Championnat de France de hockey sur glace 2003-2004

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Saison 2003-2004
Super 16
Vainqueur Gothiques d'Amiens
Nombre d'équipes 15
Nombre de matchs 28 (SR)
Équipe reléguée
(Division 3)
Albatros de Brest
Division 1
Vainqueur Pingouins de Morzine
Nombre d'équipes 16
Nombre de matchs 28
Équipe promue
(Super 16)
Pingouins de Morzine

La saison 2003-04 est la 83e saison du championnat de France de hockey sur glace. Cette saison, le championnat élite porte le nom de Super 16.

Équipes engagées[modifier | modifier le code]

Elles sont au nombre de 15 :

Rouen est le champion en titre, Épinal le promu.

Formule de la saison[modifier | modifier le code]

La saison s'articule en trois parties : la 1re phase, la 2e phase et les play-offs.

  • 1re phase :

Deux poules géographiques sont constituées (poule ouest : Amiens, Angers, Anglet, Brest, Dunkerque, Rouen, Tours - et poule est : Briançon, Clermont, Dijon, Epinal, Gap, Grenoble, Mulhouse, Villard-de-Lans). Toutes les équipes se rencontrent sur un aller-retour. Les résultats définissent la constitution des poules lors de la 2e phase.

  • 2e phase :

Deux poules de niveau sont constituées (appelées « poule Magnus » : Amiens, Anglet, Brest, Dijon, Grenoble, Mulhouse, Tours, Villard-de-Lans - et « poule Nationale » : Angers, Briançon, Clermont, Dunkerque, Epinal, Gap, Rouen) en fonction des résultats obtenus lors de la 1re phase. Toutes les équipes se rencontrent sur un aller-retour. Les clubs de poule Magnus s'affronteront ensuite en play-offs.

  • Les play-offs :

Les 8 clubs de poule Magnus s'affrontent lors des quarts de finale.

Le 1er du classement de la poule Magnus rencontre le 8e, le 2e rencontre le 7e, le 3e rencontre le 6e et le 4e rencontre le 5e.

Ces rencontres sont appelées « séries ». Une série se joue au meilleur des 5 matchs, le club le mieux classé joue 3 matchs à domicile et par conséquent son adversaire n'en joue que 2 à domicile.

Le premier club rendu à 3 victoires gagne la série.

Il en va de même pour les demi-finales.

La finale se joue en deux matchs. La petite finale quant à elle se joue en un seul match.

Première phase[modifier | modifier le code]

Disputée du 13 septembre au 13 décembre 2003 en match aller-retour.

Poule ouest[modifier | modifier le code]

Équipe PJ Pts V. Vp. N. P. Pp. Bp Bc Diff
1 Gothiques d'Amiens 14 18 9 0 0 3 0 61 31 +30
2 Orques d'Anglet 14 17 8 0 1 3 0 49 35 +14
3 Albatros de Brest 14 16 8 0 0 4 0 55 36 +19
4 Diables Noirs de Tours 14 14 5 1 1 4 1 47 49 -2
5 Dragons de Rouen 14 14 6 1 0 5 0 47 32 +15
6 Ducs d'Angers 14 6 1 1 1 8 1 36 63 -27
7 Corsaires de Dunkerque 14 2 0 0 1 10 1 25 74 -49

Poule Est[modifier | modifier le code]

Équipe PJ Pts V. Vp. N. P. Pp. Bp Bc Diff
1 Brûleurs de Loups de Grenoble 14 26 11 1 1 0 1 58 21 +37
2 Scorpions de Mulhouse 14 23 10 1 1 2 0 67 19 +48
3 Ducs de Dijon 14 16 6 2 0 6 0 54 51 +3
4 Ours de Villard-de-Lans 14 15 5 1 1 5 2 35 38 -3
5 Dauphins d'Épinal 14 15 4 2 1 5 2 42 45 -3
6 Sangliers Arvernes de Clermont 14 12 4 1 1 7 1 45 73 -28
7 Diables Rouges de Briançon 14 8 3 0 1 9 1 40 48 -8
8 Rapaces de Gap 14 5 2 0 0 11 1 29 75 -46

Deuxième phase[modifier | modifier le code]

Poule Finale[modifier | modifier le code]

La poule "Magnus" est disputée du 3 janvier au 13 mars 2004.

Équipe PJ Pts V. Vp. N. P. Pp. Bp Bc Diff
1 Brûleurs de Loups de Grenoble 14 21 10 0 1 3 0 52 28 +24
2 Gothiques d'Amiens 14 18 8 0 1 4 1 47 39 +8
3 Scorpions de Mulhouse 14 17 8 0 0 5 1 37 36 +1
4 Albatros de Brest 14 16 7 1 0 6 0 49 47 +2
5 Ours de Villard-de-Lans 14 14 7 0 0 7 0 40 37 +3
6 Orques d'Anglet 14 13 5 1 1 7 0 41 43 -2
7 Ducs de Dijon 14 9 4 0 0 9 1 41 54 -13
8 Diables Noirs de Tours 14 8 1 2 1 9 1 32 55 -23

Poule Nationale[modifier | modifier le code]

La poule de maintien est disputée du 3 janvier au 27 mars 2004.

Équipe PJ Pts V. Vp. N. P. Pp. Bp Bc Diff
1 Dragons de Rouen 12 23 10 1 0 0 1 58 29 +29
2 Ducs d'Angers 12 18 7 2 0 3 0 56 35 +21
3 Diables Rouges de Briançon 12 15 6 0 1 3 2 47 39 +8
4 Sangliers Arvernes de Clermont 12 14 6 1 0 5 0 51 45 +6
5 Rapaces de Gap 12 10 4 0 1 6 1 30 46 -16
6 Dauphins d'Épinal 12 6 3 0 0 9 0 33 56 -23
7 Corsaires de Dunkerque 12 2 1 0 0 11 0 30 55 -25

Playoffs[modifier | modifier le code]

Playoffs Poule Magnus[modifier | modifier le code]

Organisés du 16 mars au 16 avril 2004, au meilleur des 5 matchs, sauf la finale en aller-retour et la petite finale sur un match.

Quarts de finale Demi-finales Finale
             
 Brûleurs de Loups de Grenoble  3
 Diables Noirs de Tours  0  
 Brûleurs de Loups de Grenoble  3
 
   Albatros de Brest  0  
 Albatros de Brest  3
 Ours de Villard-de-Lans  1  
 Brûleurs de Loups de Grenoble  0
 
   Gothiques d'Amiens  2
 Gothiques d'Amiens  3
 
 Ducs de Dijon  2  
 Gothiques d'Amiens  3
  Troisième place
   Orques d'Anglet  0  
 Scorpions de Mulhouse  2  
 Orques d'Anglet  3    Albatros de Brest  0
 Orques d'Anglet  1

Playoffs de « Nationale »[modifier | modifier le code]

Organisés en match aller-retour, du 30 mars et 10 avril 2004.

Demi-finales Finale
       
 Dragons de Rouen  0
 Sangliers Arvernes de Clermont  1  
 Sangliers Arvernes de Clermont  0
 
   Diables Rouges de Briançon  1
 Ducs d'Angers  0
 Diables Rouges de Briançon  1  
3e place
 
 Dragons de Rouen  1
 Ducs d'Angers  0

Barrage de promotion/relégation[modifier | modifier le code]

Les barrages sont disputés les 10 et 17 avril 2004 entre Dunkerque, classée dernière de Nationale, et Strasbourg, vice-champion de Division 1. Strasbourg remporte le premier 4-3[1] mais s'incline 7-5 après prolongation au match retour[2], et Dunkerque se maintient en Super 16.

Bilan de la saison[modifier | modifier le code]

Amiens gagne la deuxième coupe Magnus de son histoire, son entraineur Antoine Richer appliquant jusqu'au bout ses principes, et utilisant les juniors formés au club. Anglet réalise la seconde meilleure place de son histoire, après la titre de vice-champion de 2001 tandis que Rouen, champion sortant, loupe complètement sa saison et finit sur une modeste 11e place[3]. Brest rétrograde volontairement ses équipes durant l'intersaison et est donc relégué en Division 3.

Trophées individuels[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  • Championnat de France 2003/04 : Super 16 sur hockeyarchives
  • [www.liguemagnus.com/ligue-magnus/saison-2013-2014/archives-ligue-magnus/archives/se-2003/fi-showranking/le-1/na-true Résultats sur le site fédéral]

Articles connexes[modifier | modifier le code]