Championnat de France de hockey sur glace 2012-2013

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Saison 2012-2013
Ligue Magnus
Vainqueur Dragons de Rouen
Nombre d'équipes 14
Nombre de matchs 26
Équipe reléguée
(Division 1)
Scorpions de Mulhouse
Division 1
Vainqueur Albatros de Brest
Nombre d'équipes 14
Nombre de matchs 26
Équipe promue
(Ligue Magnus)
Albatros de Brest
Équipes reléguées
(Division 2)
Bélougas de Toulouse
Galaxians d'Amnéville
Division 2
Vainqueur Dogs de Cholet
Nombre d'équipes 18
Nombre de matchs 16
Équipes promues
(Division 1)
Dogs de Cholet
Corsaires de Nantes
Équipe reléguée
(Division 3)
Boucaniers de Toulon [Note 1]
Division 3
Vainqueur Renards de Roanne
Nombre d'équipes 32
Nombre de matchs 14
Équipes promues
(Division 2)
Renards de Roanne
Taureaux de feu de Limoges

La saison 20122013 est la 92e saison du championnat de France de hockey sur glace. Les Ducs d'Angers terminent la saison régulière en première position mais s'inclinent en finale du championnat quatre victoires à trois face aux Dragons de Rouen qui gagnent leur quatrième titre consécutif. Les Drakkars de Caen qui ont terminé derniers de la saison régulière se maintiennent en gagnant leur série de barrage trois victoires à zéro aux dépens du promu mulhousien qui retourne en Division 1.

Le Brest Albatros Hockey, premier de la saison régulière de Division 1, monte en Ligue Magnus grâce à sa victoire deux matchs à zéro face aux Lions de Lyon qui était son dauphin en saison régulière. Les Bélougas de Toulouse et les Galaxians d'Amnéville sont eux relégués en Division 2.

En Division 2, les Dogs de Cholet et les Corsaires de Nantes qui ont fini en tête de leurs poules respectives en saison régulière arrivent en finale du championnat ce qui leur permet de monter en Division 1. Cholet gagne le championnat deux matchs à zéro.

Les Renards de Roanne sacrés champions de Division 3 et les Taureaux de feu de Limoges accèdent en Division 2.

Par la suite, les Boucaniers de Toulon sont rétrogradés en Division 3.

Sommaire

Règlement[modifier | modifier le code]

Il s'applique pour toutes les divisions sauf pour l'attribution des points qui n'est pas la même en Division 3.

Points[modifier | modifier le code]

Une victoire, qu'elle soit lors du temps réglementaire, après prolongations ou tirs au but, rapporte deux points ; une défaite après prolongation ou aux tirs au but rapporte un point alors qu'une défaite lors du temps réglementaire ne rapporte aucun point.

Classement[modifier | modifier le code]

Les équipes sont classées en fonction du nombre de points qu'elles ont enregistré. En cas d'égalité, les critères suivants sont appliqués:

  1. Points dans les rencontres directes
  2. Nombre de matchs perdus par forfait
  3. Nombre de buts marqués dans le temps réglementaire entre les équipes concernées
  4. Différence de buts générale
  5. Quotient buts marqués / buts encaissés lors de tous les matchs de la poule
  6. Nombre de buts marqués lors de tous les matchs de la poule

Si après avoir épuisé tous ces critères, deux équipes sont toujours à égalité, un match de barrage est alors organisé sur terrain neutre.

Ligue Magnus[modifier | modifier le code]

Équipes engagées[modifier | modifier le code]

Les équipes engagées en Ligue Magnus[1] sont au nombre de quatorze :


Saison régulière[modifier | modifier le code]

La saison régulière se joue du au . Réunies au sein d'une poule unique, les équipes se rencontrent en matchs aller-retour. Les quatre premiers se qualifient pour les quarts de finale des séries éliminatoires, tandis que les équipes finissant de la cinquième à la douzième place doivent passer par un premier tour. Les équipes classées aux treizième et quatorzième places s'affrontent au sein d'une poule de maintien, le perdant étant relégué en Division 1.

Résultats[modifier | modifier le code]

Le score de l'équipe à domicile, située dans la colonne de gauche, est inscrit en premier.

Résultats des matchs[2]
Équipes Amiens Angers Briançon Caen Chamonix Dijon Épinal Gap Grenoble Morzine Mulhouse Rouen Strasbourg Villard
Amiens 3-2 ap 3-5 5-2 3-4 ap 4-5 4-3 tab 5-0 3-2 7-3 2-4 5-3 3-4 3-0
Angers 3-0 2-1 ap 8-2 2-4 5-2 3-2 3-1 4-1 1-2 tab 4-1 6-2 6-4 5-2
Briançon 3-2 ap 0-2 7-2 5-2 2-4 3-4 tab 3-2 tab 2-1 5-4 6-3 2-4 5-1 7-2
Caen 5-4 ap 1-4 0-7 5-1 2-3 5-7 4-3 1-4 2-6 5-4 ap 3-5 4-2 4-7
Chamonix 1-4 3-1 4-3 ap 9-2 3-4 3-2 5-4 tab 6-4 6-4 7-2 0-4 8-0 2-4
Dijon 1-7 4-5 ap 6-4 6-0 5-7 7-9 6-3 3-6 3-2 6-0 1-5 6-0 4-1
Épinal 3-4 4-7 2-6 9-2 5-1 3-6 0-4 5-3 4-5 ap 3-6 0-3 6-4 5-2
Gap 2-1 3-2 tab 2-3 ap 5-2 6-3 2-6 2-1 4-1 4-1 1-5 2-1 tab 1-4 3-2 ap
Grenoble 4-2 2-3 5-6 6-2 1-3 3-2 5-2 4-0 4-5 4-0 3-1 2-1 3-5
Morzine 3-5 2-3 ap 2-9 7-5 2-1 ap 7-2 4-1 6-1 3-4 tab 5-4 ap 7-3 3-2 1-5
Mulhouse 1-2 0-4 1-5 6-5 ap 4-3 1-6 6-4 3-2 ap 2-6 3-5 4-6 2-3 ap 2-4
Rouen 7-3 2-5 6-2 8-3 5-2 9-5 2-4 4-3 ap 6-4 4-1 6-1 4-1 7-1
Strasbourg 3-2 tab 3-7 1-10 0-3 3-7 1-2 tab 5-4 ap 2-1 ap 1-0 ap 2-3 5-3 5-3 3-4 ap
Villard-de-Lans 4-3 3-4 4-2 1-3 4-5 4-2 4-2 2-4 4-6 5-2 4-1 2-5 3-4

Classement[modifier | modifier le code]

Une victoire rapporte 2 points, une défaite en prolongation ou aux tirs aux buts 1 point et une défaite dans le temps réglementaire aucun point. Les quatre premières équipes sont qualifiées pour les quarts de finale des séries éliminatoires. Les huit équipes suivantes doivent disputer un premier tour. Les deux dernières équipes du classement s'affrontent et le perdant est relégué en Division 1[3].

Classement complet
Clt Équipe PJ  V   D  DP BP BC Diff Pts
+001, Angers 26 21 2 3 101 54 +47 45
+002, Rouen[Note 2] 26 18 7 1 115 75 +40 37
+003, Briançon 26 17 6 3 113 71 +42 37
+004, Chamonix[Note 3] 26 15 10 1 100 88 +12 31
+005, Dijon 26 15 10 1 107 95 +12 31
+006, Amiens[Note 4] 26 13 9 4 89 77 +12 30
+007, Morzine-Avoriaz 26 14 10 2 95 95 0 30
+008, Gap 26 11 9 6 65 79 -14 28
+009, Grenoble 26 13 12 1 88 76 +12 27
+010, Villard de Lans 26 12 13 1 83 92 -9 25
+011, Strasbourg 26 10 14 2 64 102 -38 22
+012, Épinal 26 9 14 3 94 106 -12 21
+013, Mulhouse 26 7 16 3 69 113 -44 17
+014, Caen 26 7 18 1 74 134 -60 15
  •      Qualifié pour les quarts de finale
  •      Qualifié pour le tour préliminaire
  •      Dispute la poule de maintien

Meilleurs pointeurs[modifier | modifier le code]

Liste des meilleurs pointeurs
Joueur Équipe PJ B A Pts Pun
Francis Charland Chamonix 24 30 17 47 43
Martin Gascon Amiens 26 13 34 47 16
Crowder, TimTim Crowder Dijon 26 22 24 46 57
Carl Lauzon Chamonix 26 11 34 45 26
Marc-André Bernier Briançon 26 20 23 43 38
János Vas Dijon 26 18 25 43 12

Affluences[modifier | modifier le code]

Affluences en saison régulière[4]
Club Affluence totale Moy % de remplissage[Note 5]
Gothiques d'Amiens 35 264 2 712 80 %
Ducs d'Angers 11 640 895 87 %
Diables rouges de Briançon 16 820 1 293 56 %
Drakkars de Caen 11 425 878 59 %
Chamois de Chamonix 16 620 1 278 75 %
Ducs de Dijon 10 705 823 82 %
Gamyo Épinal 16 636 1 279 71 %
Rapaces de Gap 27 022 2 078 74 %
Brûleurs de loups de Grenoble 42 100 3 238 93 %
Pingouins de Morzine-Avoriaz 10 395 799 62 %
Scorpions de Mulhouse 17 170 1 320 83 %
Dragons de Rouen 33 262 2 558 93 %
Étoile noire de Strasbourg 18 566 1 428 60 %
Ours de Villard-de-Lans 8 350 642 32 %
Total 275 975 1 516

Séries éliminatoires[modifier | modifier le code]

Le tour préliminaire, les quarts de finale et les demi-finales se jouent au meilleur des cinq matchs. La finale se joue au meilleur des sept matchs.

Tableau[modifier | modifier le code]

   Tour préliminaire   Quarts de finale   Demi-finales   Finale 
                                     
8  Rapaces de Gap 0  
9  Brûleurs de loups de Grenoble 3  
  1  Ducs d'Angers 3  
    9  Brûleurs de loups de Grenoble 2  
      
        
  1  Ducs d'Angers 3  
  12  Dauphins d'Épinal 1  
5  Ducs de Dijon 2  
12  Dauphins d'Épinal 3  
  4  Chamois de Chamonix 2
    12  Dauphins d'Épinal 3  
      
        
  1  Ducs d'Angers 3
  2  Dragons de Rouen 4
7  Pingouins de Morzine 3  
10  Ours de Villard-de-Lans 1  
  2  Dragons de Rouen 3
    7  Pingouins de Morzine 1  
      
        
  2  Dragons de Rouen 3  
  3  Diables rouges de Briançon 1    
6  Gothiques d'Amiens 2  
11  Étoile noire de Strasbourg 3  
  3  Diables rouges de Briançon 3       
    11  Étoile noire de Strasbourg 1         
      

Tour préliminaire[modifier | modifier le code]

Rapaces de Gap - Brûleurs de loups de Grenoble[modifier | modifier le code]
vendredi 22 février 2013 Rapaces de Gap 1-2 (Pr)
(0-1, 0-0, 1-0, 0-1)
Brûleurs de loups de Grenoble Alp' Arena
1 615 spectateurs


samedi 23 février 2013 Rapaces de Gap 1-2
(0-0, 1-2, 0-0)
Brûleurs de loups de Grenoble Alp' Arena
1 703 spectateurs


mardi 26 février 2013 Brûleurs de loups de Grenoble 4-1
(0-1, 2-0, 2-0)
Rapaces de Gap Patinoire Pôle Sud
3 100 spectateurs


Ducs de Dijon - Dauphins d'Épinal[modifier | modifier le code]
vendredi 22 février 2013 Ducs de Dijon 4-3
(1-0, 1-3, 2-0)
Dauphins d'Épinal Patinoire Trimolet
652 spectateurs


samedi 23 février 2013 Ducs de Dijon 3-4 (Pr)
(1-3, 0-0, 2-0, 0-1)
Dauphins d'Épinal Patinoire Trimolet
750 spectateurs


mardi 26 février 2013 Dauphins d'Épinal 6-5 (Pr)
(3-0, 1-2, 1-3, 1-0)
Ducs de Dijon Patinoire de Poissompré
1 500 spectateurs


mercredi 27 février 2013 Dauphins d'Épinal 2-4
(0-1, 2-2, 0-1)
Ducs de Dijon Patinoire de Poissompré
1 224 spectateurs


samedi 2 mars 2013 Ducs de Dijon 2-5
(1-2, 1-1, 0-2)
Dauphins d'Épinal Patinoire Trimolet
955 spectateurs


Pingouins de Morzine - Ours de Villard-de-Lans[modifier | modifier le code]
vendredi 22 février 2013 Pingouins de Morzine 2-5
(0-2, 1-1, 1-2)
Ours de Villard-de-Lans Škoda Arena
550 spectateurs


samedi 23 février 2013 Pingouins de Morzine 7-4
(2-0, 3-3, 2-1)
Ours de Villard-de-Lans Škoda Arena
700 spectateurs


mardi 26 février 2013 Ours de Villard-de-Lans 0-3
(0-0, 0-1, 0-2)
Pingouins de Morzine Patinoire André Ravix
830 spectateurs


mercredi 27 février 2013 Ours de Villard-de-Lans 3-4 (Pr)
(0-0, 3-1, 0-2, 0-1)
Pingouins de Morzine Patinoire André Ravix
650 spectateurs


Gothiques d'Amiens - Étoile noire de Strasbourg[modifier | modifier le code]
vendredi 22 février 2013 Gothiques d'Amiens 2-3 (Pr)
(1-0, 0-1, 1-1, 0-1)
Étoile noire de Strasbourg Coliséum
2 242 spectateurs


samedi 23 février 2013 Gothiques d'Amiens 5-2
(2-1, 1-1, 2-0)
Étoile noire de Strasbourg Coliséum
2 241 spectateurs


mardi 26 février 2013 Étoile noire de Strasbourg 1-4
(1-0, 0-2, 0-2)
Gothiques d'Amiens L'Iceberg
1 650 spectateurs


mercredi 27 février 2013 Étoile noire de Strasbourg 4-0
(2-1, 1-0, 0-1)
Gothiques d'Amiens L'Iceberg
1 345 spectateurs


samedi 2 mars 2013 Gothiques d'Amiens 4-5 (Pr)
(0-3, 3-0, 1-1, 0-1)
Étoile noire de Strasbourg Coliséum
3 000 spectateurs


Quarts de finale[modifier | modifier le code]

Ducs d'Angers - Brûleurs de Loups de Grenoble[modifier | modifier le code]
Ducs d'Angers 3-0
(1-0, 0-0, 2-0)
Brûleurs de Loups de Grenoble Patinoire du Haras


Ducs d'Angers 4-1
(0-0, 3-1, 1-0)
Brûleurs de loups de Grenoble Patinoire du Haras


Brûleurs de loups de Grenoble 3-2 (Pr)
(0-0, 1-0, 1-2, 1-0)
Ducs d'Angers Patinoire Pôle Sud
3 500 spectateurs


Brûleurs de Loups de Grenoble 2-1
(1-1, 1-0, 0-0)
Ducs d'Angers Patinoire Pôle Sud
2 500 spectateurs


Ducs d'Angers 4-0
(1-0, 0-0, 3-0)
Brûleurs de loups de Grenoble Patinoire du Haras


Chamois de Chamonix - Dauphins d'Épinal[modifier | modifier le code]
Chamois de Chamonix 2-4
(1-2, 1-2, 0-0)
Dauphins d'Épinal Centre sportif Richard-Bozon
2 345 spectateurs


Chamois de Chamonix 4-1
(0-0, 2-1, 2-0)
Dauphins d'Épinal Centre sportif Richard-Bozon
2 080 spectateurs


Dauphins d'Épinal 3-5
(0-3, 3-1, 0-1)
Chamois de Chamonix Patinoire de Poissompré


Dauphins d'Épinal 5-4 (Pr)
(1-2, 0-2, 3-0, 1-0)
Chamois de Chamonix Patinoire de Poissompré
1 500 spectateurs


Chamois de Chamonix 3-5
(0-1, 1-2, 2-2)
Dauphins d'Épinal Centre sportif Richard-Bozon
2 180 spectateurs


Dragons de Rouen - Pingouins de Morzine[modifier | modifier le code]
Dragons de Rouen 5-2
(0-0, 3-1, 2-1)
Pingouins de Morzine Île Lacroix
2 524 spectateurs


Dragons de Rouen 0-2
(0-0, 0-1, 0-1)
Pingouins de Morzine Île Lacroix
2 746 spectateurs


Pingouins de Morzine 3-4
(0-3, 1-1, 2-1)
Dragons de Rouen Škoda Arena
1 278 spectateurs


Pingouins de Morzine 3-4 (Pr)
(0-2, 2-1, 1-0, 0-1)
Dragons de Rouen Škoda Arena
1 278 spectateurs


Diables rouges de Briançon - Étoile noire de Strasbourg[modifier | modifier le code]
Diables rouges de Briançon 2-3 (Pr)
(0-1, 0-0, 2-1, 0-1)
Étoile noire de Strasbourg Patinoire René-Froger
2 038 spectateurs


Diables rouges de Briançon 2-0
(0-0, 0-0, 2-0)
Étoile noire de Strasbourg Patinoire René-Froger
1 927 spectateurs


Étoile noire de Strasbourg 2-6
(0-2, 1-2, 1-2)
Diables rouges de Briançon Patinoire Iceberg
1 512 spectateurs


Étoile noire de Strasbourg 1-4
(0-1, 0-2, 1-1)
Diables rouges de Briançon Patinoire Iceberg
1 252 spectateurs


Demi-finales[modifier | modifier le code]

Ducs d'Angers - Dauphins d'Épinal[modifier | modifier le code]
Ducs d'Angers 3-5
(1-2, 1-1, 1-2)
Dauphins d'Épinal Patinoire du Haras


Ducs d'Angers 3-2 (Pr)
(1-0, 0-1, 1-1, 1-0)
Dauphins d'Épinal Patinoire du Haras


Dauphins d'Épinal 3-5
(2-0, 1-2, 3-0)
Ducs d'Angers Patinoire de Poissompré
1 500 spectateurs


Dauphins d'Épinal 1-6
(0-1, 0-4, 1-1)
Ducs d'Angers Patinoire de Poissompré
1 500 spectateurs


Dragons de Rouen - Diables rouges de Briançon[modifier | modifier le code]
Dragons de Rouen 4-6
(0-2, 2-2, 2-2)
Diables rouges de Briançon Île Lacroix
2 457 spectateurs


Dragons de Rouen 6-5
(2-3, 2-0, 2-2)
Diables rouges de Briançon Île Lacroix
2 680 spectateurs


Diables rouges de Briançon 4-5 (Pr)
(2-1, 1-1, 1-2, 0-1)
Dragons de Rouen Patinoire René-Froger
1 826 spectateurs


Diables rouges de Briançon 3-4
(0-3, 2-1, 1-0)
Dragons de Rouen Patinoire René-Froger


Finale[modifier | modifier le code]

Ducs d'Angers 3-5
(2-1, 1-3, 0-1)
Dragons de Rouen Patinoire du Haras


Ducs d'Angers 2-3 (Fus)
(1-0, 1-1, 0-1, 0-0, 0-1)
Dragons de Rouen Patinoire du Haras


Dragons de Rouen 1-3
(1-0, 0-0, 0-3)
Ducs d'Angers Île Lacroix
2 747 spectateurs


Dragons de Rouen 4-7
(1-4, 2-1, 1-2)
Ducs d'Angers Île Lacroix
2 747 spectateurs


Ducs d'Angers 1-0
(0-0, 0-0, 1-0)
Dragons de Rouen Patinoire du Haras


Dragons de Rouen 3-1
(0-1, 2-0, 1-0)
Ducs d'Angers Île Lacroix
2 747 spectateurs


Ducs d'Angers 3-4 (Pr)
(1-2, 0-1, 2-0, 0-1)
Dragons de Rouen Patinoire du Haras


Effectif vainqueur[modifier | modifier le code]

Vainqueur
Champions de France 2013

Dragons de Rouen

Gardiens de but : Fabrice Lhenry, Sebastian Ylönen

Défenseurs : Florent Aubé, Mathieu Chevalier, Miroslav Ďurák, Léo Guillemain, Jonathan Janil, Lauri Lahesalu, Andrej Tavželj, Johan Åkerman (A)

Attaquants : Loup Benoit, Éric Castonguay, Julien Desrosiers, David Fredriksson, François-Pierre Guénette (A), Romain Gutierrez, Maxime Joly, Anthony Rech, Ilpo Salmivirta, Juraj Štefanka, Dimitri Thillet, Marc-André Bernier (C)

Entraîneur en chef : Rodolphe Garnier.

Poule de maintien[modifier | modifier le code]

Cette série se joue au meilleur des cinq matches entre les Scorpions de Mulhouse et les Drakkars de Caen. En s'imposant 3 matchs à 0, les Drakkars se maintiennent tandis que les promus mulhousiens retournent en Division 1.

vendredi 1 mars 2013 Scorpions de Mulhouse 2-3 (Fus)
(0-0, 2-2, 0-0, 0-0, 0-1)
Drakkars de Caen Patinoire de l'Illberg
1 587 spectateurs


samedi 2 mars 2013 Scorpions de Mulhouse 1-6
(0-3, 0-2, 1-1)
Drakkars de Caen Patinoire de l'Illberg
1 433 spectateurs


vendredi 8 mars 2013 Drakkars de Caen 2-0
(1-0, 0-0, 1-0)
Scorpions de Mulhouse Patinoire de Caen la mer
1 430 spectateurs


Division 1[modifier | modifier le code]

Équipes qualifiées en Division 1[modifier | modifier le code]

Les équipes engagées en Division 1 sont au nombre de quatorze.

Saison régulière[modifier | modifier le code]

La saison régulière se joue du au . Les quatorze équipes sont réunies au sein d'une poule unique qui se joue en matchs aller-retour.

Les huit premiers se qualifient pour les séries éliminatoires qui se jouent à chaque tour au meilleur des trois matchs (match aller chez l'équipe la moins classée, match retour et match d'appui éventuel chez le mieux classé). Le vainqueur de la finale est sacré champion de Division 1 et est promu en Ligue Magnus.

Les équipes classés treizième et quatorzième sont reléguées en Division 2.

Résultats[modifier | modifier le code]

Le score de l'équipe à domicile, située dans la colonne de gauche, est inscrit en premier.

Résultats des matchs[5]
Équipes Amnéville Anglet Annecy Bordeaux Brest Courbevoie Dunkerque Lyon Mont-Blanc Montpellier Neuilly Nice Reims Toulouse
Amnéville 0-5 0-2 2-3 4-5 tab 3-7 3-4 2-10 2-7 2-7 2-9 2-8 0-5 3-4 ap
Anglet 6-1 3-2 3-5 2-3 4-6 5-3 4-2 3-0 4-1 7-3 2-3 4-3 4-5
Annecy 3-4 tab 2-6 5-8 4-3 5-4 5-6 tab 4-2 7-8 3-8 4-2 5-4 5-4 ap 2-5
Bordeaux 12-0 4-3 ap 7-2 4-3 ap 7-3 2-3 ap 4-2 2-3 8-4 1-4 3-4 ap 3-2 5-3
Brest 9-2 6-1 8-7 8-0 5-1 3-2 ap 4-3 ap 9-1 2-1 8-3 5-3 5-1 9-1
Courbevoie 7-3 5-2 7-3 5-7 6-2 7-3 4-2 14-3 5-1 4-5 2-3 2-3 10-3
Dunkerque 7-3 1-6 7-1 0-4 3-4 6-1 3-4 ap 5-2 5-4 ap 3-6 3-2 2-1 tab 4-2
Lyon 3-1 7-3 1-4 7-3 5-4 ap 7-3 5-3 4-2 2-3 7-2 3-2 6-1 8-6
Mont-Blanc 4-1 6-3 3-1 6-1 2-8 5-4 1-3 7-9 6-5 5-6 ap 3-6 3-6 5-3
Montpellier 6-0 2-3 tab 2-4 6-2 6-5 tab 4-2 3-2 3-4 tab 6-2 3-6 7-2 3-2 ap 6-5
Neuilly-sur-Marne 9-2 7-4 5-2 2-1 4-3 2-4 6-5 ap 2-4 7-5 5-8 5-3 3-1 3-4
Nice 3-4 tab 1-2 ap 6-0 3-5 8-3 3-5 3-2 4-3 6-4 5-3 6-3 5-2 5-2
Reims 2-3 5-1 7-2 7-3 6-5 3-1 2-3 tab 4-5 7-1 4-3 tab 4-3 3-1 5-2
Toulouse 3-1 5-3 3-1 1-4 5-3 1-4 4-5 0-4 5-7 4-6 6-5 2-5 4-7

Classement[modifier | modifier le code]

Une victoire rapporte 2 points, une défaite en prolongation ou aux tirs aux buts 1 point et une défaite dans le temps réglementaire aucun point. Les huit premières équipes sont qualifiées pour les quarts de finale des séries éliminatoires. Les deux dernières équipes sont reléguées en Division 2[3].

Classement complet[5]
Clt Équipe PJ  V  VP  D  DP BP BC Diff Pts
+001, Brest[Note 6] 26 14 3 6 3 132 85 +47 37
+002, Lyon 26 15 3 7 1 119 82 +37 37
+003, Bordeaux 26 14 2 8 2 108 91 +17 34
+004, Montpellier[Note 7] 26 12 2 8 4 111 94 +17 32
+005, Reims 26 13 1 8 4 97 78 +19 32
+006, Nice 26 14 1 9 2 104 83 +21 32
+007, Dunkerque 26 9 5 9 3 93 89 +4 31
+008, Neuilly/Marne 26 13 2 11 0 117 106 +11 30
+009, Courbevoie 26 14 0 12 0 123 95 +28 28
+010, Anglet 26 11 2 12 1 93 88 +5 27
+011, Mont Blanc 26 11 0 14 1 101 133 -32 23
+012, Annecy 26 8 1 15 2 85 123 -38 20
+013, Toulouse Blagnac 26 8 1 17 0 88 124 -36 18
+014, Amnéville 26 1 2 21 2 50 150 -100 8
  •      Qualifié pour les quarts de finale
  •      Relégué en Division 2

Meilleurs pointeurs[modifier | modifier le code]

Liste des meilleurs pointeurs
Joueur Équipe PJ B A Pts Pun
Kevin Gadoury Courbevoie 26 22 44 66 26
Julien Tremblay Courbevoie 26 29 30 59 76
Benjamin Rubin Courbevoie 26 28 31 59 62
Nicholas Pard Brest 24 27 28 55 57
Jimi Palanto Toulouse-Blagnac 26 22 30 52 28

Séries éliminatoires[modifier | modifier le code]

Tableau[modifier | modifier le code]

1/4 de finale 1/2 finale Finale
30 mars et 6 avril 2013[Note 8]
Albatros de Brest (1) 2 6      
10 et 13 avril 2013[Note 10]
Bisons de Neuilly-sur-Marne (8) 1 5    
Albatros de Brest (1) 6 3      
30 mars, 6 et 7 avril 2013
  Phénix de Reims (5) 5 0    
Vipers de Montpellier (4) 2 4 2
17 et 20 avril 2013[Note 11]
Phénix de Reims (5) 4 0 5
Albatros de Brest (1) 5 5  
30 mars et 6 avril 2013[Note 9]
Lions de Lyon (2) 4 4  
Boxers de Bordeaux (3) 5 5      
10 et 13 avril 2013
Aigles de Nice (6) 4 4    
Boxers de Bordeaux (3) 1 2  
30 mars, 6 et 7 avril 2013
  Lions de Lyon (2) 6 9  
Lions de Lyon (2) 2 7 6
Corsaires de Dunkerque (7) 4 2 0

Finale[modifier | modifier le code]

Lions de Lyon 4-5
(3-1, 1-2, 0-2)
Albatros de Brest Patinoire Charlemagne
2 998 spectateurs


Albatros de Brest 5-4 (Pr)
(2-1, 1-2, 1-1, 1-0)
Lions de Lyon Rinkla Stadium
1 600 spectateurs


Division 2[modifier | modifier le code]

Localisation des équipes 2012-13 de la division 2

Formule de la saison[modifier | modifier le code]

La saison régulière se joue du au . Les 18 équipes engagées sont réparties en deux poules de 9 suivant le système IIHF fondé sur le classement de la saison précédente. Chaque poule se joue en matchs aller-retour.

Les huit premiers de chaque poule se qualifient pour les séries éliminatoires qui se jouent en simple aller-retour (ainsi quand il y a match nul, il n'y a pas de prolongation, le score est conservé tel quel) en huitièmes et quarts de finales. Ainsi, le score cumulé des deux matchs désigne le qualifié. En cas d'égalité, sur l'ensemble des 2 matchs d'une série, une prolongation est alors disputée, s'il n'y a pas de but durant ces 10 minutes, des tirs au but sont alors joués.

Les demi-finales et la finale se déroulent au meilleur des trois matchs. Des prolongations et des tirs au but peuvent être nécessaires pour départager les équipes au cours d'un match. Le vainqueur de la finale est sacré champion de Division 2. Le champion et le finaliste sont promus en Division 1.

Attribution des points[modifier | modifier le code]

  • 2 pts pour une victoire en temps réglementaire, après prolongations ou aux tirs au but
  • 1 pt pour une défaite après prolongations ou aux tirs au but
  • 0 pt pour une défaite en temps réglementaire[3]

Équipes engagées[modifier | modifier le code]

Les équipes engagées en Division 2 sont au nombre de dix-huit (dont deux équipes réserves). Elles sont réparties en deux poules de neuf :

Poule A Poule B

Saison régulière[modifier | modifier le code]

Poule A[modifier | modifier le code]

Matchs[6]
Équipes Asnières Cergy Chambéry Champigny Cholet La Roche-sur-Yon Meudon Paris Toulon
Castors d'Asnières 6-7 ap 5-3 3-1 1-5 3-0 2-3 tab 4-3 tab 3-2 ap
Jokers de Cergy 2-6 6-2 7-3 2-9 4-2 4-5 3-1 6-3
Éléphants de Chambéry 6-4 6-8 9-6 6-3 2-4 5-4 ap 1-4 6-5
Élans de Champigny 2-1 tab 4-5 tab 3-4 ap 2-3 2-5 3-6 5-9 9-2
Dogs de Cholet 6-3 5-2 8-3 6-3 4-1 6-5 8-5 9-4
Aigles de La Roche-sur-Yon 1-4 7-2 3-0 6-4 1-4 4-1 6-2 2-1
Comètes de Meudon 0-7 2-5 5-8 4-3 ap 1-4 3-2 4-2 1-3
Français volants de Paris 6-3 4-1 5-2 7-0 2-6 8-2 6-3 5-0[Note 12]
Boucaniers de Toulon 4-0 4-5 6-5 7-3 2-3 4-2 2-3 5-6 ap
Classement complet
Clt Équipe PJ  V  VP  D  DP BP BC Diff Pts
+001, Cholet 16 15 0 1 0 89 43 +46 30
+002, Paris 16 9 1 5 1 75 53 +22 21
+003, Cergy 16 8 2 6 0 69 69 0 20
+004, Asnières 16 6 2 5 3 55 51 +4 19
+005, La Roche-sur-Yon 16 8 0 8 0 48 48 0 16
+006, Meudon 16 5 2 7 8 50 66 -16 15
+007, Chambéry 16 5 2 9 0 68 79 -11 14
+008, Toulon[Note 13] 16 5 0 9 2 54 68 -14 11
+009, Champigny 16 1 1 11 3 53 84 -31 7
  •      Qualifié pour les huitièmes de finale

Poule B[modifier | modifier le code]

Matchs[9]
Équipes Clermont Compiègne Évry Nantes Rouen 2 Strasbourg 2 Tours Val-Vanoise Valence
Sangliers Arvernes de Clermont 7-4 0-3 4-5 6-3 6-9 0-13 4-7 2-3 ap
Lions de Compiègne 6-4 3-1 3-5 4-2 2-1 2-4 3-6 3-2 tab
Peaux-Rouges d'Évry 10-5 6-1 5-3 9-0 10-3 6-3 3-7 4-1
Corsaires de Nantes 8-2 9-3 6-5 tab 6-3 9-2 5-2 7-4 3-2
Dragons de Rouen 2 2-0 2-5 1-3 1-5 2-4 7-4 1-5 1-3
Étoile noire de Strasbourg 2 3-2 6-2 2-5 0-10 3-4 1-9 4-15 0-4
Remparts de Tours 9-1 8-2 4-2 1-2 ap 3-2 4-3 ap 7-6 ap 3-5
Bouquetins de Val-Vanoise 13-5 5-4 3-6 3-5 2-6 8-5 6-5 ap 8-3
Lynx de Valence 5-2 5-6 tab 5-1 0-3 2-0 5-4 6-0 3-5
Classement complet
Clt Équipe PJ  V  VP  D  DP BP BC Diff Pts
+001, Nantes 16 13 2 1 0 91 40 +51 30
+002, Val-Vanoise[Note 14] 16 10 1 4 1 103 71 +32 23
+003, Évry 16 11 0 4 1 79 47 +32 23
+004, Valence[Note 15] 16 8 1 5 2 54 45 +9 20
+005, Tours 16 7 2 5 2 79 56 +23 20
+006, Compiègne 16 5 2 9 0 53 73 -20 14
+007, Strasbourg 2 16 4 0 11 1 50 97 -47 9
+008, Rouen 2 16 4 0 12 0 37 64 -27 8
+009, Clermont 16 2 0 13 1 50 103 -53 5
  •      Qualifié pour les huitièmes de finale

Séries éliminatoires[modifier | modifier le code]

Huitièmes de finale Quarts de finale Finale
Demi-finales
23 février et 2 mars 2013
Dogs de Cholet A1 4 9 13    
9 et 23 mars 2013
Dragons de Rouen 2 B8 3 3 6  
Dogs de Cholet A1 8 5 13  
23 février et 2 mars 2013
  Aigles de La Roche-sur-Yon A5 3 1 4  
Aigles de La Roche-sur-Yon A5 4 3 7
30 mars, 6 et 7 avril 2013[Note 17],[Note 18]
Lynx de Valence B4 1 5 6
Dogs de Cholet A1 5 6 6  
2 et 3 mars 2013[Note 16]
Éléphants de Chambéry A7 6 3 5  
Jokers de Cergy A3 6 10 16    
9 et 23 mars 2013[Note 19]  
Lions de Compiègne B6 3 4 7  
Jokers de Cergy A3 4 3 7
23 février et 2 mars 2013
  Éléphants de Chambéry A7 4 8 12
Éléphants de Chambéry A7 11 5 16
13, 20 et 21 avril 2013
Bouquetins de Val-Vanoise B2 4 5 9
Dogs de Cholet A1 6 4  
23 février et 2 mars 2013
Corsaires de Nantes B1 4 3  
Français volants de Paris A2 5 12 17    
9 et 23 mars 2013  
Étoile noire de Strasbourg 2 B7 0 1 1  
Français volants de Paris A2 8 7 15  
23 février et 2 mars 2013
  Peaux-Rouges d'Évry B3 1 4 5  
Comètes de Meudon A6 0 0 0
1 et 6 avril 2013
Peaux-Rouges d'Évry B3 5 4 9
Français volants de Paris A2 4 1  
23 février et 2 mars 2013
Corsaires de Nantes B1 5 5  
Castors d'Asnières A4 9 4 13    
9 et 23 mars 2013  
Remparts de Tours B5 3 7 10  
Castors d'Asnières A4 1 3 4
23 février et 2 mars 2013
  Corsaires de Nantes B1 6 5 11
Boucaniers de Toulon A8 2 0 2
Corsaires de Nantes B1 5 6 11

Finale[modifier | modifier le code]

Dogs de Cholet 6-4
(2-0, 2-2, 2-2)
Corsaires de Nantes Pôle Sportif Glisséo
1 042 spectateurs


Corsaires de Nantes 3-4
(2-1, 0-2, 1-1)
Dogs de Cholet Patinoire du Petit Port
1 100 spectateurs


Division 3[modifier | modifier le code]

Localisation des équipes 2012-13 de la division 3

Agrandissement de la « petite couronne »

Formule de la saison[modifier | modifier le code]

La saison régulière se joue du au . Les trente-deux équipes engagées sont réparties en quatre groupes régionaux (de huit équipes) qui se jouent en matchs aller-retour. Les quatre premiers de chaque groupe se qualifient pour la phase finale.

Durant la phase finale qui se joue en matchs aller-retour (ainsi quand il y a match nul, il n'y a pas de prolongation, le score est conservé tel quel), le score cumulé désignant le vainqueur, les qualifiés du groupe A affrontent ceux du groupe B et ceux du groupe C sont opposés à ceux du groupe D. Les vainqueurs des quarts de finale se qualifient pour le carré final.

Les quatre qualifiés pour le carré final sont rassemblés au sein d'une poule unique qui se joue en matchs simples. L'équipe finissant à la première place est sacrée champion de Division 3. Le champion et le deuxième sont promus en Division 2[3].

Attribution des points pour la saison régulière[modifier | modifier le code]

  • 2 pts pour une victoire
  • 1 pt pour un nul
  • 0 pt pour une défaite
  • -1 pt pour une défaite sur tapis vert

Attribution des points pour le carré final[modifier | modifier le code]

  • 3 pts pour une victoire en temps réglementaire
  • 2 pts pour une victoire en prolongations ou aux tirs aux buts
  • 1 pt pour une défaite en prolongations ou aux tirs aux buts
  • 0 pt pour une défaite en temps réglementaire[3]

Équipes engagées[modifier | modifier le code]

Les trente-deux équipes engagées, dont treize équipes réserves et une équipe basée au Luxembourg, sont réparties en quatre groupes régionaux (le 2 suivant le nom d'une équipe indique qu'il s'agit d'une équipe réserve) :

Groupe A


Groupe C

Poule B


Groupe D

Saison régulière[modifier | modifier le code]

Groupe A[modifier | modifier le code]

Matchs[11]
Équipes ACBB Anglet 2 Seine-et-Marne Limoges Neuilly/Marne Niort-Poitiers Tours 2 Viry
AC Boulogne-Billancourt 7-0 5-1 4-9 17-6 5-3 5-8 8-3
Hormadi d'Anglet 2 6-2 3-9 3-7 4-5 2-2 4-5 2-4
Caribous de Seine-et-Marne 4-7 8-4 6-4 14-2 7-2 4-10 5-7
Taureaux de feu de Limoges 8-5 5-3 3-2 7-3 10-2 3-3 6-3
Bisons de Neuilly-sur-Marne 2 2-17 4-4 8-6 1-16 5-6 2-6 2-5
Grizzlis de Niort-Poitiers 2-10 5-6 4-9 1-6 6-4 2-8 1-5
Remparts de Tours 2 4-5 9-4 7-3 3-7 9-4 8-0 2-7
Jets de Viry-Châtillon 5-10 7-1 4-4 4-4 13-3 3-3 2-6
Classement complet
Clt Équipe PJ  V   D  N BP BC Diff Pts
+001, Limoges 14 11 1 2 95 43 +52 24
+002, Tours 2 14 9 3 1 88 52 +36 21
+003, ACBB 14 10 4 0 107 61 +49 20
+004, Viry-Châtillon 14 7 4 3 72 57 +15 17
+005, Caribous 14 6 7 1 82 70 +12 13
+006, Anglet 2[Note 20] 14 2 10 2 46 79 -33 6
+007, Niort-Poitiers 14 2 10 2 39 88 -49 6
+008, Neuilly-sur-Marne 2 14 2 11 1 51 130 -79 5
  •      Qualifié pour le carré final
  •      Qualifié pour la phase finale

Groupe B[modifier | modifier le code]

Matchs[12]
Équipes Asnières 2 Brest 2 Cergy 2 Courbevoie 2 Deuil-Garges Le Havre Orléans Rennes
Castors d'Asnières 2 4-5 6-3 2-5 2-4 14-2 2-5 4-6
Albatros de Brest 2 3-0 2-4 6-6 2-4 5-0[Note 21] 0-1 5-8
Jokers de Cergy-Pontoise 2 10-2 0-4 5-3 2-7 5-6 2-11 3-7
Coqs de Courbevoie 2 5-3 3-5 9-4 4-3 6-5 2-6 7-5
Chiefs de Deuil-Garges 15-3 4-1 4-3 3-2 14-1 2-2 8-2
Dock's du Havre 7-6 2-4 7-4 0-12 0-4 1-9 2-6
Renards d'Orléans 13-1 4-1 6-2 4-2 1-3 5-2 5-2
Cormorans de Rennes 12-1 5-5 2-3 8-6 7-7 6-6 5-6
Classement complet
Clt Équipe PJ  V   D  N BP BC Diff Pts
+001, Orléans 14 12 1 1 78 27 +51 25
+002, Deuil-Garges 14 11 1 2 82 32 +50 22
+003, Courbevoie 2[Note 22] 14 7 6 1 72 59 +13 15
+004, Rennes 14 6 5 3 81 68 +13 15
+005, Brest 2 14 6 6 2 49 43 +6 14
+006, Cergy-Pontoise 2 14 4 10 0 50 76 -26 8
+007, Le Havre 14 3 10 1 39 101 -62 5
+008, Asnières 2 14 2 12 0 50 95 -45 4
  •      Qualifié pour le carré final
  •      Qualifié pour la phase finale

Groupe C[modifier | modifier le code]

L'équipe de Graoully de Metz voit sa participation au championnat invalidé le 9 octobre par la fédération puisque le club n'avait pas de patinoire pour jouer ses matchs à domicile. Le club est donc forfait général[13]. Le 19 octobre, la commission d'appel de la fédération réintègre le club dans le championnat[14]. Metz joue alors deux matchs de championnat à domicile (défaite 1-18 contre Colmar et victoire 5-4 sur Châlons-en-Champagne). Le 22 novembre, la commission d'appel de la fédération a finalement décidé de ne pas réintégrer le club à cause d'une condition non remplie après plusieurs relances[15]. Les deux matchs joués par Metz sont donc retirés du classement du championnat.

Matchs[16]
Équipes Besançon Châlons Colmar Dijon 2 Épinal 2 Luxembourg Metz Valenciennes
Aiglons de Besançon 8-3 5-10 4-8 0-1 4-4 1-7
Gaulois de Châlons-en-Champagne 4-7 4-9 3-6 5-7 7-1 3-1
Titans de Colmar 4-3 7-4 4-3 4-2 7-6 5-2
Ducs de Dijon 2 4-3 6-6 5-5 7-1 4-3 6-3
Dauphins d'Épinal 2 7-1 7-1 5-5 4-7 7-1 1-2
Tornado Luxembourg 5-2 11-6 4-2 5-6 3-4 4-4
Graoully de Metz
Diables rouges de Valenciennes 5-0 3-4 5-4 6-4 6-2 6-2
Classement complet
Clt Équipe PJ  V   D  N BP BC Diff Pts
+001, Colmar[Note 23] 12 8 2 2 66 48 +20 18
+002, Dijon 2 12 8 2 2 66 47 +19 18
+003, Valenciennes 12 7 4 1 50 36 +14 15
+004, Épinal 2 12 6 5 1 48 42 +6 13
+005, Luxembourg 12 3 7 2 49 59 -10 8
+006, Châlons-en-Champagne 12 3 8 1 50 73 -23 7
+007, Besançon 12 2 9 1 38 62 -24 5
  •      Qualifié pour le carré final
  •      Qualifié pour la phase finale

Groupe D[modifier | modifier le code]

Matchs[17]
Équipes Avignon Chambéry 2 Clermont 2 Marseille Morzine 2 Orcières Roanne Valence 2
Castors d'Avignon 5-4 17-1 2-4 15-2 8-5 1-3 9-3
Éléphants de Chambéry 2 0-6 6-3[Note 24] 1-3 10-3 1-6 1-7 8-4
Sangliers Arvernes de Clermont 2 4-6 3-3 0-7 8-3 5-15 5-10 6-2
Spartiates de Marseille 3-0 5-1 13-3 14-1 3-4 5-3 13-1
Pingouins de Morzine 2 4-7 5-5 4-4 6-5 8-12 2-14 5-10
Griffes de l'ours d'Orcières 1-1 2-1 13-6 5-5 18-5 5-4 8-2
Renards de Roanne 3-3 6-0 11-2 4-7 12-3 5-2 12-3
Lynx de Valence 2 4-13 7-2 9-9 2-9 7-6 2-4 1-9
Classement complet
Clt Équipe PJ  V   D  N BP BC Diff Pts
+001, Marseille 14 11 2 1 96 33 +63 23
+002, Orcières 14 10 2 2 100 56 +44 22
+003, Roanne 14 10 3 1 103 40 +63 21
+004, Avignon 14 8 3 2 93 41 +52 20
+005, Chambéry 2 14 3 9 2 43 65 -22 8
+006, Clermont 2[Note 25] 14 2 9 3 59 119 -60 7
+007, Valence 2 14 3 10 1 57 113 -56 7
+008, Morzine 2 14 1 11 2 57 141 -84 4
  •      Qualifié pour le carré final
  •      Qualifié pour la phase finale

Phase finale[modifier | modifier le code]

Huitièmes de finale Quarts de finale
                           
2 et 9 mars 2013[Note 26]
Taureaux de feu de Limoges A1  3  11  14    
23 et 30 mars 2013
Cormorans de Rennes B4  9  4  13  
Taureaux de feu de Limoges A1  4  5  9
2 et 9 mars 2013
  Chiefs de Deuil-Garges B2  2  1  3
Chiefs de Deuil-Garges B2  8  4  12
AC Boulogne-Billancourt A3  1  1  2  
23 février et 9 mars 2013
Renards d'Orléans B1  3  3  6    
16 et 23 mars 2013
Jets de Viry-Châtillon A4  5  3  8  
Jets de Viry-Châtillon A4  4  2  6
2 et 9 mars 2013
  Remparts de Tours 2 A2  6  5  11
Remparts de Tours 2 A2  6  6  12
Coqs de Courbevoie 2 B3  4  3  7  
2 et 9 mars 2013
Titans de Colmar C1  8  2  10    
23 et 30 mars 2013
Castors d'Avignon D4  5  4  9  
Titans de Colmar C1  8  3  11
23 février et 9 mars 2013
  Griffes de l'ours d'Orcières D2  9  12  21
Griffes de l'ours d'Orcières D2  1  4  5
Diables rouges de Valenciennes C3  1  0  1  
2 et 9 mars 2013
Spartiates de Marseille D1  5  8  13    
23 et 30 mars 2013
Dauphins d'Épinal 2 C4  4  1  5  
Spartiates de Marseille D1  2  2  4
2 et 10 mars 2013
  Renards de Roanne D3  3  5  8
Ducs de Dijon 2 C2  4  1  5
Renards de Roanne D3  3  4  7  



Carré final[modifier | modifier le code]

Les équipes qualifiées pour la poule finale, sont identifiées par les lettres A, B, C et D correspondant à leur classement en saison régulière. Les poules n'étant pas égales en nombre d'équipes (2 poules de 8 et 2 poules de 7), les résultats obtenus face aux huitièmes de poule sont retirés pour établir ce classement[3]. L'ordre des matchs pour ce carré final est le suivant[3] :

  • 1er jour : B - C, A - D
  • 2e jour : B - D, A - C
  • 3e jour : C - D, A - B

Voici les équipes qualifiées ainsi que leur lettre :

Équipes qualifiées
Lettre Équipe Saison régulière Points Différence de buts
A Taureaux de feu de Limoges 1er Groupe A 20 +33
B Griffes de l'ours d'Orcières 2e Groupe D 18 +27
C Remparts de Tours 2 2e Groupe A 17 +27
D Renards de Roanne 3e Groupe D 17 +42

Le carré final se dispute dans la patinoire des Casseaux de Limoges. En effet, les équipes des Spartiates de Marseille et des Chiefs de Deuil-Garges respectivement les premier et deuxième choix de la fédération ne se qualifient pas pour ce carré final[19].

Le système des points évolue durant cette phase (voir Formule de la saison). Contrairement aux matchs de saison régulière, il n'y a pas de match nul. Ainsi, une prolongation de 5 minutes en mort subite est disputée si nécessaire. Si aucun but n'est marqué dans cette mort subite, une séance de tirs au but est alors disputée.

Résultats[modifier | modifier le code]

Griffes de l'ours d'Orcières 4-5
(1-3, 0-1, 3-1)
Remparts de Tours 2 Les Casseaux
133 spectateurs


Taureaux de feu de Limoges 2-3 (Fus)
(0-0, 0-0, 2-2, 0-0, 0-1)
Renards de Roanne Les Casseaux
1 023 spectateurs


Griffes de l'ours d'Orcières 4-5
(1-3, 3-1, 0-1)
Renards de Roanne Les Casseaux
258 spectateurs


Taureaux de feu de Limoges 7-3
(4-0, 2-1, 1-2)
Remparts de Tours 2 Les Casseaux
1 063 spectateurs


Remparts de Tours 2 6-7
(2-3, 1-2, 3-2)
Renards de Roanne Les Casseaux
312 spectateurs


Taureaux de feu de Limoges 6-5
(3-2, 1-1, 2-2)
Griffes de l'ours d'Orcières Les Casseaux
1 078 spectateurs


Classement complet
Clt Équipe PJ  V  VP  D  DP BP BC Diff Pts
+001, Roanne 3 2 1 0 0 15 12 +3 8
+002, Limoges 3 2 0 0 1 15 11 +4 7
+003, Tours 2 3 1 0 2 0 14 18 -4 3
+004, Orcières 3 0 0 3 0 13 16 -3 0
  •      Montée en Division 2

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. L'équipe est rétrogradée à la fin de la saison.
  2. Rouen devance Briançon, grâce à ses 2 victoires sur les briançonnais.
  3. Chamonix devance Dijon, grâce à une meilleure différence de buts sur l'ensemble des deux matchs (10 buts à 9) puisque chaque équipe a gagné un match.
  4. Amiens devance Morzine-Avoriaz, grâce à ses 2 victoires dans leurs confrontations directes.
  5. Le pourcentage est calculé à partir de la capacité maximale.
  6. Brest devance Lyon, grâce à une meilleure différence de buts générale puisque chaque équipe a gagné et perdu un match et chaque équipe a marqué 8 buts lors de leurs confrontations directes.
  7. Dans leurs confrontations directes, Montpellier et Reims ont pris 5 points tandis que Nice a pris 4 points. Nice est donc derrière les deux autres équipes. Montpellier devance Reims pour la quatrième place, car Montpellier a marqué un but de plus (6 contre 5) dans le temps réglementaire dans leurs affrontements.
  8. Le match aller est gagné après prolongation.
  9. Le match retour est gagné après prolongation.
  10. Le match aller est gagné aux tirs au but.
  11. Le match retour est gagné après prolongation.
  12. Le match Français volants de Paris - Boucaniers de Toulon est remporté 5-0 sur tapis vert par Paris . Toulon est sanctionné pour ne s'être déplacé qu'avec 7 joueurs. Toulon perd le match sur tapis vert et écope d'une pénalité de un point[7].
  13. Toulon dispute les play-offs et est rétrogradé en Division 3 à la fin de la saison[8].
  14. Val-Vanoise devance Évry, grâce à une meilleure différence de buts sur l'ensemble des deux matchs (10 buts à 9) puisque chaque équipe a gagné un match.
  15. Valence devance Tours, grâce à ses 2 victoires sur les tourangeaux.
  16. Le match aller entre Cergy et Compiègne est reporté pour cause de problème de glace sur la patinoire de Compiègne[10]. Les deux matchs ont finalement lieu à Cergy.
  17. Le match aller est gagné après prolongation.
  18. Le troisième match est gagné après tirs au but.
  19. Le match aller a lieu à Cergy.
  20. Anglet 2 devance l'Entente Niort-Poitiers, grâce à une meilleure différence particulière (1 victoire et 1 nul).
  21. Le match Albatros de Brest 2 - Dock's du Havre est remporté 5-0 sur tapis vert par Brest 2. Le Havre est sanctionné pour ne pas s'être déplacé. Le Havre perd le match sur tapis vert et écope d'une pénalité de deux points
  22. Courbevoie 2 devance Rennes, grâce à un meilleur quotient (1,22 contre 1,19) puisque chaque équipe a gagné un match, chaque équipe a marqué 13 buts lors de leurs confrontations directes, et leurs différences de buts générales sont égales à +13.
  23. Colmar devance Dijon 2, grâce à une meilleure différence particulière (1 victoire et 1 nul).
  24. Le match Chambéry 2 - Clermont 2 a lieu le 2 mars[18].
  25. Clermont 2 devance Valence 2, grâce à une meilleure différence particulière (1 victoire et 1 nul).
  26. À l'issue du temps réglementaire du deuxième match, Limoges menait 10 buts à 4. Rennes ayant gagné 9 à 3 le match aller, les équipes sont alors à égalité (13-13) sur l'ensemble des 2 matchs. Ainsi, le deuxième match est suivi d'une prolongation où Limoges marque un but ce qui permet à l'équipe de se qualifier pour les quarts de finale.

Feuilles de matchs[modifier | modifier le code]

  1. « Feuille de match », sur http://ligue_magnus.stats.pointstreak.com (consulté le 18 mars 2013)
  2. « Feuille de match », sur http://ligue_magnus.stats.pointstreak.com (consulté le 18 mars 2013)
  3. « Feuille de match », sur http://ligue_magnus.stats.pointstreak.com (consulté le 18 mars 2013)
  4. « Feuille de match », sur http://ligue_magnus.stats.pointstreak.com (consulté le 18 mars 2013)
  5. « Feuille de match », sur http://ligue_magnus.stats.pointstreak.com (consulté le 18 mars 2013)
  6. « Feuille de match », sur http://ligue_magnus.stats.pointstreak.com (consulté le 18 mars 2013)
  7. « Feuille de match », sur http://ligue_magnus.stats.pointstreak.com (consulté le 18 mars 2013)
  8. « Feuille de match », sur http://ligue_magnus.stats.pointstreak.com (consulté le 18 mars 2013)
  9. « Feuille de match », sur http://ligue_magnus.stats.pointstreak.com (consulté le 18 mars 2013)
  10. « Feuille de match », sur http://ligue_magnus.stats.pointstreak.com (consulté le 18 mars 2013)
  11. « Feuille de match », sur http://ligue_magnus.stats.pointstreak.com (consulté le 18 mars 2013)
  12. « Feuille de match », sur http://ligue_magnus.stats.pointstreak.com (consulté le 18 mars 2013)
  13. « Feuille de match », sur http://ligue_magnus.stats.pointstreak.com (consulté le 18 mars 2013)
  14. « Feuille de match », sur http://ligue_magnus.stats.pointstreak.com (consulté le 18 mars 2013)
  15. « Feuille de match », sur http://ligue_magnus.stats.pointstreak.com (consulté le 18 mars 2013)
  16. « Feuille de match », sur http://ligue_magnus.stats.pointstreak.com (consulté le 18 mars 2013)
  17. « Feuille de match », sur http://ligue_magnus.stats.pointstreak.com (consulté le 18 mars 2013)
  18. « Feuille de match », sur http://ligue_magnus.stats.pointstreak.com (consulté le 18 mars 2013)
  19. « Feuille de match », sur http://ligue_magnus.stats.pointstreak.com (consulté le 18 mars 2013)
  20. « Feuille de match », sur http://ligue_magnus.stats.pointstreak.com (consulté le 18 mars 2013)
  21. « Feuille de match », sur http://ligue_magnus.stats.pointstreak.com (consulté le 18 mars 2013)
  22. « Feuille de match », sur http://ligue_magnus.stats.pointstreak.com (consulté le 18 mars 2013)
  23. « Feuille de match », sur http://competition.hockeyfrance.com (consulté le 18 mars 2013)
  24. « Feuille de match », sur http://ligue_magnus.stats.pointstreak.com (consulté le 18 mars 2013)
  25. « Feuille de match », sur http://ligue_magnus.stats.pointstreak.com (consulté le 18 mars 2013)
  26. « Feuille de match », sur http://ligue_magnus.stats.pointstreak.com (consulté le 18 mars 2013)
  27. « Feuille de match », sur http://ligue_magnus.stats.pointstreak.com (consulté le 18 mars 2013)
  28. « Rouen 5-2 Morzine - 5 mars 2013 », sur www.hockeyfrance.com (consulté le 8 mars 2013)
  29. « Rouen 0-2 Morzine - 6 mars 2013 », sur www.hockeyfrance.com (consulté le 8 mars 2013)
  30. « Morzine 3-4 Rouen - 8 mars 2013 », sur www.hockeyfrance.com (consulté le 8 mars 2013)
  31. « Morzine 3-4 Rouen - 9 mars 2013 », sur www.hockeyfrance.com (consulté le 8 mars 2013)
  32. « Feuille de match », sur http://ligue_magnus.stats.pointstreak.com (consulté le 18 mars 2013)
  33. « Feuille de match », sur http://ligue_magnus.stats.pointstreak.com (consulté le 18 mars 2013)
  34. « Feuille de match », sur http://ligue_magnus.stats.pointstreak.com (consulté le 18 mars 2013)
  35. « Feuille de match », sur http://ligue_magnus.stats.pointstreak.com (consulté le 18 mars 2013)
  36. « Feuille de match », sur http://ligue_magnus.stats.pointstreak.com (consulté le 18 mars 2013)
  37. « Feuille de match », sur http://ligue_magnus.stats.pointstreak.com (consulté le 18 mars 2013)
  38. « Feuille de match », sur http://ligue_magnus.stats.pointstreak.com (consulté le 20 mars 2013)
  39. « Feuille de match », sur http://ligue_magnus.stats.pointstreak.com (consulté le 21 mars 2013)
  40. « Feuille de match », sur http://ligue_magnus.stats.pointstreak.com (consulté le 18 mars 2013)
  41. « Feuille de match », sur http://ligue_magnus.stats.pointstreak.com (consulté le 18 mars 2013)
  42. « Feuille de match », sur http://ligue_magnus.stats.pointstreak.com (consulté le 20 mars 2013)
  43. « Feuille de match », sur http://ligue_magnus.stats.pointstreak.com (consulté le 20 mars 2013)
  44. « Feuille de match », sur http://ligue_magnus.stats.pointstreak.com (consulté le 27 mars 2013)
  45. « Feuille de match », sur http://ligue_magnus.stats.pointstreak.com (consulté le 28 mars 2013)
  46. « Feuille de match », sur http://ligue_magnus.stats.pointstreak.com (consulté le 3 avril 2013)
  47. « Feuille de match », sur http://ligue_magnus.stats.pointstreak.com (consulté le 3 avril 2013)
  48. « Feuille de match », sur http://ligue_magnus.stats.pointstreak.com (consulté le 3 avril 2013)
  49. « Feuille de match », sur http://ligue_magnus.stats.pointstreak.com (consulté le 7 avril 2013)
  50. « Feuille de match », sur http://ligue_magnus.stats.pointstreak.com (consulté le 9 avril 2013)
  51. « Feuille de match », sur http://ligue_magnus.stats.pointstreak.com (consulté le 18 mars 2013)
  52. « Feuille de match », sur http://ligue_magnus.stats.pointstreak.com (consulté le 18 mars 2013)
  53. « Feuille de match », sur http://ligue_magnus.stats.pointstreak.com (consulté le 18 mars 2013)
  54. « Feuille de match », sur http://www.hockeyfrance.com/page.php?id_rubrique=143&file=overview&CompID=554 (consulté le 18 avril 2013)
  55. « Feuille de match », sur http://www.hockeyfrance.com/page.php?id_rubrique=143&file=overview&CompID=554 (consulté le 18 avril 2013)
  56. « Feuille de match », sur http://www.hockeyfrance.com/page.php?id_rubrique=150&file=overview&CompID=547 (consulté le 18 avril 2013)
  57. « Feuille de match », sur http://www.hockeyfrance.com/page.php?id_rubrique=150&file=overview&CompID=547 (consulté le 20 avril 2013)
  58. « Feuille de match », sur http://www.hockeyfrance.com/page.php?id_rubrique=157&file=overview&CompID=555 (consulté le 13 avril 2013)
  59. « Feuille de match », sur http://www.hockeyfrance.com/page.php?id_rubrique=157&file=overview&CompID=555 (consulté le 13 avril 2013)
  60. « Feuille de match », sur http://www.hockeyfrance.com/page.php?id_rubrique=157&file=overview&CompID=555 (consulté le 13 avril 2013)
  61. « Feuille de match », sur http://www.hockeyfrance.com/page.php?id_rubrique=157&file=overview&CompID=555 (consulté le 13 avril 2013)
  62. « Feuille de match », sur http://www.hockeyfrance.com/page.php?id_rubrique=157&file=overview&CompID=555 (consulté le 13 avril 2013)
  63. « Feuille de match », sur http://www.hockeyfrance.com/page.php?id_rubrique=157&file=overview&CompID=555 (consulté le 13 avril 2013)

Références[modifier | modifier le code]

  1. Actualités — Décisions de la commission nationale de suivi et de contrôle de gestion sur www.hockeyfrance.com. Mis en ligne le 14 juillet 2012. Consulté le 16 juillet 2012.
  2. Calendrier & Résultats sur www.hockeyfrance.com. Consulté le 9 septembre 2012.
  3. a, b, c, d, e, f et g « Hockey sur glace - Saison 2012-2013 - Média Guide », sur hockeyfrance.com
  4. « Ligue Magnus - Affluences », sur ligue_magnus.stats.pointstreak.com (consulté le 12 septembre 2017)
  5. a et b Calendrier & Résultats sur www.hockeyfrance.com. Consulté le 9 septembre 2012.
  6. Résultats et classement de la Division 2, Poule A sur hockeyfrance.com
  7. « D2. Toulon sanctionné », sur hockeyfrance.com,
  8. « Hockey sur glace: Toulon privé de D2 et en cessation de paiement », sur varmatin.com,
  9. Résultats et classement de la Division 2, Poule B sur hockeyfrance.com
  10. Sébastien Bernard, « 8e de finale aller - play-offs D2: un Eléphant, ça trompe énormément ! », sur passionhockey.com,
  11. Résultats et classement de la Division 3, Groupe A sur hockeyfrance.com
  12. Résultats et classement de la Division 3, Groupe B sur hockeyfrance.com
  13. « D3. La participation du club de Metz non valide », sur hockeyfrance.com,
  14. « Communiqué Club de Metz », sur hockeyfrance.com,
  15. « Communiqué Division 3 : club de Metz », sur hockeyfrance.com,
  16. Résultats et classement de la Division 3, Groupe C sur hockeyfrance.com
  17. Résultats et classement de la Division 3, Groupe D sur hockeyfrance.com
  18. « Chambéry 2 - Clermont 2 », sur hockeyfrance.com,
  19. « D3. Attribution du Tournoi Final », sur hockeyfrance.com,

Articles connexes[modifier | modifier le code]