Championnat de France de football de plage 2011

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
National Beach Soccer 2011
Généralités
Sport football de plage
Organisateur(s) Joël Cantona Organisation
Édition 3e
Lieu(x) Aix-en-Provence
Date 1er au 3 juillet 2011
Participants phase finale : 8 clubs
Site(s) CREPS d'Aix-en-Provence

Palmarès
Tenant du titre Marseille 12e
Vainqueur Montredon Bonneveine (1)
Finaliste Marseille 12e
Troisième BS Palavas

Navigation

Le National Beach Soccer 2011 est la 3e édition du Championnat de France de football de plage. Elle a lieu du 1er au 3 juillet 2011 au CREPS d'Aix-en-Provence.

Montredon Bonneveine remporte son premier titre face au tenant du titre, Marseille 12e.

Déroulement[modifier | modifier le code]

La compétition se joue sous la forme d'un challenge inter-régional. Chaque Ligue régionale organise un tournoi local dont le champion est qualifié pour la phase finale nationale.

Les deux qualifiés des Bouches-du-Rhône se joignent aux vainqueurs des autres Ligues participantes : Lorraine, Lauguedoc, Corse, La Réunion, Atlantique et Aquitaine[1].

Clubs participants[modifier | modifier le code]

Marseille 12e entrainé par l'international Didier Samoun se donne le droit de défendre son titre. Ce n'est pas la seule équipe de Ligue de la Méditerranée puisque Montrebon Bonneveine gagne son billet. La Ligue du Languedoc-Roussillon place aussi deux clubs. Le BS Palavas étant repêché à la suite du forfait du qualifié corse. Ils accompagnent leur voisin de Vergèze. Les anciens des Girondins de Bordeaux sont aussi de la partie avec dans leur rang Yannick Fischer[2]. Le FC Essartais (Atlantique), l'ES Jœuf (Lorraine), et l'AS Bretagne (Réunion) complète le tableau[3].

Club Ligue régionale Résultat 2010 Entraîneur Depuis Nombre participations
Marseille 12e Méditerranée champion Didier Samoun 2010 2
ES Jœuf Lorraine troisième 2010 2
BS Palavas Languedoc-Roussillon quatrième 2010 2
Montredon Bonneveine Méditerranée - G. Guidarini et F. Contrucci 2011 1
AS Bretagne Réunion - Claude Barrabé 2011 1
Bordeaux Nouvelle-Aquitaine - 2011 1
Vergèves Languedoc-Roussillon - 2011 1
FC Essartais Atlantique - 2011 1

Qualifications[modifier | modifier le code]

Marseille 12e remporte son tournoi de qualification. Ce n'est pas la seule équipe de Ligue de la Méditerranée puisque Montrebon Bonneveine gagne son billet en ne s'inclinant qu'une seule fois lors de la première phase : 7-6 contre le voisin marseillais lors de la 2e journée[3].

Avec son titre de champion régional 2010 de beach soccer, le FC Essartais accède à la phase, une première pour un club de la Ligue atlantique de football[5].

Phase finale[modifier | modifier le code]

La phase finale se déroule à Aix-en-Provence du 1er au 3 juillet sur le stade Éric Cantona, le terrain officiel de l’équipe de France de football de plage[5].

Quarts de finale Demi-finales Finale
                
 AS Bretagne  13
 Vergèze  7  
 AS Bretagne  3
  
   Bonneveine  9  
 Bonneveine  10
 Bordeaux  3  
 Bonneveine  6 a. p.
  
   Marseille 12e  4
 BS Palavas  11
  
 FC Essartais  3  
 BS Palavas  3
   Troisième place
   Marseille 12e  4  
 Marseille 12e  8   
 ES Jœuf  4    BS Palavas  10
 AS Bretagne  8

Quarts de finale[modifier | modifier le code]

Pour l’ouverture de ces finales du National Beach soccer, les équipes provençales marquent les esprits en quarts de finale[6].

Le Marseille XII, emmené par Didier Samoun, élimine l'ES Jœuf. Si le premier tiers-temps est serré avec l’ouverture d’un score de Noël Sciortino, les Lorrains coulent en seconde période (5-0). En roue libre, les champions de France 2010 se font des frayeurs quand Jœuf revient à deux longueurs (6-4). Mais Sébastien Perez remet de l’ordre avec une tir en pleine lucarne sur une mise en jeu (8-4)[6].

Le BS Palavas d’Anthony Fayos, mené 0-2 face aux Vendéens du FC Essartais, fait ensuite preuve de réalisme et d’efficacité en s’imposant 11-3[6].

La démonstration de Montredon-Bonneveine face aux anciens Girondins de Bordeaux offre des buts aux spectateurs. L'international Benjamin De Santi marque un quadruplé d'entrée (4-2). Puis Ghani Mahraoui cloue les espoirs bordelais. Par la suite, les hommes du duo Guirdarini-Contrucci gèrent (10-3)[6].

L’AS Bretagne, formation de la Ligue de la Réunion, élimine l'équipe de Vergèze. Les protégés de l’ancien gardien du Montpellier Hérault SC et de l’équipe de France de beach soccer, Claude Barrabé, s'impose 13-7[6].

Demi-finales[modifier | modifier le code]

La demi-finale entre Marseille XII et Palavas oppose des joueurs évoluant essentiellement en équipe de France : deux côtés marseillais et quatre chez les Palavasiens[6]. Le MXII réussie son entame en menant 3-0 au bout de six minutes grâce à Sébastien Pérez et Jean-Marc Édouard. Mais les coéquipiers de Robin Gasset reviennent à un but (3-2). Dans le dernier tiers-temps, Pérez marque sur penalty puis Palavas réduit la marque en vain (4-3)[7].

Montredon-Bonneveine mène déjà 6-2 au terme du premier tiers-temps de sa demi-finale contre l'AS Bretagne. Les deux périodes suivantes ne changent rien à la donne (9-3)[7].

Finale et matchs de classement[modifier | modifier le code]

Dans cette finale totalement marseillaise, le tenant du titre Marseille XII mènent 0-3 grâce à un doublé de Ludovic Heidelberger et un but de Sébastien Pérez. Lors du second tiers-temps, David Quaziz permet de revenir à un but avec ses deux réalisations en deux minutes (2-3). Lors de la dernière période, Benjamin Benattar égalise (3-3). Didier Samoun permet à son équipe de reprendre la main (3-4) mais à vingt secondes de la fin du temps réglementaire, Benattar oblige aux prolongations. Lors de celles-ci, Jérémy Bru donne pour la première fois l'avantage au SCMB et Ghani Mahraoui cloue le score (6-4 ap)[8].

Finale Montredon-Bonneveine 6-4 a. p. Marseille 12e CREPS, Aix-en-Provence
3 juillet 2011
16h00
Quaziz But inscrit But inscrit
Benattar But inscrit But inscrit
Bru But inscrit
Mahraoui But inscrit
(0-1 ; 1-3 ; 4-4) But inscrit But inscrit Heidelberger
But inscrit Samoun
But inscrit Pérez

rapport
Boina Gardien de but, Khayyour, Mansoibou, Quaziz, De Santi, Benattar, Bru, Mahraoui, Gnepo
entr. : Gérald Guidarini et Francis Contrucci
Équipes Ruiz Gardien de but, Bonchaa, Édouard, Samoun, Pérez, Sciortino, Aveline, Heidelberger, Cardillo
entr. : Didier Samoun
Matchs de classement
Place jouée Équipe 1 Score Équipe 2
3e place BS Palavas 10-8 AS Bretagne
5e place Bordeaux - Vergèze
7e place FC Essartais - ES Jœuf

Classement[modifier | modifier le code]

Classement final
# Club Ligue
1 Montredon Bonneveine Méditerranée
2 Marseille 12e Méditerranée
3 BS Palavas Languedoc-Roussillon
4 AS Bretagne Réunion
5
6
7
8 FC Essartais[5] Atlantique

Références[modifier | modifier le code]

  1. J.T., « Marseille 12e remet son titre en jeu », La Provence,‎ (lire en ligne)
  2. Steven Imbert, « Marseille 12e veut garder son titre », La Provence,‎ (lire en ligne)
  3. a b et c Beach soccer à Marseille / Marseille 12e Montredon sur foot-mediterraneen.forumactif.com
  4. J.T., « Montredon jouera le coup à fond », La Provence,‎ (lire en ligne)
  5. a b et c CHAMPIONNAT DE FRANCE SENIORS DE BEACH SOCCER 2011 sur tvec85footdiversif.footeo.com, le 6 juillet 2011.
  6. a b c d e et f Steven Imbert, « Et si on se dirigeait vers une finale 100 % marseillaise ? », La Provence,‎ (lire en ligne)
  7. a et b Denis Ghigo, « Les formations marseillaises un cran au-dessus », La Provence,‎ (lire en ligne)
  8. Steven Imbert, « Montredon-Bonneveine s'impose en champion », La Provence,‎ (lire en ligne)