Champion Métadier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Champion Métadier
Image dans Infobox.
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (74 ans)
ToursVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom de naissance
Isabelle Champion MétadierVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Formation
Champion Métadier (portrait) © BPA Studio Paris

Champion Métadier, nom d'artiste de Isabelle Champion Métadier, est une artiste plasticienne française, née le à Tours. Elle vit et travaille à Paris et à New York.

Biographie[modifier | modifier le code]

Champion Métadier a fait ses études à l'École supérieure des beaux-arts de Tours et à l' École nationale supérieure des beaux-arts de Paris (ENSBA).

En 1977, à l’occasion de sa première exposition personnelle à la Galerie Stevenson et Palluel, publication d’un catalogue préfacé par Catherine Millet Peintures en pluie.

L'artiste participe en 1980 à la XIe Biennale de Paris[1], au Musée d'art moderne de la ville de Paris, texte de présentation des œuvres par Catherine Millet, Plans découpés des lézards et des zèbres. Elle enseigne pour les sessions du Art Program for the Sarah Lawrence College, Academic Year in Paris, sous la direction Paul B. Newman. Premiers longs séjours en Extrême-Orient et création à Taiwan de la série Rizières.

Champion Métadier reçoit en 1983 le 1er prix de peinture[2] du 19e Salon d'art contemporain de Montrouge, et expose à la galerie Eric Franck à Genève. Elle est invitée en 1984 et 1985, en résidence d’artiste à la Villa Arson à Nice et à l’Institut français de Naples.

L'artiste expose à la galerie Pasquale Trisorio à Naples, en 1985 et participe à de nombreuses expositions dans divers musées et institutions en Suisse, Allemagne, Suède, Autriche, et Amérique du Sud[3].

En 1986, la Galerie Adrien Maeght expose la série des Objets terrestres avec un catalogue publié par les éditions Maeght accompagné d’un texte d’Anne Tronche[4].

Le Musée d’art contemporain de Dunkerque présente, en 1989, la série des Offrandes et publie un catalogue avec un texte de Philippe Dagen Souvenirs d’Orient[5].

En 1990, Champion Métadier reçoit le 1er prix de Peinture [6] du 25e Salon Festival des Rencontres Internationales du Musée Grimaldi, Cagnes-sur-Mer.

En 1991, le Musée d'art de Toulon présente deux grandes séries Nov et Fragments ainsi qu’un ensemble de dessins. Claire Stoullig écrit Les tables de sacrifice pour le catalogue publié par le musée [7].

Créations à partir de résines et pigments dès 1994. La série des Interactions est exposée à Paris en 1995 à la Galerie Montenay Giroud et la même année la série des Innommables est présentée au Centre de recherche et d’échange pour l’art contemporain (CREDAC) qui publie un catalogue avec un texte de Philippe Piguet, Pour ne pas les nommer[8].

Fin 1995, elle s’installe à New York. Nominée pour la Villa Médicis hors les murs à New York, présente des œuvres à l'International Studio Program de The Elizabeth Foundation for the Arts. Les services culturels de L'Ambassade de France à New York exposent An installation of 284 Drawings en 1997. Elle crée les Entertainment Systems.

En 1999 le Musée des beaux-arts de Tours expose quatre sculptures de hautes dimensions commissionnées par la ville, ainsi qu’un ensemble de tableaux de la série Entertainment Systems. Le musée édite un catalogue avec un texte bilingue de Robert Fleck, Une peinture expérimentale[9].

En 2001, les sculptures sont exposées dans la ville de Tours, ainsi que deux œuvres de la série Fragments présentées à l’Hôtel de ville de Tours parallèlement à des œuvres d’Olivier Debré[10].

Le Musée des beaux-arts de Caen expose en 2002 la série des Entertainment Systems dont les plus grands formats ont été réalisés au Couvent des Cordeliers de Paris en 2001. Le catalogue édité par le musée est préfacé par Alain Tapié, L’énoncé de l’oracle. Il comprend également un entretien de l’artiste avec Anne Tronche et un essai d’Ann Hindry Vive la peinture nomade[11].

En 2006, elle reçoit commande d’une Tapisserie par le Mobilier national et les manufactures des Gobelins et de Beauvais[12]. Elle reprend la pratique du pinceau avec la création des Timetrackers.

Elle expose en 2006 et 2007 Timetrackers série I et une série d’Encres sur papier à New York au Chelsea Art Museum[13]; au musée des beaux-arts de Nancy; à La Réserve galerie Xippas[14], Paris; au Musée d'art moderne et d'art contemporain de Nice[15] qui publie un catalogue édité pour le Musée par les éditions Gallimard avec un essai de Catherine Millet, En chasse d’images[16]. Elle entame une collaboration avec la Galerie Galerie Catherine Putman. Elle crée des Timetrackers série II et Timetrackers série III.

La revue Art Press consacre dans le no 349 d’octobre 2008 un dossier à l’artiste accompagné d’un texte bilingue d’Ann Hindry, La jubilation d’isabelle Champion Métadier[17].

L'artiste participe à 2 expositions personnelles à la Galerie Bernard Ceysson et y expose les Timetrackers tout d'abord à Luxembourg en 2009[18] puis à Paris en 2010[19] où sont exposés les Timetrackers séries 1 et 2. Interview réalisée par Elisabeth Couturier pour France Culture Les mardis de l’expo, le [20].

Elle retourne en Chine et participe en 2011 à l’exposition A Glimpse of French Contemporary Art[21], Instituto Cultural do Governo avec Philippe Cognée, Marc Desgrandchamps, Djamel Tatah… à la TAP SEAC Gallery, Instituto do Governo da R.A.E. de Macau, Chine. Préface du catalogue Brief history of resurrection par Philippe Dagen[22].

La Tapisserie L’été réalisée par la Manufacture des Gobelins est exposée pour la première fois à la Galerie nationale de la tapisserie de Beauvais avec un ensemble d’Encres sur papiers, à l’occasion de l’exposition Décor et installations d’octobre 2011 à avril 2012[23].

En 2011 et 2012, elle se consacre à la création d’œuvres numériques réalisées à partir de ses dessins et de ses photographies. Exposées à la galerie Catherine Putman à Paris et à l’ARCO à Madrid. Création du Timetracker série IV. Les Timetrackers séries I, II, III et IV, les Captures et les Dessins Numériques ainsi qu’un ensemble d’encres sur papiers sont exposées de juin à septembre 2012 au Musée d'art moderne de Saint-Étienne sous la direction de Lóránd Hegyi[24]. Un catalogue a été publié par le musée avec les textes bilingues de Lorand Hegyi et Corinne Rondeau. Le Timetracker série IV rejoindra les collections du nouveau musée d'art contemporain de Sarajevo, Ars Aevi (en).

En 2015, le Musée du dessin et de l'estampe originale de Gravelines réalise du 17 mai au 20 septembre l'exposition Champion Métadier consacrée à trente-cinq œuvres numériques tirées par le Studio Bordas à Paris[25] À cette occasion, un catalogue trilingue a été édité par Bernard Chauveau Éditeur, accompagné d'un texte de Philippe Dagen.

En 2017, exposition personnelle Transit à la Galerie Suzanne Tarasieve (Paris)[26]. Un catalogue a été publié avec un texte de Cécile Pocheau Lesteven, conservateur en chef du département / des estampes contemporaines et de la photographie, Bibliothèque Nationale de France. Dans la collection L'art en écrit, les éditions Janninck publie Rush en 2017.

En 2018, le Musée des Beaux-Arts de Tours expose un ensemble d'œuvres des suites Fragments /Transit / Disconnected[27] Un catalogue est publié à l'occasion de l'exposition avec un texte d'Olivier Kaeppelin et une préface de Sophie Join-Lambert. La même année, elle participe chez Ceysson & Bénétière (Luxembourg) à l'exposition 10 ANS à Luxembourg[28]

En 2019, l'artiste expose à New York la série Disconnected à la galerie Michael Steinberg Fine Arts (NYC).

En 2020, le Musée des Arts et Métiers (Paris) a donné carte blanche à Champion Métadier et expose les Toxictoys au sein de sa collection permanente jusqu'au mois de juin 2021[29].

Expositions (sélection)[modifier | modifier le code]

2020

  • Champion Métadier TOXICTOYS, musée des Arts et Métiers, Paris[30].

2019

  • Lys over Lolland, Lolland, Danemark.

2018

  • E / A B Fair New York, Michael Steinberg Fine Art, New York, USA.
  • 10 years Luxembourg, Galerie Ceysson & Bénétière, Luxembourg.
  • Arts Protect 2018, Bookstore Yvon Lambert, Paris, France.

2017

  • Les rendez-vous de la galerie Suzanne Tarasiève #2, Open Space H 37, Bruxelles, Belgique.
  • E / A B Fair New York, Michael Steinberg Fine Art, New York, USA.

2016

  • Summertime #02: Champion Métadier, Seçkin Pirim and Pierre Schwerzmann, Galerie Suzanne Tarasiève, Paris[31].
  • Les rendez-vous de la Galerie Suzanne Tarasiève #01, Hangar 18, Bruxelles[32].

2015

2014

  • Drawing Now Paris, Galerie Catherine Putman, Paris.
  • Le rouge est mis, Musée d'art moderne et d'art contemporain de Nice[34].

2013

2012

  • Timetrackers séries I, III et IV / Captures et dessins numériques , Musée d'art moderne de Saint-Étienne, sous la direction de Lóránd Hegyi.
  • Décor et installations, Manufacture des Gobelins et de Beauvais, sous la direction de Françoise Ducros.
  • Fondation Colas: 20 ans sur la route de l’art[36], Ecole Nationale Supérieure des Beaux Arts de Paris, sous la direction de Philippe Piguet.

2011

  • A Glimpse of French Contemporary Painting, Macau, Chine.
  • Capture[37], Galerie Catherine Putman.

2010

  • Drawing Now Paris, Galerie Catherine Putman.
  • ARCO, Madrid, Galerie Catherine Putman.
  • Art Protects, Galerie Yvon Lambert, Paris.
  • Galerie B.C. Beaubourg, Paris.

2009

2008

  • Shellacs et Dessins[38], Galerie Catherine Putman.
  • ARCO, Madrid, Galerie Catherine Putman.

2007

  • Timetrackers série I, Dessins, Musée d'art moderne et d'art contemporain de Nice, sous la direction de Gilbert Perlein.

2006

2005

2002

  • Entertainment Systems, Musée des beaux-arts de Caen, sous la direction de Alain Tapié.
  • Galerie RX, Paris.

2001

  • Centre d'art contemporain de Meymac[40], sous la direction de Caroline Bissiére.
  • Travaux in situ, Couvent des Cordeliers de Paris.
  • L’art au cœur de la ville, Palais des Congrès et Hôtel de Ville, Tours.

1999

  • Entertainment Systems, Musée des beaux-arts de Tours, sous la direction de Philippe Le Leyzour.

1998

  • Jeux de genres[41], Affaires culturelles de la Mairie de Paris, Espace Electra, Paris.

1997

  • Champion Métadier - Installation of 284 Drawings, Services Culturels de l’Ambassade de France, New York.

1996

  • International Studio Program, Villa Médicis hors les murs, Elizabeth Art Foundation, New York.
  • Interactions, Galerie Montenay-Giroux, Paris.

1994

  • Les Innommables, Centre de recherche et d’échange pour l’art contemporain (CREDAC).

1991

  • Fragments, Musée d'art de Toulon, sous la direction de Jean Roger Soubiran.

1990

1989

  • Galerie Art of This Century, Paris.
  • Identités abstraites et figuratives, Fondation Camille, Évry.
  • 19e Salon Salon d'art contemporain de Montrouge.
  • FRAC de Basse Normandie, Abbaye aux Dames, Caen.
  • Offrandes, Musée d’Art Contemporain de Dunkerque, sous la direction de Gilbert Delaine.
  • Peintures Récentes, Galerie Hervé Bize[42], Nancy.
  • Galerie Jacqueline Storme, Lille.

1988

  • A propos de dessin, Galerie Maeght, Paris.

1987

  • Galerie Engström, Stockholm.
  • Galerie Totem,Venise.
  • Galerie Storme, Lille.
  • Centre d’Art Contemporain, Nancy.
  • A propos de dessin, Galerie Maeght, Paris.

1986

  • Objets terrestres, Galerie Maeght, Paris.
  • Galerie Eric Franck, Genève.
  • L’art français au présent, KaDeWe, Berlin.
  • Art Basel, Galerie Eric Franck.

1985

1983

1982

  • Art Prospect, Mécénat Industriel, Peintures Murales, Paris.

1981

  • Galerie Nationale d’Art Moderne, Lisbonne.
  • XI Paris Biennial Exhibition of young artists[48],Sara Hildénin Art Museum[49], Tampere.
  • 37 aktuella konstnärer från Frankrike / 37 Contemporains français, Liljevalchs konsthall[50], Stockholm.

1980

  • XIème Biennale de Paris, Musée d'art moderne de la Ville de Paris.

Bibliographie (sélection)[modifier | modifier le code]

Base de données et dictionnaires[modifier | modifier le code]

Livres et catalogues d’exposition (sélection)[modifier | modifier le code]

Presse (sélection)[modifier | modifier le code]

Revues de presse / Press reviews

  • « Champion Métadier au M B A de Nancy », Archistorm, no 17,‎ , p. 31-38 (ISSN 1763-6361)
  • Ann Hindry, « La jubilation d’Isabelle Champion Métadier », Art Press, no 349,‎ , p. 50-54
  • « Champion Métadier », The Drawer, no 5,‎ , p. 64-69 (ISSN 2117-0444, lire en ligne)
  • Philippe Dagen ICM, Le Monde 31 mars 2017.
  • Sophie de Santis, Le futur composé de Champion Métadier, Figaroscope, 4 avril 2017.
  • Laurent Boudier Champion Métadier : Transit, Télérama, 12-18 avril 2017
  • Champion Métadier passe au numérique, Connaissance des arts, juillet-août.
  • Champion Métadier expose sa vision numérique de l’estampe, La Voix du Nord, 26 mai.
  • Florence Dauly Champion Métadier, L’Œil, été 2015.
  • Art Press no 423, juin.
  • Lyria Harambourg, Champion Métadier gravures, La Gazette Drouot no 23, 4/09/2015

Références[modifier | modifier le code]

  1. XIe Biennale de Paris, 20 septembre au 2 novembre 1980 (dernière visite le 24 mai 2013).
  2. Anne Tronche, Champion-Métadier : objets terrestres, Paris, Adrien Maeght, 1986, page 17.
  3. voir section Expositions.
  4. Anne Tronche, Champion-Métadier : Objets terrestres, Paris, Adrien Maeght, , 22 p. (ISBN 2-86941-028-X).
  5. Parution dans Le Monde du 15 janvier 1989 Isabelle Champion Métadier à Dunkerque Offrandes.
  6. Catherine Millet, Champion Métadier : [exposition, Galerie du Musée d'art moderne et d'art contemporain de Nice, 30 juin - 16 septembre 2007], Paris, Gallimard , 2007, page 93.
  7. Article de Philippe Dagen dans Le Monde du 24 avril 1991, Peintures froides.
  8. Article de Philippe Dagen dans Le Monde du 15 janvier 1995, Champion Métadier au centre d’Art d’Ivry, La violence du présent.
  9. Robert Fleck, Champion Métadier : Une peinture expérimentale., Tours, Musée des Beaux-Arts de Tours, , 36 p.
  10. Article de Philippe Dagen dans Le Monde du 28 juillet 1999, L’exploratrice des corps.
  11. Publication de Philippe Dagen dans Le Monde du 16 mai 2002, Les inattendus d’Isabelle Champion Métadier.
  12. Mobillier National: œuvres achetées en 2006, 2005 et 2004 pour tissage, page 6 (dernière visite le 13 mai 2013).
  13. (en) Chelsea Art Museum (CAM): Champion Métadier: Timetrackers, du 11 mai au 15 juillet 2006. (dernière visite le 11 mai 2013).
  14. Article de Philippe Dagen dans Le Monde du samedi 18 novembre 2006, Les manipulations picturales de Champion Métadier.
  15. MAMAC de Nice: Champion Métadier - Timetrackers, du 30 juin au 16 septembre 2007. (dernière visite le 11 mai 2013).
  16. Article de Harry Bellet dans Le Monde du jeudi 26 juillet 2007, Une nouvelle série de la peintre française.
  17. Ann Hindry, « La jubilation d’Isabelle Champion Métadier », Art Press, no 349,‎ , p. 50-54.
  18. Galerie Bernard Ceysson: Champion Métadier du 22 janvier au 1er mars 2009.
  19. Galerie Bernard Ceysson: Champion Métadier du 4 septembre au 21 octobre 2010.
  20. Le musée personnel d'Isabelle Champion Métadier émission « Les Mardis de l'expo » sur France Culture avec Elisabeth Couturier, le 5 octobre 2010 de 15h à 16h (dernière visite le 13 mai 2013).
  21. 22nd Macao Arts Festival: A Glimpse of French Contemporary Painting, du 29 mai au 14 août 2011 (dernière visite le 25 mai 2013).
  22. Philippe Dagen, Um Olhar Sobre a Pintura Contemporânea Francesa/A Glimpse of French Contemporary Painting, Macao, , 132 p. (ISBN 978-99937-0-130-9, lire en ligne), p. 52-60.
  23. Mobilier National: Décor et installations, du 18 octobre 2011 au 15 avril 2012. (dernière visite le 5 décembre 2020).
  24. Musée d'Art Moderne de Saint-Étienne: Champion Métadier: Timetrackers / Captures du 23 juin au 30 septembre 2012. (dernière visite le 5 décembre 2020).
  25. Musée du dessin et de l'estampe originale de Gravelines: Champion Métadier, du 16 mai au 20 septembre 2015 (dernière visite le 5 décembre 2020).
  26. Galerie Suzanne Tarasieve (Paris): Champion Métadier Transit du 18 mars au 29 avril 2017 (dernière visite le 5 décembre 2020).
  27. Musée des Beaux-Arts de Tours: Champion Métadier: Fragments /Transit / Disconnected du 16 novembre 2018 au 25 février 2019 (dernière visite le 5 décembre 2020).
  28. Galerie Bernard Ceysson: 10 ANS à Luxembourg, Wandhaff du 2 juin au 4 août 2018 (dernière visite le 5 décembre 2020).
  29. Musée des Arts et Métiers: Champion Métadier Toxictoys du 16 octobre 2020 au 31 janvier 2021, prolongation jusqu'au 27 juin 2021 (dernière visite le 5 décembre 2020).
  30. Champion Métadier TOXICTOYS au musée des Arts et Métiers, du 16 octobre 2020 au 31 janvier 2021
  31. Summertime #02: Champion Métadier, Seçkin Pirim and Pierre Schwerzmann du 28 mai au 23 juillet 2016 (dernière visite le 12 juin 2016).
  32. Les rendez-vous de la Galerie Suzanne Tarasiève #01 du 19 au 24 avril 2016 (dernière visite le 12 juin 2016).
  33. Champion Métadier, du 16 mai au 20 septembre 2015. (dernière visite le 12 juin 2016).
  34. MAMAC de Nice: Le rouge est mis, du 25 février au 11 mai 2014. (dernière visite le 12 juin 2016).
  35. Docks Art Fair, du 10 au 15 septembre 2013 (dernière visite le 12 juin 2016).
  36. Fondation Colas: 20 ans sur la route de l’art, Exposition de 20 toiles de la collection de la fondation Colas et vernissage des nouvelles acquisitions 2012 (dernière visite le 12 juin 2016).
  37. Champion Métadier, Captures, du 19 novembre 2011 au 14 janvier 2012. (dernière visite le 12 juin 2016).
  38. Champion Métadier, Shellacs et Dessins, du 6 septembre au 8 novembre 2008 (dernière visite le 12 juin 2016).
  39. Un peu d’histoire et de peinture ?, du 10 juin au 31 juillet 2005 (dernière visite le 12 juin 2016).
  40. Isabelle Champion Métadier du samedi 11 novembre 2000 au 3 février 2001 (dernière visite le 12 juin 2016).
  41. Jeux de genres, du 27 mai au 22 juillet 1998, Espace EDF Electra, 6 rue Récamier, 75007 Paris (dernière visite le 12 juin 2016).
  42. Galerie Hervé Bize, Isabelle Champion-Métadier, peintures récentes, 17 novembre - 23 décembre 1989 (dernière visite le 12 juin 2016).
  43. Le Style Et Le Chaos - Musee Du Luxembourg - 01/03/1985-30/04/1985, J-L. Pradel, Centre National Des Arts Plastiques (CNAP), Paris.
  44. (de)Geschichte als Widerstand. Aspekte zeitgenössischer Kunst in Frankreich. Gesellschaft für Aktuelle Kunst e.V. Bremen, 1. September bis 11. Oktober 1985; Badischer Kunstverein Karlsruhe, 23. Oktober bis 1. Dezember 1985 ; Städtische Kunsthalle Düsseldorf, 14. Dezember 1985 bis 12. Januar 1986; Kunstverein Hannover, Februar bis März 1986.
  45. (es) Arte Frances contemporaneo: Una seleccion de los artistas del salon de Montrouge, 31 artistas, Buenos Aires, Museo Sívori 13 de julio - 3 de agosto de 1983. Montevideo, Museo Nacional de las Artes Plásticas y Visuales 10 de agosto - 4 de sept. de 1983, Lima, Museo del Banco Central 24 de septiembre - 20 de octubre de 1983, La PazCasa Cultural, en novembre 1983, Paris, Association française d'action artistique, 1983, 35 p.
  46. (es) Arte Frances contemporaneo: Una seleccion de los artistas del salon de Montrouge, 31 artistas, du 10 août au 4 septembre 1983, Museo Nacional de Artes Visuales (dernière visite le 12 juin 2016).
  47. (de) L'espace de la couleur: Der Raum der Farbe : [Ausstellung], Alter Bahnhof, Baden-Baden, 9 November - 5 Dezember 1983, Collaborateurs: Alberte Grynpas Nguyen, Alter Bahnhof, Centre national des arts plastiques (France), Éditeur Alter Bahnhof, 1983, 38 pages.
  48. (en) XI Paris Biennial Exhibition of young artists, 6 September - 1 November 1981 (dernière visite le 12 juin 2016).
  49. (fi) Sara Hildénin taidemuseo.
  50. (sv) 37 aktuella konstnärer från Frankrike: Liljevalchs, 27 februari-26 april 1981 Numéro 354 de Liljevalchs katalog, ISSN 0349-1137 Rédacteur: Louise Robbert, Éditeur: Liljevalchs Konsthall, 127 pages.

Liens externes[modifier | modifier le code]