Championnat d'Asie-Océanie moins de 18 ans de hockey sur glace

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Championnat d'Asie-Océanie moins de 18 ans de hockey sur glace
Généralités
Sport Hockey sur glace
Création 1984
Disparition 2002
Organisateur(s) IIHF
Éditions 19
Catégorie Moins de 18 ans
Périodicité Annuelle
Statut des participants Amateur
Palmarès
Plus titré(s) Drapeau : Japon Japon (11)

Le Championnat d'Asie-Océanie moins de 18 ans de hockey sur glace est une compétition internationale de hockey sur glace organisé annuellement par la Fédération internationale de hockey sur glace de 1984 à 2002. Elle oppose des sélections nationales de moins de 18 ans venant d'Asie et d'Océanie. Avec la mise en place à partir de 1999 d'un Championnat du monde pour cette catégorie d'âge, le Championnat d'Asie-Océanie sert de tremplin pour les équipes avant de disparaitre définitivement. Avec 11 titres, le Japon est l'équipe la plus titré dans cette compétition.

Historique[modifier | modifier le code]

La première édition du Championnat d'Asie-Océanie des moins de 18 ans se déroule à Tomakomai et à Kushiro au Japon du 23 au 30 mars 1984. Quatre pays prennent part au tournoi : l'Australie, la Chine, la Corée du Sud et le Japon. Le pays organisateur remporte le titre en restant invaincu lors de ses six rencontres[1]. Les Japonais s'imposent de nouveau lors des deux éditions suivantes. En 1987, La Corée du Nord remporte le tournoi dès sa première participation mais est disqualifiée quelques mois plus tard pour avoir aligné des joueurs plus âgé. Ses résultats sont alors annulés et le Japon qui avait fini troisième dans un premier temps se voit adjuger son quatrième titre consécutif[2]. L'année suivante, la Chine remporte son premier titre[3].

En 1991, le Mexique devient le premier pays ni asiatique, ni océanien à prendre part au Championnat. Pour sa seule participation, il finit dernier avec quatre défaites[4]. Deux ans plus tard, le Kazakhstan intègre la compétition. Avec Vitali Ieremeïev et Ievgueni Nabokov dans la cage de but, les Kazakhs s'imposent sans encaisser le moindre but[5]. Prévu de participer également à cette édition, la Nouvelle-Zélande finalement choisit de se retirer[6]. En 1997, le Kazakhstan participe pour la dernière fois au Championnat. Après 3 titres et deux deuxième places en cinq participations, la sélection d'Asie centrale se retire pour intégrer le Championnat d'Europe de la même catégorie l'année suivante[7].

En 1998, la Nouvelle-Zélande et la Thaïlande participent pour la première fois, terminant cinquième et sixième respectivement[8]. Les Thaïlandais enregistrent entre autres une défaite 92-0 face à la Corée du Sud, le résultat le plus large dans une compétition organisée par l'IIHF. Les Sud-Coréens remportent quant à eux leur premier titre[9]. L'année suivante, le tournoi est partagé en deux divisions avec le vainqueur de la Division I promu dans le Groupe B du Championnat du monde moins de 18 ans récemment établi, et le vainqueur de la Division II montant à l'échelon continental supérieur. Cette année voit également les débuts de Taïwan et la participation pour la seconde fois d'un pays non asiatique ou océanien, l'Afrique du Sud[10].

En 2000, La Mongolie rejoint la compétition en Division II remportée par la Nouvelle-Zélande, tandis que la Corée du Nord s'impose en Division I et accèdent au Championnat du monde[11]. En 2001, la Corée du Sud l'emporte et rejoint la Division III mondiale tandis que la Mongolie gagne en Division II[12]. L'année suivante, les participants sont rassemblés de nouveau dans un tournoi unique organisé en Nouvelle-Zélande. Il s'agit de la dernière édition, toutes les équipes se voyant offrir d'intégrer le Championnat du monde en Division III. Vainqueur de toutes ses parties, la Chine s'adjuge le dernier titre de la compétition[13].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Par édition[modifier | modifier le code]

Bilan par année
Année Médaille d'or Vainqueur Médaille d'argent Deuxième Médaille de bronze Troisième Ville hôte
1984 Drapeau : Japon Japon Drapeau : République populaire de Chine Chine Drapeau : Corée du Sud Corée du Sud Tomakomai et Kushiro, Japon
1985 Drapeau : Japon Japon Drapeau : Corée du Sud Corée du Sud Drapeau : Australie Australie Séoul, Corée du Sud
1986 Drapeau : Japon Japon Drapeau : République populaire de Chine Chine Drapeau : Corée du Sud Corée du Sud Adélaïde, Australie
1987 Drapeau : Japon Japon Drapeau : République populaire de Chine Chine Drapeau : Australie Australie Jilin, Chine
1988 Drapeau : République populaire de Chine Chine Drapeau : Japon Japon Drapeau : Corée du Sud Corée du Sud Bendigo, Australie
1989 Drapeau : Japon Japon Drapeau : Corée du Sud Corée du Sud Drapeau : République populaire de Chine Chine Hachinohe, Japon
1990 Drapeau : Japon Japon Drapeau : République populaire de Chine Chine Drapeau : Corée du Sud Corée du Sud Séoul, Corée du Sud
1991 Drapeau : Japon Japon Drapeau : République populaire de Chine Chine Drapeau : Corée du Nord Corée du Nord Jilin, Chine
1992 Drapeau : Japon Japon Drapeau : Corée du Nord Corée du Nord Drapeau : République populaire de Chine Chine Harutori, Japon
1993 Drapeau : Kazakhstan Kazakhstan Drapeau : Japon Japon Drapeau : Corée du Sud Corée du Sud Séoul, Corée du Sud
1994 Drapeau : Kazakhstan Kazakhstan Drapeau : Corée du Sud Corée du Sud Drapeau : Japon Japon Pékin, Chine
1995 Drapeau : Japon Japon Drapeau : Kazakhstan Kazakhstan Drapeau : République populaire de Chine Chine Obihiro, Japon
1996 Drapeau : Kazakhstan Kazakhstan Drapeau : Corée du Sud Corée du Sud Drapeau : Japon Japon Öskemen, Kazakhstan
1997 Drapeau : Japon Japon Drapeau : Kazakhstan Kazakhstan Drapeau : Corée du Sud Corée du Sud Séoul, Corée du Sud
1998 Drapeau : Corée du Sud Corée du Sud Drapeau : Japon Japon Drapeau : République populaire de Chine Chine Harbin, Chine
1999 Drapeau : Japon Japon Drapeau : Corée du Sud Corée du Sud Drapeau : République populaire de Chine Chine Nikko, Japon
2000 Drapeau : Corée du Nord Corée du Nord Drapeau : Corée du Sud Corée du Sud Drapeau : République populaire de Chine Chine Changchun, Chine
2001 Drapeau : Corée du Sud Corée du Sud Drapeau : République populaire de Chine Chine Drapeau : Australie Australie Séoul, Corée du Sud
2002 Drapeau : République populaire de Chine Chine Drapeau : Australie Australie Drapeau : Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande Auckland, Nouvelle-Zélande

Par pays[modifier | modifier le code]

Bilan par pays
Pays Médaille d'or Vainqueur Médaille d'argent Deuxième Médaille de bronze Troisième Total
Drapeau : Japon Japon 11 3 2 16
Drapeau : Kazakhstan Kazakhstan 3 2 0 5
Drapeau : République populaire de Chine Chine 2 6 6 14
Drapeau : Corée du Sud Corée du Sud 2 6 6 14
Drapeau : Corée du Nord Corée du Nord 1 1 1 3
Drapeau : Australie Australie 0 1 3 4
Drapeau : Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande 0 0 1 1

Références[modifier | modifier le code]

  1. Marc Branchu, « Championnat d'Asie-Océanie 1984 des moins de 18 ans », sur www.passionhockey.com (consulté le 25 février 2016)
  2. Marc Branchu, « Championnat d'Asie-Océanie 1987 des moins de 18 ans », sur www.passionhockey.com (consulté le 25 février 2016)
  3. Marc Branchu, « Championnat d'Asie-Océanie 1988 des moins de 18 ans », sur www.passionhockey.com (consulté le 25 février 2016)
  4. Marc Branchu, « Championnat d'Asie-Océanie 1991 des moins de 18 ans », sur www.passionhockey.com (consulté le 25 février 2016)
  5. Marc Branchu, « Championnat d'Asie-Océanie 1993 des moins de 18 ans », sur www.passionhockey.com (consulté le 25 février 2016)
  6. Müller 2005, p. 391
  7. Müller 2005, p. 392
  8. Müller 2005, p. 393
  9. Marc Branchu, « Championnat d'Asie-Océanie 1998 des moins de 18 ans », sur www.passionhockey.com (consulté le 25 février 2016)
  10. Marc Branchu, « Championnat d'Asie-Océanie 1999 des moins de 18 ans », sur www.passionhockey.com (consulté le 25 février 2016)
  11. Marc Branchu, « Championnat d'Asie-Océanie 2000 des moins de 18 ans », sur www.passionhockey.com (consulté le 25 février 2016)
  12. Marc Branchu, « Championnat d'Asie-Océanie 2001 des moins de 18 ans », sur www.passionhockey.com (consulté le 25 février 2016)
  13. Müller 2005, p. 394-395

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Stephan Müller, International Ice Hockey Encyclopaedia 1904–2005, Books on Demand, , 495 p. (ISBN 978-3833441899)