Champ de mai (1815)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Champ de mai.

Champ de mai (1815)
Image illustrative de l’article Champ de mai (1815)

Type Proclamation
Localisation Champ-de-Mars (Paris)
Organisateur Napoléon Ier
Date

Le Champ de mai est l'assemblée tenue en 1815, pendant les Cent-Jours, au Champ-de-Mars à Paris, à l'imitation des anciens Champs de mai, et dans laquelle l'empereur Napoléon Ier proclama, en présence des députations de tous les collèges électoraux et des corps de l'armée, l'Acte additionnel aux constitutions de l'Empire[1]. Cette assemblée, annoncée pour le , ne put avoir lieu que le 1er juin.

La cérémonie[modifier | modifier le code]

Le service divin, où Mgr de Barral officie pontificalement, fut célébré sur un autel immense, élevé au milieu du Champ-de-Mars.

Le baron de Carrion-Nizas lue l'adresse au nom du peuple français et de la députation centrale des électeurs. Jean-Jacques Duboys, député de Maine-et-Loire, lut quant à lui, de sa voix "forte et animée" selon l'expression du Moniteur, le discours solennel.

Après avoir répondu au discours de l'orateur de la députation des électeurs des départements, Napoléon prêta serment, entre les mains de l'archevêque de Bourges, sur l'Évangile aux constitutions de l'Empire et à leur observation ; il reçut le serment de fidélité du peuple par les électeurs.

Quelques participants[modifier | modifier le code]

Membres de la famille impériale[modifier | modifier le code]

Prélats[modifier | modifier le code]

Militaires[modifier | modifier le code]

Politiques[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Les constitutions de l'Empire avaient été modifiées dans un sens libéral par un acte rédigé, à la demande de Napoléon, par Benjamin Constant. Cet "acte additionnel" promulgué le , fut soumis à l'approbation du peuple par plébiscite : s'il fut accepté avec une écrasante majorité de plus de 99 %, la participation au scrutin fut très faible, l'abstention s'élevant à 77 %.

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

  • Document utilisé pour la rédaction de l’article
  • Cet article comprend des extraits du Dictionnaire Bouillet. Il est possible de supprimer cette indication, si le texte reflète le savoir actuel sur ce thème, si les sources sont citées, s'il satisfait aux exigences linguistiques actuelles et s'il ne contient pas de propos qui vont à l'encontre des règles de neutralité de Wikipédia.
  • Narcisse-Achille de Salvandy, Observations critiques sur le Champ de mai, Paris, Delaunay, 16 juin 1815, in-8