Champagne Salon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Salon.
image illustrant une entreprise image illustrant la vigne et le vin
Cet article est une ébauche concernant une entreprise et la vigne et le vin.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?).
Les entreprises étant sujet à controverse, n’oubliez pas d’indiquer dans l’article les critères qui le rendent admissible.

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Le ton de cet article ou de cette section est trop promotionnel ou publicitaire. (18 mai 2015).

Modifiez l'article pour adopter un ton neutre (aide quant au style) ou discutez-en.

Maison de Champagne Salon
Siège social Drapeau de France Le Mesnil-sur-Oger (France)
Direction Didier Depond
Activité Producteur de Champagne (AOC)
Produits Champagne Salon
Site web http://www.salondelamotte.com/

La maison de Champagne Salon a été créée en 1920 par Eugène-Aimé Salon.

Le siège de Champagne Salon est au Mesnil-sur-Oger dans la Marne. Précédemment aux mains du groupe Pernod-Ricard, maison appartient depuis 1988 au groupe Laurent-Perrier[1]. La Maison est dirigée par Didier Depond, tout comme la Maison Champagne Delamotte, sa maison-sœur et voisine au Mesnil-sur-Oger.

Il s'agit d'un des premiers champagnes Blanc de blancs de l'histoire du Champagne, élaboré avec le raisin issu des meilleures parcelles plantées en chardonnay. Salon est un champagne sans assemblage, 100 % chardonnay. La Maison ne produit qu'un seul champagne, la cuvée S, qui provient d'une parcelle d'un hectare, le « Jardin de Salon ».

Seules les années exceptionnelles seront millésimées (en moyenne une année sur trois depuis 1920)[1]. Les vins sont gardés en cave en moyenne dix ans, mais le millésime n'est produit que si la qualité est jugée parfaite.

Salon refuse l’utilisation de fûts en bois et l’ajout de levures pour ne préserver l’arôme du chardonnay. Le Champagne est commercialisé parfaite maturité, les bouteilles n’étant dégorgées qu'une fois commandées pour garder au vin tous ses arômes[2]. Salon reste un champagne confidentiel avec une production annuelle de 60 000 à 80 000 bouteilles par millésime[1].

Historique[modifier | modifier le code]

Eugène-Aimé Salon, fils de charrons champenois, parvient à se placer dans une entreprise de fourrure, sans pour autant couper le lien avec ses terres natales, vers lesquelles il reviendra. Il devient vite responsable au sein de l'entreprise de fourrure et devient un des personnages du beau monde parisien à l'aube du XXe siècle. Voyageant pour ses affaires entre New-York et Paris, il aime les belles choses et rêve d'un champagne unique. Son beau-frère, chef de Caves, lui conseille d'acheter des parcelles. Il investit alors dans le terroir de la Côte des Blancs, dans le cru du Mesnil-sur-Oger. Il y fera un champagne sans assemblage.

« Le Mesnil » de Salon.

Ce champagne était, à l'origine, destiné uniquement à la consommation personnelle de son propriétaire et à celle de ses amis, Eugène-Aimé Salon considérant la production de l'époque comme de mauvaise qualité. Le premier millésime connu date de 1905.

En 1920, il est décidé de commercialiser Champagne Salon, le premier blanc de blancs, issu du seul raisin chardonnay (monocépage), sur les mêmes parcelles (monocru), [1]. En 1928, Salon est inscrit sur la carte du célèbre restaurant parisien, Maxim's[2]. Lorsqu'Aimé Salon meurt en 1943, la Maison Salon est léguée à son petit-neveu, avant d'être rachetée en 1988 par le groupe Laurent-Perrier. Comme sa Maison-sœur Champagne Delamotte, la vinification est assurée par Michel Fauconnet, Chef de Caves et Directeur de la production du groupe Laurent-Perrier depuis 2004.

Le 37e et dernier millésime du XXe siècle est le millésime 1999. Les stocks « sur lattes » équivalent à douze années de production de l'unique cuvée S millésimée.

Dirigeant[modifier | modifier le code]

Didier Depond est né à Tours, en 1964, dans une famille de viticulteurs de la Vallée de la Loire. Il entre chez Laurent-Perrier en 1986 après des études de commerce. Il y rencontre Bernard de Nonancourt, alors propriétaire de Champagne Delamotte. Il assure alors pendant quatre ans les ventes de Laurent-Perrier en région parisienne. Il est ensuite nommé responsable de Laurent-Perrier Diffusion et, en 1994, responsable du marketing opérationnel pour l'ensemble des champagnes, vins et spiritueux distribués par le groupe. Il est nommé Président de Champagne Salon et Champagne Delamotte en novembre 1997.

Millésimes récents[modifier | modifier le code]

Les 37 millésimes produits au XXe siècle sont les suivants : 1911, 1914, 1921, 1925, 1928, 1934, 1937, 1942, 1943, 1946, 1947, 1948, 1949, 1951, 1953, 1955, 1956, 1959, 1961, 1964, 1966, 1969, 1971, 1973, 1976, 1979, 1982, 1983, 1985, 1988, 1990, 1995, 1996, 1997 et 1999.

Le premier millésime produit au XXIe siècle est le millésime 2002, suivi de 2004, 2006 et 2008[2].

Dégustation[modifier | modifier le code]

Champagne Salon est toujours très bien noté par la critique. Le millésime 1995 a reçu par exemple la note de 95/100 dans l'édition 2005 du guide Gault et Millau des vins. Cette note n'est égalée ou dépassée que par les meilleures cuvées des autres très grandes maisons à savoir Bollinger, Krug, Dom Pérignon, Gosset et Rœderer. Ce classement du Champagne Salon dans les plus grands champagnes fait consensus auprès des critiques.

Le premier millésime du XXIe siècle, le millésime 2002, obtient la note de 19/20 dans le Palmarès des 119 Grands Champagnes Blanc de blancs de la Revue du Vin de France de décembre 2014 / janvier 2015[réf. nécessaire].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d Jean-Claude Ribaut, « Champagnes éternels », lemonde.fr,‎
  2. a, b et c « Salon (Champagne Salon) le Mesnil-sur-Oger », dico-du-vin.com (consulté le 1er janvier 2017)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]