal II 5-4 Bordeaux II », sur competition.hockeyfrance.com, (consulté le 15 avril 2017)
    2. « Caen II 5-6 Châlons-en-Champagne », sur competition.hockeyfrance.com, (consulté le 15 avril 2017)
    3. « Épinal II 3-5 Châlons-en-Champagne », sur competition.hockeyfrance.com, (consulté le 16 avril 2017)
    4. « Caen II 6-2 Bordeaux II », sur competition.hockeyfrance.com, (consulté le 16 avril 2017)
    5. « Bordeaux II 2-7 Châlons-en-Champagne », sur competition.hockeyfrance.com, (consulté le 17 avril 2017)
    6. « Caen II 2-6 Épinal II », sur competition.hockeyfrance.com, (consulté le 17 avril 2017)

    Voir aussi[modifier | modifier le code]

    Articles connexes[modifier | modifier le code]

    Liens externes[modifier | modifier le code]