Championnat de France de hockey sur glace 2013-2014

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Saison 2013-2014
Ligue Magnus
Vainqueur Diables rouges de Briançon
Nombre d'équipes 14
Nombre de matchs 26 + séries
Division 1
Vainqueur Lions de Lyon
Nombre d'équipes 14
Nombre de matchs 26 + séries
Équipe promue
(Ligue Magnus)
Lions de Lyon
Équipes reléguées
(Division 2)
Vipers de Montpellier
Chevaliers du Lac d'Annecy
Ours de Villard-de-Lans[Note 1]
Division 2
Vainqueur Bélougas de Toulouse
Nombre d'équipes 18
Nombre de matchs 16 + séries
Équipes promues
(Division 1)
Bélougas de Toulouse
Remparts de Tours
Équipes reléguées
(Division 3)
Lions de Compiègne[Note 2]
Élans de Champigny[Note 3]
Division 3
Vainqueur Castors d'Avignon
Nombre d'équipes 29
Nombre de matchs 10 à 14 + séries
Équipes promues
(Division 2)
Castors d'Avignon
Tigres de Boulogne

La saison 20132014 est la 93e saison du championnat de France de hockey sur glace.

Les Dragons de Rouen terminent la saison régulière en première position mais s'inclinent en demi-finale du championnat quatre victoires à deux face aux Ducs d'Angers. C'est finalement les Diables rouges de Briançon qui remportent ce championnat quatre manches à trois face à Angers. C'est leur premier titre en Ligue Magnus. Les Drakkars de Caen qui ont terminé derniers de la saison régulière se maintiennent en gagnant leur série de barrage quatre victoires à trois aux dépens du promu Brest. Brest se maintient finalement en Ligue Magnus à la suite du retrait de Villard qui se retrouve en Division 2.

Le Lions de Lyon, premier de la saison régulière de Division 1, monte en Ligue Magnus grâce à sa victoire trois matchs à zéro face aux Boxers de Bordeaux qui était son dauphin en saison régulière. Les Vipers de Montpellier et les Chevaliers du Lac d'Annecy sont eux relégués en Division 2. Par la suite, Montpellier est rétrogradé en Division 3.

En Division 2, les Bélougas de Toulouse et les Remparts de Tours qui ont fini à la deuxième place de leurs poules respectives en saison régulière arrivent en finale du championnat ce qui leur permet de monter en Division 1. Toulouse gagne le championnat deux matchs à zéro. Par la suite, les Élans de Champigny sont rétrogradés en Division 3 tandis que les Lions de Compiègne deviennent une équipe loisir.

Les Castors d'Avignon sacrés champions de Division 3 et les Tigres de Boulogne montent en Division 2. Par la suite, la réserve d'Épinal n'est pas réinscrite en Division 3.

Règlement[modifier | modifier le code]

Il s'applique pour toutes les divisions sauf pour l'attribution des points qui n'est pas la même en Division 3.

Points[modifier | modifier le code]

Une victoire, qu'elle soit lors du temps réglementaire, après prolongations ou tirs au but, rapporte deux points ; une défaite après prolongation ou aux tirs au but rapporte un point alors qu'une défaite lors du temps réglementaire ne rapporte aucun point.

Classement[modifier | modifier le code]

Les équipes sont classées en fonction du nombre de points qu'elles ont enregistré. En cas d'égalité, les critères suivants sont appliqués:

  1. Points dans les rencontres directes
  2. Nombre de matchs perdus par forfait
  3. Nombre de buts marqués dans le temps réglementaire entre les équipes concernées
  4. Différence de buts générale
  5. Quotient buts marqués / buts encaissés lors de tous les matchs de la poule
  6. Nombre de buts marqués lors de tous les matchs de la poule

Si après avoir épuisé tous ces critères, deux équipes sont toujours à égalité, un match de barrage est alors organisé sur terrain neutre.

Ligue Magnus[modifier | modifier le code]

Ligue Magnus 2013-2014.png

Équipes engagées[modifier | modifier le code]

Les équipes engagées en Ligue Magnus sont au nombre de quatorze :

Saison régulière[modifier | modifier le code]

La saison régulière se joue du au . Réunies au sein d'une poule unique, les équipes se rencontrent en matchs aller-retour. Les quatre premiers se qualifient pour les quarts de finale des séries éliminatoires, tandis que les équipes finissant de la cinquième à la douzième place doivent passer par un premier tour. Les équipes classées aux treizième et quatorzième places s'affrontent au sein d'une poule de maintien, le perdant étant relégué en Division 1.

Résultats[modifier | modifier le code]

Le score de l'équipe à domicile, située dans la colonne de gauche, est inscrit en premier.

Résultats des matchs[1]
Équipes Amiens Angers Brest Briançon Caen Chamonix Dijon Épinal Gap Grenoble Morzine Rouen Strasbourg Villard
Amiens 4-3 11-1 1-5 4-0 6-8 2-4 4-3 tab 3-2 3-2 4-3 2-0 4-1 3-4 tab
Angers 4-5 5-3 1-2 5-3 3-2 1-3 4-0 3-1 3-2 tab 2-4 3-4 5-3 3-2 tab
Brest 2-4 3-7 2-5 8-2 1-6 0-1 8-4 6-5 ap 4-2 4-2 3-6 4-2 4-1
Briançon 5-0 4-1 1-2 6-1 3-1 2-3 ap 8-4 4-0 0-2 5-4 ap 1-3 5-1 4-1
Caen 4-0 3-4 ap 4-2 0-8 0-3 6-3 3-6 4-3 1-3 3-1 4-3 ap 4-3 ap 1-4
Chamonix 2-9 3-4 ap 1-4 1-3 6-3 1-2 2-4 3-4 tab 7-2 5-3 4-5 10-4 1-3
Dijon 3-2 4-1 11-5 4-7 5-2 2-3 tab 9-6 9-4 2-1 4-1 2-3 4-3 ap 2-4
Épinal 8-7 ap 3-4 5-3 4-5 ap 8-1 5-2 4-5 6-3 5-3 5-1 2-6 7-4 4-1
Gap 4-1 3-4 ap 4-1 1-5 7-4 4-1 4-3 5-4 ap 2-4 0-3 2-4 1-5 2-3
Grenoble 3-1 2-3 tab 6-2 4-5 4-2 1-2 2-1 ap 3-2 5-3 7-3 2-1 ap 4-2 1-2 ap
Morzine-Avoriaz-Les Gets 3-4 3-6 6-3 5-3 4-2 1-2 12-1 5-4 3-4 7-6 1-6 3-5 4-3 ap
Rouen 5-4 ap 2-1 6-2 1-2 9-3 5-2 3-1 7-4 2-3 2-0 8-1 8-0 10-0
Strasbourg 4-3 5-2 6-3 2-3 ap 6-0 1-2 ap 3-4 3-5 7-3 2-3 tab 2-4 5-6 tab 5-1
Villard-de-Lans 4-2 1-2 2-1 2-5 4-1 5-1 1-4 6-4 3-8 3-5 3-2 ap 3-6 6-5 tab

Classement[modifier | modifier le code]

Une victoire rapporte 2 points, une défaite en prolongation ou en tirs de fusillade 1 point et une défaite dans le temps réglementaire aucun point. Les quatre premières équipes sont qualifiées pour les quarts de finale des séries éliminatoires. Les huit équipes suivantes doivent disputer un premier tour. Les deux dernières équipes du classement s'affrontent et le perdant est relégué en Division 1.

Classement complet
Clt Équipe PJ  V   D  DP BP BC Diff Pts
+001, Rouen 26 21 3 2 121 57 +64 44
+002, Briançon 26 21 4 1 106 51 +55 43
+003, Dijon 26 17 7 2 96 83 +13 36
+004, Angers 26 16 10 0 84 74 +10 32
+005, Grenoble 26 14 9 3 79 70 +9 31
+006, Amiens 26 13 10 3 93 87 +6 29
+007, Villard-de-Lans 26 13 11 2 72 90 -18 28
+008, Épinal 26 12 11 3 116 112 +4 27
+009, Chamonix 26 11 13 2 81 87 -6 24
+010, Strasbourg 26 8 11 7 89 104 -15 23
+011, Morzine-Avoriaz-Les Gets[Note 4] 26 10 14 2 89 101 -12 22
+012, Gap 26 10 14 2 82 100 -18 22
+013, Brest[Note 5] 26 9 17 0 81 115 -34 18
+014, Caen 26 7 18 1 61 119 -58 15
  •      Qualifié pour les quarts de finale
  •      Qualifié pour le tour préliminaire
  •      Dispute la poule de maintien

Meilleurs pointeurs[modifier | modifier le code]

Liste des meilleurs pointeurs
Joueur Équipe PJ B A Pts Pun
Danick Bouchard Amiens 26 24 27 51 14
Michal Petrák Épinal 26 18 33 51 34
Dave Labrecque Briançon 25 16 34 50 26
Denny Kearney Briançon 25 21 27 48 26
Ján Plch Épinal 26 21 26 47 14

Affluences[modifier | modifier le code]

Affluences en saison régulière[3]
Club Affluence totale Moy % de remplissage[Note 6]
Gothiques d'Amiens 37 223 2 863 84 %
Ducs d'Angers 11 614 893 86 %
Albatros de Brest 16 359 1 258 84 %
Diables rouges de Briançon 19 877 1 529 66 %
Drakkars de Caen 11 800 907 61 %
Chamois de Chamonix 14 631 1 125 66 %
Ducs de Dijon 9 987 768 77 %
Gamyo Épinal 18 619 1 432 80 %
Rapaces de Gap 25 655 1 973 70 %
Brûleurs de loups de Grenoble 36 700[Note 7] 3 058 87 %
Pingouins de Morzine-Avoriaz-Les Gets 10 884 837 65 %
Dragons de Rouen 34 058 2 619 95 %
Étoile noire de Strasbourg 19 333 1 487 62 %
Ours de Villard-de-Lans 9 670 743 37 %
Total 296 177 1 627

Séries éliminatoires[modifier | modifier le code]

Le tour préliminaire et les quarts de finale se jouent au meilleur des cinq matchs. Les demi-finales et la finale se jouent au meilleur des sept matchs.

Tableau[modifier | modifier le code]

   Tour préliminaire   Quarts de finale   Demi-finales   Finale 
                                     
8  Épinal 0  
9  Chamonix 3  
  1  Rouen 3  
    9  Chamonix 0  
      
        
  1  Rouen 2  
  4  Angers 4  
5  Grenoble 2  
12  Gap 3  
  4  Angers 3
    12  Gap 0  
      
        
  4  Angers 3
  2  Briançon 4
7  Villard-de-Lans 3  
10  Strasbourg 1  
  2  Briançon 3
    7  Villard-de-Lans 1  
      
        
  2  Briançon 4  
  3  Dijon 0    
6  Amiens 2  
11  Morzine-Avoriaz-Les Gets 3  
  3  Dijon 3       
    11  Morzine-Avoriaz-Les Gets 1         
      

Quarts de finale[modifier | modifier le code]

Rouen contre Chamonix[modifier | modifier le code]
28 février 2014 Rouen 7-3
(2-0, 3-1, 2-2)
Chamonix Île Lacroix
2 747 spectateurs


1er mars 2014 Rouen 6-5 (Pr)
(1-2, 2-2, 2-1, 1-0)
Chamonix Île Lacroix
2 747 spectateurs


4 mars 2013 Chamonix 1-5
(0-1, 1-3, 0-1)
Rouen Centre sportif Richard-Bozon
2 472 spectateurs


Angers contre Gap[modifier | modifier le code]
28 février 2014 Angers 5-3
(3-1, 1-2, 1-0)
Gap Patinoire du Haras
1 052 spectateurs


1er mars 2014 Angers 6-3
(3-0, 1-2, 2-1)
Gap Patinoire du Haras
1 052 spectateurs


4 mars 2014 Gap 0-5
(0-1, 0-0, 0-4)
Angers Stade de glace Alp'Arena
2 982 spectateurs


Briançon contre Villard-de-Lans[modifier | modifier le code]
28 février 2014 Briançon 3-0
(0-0, 1-0, 2-0)
Villard-de-Lans Patinoire René-Froger
2 128 spectateurs


1er mars 2014 Briançon 4-2
(2-0, 1-2, 1-0)
Villard-de-Lans Patinoire René-Froger
2 082 spectateurs


4 mars 2014 Villard-de-Lans 3-2 (Fus)
(0-1, 2-1, 0-0, 0-0, 1-0)
Briançon Patinoire André Ravix
1 320 spectateurs


5 mars 2014 Villard-de-Lans 0-6
(0-1, 0-3, 0-2)
Briançon Patinoire André Ravix
860 spectateurs


Dijon contre Morzine-Avoriaz-Les Gets[modifier | modifier le code]

La première rencontre de la série doit avoir lieu le 28 février mais le matin même, les joueurs de Morzine-Avoriaz-Les Gets sont impliqués dans un accident de transport sur la route les menant à Dijon. Aucun blessé n'est à déplorer, le match programmé le 1er mars sera joué normalement et le match 1 reporté au dimanche 2 mars[4].

1er mars 2014 Dijon 3-2
(2-2, 1-0, 0-0)
Morzine-Avoriaz-Les Gets Patinoire Trimolet
785 spectateurs


2 mars 2014 Dijon 4-3
(1-0, 2-1, 1-0)
Morzine-Avoriaz-Les Gets Patinoire Trimolet
785 spectateurs


4 mars 2014 Morzine-Avoriaz-Les Gets 3-2 (Fus)
(0-0, 1-1, 1-1, 0-0, 1-0)
Dijon Škoda Arena
1 278 spectateurs


5 mars 2014 Morzine-Avoriaz-Les Gets 2-4
(0-1, 2-1, 0-2)
Dijon Škoda Arena
1 278 spectateurs


Demi-finales[modifier | modifier le code]

Rouen contre Angers[modifier | modifier le code]
11 mars 2014 Rouen 0-2
(0-1, 0-0, 0-1)
Angers Île Lacroix
2 747 spectateurs


12 mars 2014 Rouen 1-2
(1-0, 0-0, 0-2)
Angers Île Lacroix
2 512 spectateurs


14 mars 2014 Angers 3-2
(2-0, 0-1, 1-1)
Rouen Patinoire du Haras
1 200 spectateurs


15 mars 2014 Angers 0-4
(0-2, 0-0, 0-2)
Rouen Patinoire du Haras
1 072 spectateurs


18 mars 2014 Rouen 4-1
(2-1, 2-0, 0-0)
Angers Île Lacroix
2 642 spectateurs


21 mars 2014 Angers 4-1
(1-0, 2-0, 1-1)
Rouen Patinoire du Haras
1 072 spectateurs


Briançon contre Dijon[modifier | modifier le code]
11 mars 2014 Briançon 9-0
(3-0, 2-0, 4-0)
Dijon Patinoire René-Froger
2 050 spectateurs


12 mars 2014 Briançon 5-1
(0-1, 1-0, 4-0)
Dijon Patinoire René-Froger
1 998 spectateurs


14 mars 2014 Dijon 1-4
(0-3, 0-0, 1-1)
Briançon Patinoire Trimolet
743 spectateurs


15 mars 2014 Dijon 2-5
(1-2, 1-2, 0-1)
Briançon Patinoire Trimolet
743 spectateurs


Finale[modifier | modifier le code]

Briançon contre Angers[modifier | modifier le code]
25 mars Briançon 7-2
(3-0, 3-0, 1-2)
Angers Patinoire René-Froger
2 165 spectateurs


26 mars Briançon 3-4
(0-2, 2-0, 1-2)
Angers Patinoire René-Froger
2 113 spectateurs


28 mars Angers 2-6
(1-4, 0-0, 1-2)
Briançon Patinoire du Haras
1 072 spectateurs


29 mars Angers 3-1
(0-0, 1-0, 2-1)
Briançon Patinoire du Haras
1 072 spectateurs


1er avril Briançon 2-0
(1-0, 1-0, 0-0)
Angers Patinoire René-Froger
2 162 spectateurs


4 avril Angers 3-1
(3-0, 0-1, 0-0)
Briançon Patinoire du Haras
1 072 spectateurs


6 avril Briançon 5-1
(1-1, 2-0, 2-0)
Angers Patinoire René-Froger


Effectif vainqueur[modifier | modifier le code]

Vainqueur
Champions de France 2014

Diables rouges de Briançon

Gardiens de but : Aurélien Bertrand, Corentin Lapointe, Ronan Quemener

Défenseurs : Sébastien Bisaillon, Gašper Cerkovnik, Florian Chakiachvili, Loïc Chapelier, Richard Crowley, Mathieu Jestin, Viktor Szélig (A), Teddy Trabichet (A), Thibaut Farina

Attaquants : Jaka Ankerst, Marc-André Bernier (C), Pierre-Antoine Devin, Cédric Di Dio Balsamo, Matthieu Frécon, Boštjan Goličič, Jimmy Jensen, Denny Kearney, David Labrecque, Damien Raux, Sébastien Rohat, Thybaud Rouillard, Lionel Tarantino

Entraîneur en chef : Luciano Basile. Adjoint : Edo Terglav.

Poule de maintien[modifier | modifier le code]

Cette série se joue au meilleur des sept matches entre le Brest Albatros Hockey et les Drakkars de Caen. En s'imposant 4 matchs à 3, les Drakkars se maintiennent tandis que les promus brestois retournent en Division 1. Il est à signaler que Caen se sauve pour la deuxième fois d'affilée après avoir fini la saison régulière à la dernière place. Finalement, Brest est repêché en Ligue Magnus à la suite de la rétrogradation volontaire de Villard-de-Lans.

21 février 2014 Brest 6-1
(2-0, 2-1, 2-0)
Caen Rinkla Stadium
1 010 spectateurs


22 février 2014 Brest 2-3
(0-2, 1-1, 1-0)
Caen Rinkla Stadium
1 213 spectateurs


28 février 2014 Caen 5-4
(2-1, 2-1, 1-2)
Brest Patinoire de Caen la mer
910 spectateurs


1er mars 2014 Caen 1-5
(0-1, 0-2, 1-2)
Brest Patinoire de Caen la mer
110 spectateurs


8 mars 2014 Brest 0-1
(0-0, 0-0, 0-1)
Caen Rinkla Stadium


15 mars 2014 Caen 2-3 (Fus)
(0-1, 0-0, 2-1, 0-0, 0-1)
Brest Patinoire de Caen la mer
1 470 spectateurs


22 mars 2014 Brest 3-4
(1-2, 2-1, 0-1)
Caen Rinkla Stadium
1 585 spectateurs


Division 1[modifier | modifier le code]

Localisation des équipes 2013-14 de la division 1

Équipes engagées[modifier | modifier le code]

Les équipes engagés en Division 1 sont au nombre de 14.

Saison régulière[modifier | modifier le code]

La saison régulière se joue du au . Les quatorze équipes sont réunies au sein d'une poule unique qui se joue en matchs aller-retour.

Les huit premiers se qualifient pour les séries éliminatoires qui se jouent à chaque tour au meilleur des trois matchs (match aller chez l'équipe la moins classée, match retour et match d'appui éventuel chez le mieux classé) sauf la finale jouée sur 5 matchs (les deux premiers chez le mieux classé, les deux suivants chez le moins bien classé et le match de soutien chez le mieux classé). Le vainqueur de la finale est sacré champion de Division 1 et est promu en Ligue Magnus.

Les équipes classés treizième et quatorzième sont reléguées en Division 2.

Résultats[modifier | modifier le code]

Le score de l'équipe à domicile, située dans la colonne de gauche, est inscrit en premier.

Résultats des matchs[5]
Équipes Anglet Annecy Bordeaux Cholet Courbevoie Dunkerque Lyon Mont-Blanc Montpellier Mulhouse Nantes Neuilly Nice Reims
Anglet 3-6 5-1 4-3 6-0 8-4 3-5 3-2 ap 5-4 4-3 ap 5-2 3-5 8-1 6-1
Annecy 0-6 3-7 2-5 4-5 2-6 0-7 5-2 5-3 4-6 3-6 3-4 ap 0-8 5-4 ap
Bordeaux 5-4 ap 3-0 7-0 9-1 3-2 ap 1-4 5-4 ap 6-0 8-1 2-1 5-2 4-10 8-5
Cholet 3-4 ap 3-2 5-6 tab 5-1 5-6 0-5 3-1 3-2 1-3 3-4 ap 7-3 2-1 2-3
Courbevoie 7-4 3-2 ap 3-4 ap 5-6 3-4 ap 2-7 5-9 2-3 1-3 3-4 3-4 5-4 2-4
Dunkerque 1-3 5-4 3-4 tab 4-3 5-3 5-0 6-4 3-4 tab 5-3 2-0 1-0 2-6 2-5
Lyon 5-1 11-2 7-3 4-5 tab 11-3 9-0 5-3 10-1 5-0 3-1 2-1 6-3 3-2
Mont-Blanc 2-6 4-1 2-6 0-1 3-4 7-5 4-5 6-3 3-4 3-2 4-1 5-1 10-4
Montpellier 4-3 ap 3-4 2-7 5-4 3-4 6-5 ap 4-9 6-5 ap 4-3 3-7 3-8 1-2 4-3
Mulhouse 4-3 7-1 3-0 3-2 5-2 4-3 ap 1-6 6-5 ap 10-1 4-2 8-4 2-1 7-3
Nantes 3-2 tab 5-4 tab 3-5 1-3 1-2 ap 3-2 5-4 2-6 5-2 1-3 2-3 ap 4-5 tab 3-4 ap
Neuilly-sur-Marne 3-7 5-2 4-2 3-2 4-0 4-3 2-8 7-4 3-2 tab 5-3 4-3 tab 7-6 3-2 ap
Nice 8-0 5-1 3-5 2-1 6-4 5-1 6-7 2-1 5-2 2-3 ap 7-5 5-8 4-1
Reims 1-4 4-3 tab 2-7[Note 8] 1-2 0-1 1-2 2-1 6-2 5-0 2-4 3-5 2-1 4-6

Classement[modifier | modifier le code]

Une victoire rapporte 2 points, une défaite en prolongation ou aux tirs aux buts 1 point et une défaite dans le temps réglementaire aucun point. Les huit premières équipes sont qualifiées pour les quarts de finale des séries éliminatoires. Les deux dernières équipes sont reléguées en Division 2.

Classement complet
Clt Équipe PJ  V   D  DP BP BC Diff Pts
+001, Lyon 26 22 3 1 149 60 +89 45
+002, Bordeaux 26 20 6 0 123 79 +44 40
+003, Mulhouse 26 19 6 1 103 78 +25 39
+004, Anglet 26 16 7 3 110 83 +27 35
+005, Neuilly/Marne 26 17 9 0 98 92 +6 34
+006, Nice 26 15 10 1 114 89 +25 31
+007, Dunkerque 26 12 9 5 87 99 -12 29
+008, Cholet 26 12 11 3 79 82 -3 27
+009, Nantes 26 10 11 5 80 90 -10 25
+010, Mont Blanc 26 9 13 4 101 104 -3 22
+011, Reims 26 9 15 2 74 97 -23 20
+012, Courbevoie 26 8 16 2 74 120 -46 18
+013, Montpellier 26 8 17 1 75 132 -57 17
+014, Annecy 26 5 17 4 68 130 -62 14
  •      Qualifié pour les quarts de finale
  •      Relégué en Division 2
  •      Rétrogradé en Division 3

Meilleurs pointeurs[modifier | modifier le code]

Liste des meilleurs pointeurs
Joueur Équipe PJ B A Pts Pun
Miroslav Kristín Lyon 26 21 34 55 70
Étienne Brodeur Bordeaux 26 30 22 52 82
Jonathan Laberge Lyon 26 25 26 51 58
Francis Desrosiers Bordeaux 22 23 24 47 26
Luc-Olivier Blain Anglet 25 16 29 45 72

Séries éliminatoires[modifier | modifier le code]

Tableau[modifier | modifier le code]

1/4 de finale 1/2 finale Finale
8 et 15 mars 2014
Lions de Lyon (1) 5 5      
19, 22 et 23 mars 2014
Dogs de Cholet (8) 2 2    
Lions de Lyon (1) 4 8 8    
8, 15 et 16 mars 2014[Note 9]
  Bisons de Neuilly-sur-Marne (5) 5 2 3  
Hormadi d'Anglet (4) 6 4 3
29 et 30 mars et 1er avril 2014
Bisons de Neuilly-sur-Marne (5) 7 2 4
Lions de Lyon (1) 4 7 8
8, 15 et 16 mars 2014[Note 10]
Boxers de Bordeaux (2) 1 2 2
Scorpions de Mulhouse (3) 4 2 5    
19, 22 et 23 mars 2014
Aigles de Nice (6) 2 4 4  
Scorpions de Mulhouse (3) 3 1 0
8, 14 et 16 mars 2014
  Boxers de Bordeaux (2) 1 5 1
Boxers de Bordeaux (2) 3 5 5
Corsaires de Dunkerque (7) 4 0 2

Finale[modifier | modifier le code]

29 mars 2014 Lions de Lyon 4-1
(2-0, 1-1, 1-0)
Boxers de Bordeaux Patinoire Charlemagne
3 389 spectateurs


30 mars 2014 Lions de Lyon 7-2
(4-1, 1-1, 2-0)
Boxers de Bordeaux Patinoire Charlemagne
2 937 spectateurs


1er avril 2014 Boxers de Bordeaux 2-8
(1-2, 1-4, 0-2)
Lions de Lyon Patinoire de Mériadeck
3 500 spectateurs


Division 2[modifier | modifier le code]

Localisation des équipes 2013-14 de la division 2

Formule de la saison[modifier | modifier le code]

La saison régulière se joue du au . Les 18 équipes engagées sont réparties en deux poules de 9 suivant le système IIHF fondé sur le classement de la saison précédente. Chaque poule se joue en matchs aller-retour.

Les huit premiers de chaque poule se qualifient pour les séries éliminatoires qui se jouent en simple aller-retour (ainsi quand il y a match nul, il n'y a pas de prolongation, le score est conservé tel quel) en huitièmes et quarts de finales. Ainsi, le score cumulé des deux matchs désigne le qualifié. En cas d'égalité, sur l'ensemble des 2 matchs d'une série, une prolongation est alors disputée, s'il n'y a pas de but durant ces 10 minutes, des tirs au but sont alors joués.

Les demi-finales et la finale se déroulent au meilleur des trois matchs. Des prolongations et des tirs au but peuvent être nécessaires pour départager les équipes au cours d'un match. Le vainqueur de la finale est sacré champion de Division 2. Le champion et le finaliste sont promus en Division 1.

Attribution des points[modifier | modifier le code]

  • 2 pts pour une victoire en temps réglementaire, après prolongations ou aux tirs au but
  • 1 pt pour une défaite après prolongations ou aux tirs au but
  • 0 pt pour une défaite en temps réglementaire

Équipes engagées[modifier | modifier le code]

Initialement, la réserve des Dragons de Rouen est intégrée à la poule A, mais l'équipe est dissoute avant le début de la saison pour manque d'effectif[7].

Les équipes engagées en Division 2 sont donc au nombre de dix-huit (dont une équipe réserve). Elles sont réparties en deux poules de neuf :

Poule A Poule B

Poule A[modifier | modifier le code]

Matchs[8]
Équipes Chambéry Champigny Compiègne Évry La Roche-sur-Yon Limoges Meudon Toulouse Val-Vanoise
Éléphants de Chambéry 7-4 10-4 3-1 3-6 9-5 2-5 1-4 6-8
Élans de Champigny 4-6 6-4 3-2 3-4 8-3 9-3 1-5 5-6 ap
Lions de Compiègne 6-4 2-9 5-3 6-3 9-4 3-2 ap 5-7 1-6
Peaux-Rouges d'Évry 3-4 5-4 3-2 tab 3-2 tab 6-4 2-4 5-1 3-4
Aigles de La Roche-sur-Yon 5-1 5-1 8-3 3-2 5-2 5-1 2-1 tab 6-5 ap
Taureaux de feu de Limoges 6-5 tab 4-3 11-4 2-3 2-4 5-0 1-0 1-7
Comètes de Meudon 5-3 2-3 8-0 4-0 2-1 tab 6-5 3-4 tab 2-5
Bélougas de Toulouse 3-2 tab 4-1 5-4 6-2 5-2 14-2 5-2 3-4 ap
Bouquetins de Val-Vanoise 6-5 ap 7-3 6-3 4-3 ap 8-7 ap 8-2 7-3 4-5 ap
Classement complet
Clt Équipe PJ  V  VP  D  DP BP BC Diff Pts
+001, Val-Vanoise 16 9 5 0 2 95 58 +37 30
+002, Toulouse 16 9 3 2 2 72 41 +31 26
+003, La Roche-sur-Yon 16 9 2 2 3 68 48 +20 25
+004, Meudon 16 6 1 7 2 52 59 -7 16
+005, Chambéry 16 6 0 7 3 71 75 -4 15
+006, Champigny[Note 11],[Note 12] 16 6 0 9 1 67 69 -2 13
+007, Évry 16 4 2 9 1 46 55 -9 13
+008, Compiègne[Note 13] 16 4 1 10 1 61 95 -34 11
+009, Limoges 16 4 1 11 0 59 91 -32 10
  •      Qualifié pour les huitièmes de finale

Poule B[modifier | modifier le code]

Matchs[9]
Équipes Amnéville Asnières Cergy Clermont Paris Roanne Strasbourg 2 Tours Valence
Galaxians d’Amnéville 0-9 7-1 4-2 4-7 9-3 5-1 4-5 ap 5-1
Castors d'Asnières 0-5 5-3 4-3 ap 1-4 4-3 ap 9-5 3-4 ap 3-2
Jokers de Cergy 1-3 2-9 2-3 1-7 6-2 5-6 ap 1-3 5-3
Sangliers Arvernes de Clermont 5-4 ap 3-2 ap 5-4 ap 0-2 3-2 ap 6-2 4-7 1-3
Français volants de Paris 6-5 ap 4-3 ap 5-1 2-5 3-1 5-1 4-1 4-1
Renards de Roanne 3-8 3-5 6-2 1-4 3-7 9-4 5-4 tab 4-7
Étoile noire de Strasbourg 2 2-4 5-3 2-1 1-3 4-1 2-6 2-5 4-2
Remparts de Tours 3-1 9-2 10-1 3-5 3-2 ap 10-1 10-0 4-5 ap
Lynx de Valence 6-3 5-3 4-5 5-1 2-3 ap 5-4 5-4 3-4 ap
Classement complet
Clt Équipe PJ  V  VP  D  DP BP BC Diff Pts
+001, Paris 16 10 3 2 1 66 36 +30 27
+002, Tours 16 8 4 2 2 85 43 +42 26
+003, Amnéville[Note 14] 16 9 0 4 3 71 55 +16 21
+004, Clermont 16 6 4 5 1 53 48 +5 21
+005, Asnières 16 6 2 5 3 65 60 +5 19
+006, Valence 16 7 1 6 2 59 57 +2 18
+007, Roanne[Note 15] 16 3 1 10 2 56 83 -27 10
+008, Strasbourg 2 16 4 1 11 0 45 79 -34 10
+009, Cergy 16 3 0 11 2 41 80 -39 8
  •      Qualifié pour les huitièmes de finale

Séries éliminatoires[modifier | modifier le code]

Huitièmes de finale Quarts de finale Finale
Demi-finales
22 février et 1er mars 2014
Bouquetins de Val-Vanoise A1 5 9 14    
8 et 15 mars 2014
Étoile noire de Strasbourg 2 B8 1 1 2  
Bouquetins de Val-Vanoise A1 5 7 12  
22 février et 1er mars 2014[Note 16]
  Sangliers Arvernes de Clermont B4 3 3 6  
Éléphants de Chambéry A5 4 4 8
22 et 29 mars 2014
Sangliers Arvernes de Clermont B4 4 5 9
Bouquetins de Val-Vanoise A1 5 2    
22 février et 1er mars 2014
Remparts de Tours B2 6 4    
Aigles de La Roche-sur-Yon A3 3 2 5    
8 et 15 mars 2014[Note 17]  
Lynx de Valence B6 4 4 8  
Lynx de Valence B6 1 3 4
22 février et 1er mars 2014
  Remparts de Tours B2 5 3 8
Peaux-Rouges d'Évry A7 2 4 6
5 et 12 avril 2014
Remparts de Tours B2 6 5 11
Remparts de Tours B2 2 1  
22 février et 1er mars 2014
Bélougas de Toulouse A2 3 4  
Bélougas de Toulouse A2 12 3 15    
8 et 15 mars 2014  
Renards de Roanne B7 1 2 3  
Bélougas de Toulouse A2 3 2 5  
22 février et 1er mars 2014
  Élans de Champigny A6 0 1 1  
Élans de Champigny A6 5 2 7
22 et 29 mars 2014
Galaxians d’Amnéville B3 2 3 5
Bélougas de Toulouse A2 4 8  
22 février et 1er mars 2014
Lions de Compiègne A8 1 2  
Comètes de Meudon A4 5 2 7    
8 et 15 mars 2014  
Castors d'Asnières B5 2 1 3  
Comètes de Meudon A4 3 2 5
22 février et 1er mars 2014
  Lions de Compiègne A8 5 2 7
Lions de Compiègne A8 4 7 11
Français volants de Paris B1 3 4 7

Finale[modifier | modifier le code]

5 avril 2014 Toulouse Blagnac 3-2
(0-1, 1-0, 2-1)
Tours Patinoire Jacques-Raynaud
1 400 spectateurs


12 avril 2014 Tours 1-4
(0-2, 1-0, 0-2)
Toulouse Blagnac Patinoire municipale
1 600 spectateurs


Division 3[modifier | modifier le code]

Localisation des équipes 2013-14 de la division 3

Agrandissement de la « petite couronne »

Formule de la saison[modifier | modifier le code]

La saison régulière se joue du au . Les trente-deux équipes engagées sont réparties en quatre poules (de huit équipes), les matchs se jouent en aller-retour. Les quatre premiers de chaque groupe se qualifient pour la phase finale.

Durant la phase finale qui se joue en matchs aller-retour (ainsi quand il y a match nul, il n'y a pas de prolongation, le score est conservé tel quel), le score cumulé désignant le vainqueur, les qualifiés du groupe A affrontent ceux du groupe B et ceux du groupe C sont opposés à ceux du groupe D. Les vainqueurs des quarts de finale se qualifient pour le carré final.

Les quatre qualifiés pour le carré final sont rassemblés au sein d'une poule unique qui se joue en matchs simples. L'équipe finissant à la première place est sacrée champion de Division 3. Le champion et le deuxième sont promus en Division 2.

Attribution des points pour la saison régulière[modifier | modifier le code]

  • 2 pts pour une victoire
  • 1 pt pour un nul
  • 0 pt pour une défaite
  • -1 pt pour une défaite sur tapis vert

Attribution des points pour le carré final[modifier | modifier le code]

  • 3 pts pour une victoire en temps réglementaire
  • 2 pts pour une victoire en prolongations ou aux tirs aux buts
  • 1 pt pour une défaite en prolongations ou aux tirs aux buts
  • 0 pt pour une défaite en temps réglementaire

Équipes engagées[modifier | modifier le code]

Les trente équipes engagées, dont treize équipes réserves et une équipe basée au Luxembourg, sont réparties en quatre groupes régionaux (le 2 suivant le nom d'une équipe indique qu'il s'agit d'une équipe réserve) :

Groupe A


Groupe C

Poule B


Groupe D

Saison régulière[modifier | modifier le code]

Groupe A[modifier | modifier le code]

Matchs[11]
Équipes Asnières 2 Boulogne Brest 2 Courbevoie 2 Nantes 2 Poitiers Rennes Tours 2
Castors d'Asnières 2 7-9 3-5 7-1 7-1 9-4 8-4 3-8
Tigres de Boulogne 4-4 7-3 7-0 11-3 14-0 13-6 9-2
Albatros de Brest 2 3-0 2-5 4-6 6-3 7-2 7-1 1-5
Coqs de Courbevoie 2 13-5 4-11 1-5 4-6 7-6 14-3 3-1
Corsaires de Nantes 2 9-4 4-9 3-1 2-2 7-3 7-3 3-3
Dragons de Poitiers 1-4 1-12 0-6 2-3 1-7 4-3 0-9
Cormorans de Rennes 5-13 0-8 3-4 5-8 3-18 4-3 0-11
Remparts de Tours 2 6-5 5-8 5-4 4-3 5-4 10-2 16-3
Classement complet
Clt Équipe PJ  V   D  N BP BC Diff Pts
+001, Boulogne-Billancourt 14 13 0 1 127 41 +83 27
+002, Tours 2 14 10 3 1 90 48 +42 21
+003, Brest 2 14 8 6 0 58 44 +14 16
+004, Nantes 2 14 7 5 1 77 62 +15 16
+005, Courbevoie 2 14 7 6 1 69 68 +1 15
+006, Asnières 2 14 6 7 1 79 73 +6 13
+007, Poitiers 14 1 13 0 29 102 -73 2
+008, Rennes 14 1 13 0 43 134 -91 2
  •      Qualifié pour le carré final
  •      Qualifié pour la phase finale

Groupe B[modifier | modifier le code]

L'équipe havraise se voit infliger un forfait général sur la saison à la suite d'un troisième match forfait. La décision est tombée le à 2 jours de la fin de la phase préliminaire, cela ne change rien au classement de la poule[12].

Matchs[13]
Équipes Cergy 2 Châlons Deuil-Garges Dunkerque 2 Le Havre Luxembourg Valenciennes
Jokers de Cergy-Pontoise 2 1-9 0-12 4-9 0-8 0-4
Gaulois de Châlons-en-Champagne 18-2 2-6 7-3 2-11 3-4
Chiefs de Deuil-Garges 12-0 3-3 5-0 4-1 3-1
Corsaires de Dunkerque 2 9-0 6-6 0-10 2-4 2-5
Dock's du Havre
Tornado de Luxembourg 5-0[Note 18] 4-3 1-8 11-5 1-2
Diables rouges de Valenciennes 10-4 7-5 3-3 3-0 4-3
Classement complet
Clt Équipe PJ  V   D  N BP BC Diff Pts
+001, Deuil-Garges 10 8 0 2 66 11 +55 18
+002, Valenciennes 10 8 1 1 43 24 +19 17
+003, Luxembourg 10 6 4 0 49 30 +19 12
+004, Châlons-en-Champagne 10 3 5 2 58 47 +11 8
+005, Dunkerque 2 10 2 7 1 36 55 -19 5
+006, Cergy-Pontoise 2 10 0 10 0 11 96 -85 0
  •      Qualifié pour le carré final
  •      Qualifié pour la phase finale

Groupe C[modifier | modifier le code]

Matchs[14]
Équipes Besançon Colmar Seine-et-Marne Dijon 2 Épinal 2 Orléans Viry
Aigles de Besançon 6-9 3-8 3-3 0-11 2-3 2-5
Titans de Colmar 18-1 4-6 5-7 4-3 6-2 2-4
Caribous de Seine-et-Marne 7-3 7-3 7-5 0-9 5-4 4-4
Ducs de Dijon 2 10-1 9-1 4-5 5-5 5-1 7-6
Dauphins d'Épinal 2 16-1 3-6 15-1 4-0 6-2 6-3
Renards d'Orléans 7-3 0-11 0-4 1-2 1-8 2-5
Jets de Viry-Châtillon 6-0 3-1 2-3 7-2 2-2 4-1
Classement complet
Clt Équipe PJ  V   D  N BP BC Diff Pts
+001, Seine-et-Marne 12 9 2 1 57 56 +1 19
+002, Épinal 2[Note 19] 12 8 2 2 88 25 +63 18
+003, Viry-Châtillon 12 7 3 2 51 32 +19 16
+004, Dijon 2 12 6 4 2 59 46 +13 14
+005, Colmar 12 6 6 0 70 51 +19 12
+006, Orléans 12 2 10 0 24 61 -37 4
+007, Besançon 12 0 11 1 25 103 -78 1
  •      Qualifié pour le carré final
  •      Qualifié pour la phase finale

Groupe D[modifier | modifier le code]

Matchs[15]
Équipes Avignon Chambéry 2 Clermont 2 Marseille Orcières Toulon Valence 2 Val-Vanoise 2
Castors d'Avignon 9-0 11-1 2-6 4-4 7-1 10-0 7-1
Éléphants de Chambéry 2 6-7 6-5 2-7 1-6 8-0 4-7 1-3
Sangliers Arvernes 2 2-17 3-4 0-15 2-8 4-6 3-3 4-10
Spartiates de Marseille 1-2 9-2 19-1 16-2 9-0 18-0 8-1
Griffes de l'ours d'Orcières 3-5 7-1 6-3 5-5 5-1 13-2 13-4
Boucaniers de Toulon 1-11 5-5 4-3 1-15 3-3 11-0 1-4
Lynx de Valence 2 0-13 2-11 4-6 3-22 2-11 2-13 6-15
Bouquetins de Val-Vanoise 2 4-4 4-8 9-1 7-8 4-7 10-3 14-3
Classement complet
Clt Équipe PJ  V   D  N BP BC Diff Pts
+001, Marseille 14 12 1 1 158 28 +130 25
+002, Avignon 14 11 1 2 109 30 +79 24
+003, Orcières 14 9 2 3 93 53 +40 21
+004, Val-Vanoise 2 14 7 6 1 90 74 +16 15
+005, Chambéry 2 14 5 8 1 59 74 -15 11
+006, Toulon 14 4 8 2 50 86 -36 10
+007, Clermont 2 14 1 12 1 38 122 -84 3
+008, Valence 2 14 1 12 1 34 164 -130 3
  •      Qualifié pour le carré final
  •      Qualifié pour la phase finale

Phase finale[modifier | modifier le code]

Séries éliminatoires[modifier | modifier le code]

Huitièmes de finale Quarts de finale
                           
22 février et 1 mars 2014
Tigres de Boulogne A1  3  12  15    
29 mars et 5 avril 2014
Gaulois de Châlons-en-Champagne B4  2  4  6  
Tigres de Boulogne A1  4  6  10
1 et 8 mars 2014
  Albatros de Brest 2 A3  1  3  4
Diables rouges de Valenciennes B2  3  1  4
Albatros de Brest 2 A3  4  6  10  
1 et 8 mars 2014
Chiefs de Deuil-Garges B1  4  4  8    
22 et 29 mars 2014
Corsaires de Nantes 2 A4  2  0  2  
Chiefs de Deuil-Garges B1  4  6  10
22 février et 8 mars 2014
  Remparts de Tours 2 A2  4  7  11
Remparts de Tours 2 A2  9  5  14
Tornado Luxembourg B3  3  7  10  
1 et 8 mars 2014
Caribous de Seine-et-Marne C1  4  9  13    
15 et 22 mars 2014
Bouquetins de Val Vanoise 2 D4  4  3  7  
Caribous de Seine-et-Marne C1  3  7  10
22 février et 1 mars 2014
  Castors d'Avignon D2  9  7  16
Castors d'Avignon D2  4  8  12
Jets de Viry-Châtillon C3  1  1  2  
22 février et 1 mars 2014
Spartiates de Marseille D1  5  1  6    
23 et 29 mars 2014
Ducs de Dijon 2 C4  2  5  7  
Ducs de Dijon 2 C4  4  4  8
22 février et 8 mars 2014
  Dauphins d'Épinal 2 C2  4  7  11
Dauphins d'Épinal C2  2  11  13
Griffes de l’ours d’Orcières D3  2  1  3  



Carré final[modifier | modifier le code]

Les équipes qualifiées pour la poule finale, sont identifiées par les lettres A, B, C et D correspondant à leur classement en saison régulière. Les poules n'étant pas égales en nombre d'équipes (2 poules de 8 et 2 poules de 7), les résultats obtenus face aux huitièmes de poule sont retirés pour établir ce classement[16]. L'ordre des matchs pour ce carré final est le suivant[16] :

  • 1er jour : B - C, A - D
  • 2e jour : B - D, A - C
  • 3e jour : C - D, A - B

Voici les équipes qualifiées ainsi que leur lettre :

Équipes qualifiées
Lettre Équipe Saison régulière Points Différence de buts
A Tigres de Boulogne 1er Groupe A 23 +68
B Castors d'Avignon 2e Groupe D 20 +56
C Dauphins d'Épinal 2 2e Groupe C 18 +63
D Remparts de Tours 2 2e Groupe A 17 +18

Le carré final se dispute dans la patinoire Saint-Chamand d'Avignon.

Le système des points évolue durant cette phase (voir Formule de la saison). Contrairement aux matchs de saison régulière, il n'y a pas de match nul. Ainsi, une prolongation de 5 minutes en mort subite est disputée si nécessaire. Si aucun but n'est marqué dans cette mort subite, une séance de tirs au but est alors disputée.

Résultats[modifier | modifier le code]

Tigres de Boulogne 3-1
(1-0, 2-0, 0-1)
Remparts de Tours 2 Patinoire de Saint-Chamand
57 spectateurs


Castors d'Avignon 4-7
(1-2, 1-2, 2-3)
Dauphins d'Épinal 2 Patinoire de Saint-Chamand
350 spectateurs


Tigres de Boulogne 6-0
(0-0, 2-0, 4-0)
Dauphins d'Épinal 2 Patinoire de Saint-Chamand
85 spectateurs


Castors d'Avignon 5-3
(2-1, 2-0, 1-2)
Remparts de Tours 2 Patinoire de Saint-Chamand
487 spectateurs


Dauphins d'Épinal 2 2-4
(0-0, 1-3, 1-1)
Remparts de Tours 2 Patinoire de Saint-Chamand
72 spectateurs


Castors d'Avignon 5-2
(1-1, 2-1, 2-0)
Tigres de Boulogne Patinoire de Saint-Chamand
485 spectateurs


Classement complet
Clt Équipe PJ  V  VP  D  DP BP BC Diff Pts
+001, Avignon 3 2 0 1 0 14 12 +2 6
+002, Boulogne 3 2 0 1 0 11 6 +5 6
+003, Tours 2 3 1 0 2 0 8 10 -2 3
+004, Épinal 2 3 1 0 2 0 9 14 -5 3
  •      Montée en Division 2

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Villard-de-Lans est rétrogradé à la fin de la saison de Ligue Magnus à la Division 2.
  2. L'équipe senior devient une équipe loisir.
  3. Champigny est rétrogradé à la fin de la saison en Division 3.
  4. Morzine-Avoriaz-Les Gets devance Gap, grâce à une meilleure différence de buts sur l'ensemble des deux matchs (6 buts à 4) puisque chaque équipe a gagné un match.
  5. Brest est repêché à la suite de la rétrogradation volontaire en division 2 de Villard-de-Lans[2].
  6. Le pourcentage est calculé à partir de la capacité maximale.
  7. L'affluence du Winter Game n'est pas prise en compte.
  8. Le match Reims-Bordeaux se déroule à Bordeaux, pour cause d'indisponibilité de glace pour Reims[6].
  9. Le match d'appui est gagné aux tirs au but.
  10. Le match d'appui est gagné en prolongation.
  11. Champigny devance Évry, grâce à une meilleure différence de buts générale puisque chaque équipe a gagné et perdu un match et chaque équipe a marqué 7 buts lors de leurs confrontations directes.
  12. Champigny est rétrogradé à la fin de la saison en Division 3.
  13. Compiègne dispute les play-offs. Par la suite, le club ne se réinscrit ni en Division 2 ni en Division 3.
  14. Amnéville devance Clermont, grâce à une meilleure différence particulière (3 points marqué contre 2).
  15. Roanne devant Strasbourg 2, grâce à ses 2 victoires sur les strasbourgeois.
  16. À l'issue du temps réglementaire du deuxième match, Chambéry et Clermont étaient à égalité 4 buts à 4. Après le 4 à 4 du match aller, les équipes sont alors à égalité (8-8) sur l'ensemble des 2 matchs. Ainsi, le deuxième match est suivi d'une prolongation où Clermont marque. Clermont se qualifie ainsi en quarts de finale.
  17. Le match aller a lieu à Tours pour cause d'indisponibilité de la glace le 15 mars[10].
  18. Effectif incomplet pour Cergy
  19. L'équipe n'est pas reconduite en Division 3 à l'issue de la saison.

Feuilles de matchs[modifier | modifier le code]

  1. « Rouen 7-3 Chamonix », sur ligue_magnus.stats.pointstreak.com, (consulté le 1er mars 2014)
  2. « Rouen 6-5 Chamonix », sur ligue_magnus.stats.pointstreak.com, (consulté le 2 mars 2014)
  3. « Chamonix 1-5 Rouen », sur ligue_magnus.stats.pointstreak.com, (consulté le 4 mars 2014)
  4. « Angers 5-3 Gap », sur ligue_magnus.stats.pointstreak.com, (consulté le 1er mars 2014)
  5. « Angers 6-3 Gap », sur ligue_magnus.stats.pointstreak.com, (consulté le 2 mars 2014)
  6. « Gap 0-5 Angers », sur ligue_magnus.stats.pointstreak.com, (consulté le 4 mars 2014)
  7. « Briançon 3-0 Villard-de-Lans », sur ligue_magnus.stats.pointstreak.com, (consulté le 1er mars 2014)
  8. « Briançon 4-2 Villard-de-Lans », sur ligue_magnus.stats.pointstreak.com, (consulté le 2 mars 2014)
  9. « Villard-de-Lans 3-2 Briançon », sur ligue_magnus.stats.pointstreak.com, (consulté le 8 mars 2014)
  10. « Villard-de-Lans 0-6 Briançon », sur ligue_magnus.stats.pointstreak.com, (consulté le 8 mars 2014)
  11. « Dijon 3-2 Morzine-Avoriaz-Les Gets », sur ligue_magnus.stats.pointstreak.com, (consulté le 2 mars 2014)
  12. « Dijon 4-3 Morzine-Avoriaz-Les Gets », sur ligue_magnus.stats.pointstreak.com, (consulté le 2 mars 2014)
  13. « Morzine-Avoriaz-Les Gets 3-2 Dijon », sur ligue_magnus.stats.pointstreak.com, (consulté le 8 mars 2014)
  14. « Morzine-Avoriaz-Les Gets 2-4 Dijon », sur ligue_magnus.stats.pointstreak.com, (consulté le 8 mars 2014)
  15. « Rouen 0-2 Angers », sur ligue_magnus.stats.pointstreak.com, (consulté le 12 mars 2014)
  16. « Rouen 1-2 Angers », sur ligue_magnus.stats.pointstreak.com, (consulté le 13 mars 2014)
  17. « Angers 3-2 Rouen », sur ligue_magnus.stats.pointstreak.com, (consulté le 14 mars 2014)
  18. « Angers 0-4 Rouen », sur ligue_magnus.stats.pointstreak.com, (consulté le 16 mars 2014)
  19. « Rouen 4-1 Angers », sur ligue_magnus.stats.pointstreak.com, (consulté le 19 mars 2014)
  20. « Angers 4-1 Rouen », sur ligue_magnus.stats.pointstreak.com, (consulté le 21 mars 2014)
  21. « Briançon 9-0 Dijon », sur ligue_magnus.stats.pointstreak.com, (consulté le 12 mars 2014)
  22. « Briançon 5-1 Dijon », sur ligue_magnus.stats.pointstreak.com, (consulté le 13 mars 2014)
  23. « Dijon 1 - Briançon 4 », sur ligue_magnus.stats.pointstreak.com, (consulté le 14 mars 2014)
  24. « Dijon 2 - Briançon 5 », sur ligue_magnus.stats.pointstreak.com, (consulté le 16 mars 2014)
  25. « Briançon 7-2 Angers », sur ligue_magnus.stats.pointstreak.com, (consulté le 26 mars 2014)
  26. « Briançon 3-4 Angers », sur ligue_magnus.stats.pointstreak.com, (consulté le 27 mars 2014)
  27. « Angers 2-6 Briançon », sur ligue_magnus.stats.pointstreak.com, (consulté le 28 mars 2014)
  28. « Angers 3-1 Briançon », sur ligue_magnus.stats.pointstreak.com, (consulté le 29 mars 2014)
  29. « Briançon 2-0 Angers », sur ligue_magnus.stats.pointstreak.com, (consulté le 1er avril)
  30. « Angers 3-1 Briançon », sur ligue_magnus.stats.pointstreak.com, (consulté le 5 avril 2014)
  31. « Briançon 5-1 Angers », sur ligue_magnus.stats.pointstreak.com, (consulté le 6 avril 2014)
  32. « Brest 6-1 Caen », sur ligue_magnus.stats.pointstreak.com, (consulté le 5 mars 2014)
  33. « Brest 2-3 Caen », sur ligue_magnus.stats.pointstreak.com, (consulté le 5 mars 2014)
  34. « Caen 5-4 Brest », sur ligue_magnus.stats.pointstreak.com, (consulté le 5 mars 2014)
  35. « Caen 1-5 Brest », sur ligue_magnus.stats.pointstreak.com, (consulté le 5 mars 2014)
  36. « Brest 0-1 Caen », sur ligue_magnus.stats.pointstreak.com, (consulté le 8 mars 2014)
  37. « Caen 2-3 Brest », sur ligue_magnus.stats.pointstreak.com, (consulté le 15 mars 2014)
  38. « Brest 3-4 Caen », sur ligue_magnus.stats.pointstreak.com, (consulté le 22 mars 2014)
  39. « Lyon 4-1 Bordeaux », sur francediv1.stats.pointstreak.com, (consulté le 29 mars 2014)
  40. « Lyon 7-2 Bordeaux », sur francediv1.stats.pointstreak.com, (consulté le 30 mars 2014)
  41. « Bordeaux 2-8 Lyon », sur francediv1.stats.pointstreak.com, (consulté le 2 avril 2014)
  42. « Toulouse Blagnac 3-2 Tours », (consulté le 9 avril 2014)
  43. « Tours - Toulouse Blagnac 1-4 », (consulté le 12 avril 2014)
  44. « Boulogne 3-1 Tours », sur http://www.hockeyfrance.com/championnats/division-3/calendrier-resultats-division-3-2013-2014/vue/fi-overview/co-593/na-true, (consulté le 11 avril 2014)
  45. « Avignon 4-7 Épinal », sur http://www.hockeyfrance.com/championnats/division-3/calendrier-resultats-division-3-2013-2014/vue/fi-overview/co-593/na-true, (consulté le 11 avril 2014)
  46. « Boulogne 6-0 Épinal », sur http://www.hockeyfrance.com/championnats/division-3/calendrier-resultats-division-3-2013-2014/vue/fi-overview/co-593/na-true, (consulté le 12 avril 2014)
  47. « Avignon 5-3 Tours », sur http://www.hockeyfrance.com/championnats/division-3/calendrier-resultats-division-3-2013-2014/vue/fi-overview/co-593/na-true, (consulté le 12 avril 2014)
  48. « Épinal 2-4 Tours », sur http://www.hockeyfrance.com/championnats/division-3/calendrier-resultats-division-3-2013-2014/vue/fi-overview/co-593/na-true, (consulté le 13 avril 2014)
  49. « Avignon 3-2 Boulogne », sur http://www.hockeyfrance.com/championnats/division-3/calendrier-resultats-division-3-2013-2014/vue/fi-overview/co-593/na-true, (consulté le 13 avril 2014)

Références[modifier | modifier le code]

  1. Calendrier & Résultats Ligue Magnus sur www.hockeyfrance.com. Consulté le 24 septembre 2014.
  2. « Villard-de-Lans relégué », sur lequipe.fr,
  3. « Ligue Magnus - Affluences », sur ligue_magnus.stats.pointstreak.com (consulté le 12 septembre 2017)
  4. « Communiqué suite à accident », sur www.hcmag.fr, (consulté le 1er mars 2014)
  5. Calendrier & Résultats Division 1 sur www.hockeyfrance.com. Consulté le 24 septembre 2014.
  6. « Hockey sur glace (D1). Reims - Bordeaux se jouera... en Gironde », sur lunion.presse.fr,
  7. « CHAR - Rest in peace D2... », sur hockeyrouen.com
  8. Calendrier & Résultats Division 2 Poule A sur www.hockeyfrance.com. Consulté le 24 septembre 2014.
  9. Calendrier & Résultats Division 2 Poule B sur www.hockeyfrance.com. Consulté le 24 septembre 2014.
  10. « Les Remparts savent à quoi s'attendre face aux Lynx », sur lesrempartsdetours.com,
  11. Calendrier & Résultats Division 3 Poule A sur www.hockeyfrance.com. Consulté le 24 septembre 2014.
  12. « D3. Forfait général du Havre », sur hockeyfrance.com,
  13. Calendrier & Résultats Division 3 Poule B sur www.hockeyfrance.com. Consulté le 24 septembre 2014.
  14. Calendrier & Résultats Division 3 Poule C sur www.hockeyfrance.com. Consulté le 24 septembre 2014.
  15. Calendrier & Résultats Division 3 Poule D sur www.hockeyfrance.com. Consulté le 24 septembre 2014.
  16. a et b « Règlement des activités sportives de la Fédération Française de hockey sur glace », sur hockeyfrance.com

Articles connexes[modifier | modifier le code]