Championnat de France FFSA GT 2016

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Championnat de France FFSA GT 2016
Généralités
Sport compétition automobile
Organisateur(s) FFSA
Oreca Events
Édition 20e
Lieu(x) Drapeau de la France Nogaro
Date 27-28 mars
Épreuves 1x2 courses
Site web officiel www.gt-tour.fr

Navigation

Le Championnat de France FFSA GT 2016 est la 20e édition de ce championnat, disputé dans le cadre du GT Tour qui se déroule du au .

Repères de débuts de saison[modifier | modifier le code]

Alors que le championnat 2015 avait deux courses de 90 minutes par épreuve, le format 2016 est désormais constitué d'une course sprint de 90 minutes et d'une course endurance d'une durée de 2 heures et 30 minutes[1].

La saison 2016 voit également l'apparition des LMP3 aux côtés des habituelles GT3[2].

Engagés[modifier | modifier le code]

8 équipages prendront part à la première manche de la saison sur le Circuit Paul Armagnac à Nogaro, 4 en prototypes et 4 autres en GT[3].

Équipe Voiture No. Pilote Cat. Manches
Drapeau de la France Team Duqueine Engineering Ferrari 458 Italia GT3 5 Drapeau de la France Christian Bottemanne GT toutes
Drapeau de la France Christophe Hamon toutes
Drapeau du Portugal Lonni Martins toutes
Ligier JS P3 35 Drapeau de la France Gilles Duqueine P toutes
Drapeau de la France Aurélien Comte toutes
Drapeau de la France Nelson Panciatici toutes
36 Drapeau de la France Valentin Simonet P toutes
Drapeau de la France Pierre Sancinéna toutes
Drapeau de la France Sébastien Dumez (de) toutes
Drapeau de la France CMR by Sport Garage Ferrari 458 Italia GT3 7 Drapeau de la France Eric Mouez GT toutes
Drapeau de la France Sylvain Debs toutes
Drapeau de la France David Loger toutes
9 Drapeau de la France Nicolas Tardif GT toutes
Drapeau de la France Laurent Pasquali toutes
Drapeau de la France Soheil Ayari toutes
30 Drapeau de la France Romain Brandela GT toutes
Drapeau de la France Paul Lamic toutes
Drapeau de la France Arno Santamato toutes
Drapeau de la France StrategiC Ferrari 458 Italia GT3 17 Drapeau de la France Nicolas Misslin GT toutes
Drapeau de la France Benjamin Lariche toutes
Drapeau de la France Sacha Bottemanne toutes
Drapeau de la France OAK Racing Ligier JS P3 31 Drapeau de la France Claude Degremont P toutes
Drapeau de la France Tony Samon toutes
Drapeau de la France Tristan Gommendy toutes
32 Drapeau de la France Philippe Haezebrouck P toutes
Drapeau de la France Antonin Borga toutes
Drapeau de la France Vincent Beltoise toutes
Icône Catégorie
GT Championnat de France GT
P Championnat de France Prototypes

Calendrier[1][modifier | modifier le code]

Avec un trop faible nombre de concurrents lors de la première manche de Nogaro, les épreuves de Lédenon, Magny-Cours, Le Mans, Imola (Italie) et du Castellet initialement prévues, sont annulées.

Manche Date Meeting Circuit Lieu Pays/Région
1 C1 27 mars GT Tour Nogaro / Coupes de Pâques Circuit Paul Armagnac Nogaro Midi-Pyrénées, Drapeau de la France France
C2 28 mars

Résumé[modifier | modifier le code]

Deux Ligier et une Ferrari à Nogaro.

La saison débute fin mars sur le Circuit Paul Armagnac à Nogaro dans le Gers. Avec seulement 8 engagés, la suite de la saison semble compromise.

La seconde manche prévue à Lédenon est maintenue mais est disputée en l'absence des GT3 et LMP3[4].

À la suite de cette manche tronquée, Oreca, le promoteur du championnat, annonce l'annulation des Championnats de France FFSA GT et Prototypes, qui n'aura vu qu'une seule manche en 2016[5].

Résultats[modifier | modifier le code]

Les équipages écrits en Gras indiquent une victoire au classement général.

Manches Epreuve Vainqueurs catégorie GT3 Vainqueurs catégorie LMP3
1 C1 Nogaro Drapeau de la France No. 9 CMR by Sport Garage Drapeau de la France No. 36 Team Duqueine Engineering
Drapeau de la France Nicolas Tardif
Drapeau de la France Laurent Pasquali
Drapeau de la France Soheil Ayari
Drapeau de la France Valentin Simonet
Drapeau de la France Pierre Sancinéna
Drapeau de la France Sébastien Dumez (de)
C2 Drapeau de la France No. 30 CMR by Sport Garage Drapeau de la France No. 36 Team Duqueine Engineering
Drapeau de la France Romain Brandela
Drapeau de la France Paul Lamic
Drapeau de la France Arno Santamato
Drapeau de la France Valentin Simonet
Drapeau de la France Pierre Sancinéna
Drapeau de la France Sébastien Dumez (de)

Classement[modifier | modifier le code]

LMP3[modifier | modifier le code]

Logiquement, Valentin Simonet, Pierre Sancinena et Sébastien Dumez (de), vainqueurs des deux courses du championnat, remportent le titre.

GT[modifier | modifier le code]

Laurent Pasquali, Nicolas Tardif et Soheil Ayari s'adjugent le Championnat de France FFSA GT 2016.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Emmanuel Rolland, «Le plein de nouveautés pour le GT Tour en 2016», sur fr.motorsport.com, (consulté le 10 août 2016).
  2. Emmanuel Rolland, « Les LMP3 débarquent dans le GT Tour en 2016! », sur fr.motorsport.com, (consulté le 10 août 2016).
  3. « Championnat de France FFSA GT et Prototypes Classement cumulé Course 1 », sur circuit-nogaro.com, (consulté le 11 août 2016).
  4. Emmanuel Rolland, « Le GT Tour sans les GT3 et les LMP3 ce week-end à Lédenon », sur fr.motorsport.com, (consulté le 11 août 2016).
  5. Emmanuel Rolland, « Le GT Tour poursuit sa route sans le GT et le LMP3 », sur fr.motorsport.com, (consulté le 11 août 2016).

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]