Championnat de France masculin de handball de D2 2015-2016

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Division 2 M 2015-2016
Description de l'image ProD2 Handball.jpg.
Généralités
Sport Handball
Organisateur(s) Fédération française de handball
Édition 64e
Lieu(x) Drapeau de la France France
Date Saison régulière : du au
Playoffs : du 18 au
Playdown : du 3 au
Participants 14 équipes professionnelles
Matchs joués 188 matchs
(182 en saison et 6 en playoffs)
Site web officiel Site officiel
Hiérarchie
Hiérarchie 2e échelon
Niveau supérieur Division 1 2015-2016
Niveau inférieur Nationale 1 2015-2016

Palmarès
Tenant du titre US Ivry
Promu(s) en début de saison Limoges Hand 87,
USM Saran HB
Relégué(s) en début de saison Sélestat Alsace Handball,
Istres OPH
Vainqueur USM Saran
Deuxième Sélestat Alsace Handball
Troisième Dijon Bourgogne Handball
Promu(s) USM Saran & Sélestat AHB
Relégué(s) Angers Noyant Handball, Valence Handball,
Mulhouse HSA
Meilleur joueur Pierrick Naudin (Dijon BHB)
Meilleur(s) buteur(s) Eduardo Reig-Guillen (203)

Navigation

Le Championnat de France de handball masculin de Pro D2 2015-2016 est la soixante-quatrième édition de cette compétition et la trentième édition depuis que la dénomination de Division 2 a été posée. Le championnat de Division 2 de handball est le deuxième plus haut niveau du championnat de France de ce sport.

Pour sa première saison en Division 2, l'Union sportive municipale de Saran est champion de France de Division 2 est accède ainsi à la Division 1. Il est accompagné du Sélestat Alsace Handball, vainqueur des barrages d'accession.

Le Mulhouse HSA, 3e de la saison régulière et demi-finaliste des play-offs, a déposé le bilan au cours de l'été 2016[1]. Le premier relégué (Angers, 13e) n’ayant pas présenté de dossier de repêchage, c’est Valence qui est finalement repêché.

Formule[modifier | modifier le code]

À la fin de la saison, le premier est promu en Division 1[2]. Les équipes classées de la 2e à la 5e places jouent des barrages d'accession : en demi-finales, le 2e affronte le 5e et le 3e affronte le 4e sous forme de deux matchs aller-retour, le mieux classé recevant au retour. Le vainqueur de la finale sera promu en Division 1. En cas d'égalité parfaite à l'issue du temps réglementaire des demi-finales ou de la finale (c'est-à-dire sans que les équipes concernées ne puissent être départagées par d'une part, le plus de buts sur l'ensemble des deux rencontres aller et retour et, d'autre part, le plus de buts marqués à l'extérieur sur l'ensemble des 2 matches), c'est le club le mieux classé à l'issue du championnat (phase régulière) qui déclaré vainqueur de l'opposition[3].

En bas de tableau, les équipes classées 13e et 14e à l'issue de la saison sont reléguées en Nationale 1. Le club classé à la 12e place du championnat et les 3 équipes classées premières (équipes réserves des équipes professionnelles exclues) de chacune des trois poules de Nationale 1 disputent des barrages de relégation sur terrain neutre. La FFHB attribuera l'organisation à une ligue ou un comité, après appel à candidatures sur la base d'un cahier des charges. Le tournoi se dispute sur trois jours les vendredi 3, samedi 4 et dimanche 5 juin 2016, avec deux rencontres par jour (19h et 21h le vendredi et le samedi, 14h et 16h le dimanche). L'ordre des rencontres sera tiré au sort. Les trois premiers seront sportivement qualifiés pour évoluer en ProD2 la saison suivante, sous réserve de satisfaire aux conditions de participation fixées par le règlement particulier de ProD2. Le club classé quatrième participera la saison suivante au championnat de Nationale 1[3].

Les clubs participants[modifier | modifier le code]

Voir l’image vierge
Localisation des clubs engagés dans le championnat.
Club Classement
2014-2015
Entraîneur Salle Capacité
théorique
Sélestat Alsace Handball 13e (D1) Drapeau : France Christian Gaudin CSI Sélestat 2 200
Istres OPH 14e (D1) Drapeau : France Gilles Derot Halle polyvalente 2 000
Mulhouse Handball Sud Alsace 2e Drapeau : France Brahim Ighirri Palais des Sports de Mulhouse 2 500
Massy Essonne Handball 3e Drapeau : France Benjamin Braux Centre Omnisports 800
JS Cherbourg 5e Drapeau : France Sébastien Leriche Complexe Sportif de Chantereyne 1 600
Grand Nancy ASPTT HB 6e Drapeau : France Thierry Thoni Parc des Sports de Vandœuvre Nations 1 950
Billère Handball 7e Drapeau : France Arnaud Villedieu Sporting d'Este
Palais des sports de Pau
1 500
6 500
Dijon Bourgogne Handball 8e Drapeau : France Jackson Richardson Palais des sports J-M-Geoffroy 4 000
Angers Noyant Handball 9e Drapeau : France David Peneau Salle Jean-Bouin 3 000
Grand Besançon DHB 10e Drapeau : France Christophe Viennet Palais des Sports de Besançon 4 200
Valence Handball 11e Drapeau : Macédoine du Nord Milorad Davidović Palais des sports Pierre-Mendes-France 2 000
UMS Pontault-Combault HB 12e Drapeau : France William Holder Espace Boisramé 1 300
Limoges Hand 87 1er (Nat. 1) Drapeau : Serbie Nenad Stanic Salle Henri-Normand 1 300
USM Saran HB 1er (Nat. 1) Drapeau : France Fabien Courtial Halle du Bois Joly 950

Saison régulière[modifier | modifier le code]

Classement final[modifier | modifier le code]

  Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff Dép
1 USM Saran HB (P) 62 26 15 6 5 760 687 73 +4 b.
2 Sélestat Alsace Handball (R) 62 26 18 0 8 713 628 85 -4 b.
3 Mulhouse HSA 59 26 15 3 8 777 744 33 +1 b.
4 Dijon Bourgogne Handball 59 26 15 3 8 766 742 24 -1 b.
5 Massy Essonne Handball 57 26 14 3 9 718 670 48 -
6 Billère Handball 56 26 15 1 10 696 667 29 -
7 Istres OPH (R) 55 26 14 1 11 700 697 3 -
8 JS Cherbourg 54 26 13 2 11 748 711 37 +5 b.
9 Grand Nancy ASPTT 54 26 14 0 12 708 706 2 -5 b.
10 Grand Besançon Doubs Handball 51 26 11 3 12 680 732 -52 -
11 UMS Pontault-Combault HB 48 26 10 2 14 706 734 -28 -
12 Limoges Hand 87 (P) 41 26 6 3 17 700 735 -35 -
13 Angers Noyant Handball 35 26 3 3 20 656 774 -118 -
14 Valence Handball 34 26 3 2 21 699 800 -101 -
Promotion en Division 1
Qualification pour les barrages d'accession
Qualification pour les barrages de relégation
Relégation en Nationale 1
(P) Promu de Nationale 1 en 2015
(R) Relégué de Division 1 en 2015

En cas d'égalité de points, le règlement veut que les équipes se départagent selon les matchs de championnat opposant les deux équipes à égalité. S'il y a égalité de buts, l'équipe en ayant marqué le plus à l'extérieur l'emporte. Si les deux équipes restent sur un score nul et égal à l'issue des deux matchs aller et retour (par exemple 19-19 et 19-19), la règle de la différence des buts au classement général (différence entre buts mis et buts encaissés) s'applique. Ainsi :

  • Saran devance Sélestat à la différence de buts particulière (Saran 30-31 Sélestat et Sélestat 21-26 Saran)
  • Mulhouse devance Dijon à la différence de buts particulière (Dijon 31-27 Mulhouse et Mulhouse 31-26 Dijon)
  • Cherbourg devance Nancy à la différence de buts particulière (Nancy 30-25 Cherbourg et Cherbourg 36-26 Nancy)

Barrages[modifier | modifier le code]

Barrages d'accession en division 1[modifier | modifier le code]

Demi-finales Finale
18 mai à 20h30 et 21 mai à 18h 25 mai à 20h30 et 29 mai à 18h
4e Dijon Bourgogne Handball 32 36
3e Mulhouse Handball Sud Alsace 27 33    
4e Dijon Bourgogne Handball 29 24
18 mai à 20h30 et 22 mai à 17h
    2e Sélestat Alsace Handball 26 28
5e Massy Essonne Handball 23 17
2e Sélestat Alsace Handball 18 26


Remarque : le classement indiqué devant chaque équipe est celui au terme de la saison régulière.

Barrages d'accession en Division 2 et de relégation en Nationale 1[modifier | modifier le code]

Les équipes qualifiées sont :

Les trois premiers accèdent ou sont maintenus en Division 2, le quatrième reste ou est relégué en Nationale 1. Les barrages ont lieu du 3 au 5 juin au palais des sports de Beaublanc à Limoges.

1re journée
  • Caen - Limoges : 24-24
  • Nice - St-Gratien Sannois : 30-31
2e journée 
  • Caen - Nice : 28-29
  • St-Gratien Sannois - Limoges : 22-25
3e journée 
  • Nice - Limoges : 27-30
  • Caen - St-Gratien Sannois : 29-22

Le classement final du tournoi est :

  Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff Dép
1 Limoges Hand 87 8 3 2 1 0 79 73 6 -
2 Caen Handball 6 3 1 1 1 81 75 6 -
3 Saint-Gratien/Sannois 5 3 1 0 2 75 84 -9 +1 b.
4 Cavigal Nice Handball 5 3 1 0 2 86 89 -3 -1 b.

Le Limoges Hand 87 reste en Division 2. Le Caen Handball est déclaré champion de Nationale 1 et accède à la D2 en compagnie du Saint-Gratien/Sannois Handball. En revanche, le Cavigal Nice Handball reste en Nationale 1.

Bilan de la saison[modifier | modifier le code]

Description Club Commentaire
Accession en Division 1
Champion de France Union sportive municipale de Saran Dès sa 1re saison en D2
Vainqueur des barrages d'accession Sélestat Alsace Handball Après une saison en D2
Dépôt de bilan
3e Mulhouse HSA Après ?e saison en D2[1]
Relégations en Nationale 1
Avant-dernier Angers Noyant Handball Après 7 saisons en D2
N’a pas présenté de dossier de repêchage[1].
Dernier Valence Handball Après 4 saisons en D2
Repêché à la place de Mulhouse[1].
Promotions depuis la Nationale 1
2e des barrages de relégation Caen Handball Première accession en D2
3e des barrages de relégation Saint-Gratien/Sannois Handball Première accession en D2

Statistiques et récompenses[modifier | modifier le code]

Meilleur joueur et meilleur entraîneur[modifier | modifier le code]

Le , les Trophées LNH 2016 ont été décernés[4] :

Meilleurs buteurs[modifier | modifier le code]

Rang Joueur Club Buts Matchs Moy.
1 Eduardo Reig-Guillen Mulhouse Handball Sud Alsace 203 26 7,81
2 Pierrick Naudin Dijon Bourgogne Handball 193 26 7,42
3 Enrique Plaza Lara Angers Noyant Handball 168 26 6,46
4 Matthieu Drouhin USM Saran 165 25 6,6
5 Quentin Eymann Grand Besançon Doubs Handball 151 24 6,29

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d « Valence repêché en Proligue », sur handzone.net, (consulté le 4 octobre 2016)
  2. « Les règlements spécifiques Handball ProD2 », sur Site officiel de la FFHB (consulté le 24 mars 2016)
  3. a et b « Les règlements spécifiques Handball ProD2 », FFHB (consulté le 24 mars 2016)
  4. « Les lauréats des Trophées LNH », sur handnews.fr, (consulté le 4 octobre 2016)

Liens externes[modifier | modifier le code]