Champagne Henriot

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Thomas Henriot (à gauche) et la Cuve 38

Le Champagne Henriot est une Maison de Champagne basée à Reims.

Historique[modifier | modifier le code]

Originaire de Lorraine, la Famille Henriot s'installe en Champagne en 1640 et prospère dans le négoce du drap et des vins. Progressivement, la Famille se constitue un vignoble.

En 1808, après le décès de son époux, Apolline Henriot décide d'imposer son nom en fondant la maison Veuve Henriot Aîné. Le groupe Louis Vuitton Moët Hennessy rachète la marque en 1987, avant de la céder en 1994 à Joseph Henriot, qui avait dirigé la maison Veuve Clicquot pendant huit ans. C'est aujourd'hui l'une des dernières maisons de Champagne à être restée totalement familiale et indépendante.

A la mort de Joseph Henriot, la maison est reprise par son fils Thomas, 7e génération de la famille Henriot.

Autres domaines[modifier | modifier le code]

Le développement de la maison est dû à Joseph Henriot qui fait l’acquisition de plusieurs domaines en une vingtaine d’année, en Bourgogne avec Bouchard Père et Fils à Beaune (1995), William Fèvre à Chablis (1998), et dans les Crus du Beaujolais avec Villa Ponciago à Fleurie (2008), ainsi que la maison Lejay Lagoute, crème de cassis de Dijon, en 2004.

Hors Champagne, la maison est ainsi propriétaire de :

  • vignoble Bouchard Père & Fils, à Beaune, négociant et propriétaire de 130 hectares de vignes
  • vignoble William Fèvre, à Chablis (1,5 million de bouteilles, 75 % à l’export),
  • vignoble Villa Ponciago (2008), à Fleurie, 50 hectares.

Sélection[modifier | modifier le code]

La maison est reconnue pour la qualité de ses approvisionnements qui se fait essentiellement dans les premiers crus et grands crus de Champagne. Le style de ses champagnes est très marqué par le chardonnay qui a été vieilli longtemps. La maison propose une large palette de produits allant du brut au rosé millésimé en passant par son incontournable Blanc de Blancs, sans oublier sa cuvée millésimée de prestige, la Cuvée des Enchanteleurs.

La Cuve 38 : « L’histoire du père concrétisée par le fils ». Cette formule signée Laurent Fresnet, chef de cave de la maison familiale Henriot, résume un projet initié par Joseph en 1990 et bouclé par Thomas fin 2014.

Le principe de ce blanc de blancs Grand Cru, dosé en extra-brut  « Notre cuve de 467 hl, qui porte le numéro 38, est enrichie tous les ans, depuis 1990, de 3 à 20 % des chardonnays d’exception de l’année », résume le chef de cave. « Les vins vivent une évolution permanente, un assemblage perpétuel ».

Dans le verre nous pouvons parler aussi de « mouvement perpétuel », d’un « millefeuille organoleptique ».Ce champagne de gastronomie se dévoile avec tact et finesse, en prenant son temps. Il restitue fraîcheur dense et bulles délicates, minéralité et douceur sur les agrumes, le beurré-crémeux, puis le toasté-grillé. Il flirte avec la viennoiserie, s’affirme délicat puis volumineux, évolue encore et toujours…Et nous restons ici en présence d’un grand champagne, surtout pas d’un vieux vin.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]