Championnat de Belgique de football D3 1967-1968

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Division 3
1967-1968
Généralités
Sport Football
Organisateur(s) URBSFA
Édition 39e
Lieu(x) Drapeau de la Belgique Belgique
Date du au
Participants 32 clubs
Matchs joués 2 x 240 matches
Statut des participants Amateur
Hiérarchie
Hiérarchie 3e niveau
Niveau supérieur Division 2 1967-1968
Niveau inférieur Promotion 1967-1968

Palmarès
Tenant du titre ???
Promu(s) en début de saison 4:
K. SV Oudenaarde
R. Ass. Marchiennoise des Sp.
Puurs Excelsior FC
K. Olympia SC Wijgmaal
Relégué(s) en début de saison 2:
UR Namur
K. Willebroekse SV
Vainqueur titre non attribué cette saison
Promu(s) 2:
R. CS Brugeois
K. FC Turnhout
Relégué(s) 4:
Sporting Houthalen
R. AA Louviéroise
K. SV Oudenaarde
R. Stade Waremmien FC
Buts TOTAL : ... buts

Navigation

Le Championnat de Belgique de football Division 3 1967-1968 est la 39e édition du championnat de troisième niveau national de football en Belgique. Il conserve le même format que la saison précédente, à savoir deux séries de 16 équipes, qui se rencontrent deux fois chacune pendant la saison. Les deux champions sont promus en Division 2, tandis que les deux derniers de chaque série sont relégués en Promotion.

La « Série A » est dominée par le KFC Turnhout, qui devance Boom. Turnhout remonte en deuxième division deux ans après l'avoir quittée. Pour les Briquetiers c'est la 3e place de vice-champion consécutive. Willebroek, qui descend de « D2 », n'est pas en mesure de jouer un rôle en vue. il termine la saison à une anonyme onzième place. Puurs réussit ses débuts en « D3 » en se plaçant sur le podium. L'autre club promu, Wijgmaal, obtient de moins bons résultats, mais parvient à se maintenir. Après plusieurs saisons dans le haut du tableau, le Stade Waremmien loupe complètement sa saison et ne peut éviter la relégation, en compagnie d'Houthalen. Pour les Limbourgeois les soucis financiers deviennent trop importants et la fusion tentée avec un club voisin n'a rien apporté de neuf. Le « matricule 2402 » ne reviendra plus au 3e niveau.

Dans la « poule B », trois clubs se disputent la couronne: Alost, le CS Brugeois, et l'inattendu AEC Mons. Les Hennuyers réussissent leur meilleure saison de longue date. Les « Dragons » sont intraitables dans leur antre du Tondreau, avec 13 victoires et 1 nul pour un seul 1 revers (1-4 contre le CS Brugeois). Toutefois, en vue du sprint final, ils sont décrochés. Le titre se joue entre les deux Flandriens. Les « Oignons » se retrouvent en position idéale lorsque le Cercle de Bruges s'incline (3-1) à Namur en match d'alignement. Mais une semaine plus tard, Alost concède le partage contre Roulers (1-1). Tout se joue lors de la dernière journée. Alost pense faire la décision en allant s'imposer chez son rival. Les Alostois fêtent leur retour dans l'antichambre de l'élite mais doivent déchanter quelques semaines plus tard. Le titre se joue sur le tapis vert ! Après un passage devant le tribunal civil, le titre est attribué aux Brugeois ('voir ci-après').

Versée dans cette série, l'UR Namur, reléguée douze mois plus tôt, ne termine que septième place et doit rapidement enterrer ses souhaits de remonter directement. Dans les faits, ils ne le savent pas encore, mais les « Merles » devront attendre...40 ans pour retrouver la « D2 », et cela au terme d'un « feuilleton juridico-administratif » pour le moins indigeste (voir Division 3 « 2006-2007 ». Récent promu, le Audenarde, ne réussit pas à se maintenir. L'autre descendant est La Louvière qui termine un point trop court derrière le Vigor Hamme. Les « Loups » réalisent quelques jolies performances en début de compétition, avec entre autres un succès à Alost et un partage au CS Brugeois. Mais en fin d'exercice, les Hennuyers laissent filer un maintien qui leur semblait presque acquis. Par le fait des matchs remis, La Louvière doit affronter deux fois Oudenaarde en l'espace de deux semaines. Une défaite en Flandres (2-0) et un partage (1-1) à domicile hypothèquent les chances louviéroises. La RAAL termine par un partage (1-1) à Lauwe, car Hamme qui a remporté ses deux dernières rencontres lui souffle la 14e place salvatrice.

Le titre sur tapis vert[modifier | modifier le code]

Le titre de la « Série B » se dispute entre le Cercle de Bruges et l'Eendracht Alost. À l'occasion de la 30e journée, les « Oignons » alostois s'imposent (0-1) contre les Verts de la Venise du Nord et s'adjugent ainsi le titre, synonyme de retour en « D2 », après trois ans d'absence.

Mais cette belle histoire prend une tout autre tournure à cause d'une erreur bénigne mais fatale en vertu des règlements de l'époque. Après la rencontre, André Penninck, le délégué du CS Brugeois constate que les Alostois ont commis une erreur dans la rédaction de la feuille d'arbitrage (ou feuille de match). Concrètement, le joueur Roland Suys a été inscrit comme « gardien remplaçant » alors qu'il a participé à la rencontre.

Rappelons que la notion de remplacement de joueurs est balbutiante à cette époque. Les premiers remplacement ne furent autorisés dans le championnat anglais de Première Division qu'à partir de 1965. On n'autorise alors que le remplacement de joueurs blessés. La généralisation des remplacements ne se fait que plus tard, avec l'aval de l'« International Board ». Leur mise en œuvre varie selon les pays. Ils sont un fait acquis à partir de la Coupe du monde 1970

Théoriquement, l'erreur indique qu'Alost a joué avec deux gardiens de buts sur la pelouse. Cela n'a évidemment pas été le cas, mais le CS Brugeois dépose une plainte en bonne et due forme. À sa première analyse du dossier, l'Union belge considère l'erreur du délégué alostois comme n'ayant pas eu d'incidence sur le résultat et maintient la victoire alostoise. Le « matricule 12 » va en appel et en évocation de cette décision mais est à chaque fois débouté.

La direction du R. CS Brugeois décide alors de se tourner vers le tribunal civil. À l'époque, c'est une démarche quasi exceptionnelle. La juridiction civile intime l'ordre à la fédération d'appliquer son propre règlement, et donc donner la victoire aux Brugeois. Le , soit plus d'un mois après la fin de la compétition, l'« UB » prononce une défaite par forfait (5-0) au détriment d'Alost. Le R. CS Brugeois est champion et remonte en Division 2[1].

Clubs participants[modifier | modifier le code]

Les matricules en gras indiquent les clubs qui existent toujours en 2012, les autres ont disparu.

Série A[modifier | modifier le code]

Clubs participant à la saison 1967-1968 du championnat de Division 3 - Série A
# Nom[note 1] Mat. Ville Stades En D3
depuis
Total
en D3
Saison
précéd.
1 Koninklijke Willebroekse Sport Vereniging 85 Willebroek Henry Pickery en diminution 1967-1968 (1er) 26 saisons Division 2,16e
2 Koninklijke Sporting Club Hasselt 37 Hasselt Stedelijke en augmentation 1966-1967 (2e) 12 saisons 13e Série B
3 Koninklijke Lyra 52 Lierre Lyrastadion en diminution 1961-1962 (7e) 7 saisons 12e Série B
4 Koninklijke Boom Football Club 58 Boom Parc communal en diminution 1965-1966 (3e) 9 saisons 2e Série B
5 Royal Racing Football Club Montegnée 77 Montegnée ?? en augmentation 1954-1955 (14e) 29 saisons 9e Série B
6 Koninklijke Football Club Turnhout 148 Turnhout Villa Park en diminution 1966-1967 (2e) 10 saisons 3e Série B
7 Royal Stade Waremmien Football Club 190 Waremme Edmond Leburton en augmentation 1962-1963 (6e) 26 saisons 4e Série B
8 Kon. Amical Club & Verbroedering Brasschaat 228 Brasschaat Gemeentelijke en augmentation 1965-1966 (3e) 3 saisons 11e Série B
9 Koninklijke Football Club Winterslag 322 Winterslag Noordlaan en augmentation 1964-1965 (4e) 13 saisons 14e Série B
10 Koninklijke Oud-Leerlingen St-Eduardus Merksem Sport-Club 544 Merksem Gemeentelijk en diminution 1963-1964 (5e) 13 saisons 5e Série B
11 Koninklijke Wezel Sport Football Club 844 Wezel Balen-Neetlaan en augmentation 1960-1961 (8e) 18 saisons 6e Série B
12 Sporting Houthalen 2402 Houthalen Gemeentelijk en augmentation 1962-1963 (6e) 6 saisons 8e Série B
13 Vrij en Vlug Overpelt-Fabriek 2554 Overpelt De Leukens en augmentation 1957-1958 (11e) 11 saisons 7e Série B
14 Racing Jette 4549 Jette Communal en augmentation 1965-1966 (3e) 3 saisons 10e Série B
15 Koninklijke Olympia Sport-Club Wijgmaal 1349 Wijgmaal Gemeentelijk en augmentation 1967-1968 (1er) 1 saison Promotion- Série C,1er
16 Puurs Excelsior Football Club 3855 Puurs Gemeentelijk en augmentation 1967-1968 (1er) 1 saison Promotion- Série A,1er

Localisation - Série A[modifier | modifier le code]

Série B[modifier | modifier le code]

Clubs participant à la saison 1967-1968 du championnat de Division 3 - Série B
# Nom[note 1] Mat. Ville Stades En D3
depuis
Total
en D3
Saison
précéd.
1 Union Royale Namur 156 Namur des Champs-Elysées en diminution 1967-1968 (1er) 23 saisons Division 2, 15e
2 Royal Racing Club de Gand 11 Gand Emmanuel Hiel en diminution 1955-1956 (13e) 23 saisons 12e Série A
3 Royal Cercle Sportif Brugeois 12 Bruges Edgard De Smedt en diminution 1966-1967 (2e) 6 saisons 4e Série A
4 Koninklijke Vanneste Genootschap Oostende 31 Ostende  ?? en augmentation 1964-1965 (4e) 21 saisons 11e Série A
5 Royal Albert Elisabeth Club Mons 44 Mons Charles Tondreau en augmentation 1961-1962 (7e) 35 saisons 8e Série A
6 Koninklijke Sport-Club Eendracht Aalst 90 Alost Pierre Cornelis en augmentation 1966-1967 (2e) 11 saisons 5e Série A
7 Royale Association Athlétique Louviéroise 93 La Louvière  ?? en augmentation 1966-1967 (2e) 24 saisons 14e Série A
8 Koninklijke Sport Kring Roeselare 134 Roulers Het Motje en augmentation 1960-1961 (8e) 18 saisons 9e Série A
9 Koninklijke Football Club Vigor Hamme 211 Hamme Gemeentelijk en augmentation 1962-1963 (6e) 13 saisons 13e Série A
10 Royal Excelsior Mouscron 224 Mouscron Le Canonnier en augmentation 1963-1964 (4e)[2] 4 saisons[note 2] 10e Série A
11 Koninklijke Sport Vereniging Sottegem 225 Zottegem Stedelijk en augmentation 1961-1962 (7e) 7 saisons 2e Série A
12 White Star Club Lauwe 535 Lauwe ?? en augmentation 1965-1966 (3e) 3 saisons 3e Série A
12 Royale Entente Sportive Jamboise 1579 Jambes stade communal en augmentation 1960-1961 (8e) 11 saisons 7e Série A
13 Voetbal Club Zwevegem Sport 3521 Zwevegem Gemeentelijke en augmentation 1962-1963 (6e) 6 saisons 6e Série A
15 Koninklijke Sport Vereniging Oudenaarde 81 Audenarde Gemeentelijke en augmentation 1967-1968 (1er) 14 saisons ¨Promotion - Série B, 1er
16 Royale Association Marchiennoise des Sports 278 Marchienne-au-P. Communal en augmentation 1967-1968 (1er) 17 saisons ¨Promotion - Série D, 1er

Localisation - Série B[modifier | modifier le code]

Classements & Résultats[modifier | modifier le code]

  • Le nom des clubs est celui employé à l'époque
Légende
  •       Clubs champions et promus en Division 2 la saison suivante
  •      Clubs relégués en Promotion la saison suivante
Abréviations

en diminution : club relégué de « Division 2 » depuis la saison précédente
en augmentation : Clubs promus de « Promotion » depuis la saison précédente

Classement final - Série A[modifier | modifier le code]

Classement
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 K. FC TURNHOUT 46 30 21 4 5 77 29 +48
2 K. Boom FC 41 30 16 9 5 58 26 +32
3 Excelsior Puurs FC en augmentation 38 30 12 14 4 60 37 +23
4 K. SC Hasselt 36 30 14 8 8 49 27 +22
5 V&V Overpelt-Fabriek 34 30 12 10 8 48 36 +12
6 K. OLSE Merksem SC 33 30 13 7 10 48 41 +7
7 K. AC&V Brasschaat 32 30 12 8 10 46 48 -2
8 K. Wezel Sport FC 31 30 12 7 11 42 33 +9
9 K. Lyra 31 30 10 11 9 32 30 +2
10 Racing Jette 30 30 11 8 11 38 32 +6
11 K. Willebroekse SV en diminution 28 30 9 10 11 33 44 -11
12 K. FC Winterslag 26 30 11 4 15 44 65 -21
13 K. Olympia SC Wijgmaal en augmentation 23 30 6 11 13 37 49 -12
14 R. Racing FC Montegnée 21 30 7 7 16 37 61 -24
15 Sporting Houthalen 16 30 6 4 20 31 75 -44
16 R. Stade Waremmien FC 14 30 4 6 20 22 69 -47

Résultats des rencontres - Série A[modifier | modifier le code]

Tableau de résultats
Résultats (▼dom., ►ext.) BOO BRA HAS HOU JET LYR MON MER OVE PUU TUR WAR WEZ WIL WIN WIJ
K. Boom FC 2-1 2-2 6-0 0-1 1-1 4-0 2-2 2-1 1-4 4-1 5-0 2-0 1-1 4-1 3-1
K. AVC Braasschat 0-0 0-5 3-1 2-2 1-3 2-1 1-4 1-1 4-3 0-2 2-0 2-5 3-1 5-1 1-0
K. SC Hasselt 0-0 0-2 4-1 1-0 0-1 2-0 1-1 1-1 0-0 4-1 2-1 3-0 0-1 5-1 3-0
Sporting Houthalen 1-0 1-1 0-2 1-2 0-2 3-0 1-2 2-1 2-2 0-3 5-0 0-1 0-3 0-1 2-2
Racing Jette 0-0 0-2 0-2 1-1 1-0 1-1 1-1 0-1 1-3 2-1 2-1 2-1 1-0 4-2 1-1
K. Lyra 0-4 4-0 0-0 2-0 1-2 2-0 4-1 0-2 1-1 0-0 0-0 2-1 1-1 2-0 2-2
R. Racing FC Montegnée 1-2 1-1 2-1 1-2 5-2 2-0 5-1 3-5 2-2 1-3 2-0 3-2 1-1 1-4 2-1
K. OLSE Merksem SC 1-0 2-2 2-1 4-3 1-0 0-0 6-1 1-0 1-0 0-1 4-0 1-2 3-0 1-2 0-0
V&V Overpelt-Fabriek 0-1 2-1 0-0 5-1 2-0 3-0 0-0 0-1 2-2 1-6 3-0 0-1 2-0 1-1 3-1
Puurs Excelsior FC 1-1 0-1 4-0 5-1 3-2 1-1 2-1 2-2 1-1 2-2 3-1 1-0 0-0 2-1 5-2
K. FC Turnhout 2-2 2-1 4-2 9-1 2-0 2-1 3-0 0-2 4-1 3-1 5-0 3-0 4-1 3-0 3-0
R. Stade Waremmien FC 0-2 2-0 1-2 2-1 2-3 0-0 0-0 2-1 3-3 0-5 1-0 0-0 1-1 1-3 1-3
K. Wezel Sport FC 2-0 2-2 2-0 1-0 0-1 0-0 4-0 3-1 4-1 1-1 1-2 3-0 0-0 3-0 3-3
K.Willebroekse SV 1-3 0-0 0-5 3-0 4-2 2-0 0-0 3-0 0-0 1-1 0-3 1-0 2-1 3-1 2-1
K. FC Winterslag 1-2 0-2 0-1 7-0 0-0 2-0 1-0 2-1 3-3 2-3 0-2 4-1 1-3 2-0 0-0
K. Olympia SC Wijgmaal 0-2 1-3 0-0 0-1 2-2 1-2 4-1 2-1 0-1 0-0 1-1 4-2 0-0 3-1 2-1
  •      Victoire à domicile
  •      Match nul
  •      Victoire à l'extérieur

Résumé[modifier | modifier le code]

Le K. FC Turnout domine la série et caracole longtemps en tête du classement. Un "passage à vide" dans le courant du deuxième tour relance le suspense. Si l'Amical & Verbroedering Club Brasschaat est à un moment dans le groupe de tête, ce sont surtout les promus de Puurs Excelsior et Boom qui restent une menace pour le leader campinois. Celui-ci tient bon et valide logiquement son retour en Division 2.

En bas de classement, le Stade Waremme réalise sa plus mauvaise saison en Division 3 et, malgré une amélioration en fin de parcours, ne peut éviter la dernière place. Les autres menacés sont longtemps les montants de l'Olympia Wijgmaal, le Racing FC Montegnée mais aussi Willebreokse SV qui descend de Division 2.

Willebroek réalise un second tour correct et s'éloigne de la zone dangereuse, alors que Montegnée et Wijgmaal vont chercher des points précieux aux bons moments. C'est finalement, le Sporting Houthalen qui après une entame correcte s'effondre totalement dans la dernière partie de la compétition et est renvoyé en Promotion.

Classement final - Série B[modifier | modifier le code]

Classement
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 R. CS BRUGEOIS 45 30 19 7 4 55 28 +27
2 K. SC Eendracht Aalst 42 30 18 6 6 63 31 +32
3 R. AEC Mons 41 30 17 7 6 53 29 +24
4 K. SV Sottegem 36 30 13 10 7 51 45 +6
5 VC Zwevegem Sport 34 30 12 10 8 38 32 +6
6 R. Excelsior Mouscron 32 30 12 8 10 47 43 +4
7 UR Namur en diminution 31 30 12 7 11 37 35 +2
8 R. Ass. Marchiennoise des Sports en augmentation 28 30 11 6 13 32 45 -13
9 K. SK Roeselare 27 30 10 7 13 44 51 -7
10 K. VG Oostende 27 30 9 9 12 35 37 -2
11 R. Entente Sportive Jamboise 26 30 8 10 12 36 40 -4
12 White Star Club Lauwe 25 30 8 9 13 40 57 -17
13 R. RC Gand 23 30 9 5 16 28 49 -21
14 K. FC Vigor Hamme 22 30 8 6 16 36 40 -4
15 R. AA Louvièroise 21 30 8 5 17 44 64 -20
16 K. SV Oudenaarde en augmentation 20 30 7 6 17 33 46 -13

Résultats des rencontres - Série B[modifier | modifier le code]

Tableau de résultats
Résultats (▼dom., ►ext.) AAL CSB GAN HAM ESJ LAU LOU MAR MON EXM NAM VGO OUD ROE SOT ZWE
K. SC Eendracht Aalst 0-0 2-0 2-1 1-0 8-3 1-2 3-1 4-1 0-2 2-1 2-0 2-2 1-1 3-0 3-0
R. CS Brugeois 5-0F 1-0 4-3 1-0 2-1 1-1 3-0 3-2 3-2 0-0 1-0 2-1 2-0 5-1 1-0
R. RC de Gand 0-0 0-2 1-1 1-0 1-3 3-1 1-2 0-2 0-0 1-0 2-0 1-0 1-0 2-0 1-2
K. FC Vigor Hamme 0-5 0-1 4-2 3-0 1-2 4-1 3-1 2-3 0-2 0-1 3-1 0-0 1-1 0-1 0-0
R. Ent. Sp. Jamboise 1-0 3-2 1-1 1-0 2-2 0-2 2-0 1-3 3-0 0-0 0-0 6-1 3-4 3-3 1-1
White Star Club Lauwe 0-2 1-1 0-3 2-1 0-2 1-1 1-0 1-1 2-3 2-2 0-2 2-1 2-1 3-0 1-3
R. AA Louvièroise 0-4 1-2 3-2 0-2 2-4 3-1 1-0 3-1 4-3 0-1 3-3 1-1 4-2 3-4 1-1
R. A. Marchiennoise des Sp. 1-3 0-0 2-0 1-1 0-0 1-1 3-1 0-3 3-1 1-1 2-0 1-0 2-1 1-1 1-3
R. AEC Mons 1-0 1-4 1-1 2-1 0-0 3-0 2-0 3-0 2-1 4-0 3-0 2-0 4-1 3-0 1-0
R. Excelsior Mouscron 4-2 3-1 4-0 1-0 1-0 4-2 2-0 2-3 1-1 2-0 1-1 2-2 2-5 1-1 0-2
UR Namur 1-3 3-1 0-1 0-2 2-0 3-0 3-2 1-2 0-0 1-0 2-0 1-0 1-2 3-2 1-2
K. VG Oostende 2-2 0-2 3-0 2-1 3-0 1-1 5-1 2-0 2-1 0-0 1-2 0-0 0-0 0-0 2-3
K. SC Oudenaarde 0-1 0-2 2-1 1-2 2-0 1-4 2-0 0-1 2-0 1-2 0-3 0-1 2-0 3-3 3-1
K. SK Roeselare 1-5 1-1 4-0 1-0 3-1 2-0 1-0 2-3 1-1 1-1 3-3 0-2 0-3 3-1 3-1
K. SV Sottegem 1-1 3-1 4-0 1-0 1-1 2-2 4-3 3-0 1-1 3-0 2-1 2-0 2-1 2-0 1-1
VX Zwevegem Sport 0-1 1-1 5-2 0-0 1-1 0-0 1-0 2-0 0-1 0-0 0-0 3-2 3-2 2-0 0-2
  •      Victoire à domicile
  •      Match nul
  •      Victoire à l'extérieur

* La rencontre R. CS Brugeois-K. SC Eendracht Aalst s'est terminée sur le score de (0-1) mais à la suite d'une réclamation brugeoise, elle est transformée en (5-0 Forfait) au profit des visités.

Résumé[modifier | modifier le code]

Les premiers titulaires du leadership de cette série sont l'UR Namur qui descend de Division 2 et l'Association Marchiennoise des Sports qui arrive de Promotion. Marchienne rentre dans le rang, mais Namur reste dans le groupe de tête jusqu'à la mi-parcours, en compagnie d'Alost, de l'AEC Mons et du CS Brugeois.

Durant le second tour, les Merles namurois s’effondrent et ne s'approchent plus des premiers rangs. Sottegem et l'Excelsior Mouscron font mine de venir taquiner les premiers mais ne parviennent jamais à s'y immiscer. Alost, Bruges et Mons se détachent. Les Hennuyers sont légèrement distancés en fin de parcours, laissant les deux cercles flandriens s'expliquer. L'Eendracht Aalst conquiert la couronne sur le terrain mais une erreur administrative en apparence bénigne lui coûte le sacre qui revient au R. CS Brugeois.

Les promus du SV Oudenaarde, le Vigor Hamme et le White Star Lauwe semblent être les oiseaux pour le chat de cette série et occupent longtemps les places relégables. Mais la situation s'équilibre. L'AA Louviéroise et encore le RC de Gand quii n'ont jamais sur creuser un écart suffisant se retrouvent mêler à la lutte contre la relégation.

Lauwe s'extirpe de la zone rouge dès la moitié du championnat alors que La Louvière s'y enfonce toujours d'avantage (7 points sur 26). Jusqu'à la dernière journée, Audenarde, Gand, Hamme et La Louvière restent des menacés en puissance. Deux partages pour terminer sont insuffisants pour les « Loups » qui accompagnent en Promotion le Oudenaarde, battu par Hamme le dernier jour.

Désignation du « Champion de Division 3 »[modifier | modifier le code]

En raison du litige concernant l'attribution titre de la « Série B », entre le R. CS Brugeois et le K. SC Eendracht Aalst, le titre de « Champion de Division 3 » n'est pas disputé cette saison.

Meilleurs buteurs[modifier | modifier le code]

  • Série A : ?
  • Série B : ?

Récapitulatif de la saison[modifier | modifier le code]

Répartition des clubs partitipants par province
Drapeau de la Région flamande Région flamande (22) Province de Brabant (2)[noteDuModele 1] Drapeau de la Région wallonne Région wallonne (8)
Drapeau de la province d'Anvers Province d'Anvers 8 Drapeau de la Région de Bruxelles-Capitale Région de Bruxelles-Capitale 1 Drapeau de la province de Hainaut Province de Hainaut 4
Drapeau de la province de Flandre-Occidentale Province de Flandre-Occidentale 5 Drapeau du Brabant flamand Province du Brabant flamand 1 Drapeau de la province de Liège Province de Liège 2
Drapeau de la province de Flandre-Orientale Province de Flandre-Orientale 5 Drapeau de la province du Brabant wallon Province du Brabant wallon 0 Drapeau de la province de Luxembourg Province de Luxembourg 0
Drapeau de la Province de Limbourg Province de Limbourg 4   Drapeau de la province de Namur Province de Namur 2
  1. Au niveau footballistique, la province de Brabant est toujours unitaire malgré sa partition territoriale en 1995.

Admissions - Relégations[modifier | modifier le code]

Le Cercle de Bruges et Turnhout montent en Division 2, d'où sont relégués le Racing de Malines et le Racing de Tirlemont. Les « Verts & Noirs brugeois » ne redescendront plus sous le 2e niveau par la suite.

Audenarde, Houthalen, La Louvière et Waremme sont renvoyés en Promotion, d'où sont promus Witgoor Dessel, La Forestoise, Maccabi Anvers et Menin.

Débuts en D3[modifier | modifier le code]

Deux clubs évoluent pour la première fois de leur Histoire au 3e niveau du football belge. Ils portent à 219 le nombre de clubs différents ayant évolué à ce niveau.

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. a et b Le nom des clubs est celui employé à l'époque.
  2. À la suite de la fusion survenue en 1964, entre le Stade Mouscronnois (matricule 508) et l'ARA Mouscronnoise (matricule 224), le matricule 224 a pris la place du 508. À partir de la saison 1964-1965, pour connaître le nombre totale de saisons jouées en D3, il faut ajouter les 11 saisons jouées avec le matricule 508 du « Stade ».

Références[modifier | modifier le code]

  1. (nl) Article sur un blogue consacré à l'Eendracht Alost
  2. À la suite de la fusion survenue en 1964, le compteur a recommencé à zéro puisqu'il s'agit d'un autre matricule.

Sources et liens externes[modifier | modifier le code]