Championnat de France de Supertourisme

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Championnat de France de Supertourisme est le championnat français de voitures de tourisme sur circuits, disputé de 1976 à 2005 et à partir de 2015.

Depuis 2015, les voitures utilisées dans le cadre de ce championnat sont des Mitjet Supertourisme.

Histoire[modifier | modifier le code]

La première épreuve en 1976 gérée par la FFSA était destinée aux voitures de tourisme Groupe A de circuit, lesquelles ont été remplacées par la catégorie Supertourisme en 1994 par la FIA.

Le championnat était constitué de plusieurs épreuves sur le sol national attribuant des points en fonction du classement du pilote et en fin de saison, le cumul de point désignait le vainqueur du championnat.

Le championnat Supertourisme conserva son appellation, malgré le remplacement des voitures Supertourisme par des Silhouette en 2001 et a disparu en 2005 en raison de l'escalade des coûts engendrés par son règlement.

Le Championnat de France de Supertourisme renaît en 2015 à l’initiative de Jean-Philippe Dayraut, créateur des Mitjet Series et vainqueur du championnat en 2001. Le Championnat de France de Supertourisme fait partie du format GT Tour et les voitures intégrant ce championnat sont exclusivement des Mitjet Supertourisme[1].

La voiture[modifier | modifier le code]

La Mitjet Supertourisme est une voiture de course conçue et fabriquée en France, développée afin de proposer un véhicule de sport à des coûts réduits. Dans le cadre du Championnat de France de Supertourisme, tous les pilotes partent avec les mêmes voitures, seuls quelques réglages peuvent être apportés.

Caractéristiques techniques[2][modifier | modifier le code]

Mitjet Supertourisme
Moteur 3,5 L atmosphérique
Puissance 330 ch
Châssis Acier tubulaire
Boite de vitesse Séquentielle à six rapports
Poids 850 kg
Jantes 18"
Pneus Yokohama 285/65/18
Transmission Roues arrière
Autonomie 75 litres
Hauteur 1 210 mm
Largeur 1 820 mm
Longueur 4 300 mm
Biplace
Homologué FFSA

Format des courses[modifier | modifier le code]

Le Championnat de France Supertourisme est constitué de sept épreuves sur divers circuits français et européens. Chaque épreuve permet aux pilotes de marquer des points en fonction de son classement. En fin de saison, le cumul de point désigne le vainqueur du championnat.

Chaque meeting est constitué de deux manches de qualifications et de trois courses : une épreuve d'endurance de 36 minutes disputée en deux manches de 18 minutes (avec une pause de 30 min) et deux courses dites « sprint » de 20 minutes chacune[3].

Les départs se font lancés et la grille de départ est déterminée par les résultats des deux manches de qualification.

Attribution des points[modifier | modifier le code]

Sébastien Loeb près de sa Supertourisme
Position Nombre de points
1 100
2 96
3 92
4 88
5 84
6 80
7 78
8 76
9 74
10 72
11 70
... ...

Des points sont attribués aux quarante-cinq premiers de chaque course, l’attribution des points est dégressive en fonction du classement[3].

Calendrier 2016[4][modifier | modifier le code]

Championnat de France Supertourisme au Val de Vienne
Dates Circuit
26-28 mars Nogaro
15-16 mai Val de Vienne
3-5 juin Lédenon
8-10 juillet Magny Cours
10-11 septembre GP d'Albi
30 septembre-2 octobre Imola
28-30 octobre Le Castellet

Palmarès[modifier | modifier le code]

Année Vainqueur Pays Voiture
2016 Antoine Jung Drapeau de la France France Mitjet Supertourisme
2015 Yann Ehrlacher Drapeau de la France France Mitjet Supertourisme
2005 Soheil Ayari Drapeau de la France France Peugeot 407 Silhouette
2004 Soheil Ayari Drapeau de la France France Peugeot 406 Silhouette
2003 Christophe Bouchut Drapeau de la France France Seat Córdoba Silhouette
2002 Soheil Ayari Drapeau de la France France Peugeot 406 Silhouette
2001 Jean-Philippe Dayraut Drapeau de la France France BMW M3 Silhouette
2000 William David Drapeau de la France France Peugeot 406
1999 William David Drapeau de la France France Peugeot 406
1998 Éric Cayrolle Drapeau de la France France BMW 320i
1997 Éric Cayrolle Drapeau de la France France BMW 320i
1996 Éric Cayrolle Drapeau de la France France BMW 320i
1995 Yvan Muller Drapeau de la France France BMW 318iS
1994 Laurent Aiello Drapeau de la France France Peugeot 405 Mi16
1993 Frank Biela Drapeau de l'Allemagne Allemagne Audi 80
1992 Marc Sourd Drapeau de la France France Audi 80
1991 Xavier Lapeyre Drapeau de la France France Audi 80
1990 Jean-Pierre Malcher Drapeau de la France France BMW M3
1989 Jean-Pierre Malcher Drapeau de la France France BMW M3
1988 Jean Ragnotti Drapeau de la France France Renault 21 Turbo 4x4
1987 Érik Comas Drapeau de la France France Renault 5 Turbo
1986 Xavier Lapeyre Drapeau de la France France Audi Quattro
1985 Jean-Louis Schlesser Drapeau de la France France Rover Vitesse
1984 Dany Snobeck Drapeau de la France France Alfa Romeo GTV
1983 Alain Cudini Drapeau de la France France Alfa Romeo GTV
1982 René Metge Drapeau de la France France Rover 3500
1981 Jean-Pierre Malcher Drapeau de la France France BMW 320i
1980 Dany Snobeck Drapeau de la France France Ford Escort
1979 Dany Snobeck Drapeau de la France France Ford Capri
1978 Lucien Guitteny Drapeau de la France France Ford Capri
1977 Jean-Pierre Beltoise Drapeau de la France France BMW 530
1976 Jean-Pierre Beltoise Drapeau de la France France BMW 3.0

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Stéphane Enout, « Retour vers le futur », AutoSport,‎ .
  2. Caractéritiques techniques - Supertourismes.com
  3. a et b Réglement du Championnat de France FFSA Supertourisme - FFSA, 20 avril 2015 [PDF]
  4. Calendrier 2016 - Site officiel

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]