Champ de tir de Kobylisy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Plaques avec les noms des victimes.
Mémorial et sculpture de Miloš Zet.

Le champ de tir de Kobylisy (tchèque: Kobyliská střelnice) est un ancien stand de tir militaire situé à Kobylisy, une banlieue au nord de Prague, République tchèque[1].

Il est créé en 1889-1891, sur un site qui était à l'époque en dehors de la ville, comme un centre de formation de l'armée de l'empire Austro-hongrois (et plus tard Tchécoslovaque). Pendant l'occupation Nazie, il est utilisé pour des exécutions de masse dans le cadre de représailles contre les tchèques après l'assassinat de Reinhard Heydrich en 1942.

Environ 550 tchèques de toutes les classes sociales sont exécutés, la plupart d'entre eux, entre le 30 mai et le 3 juillet 1942, alors que des exécutions ont lieu presque tous les jours. Les corps des suppliciés ont par la suite été incinérés au crématorium de Strašnice.

La liste des personnes tuées comprend:

Le site est transformé en mémorial après la seconde Guerre Mondiale, et son architecture actuelle date de 1970. Le lieu a le statut de monument culturel national depuis 1978. Aujourd'hui, il est librement accessible et se trouve à dix minutes à pied des stations de métro de Kobylisy ou de Ládví.

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]