Championnat de France de Scrabble duplicate Vermeil

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le Championnat de France de Scrabble duplicate Vermeil, réservé aux joueurs âgés de plus de 62 ans (à l'origine, 60 ans), a vu le jour en 1992. Après une ou deux phases régionales, les joueurs qualifiés disputent une finale nationale.

La finale a eu lieu lors du Festival de Cannes en 1992, 1993 et 1995. En 1994 et depuis 1996, elle a lieu dans le cadre du Festival de Vichy.

En 2001, une catégorie super-vermeil, renommée vermeil plus en 2002, puis Diamant à partir de 2003 est créée pour les joueurs âgés de 70 ans et plus.

En 2011 et 2012, les catégories Vermeil et Diamant ont été figées, de sorte que l'âge pour entrer dans ces catégories est passé respectivement à 62 et à 72 ans.

La phase qualificative consiste en deux parties jouées en simultané dans des centres régionaux. Les joueurs de 1re et 2e série sont qualifiés d'office pour la finale à partir de 1997. Cette mesure a été étendue aux joueurs de 3e série en 1999. À partir de 2003, devant le succès de l'épreuve, une deuxième phase qualificative (pour les joueurs non déjà qualifiés par la première phase) est organisée. Depuis 2011, cette deuxième phase qualificative est ouverte à tous les joueurs et est renommée Simultané National Vermeil-Diamant.

Originellement disputé en trois manches en trois minutes par coup, le championnat passe à quatre manches en 2002 puis à cinq manches en 2007.

Le Championnat de France Vermeil attribue également des titres par série (catégories Vermeil et Diamant confondues), de la 2e à la 7e série.

Les 3 meilleurs Vermeil et Diamant non déjà qualifiés, c'est-à-dire ne faisant pas partie des 12 premiers de chacune de ces catégories au classement national au jour de la finale) seront intégrés en équipe de France pour les Championnats du Monde de Scrabble (duplicate individuel).

En 2011, les joueurs en catégorie Vermeil et Diamant représentent plus des deux tiers du nombre des licenciés de la Fédération française de Scrabble.


Champions de France Vermeil[modifier | modifier le code]

Pour chaque année, sont indiqués le podium (toujours constitué de joueurs de catégorie Vermeil, la meilleure performance d'un Diamant fut celle de Jean Denouel, 4e en 2006), le nombre de joueurs ayant participé à la finale, le nombre de joueurs ayant participé aux phases qualificatives et le nom du vainqueur de ces qualifications.


Année Date Podium Nb Finale Nb Qualifs
1992 16 février 1. Kay Momal 2. Jean-Pierre Fort 3. Liliane Peyrin 148 1509 (Kay Momal)
1993 15 février 1. Kay Momal 2. Jean Fertier 3. Sonia Schultz 190 1639 (Maurice Tombette)
1994 11 mai 1. Kay Momal 2. Marilys Teysserenc 3. Raymonde Barut 244 1932 (Marilys Teysserenc)
1995 13 février 1. Kay Momal 2. Marguerite Bellot 3. Jean Denouel 249 2120 (Sonia Schultz)
1996 15 mai 1. Andrée Mengelle 2. Jean Denouel 3. Marguerite Bellot 258 2486 (Marie-Hélène Prost)
1997 7 mai 1. Andrée Mengelle 2. Jean Denouel 3. Bernard Vervin 335 2758 (Thérèse Paulet)
1998 20-21 mai 1. Andrée Mengelle 2. Jean Denouel 3. Michèle Courchay 344 3012 (Bernard Vervin)
1999 10-11 mai 1. Jean Denouel 2. Jacques Delannoy 3. Jean Fertier 459 3169 (Antoinette Boudin)
2000 31 mai - 1er juin 1. Andrée Mengelle 2. Anick Tritto 3. Marguerite Bellot 477 3360 (Christiane Doncieux)
2001 23-24 mai 1. Robert Blanchon 2. Jacques Delannoy 3. Philippe Diringer 487 3439 (Marie Lacroix)
2002 7-9 mai 1. Bernard Grellet 2. Philippe Diringer 3. Jacques Delannoy 731 3634 (Jacques Berthelot)
2003 27-29 mai 1. Alain Viseux 2. Jean Denouel 3. Jacques Delannoy 843 3777 (Pierre-André Sigal)
2723 (Denise Coulon)
2004 18-20 mai 1. Alain Viseux 2. Philippe Diringer 3. Jacques Delannoy 840 3896 (Marie-Claude Gaussuin)
3096 (Annick Le Bris)
2005 3-5 mai 1. Alain Viseux 2. Bernard Grellet 3. Alain Baumann 953 4072 (Guy Debats)
3350 (Bernard Hampe)
2006 23-24 mai 1. Robert Springer 2. Philippe Diringer 3. Bernard Grellet 888 4184 (Denise Jutier)
3335 (Roger Allmang)
2007 15-16 mai 1. Alain Viseux 2. Bernard Grellet et Robert Springer 965 3963 (Hélène Starkman)
3444 (Chantal De Restrepo)
2008 28-29 avril 1. Philippe Diringer 2. Alain Baumann 3. Robert Springer 866 4273 (Annie Jonard)
3424 (Roger Andre)
2009 18-19 mai 1. Alain Viseux 2. Philippe Diringer 3. Jacques Delannoy 844 4124 (François Tougne)
3181 (Danièle Mienville)
2010 10-11 mai 1. Guy Delore 2. Robert Springer 3. Patrick Epingard 833 4238 (Michèle Bettinelli)
3612 (Jacques Papin)
2011 31 mai-1er juin 1. Guy Delore 2. Jean Biblocque 3. Nicole Epingard 897 4395 (François Lallemand)
4110 (Monique Chambournier)
2012 15-16 mai 1. Guy Delore 2. Nicole Epingard 3. Jacques Papion 1032 4265 (Denis Fouquerolle)
3557 (Robert Springer)
2013 8-9 mai 1. Guy Delore 2. Nicole Epingard 3. Bernard Grellet 931 4100 (Régine Zimmermann)
3578 (Jean Biblocque)
2014 27-28 mai 1. Guy Delore 2. Robert Springer 3. Nicole Epingard 933 3952 (Joseph Scandella)
3599 (Jacqueline Reche)
2015 12-13 mai 1. Guy Delore 2. Robert Springer 3. Patrick Epingard 908 3924 (Patrice Caffin)
3603 (Bernard Monnet)
2016 3-4 mai 1. Guy Delore 2. Christian Egger 3. Christian Amet 964 4164 (Jeannine Grimal)
3470 (Jean-Claude Michel)
2017 23-24 mai 1. Guy Delore 2. Jean Biblocque 3. Robert Springer 924 4214 (Jacques Papion)
3542 (Jean Biblocque)

Classement par titres[modifier | modifier le code]

  1. Guy Delore (8)
  2. Alain Viseux (5)
  3. Andrée Mengelle, Kay Momal (4)

4 autres joueurs à une victoire.

Champions de France Diamant[modifier | modifier le code]

Les titres en catégorie Diamant sont attribués selon le classement de la finale du Championnat de France Vermeil. Entre parenthèses, le rang du joueur lors de cette finale.

Année Podium Joueurs
2001 1. Fernand Houillot (5), 2. Andrée Mengelle (12), 3. Anne Meyer-Lebrun (13) env. 180
2002 1. Marie-Hélène Prost (9), 2. Jean Fertier (11), 3. Simone Belnand (13) 310
2003 1. Jean-Claude Cannavo (10), 2. Gilbert Duquenois (14), 3. Alain Hillard (15) 398
2004 1. Jean Denouel (9), 2. Jacques Vurpillot (11), 3. Jean Fertier (13) 416
2005 1. Jean Denouel (7), 2. Jean Fertier (12), 3. Paul Labbe (13) 449
2006 1. Jean Denouel (4), 2. Anne-Meyer Lebrun (11), 3. Alain Steunou (13) 410
2007 1. Jean Denouel (6), 2. Françoise Lumbroso (11), 3. Alain Hillard (13) 450
2008 1. Gilbert Duquenois (13), 2. Jean Denouel (14), 3. Jean Vielvoye (18) 390
2009 1. Gérard Fardoux (10), 2. Jean Denouel (12), 3. Jean-Claude Boussard (15) 367
2010 1. Jean Denouel (4), 2. Bernard Grellet (12), 3. Andrée Jans (16) 346
2011 1. Bernard Grellet (8), 2. Jean Denouel (10), 3. Jacques Delannoy (14) 361
2012 1. Jacques Delannoy (4), 2. Jean Denouel (5), 3. Jean Fertier (32) 387
2013 1. Bernard Grellet (3), 2. Jean Denouel (22), 3. Marité Ulliac (28) 341
2014 1. Jean Denouel (9), 2. Marité Ulliac (13), 3. Bernard Grellet (18) 303
2015 1. Bernard Grellet (5), 2. Philippe Diringer (6), 3. Andrée Jans (19) 295
2016 1. Bernard Grellet (4), 2. Philippe Diringer (6), 3. Isabelle Vilain (8) 325
2017 1. Bernard Grellet (9), 2. Gilbert Cerf (12), 3. Philippe Diringer (16) 298


Classement par titres[modifier | modifier le code]

  1. Jean Denouel (6)
  2. Bernard Grellet (5)

6 autres joueurs à une victoire.

Trophée Diamant Vert[modifier | modifier le code]

Créé en 2003, sous le nom trophée Andrée Mengelle en hommage à cette joueuse, disparue en 2002, qui gagna 4 fois le titre de Championne de France Vermeil. Il s'agissait d'un classement basé sur la somme des places des 5 meilleurs Vermeil et des 5 meilleurs Diamant de chaque comité régional, lors de la finale du Championnat de France Vermeil.

En 2006, il est renommé trophée Diamant vert et est désormais basé sur la somme des scores de 6 joueurs de chaque catégorie suivant une répartition par séries. En 2010, la somme des scores devient basée sur les scores de 7 Vermeil et 5 Diamant toujours selon des critères de série.

Année Podium
2003 1. Sud-Francilien (M. Butreau, P. Diringer, M. Dumerain, M. Lambert, F. Lumbroso, M. Seine, M. Silvestre, A. Tritto, J. Vielvoye, I. Vilain), 424
2. Côte d'Azur, 630
3. Bretagne, 712
2004 1. Sud-Francilien (F. Diringer, P. Diringer, M. Dumerain, J.P. Géreau, F. Lièvre, F. Lumbroso, M. Poitevin, A. Tritto, J. Vielvoye, I. Vilain), 399
2. Bretagne, 848
3. Pays de Loire, 883
2005 1. Sud-Francilien (F. Diringer, P. Diringer, M. Dumerain, F. Lièvre, F. Lumbroso, M. Pialat, M. Poitevin, A. Tritto, J. Vielvoye, I. Vilain), 291
2. Bretagne, 723
3. Paris-IDF Ouest, 836
2006 1. Bretagne (J.C. Boussard, Y. Chantraine, J. Cloarec, M. Copy, J. Denouel, G. Gamant, M.C. Gonnet, A. Goujon, E. Le Marchand, E. Pillais, C. Sorel, A. Steunou), 38199
2. Sud-Francilien, 37701
3. Lorraine, 37643
2007 1. Sud-Francilien (P. Diringer, S. Hazine, M. Lacroix, S. Lanotte, M. Louis, F. Lumbroso, C. Monier, P. Pernet, M. Pialat, M. Seine, C. Sevestre, D. Vittecoq), 51438
2. Paris-IDF Ouest, 51389
3. Provence, 51125
2008 1. Bretagne (J. Alliot, C. Bastier, M. Briand, J.C. Broussard, J. Denouel, M.C. Gonnet, P. Goujon, J. Le Goff, M. Le Théno, A. Monsimer, M. Prodhomme, M.J. Tanguy), 50534
2. Paris-IDF Ouest, 50442
3. Val de Loire, 50136
2009 1. Val-de-Loire
2. Provence
3. Sud-Francilien
2010 1. Sud-Francilien
2. Pays-de-la-Loire
3. Dauphiné-Savoie
2011 1. Sud-Francilien
2. ?
3. ?
2012 1. Sud-Francilien
2. Languedoc-Roussillon
3. Lorraine
2013 1. Sud-Francilien
2. Lyonnais
3. Dauphiné-Savoie

Classement par titres[modifier | modifier le code]

  1. Comité Sud-Francilien (8)
  2. Comité Bretagne (2)
  3. Comité Val-de-Loire (1)

Challenges Interclubs VerDiam[modifier | modifier le code]

En 2011 et 2012 ont été créés les Challenges Interclubs VerDiam, basés sur l'addition des scores des quatre meilleurs joueurs d'un même club, lors du Simultané national Vermeil-Diamant. Trois catégories ont été définies : Top (pas de restriction de séries), Excellence (joueurs de séries 4 à 7), Promotion (joueurs de séries 5 à 7). Ces challenges seront supprimés en 2013.

2011
Top : 1. Annecy, 2. Bourg-en-Bresse, 3. Quimper
Excellence : 1. Paris Saint-Exupéry, 2. Cournon-d'Auvergne, 3. Angoulême
Promotion : 1. Pau, 2. Toulon, 3. Tours

2012
Top : 1. 2. 3.
Excellence : 1. 2. 3.
Promotion : 1. 2. 3.