Chambre des comptes de Bourgogne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

La Chambre des comptes de Bourgogne était, sous l'Ancien Régime, une cour souveraine spécialisée dans les affaires de finance.

Composition[modifier | modifier le code]

Elle était composée, à la veille de la Révolution :

  • Pour le siège :
    • Un premier président
    • Six présidents
    • Trois chevaliers d'honneur
    • Vingt-huit maitres
    • Neuf correcteurs
    • Troize auditeurs
  • Pour le parquet :
    • Un procureur général
    • Deux avocats généraux
    • Six substituts
  • Autres personnes :
    • Un greffier en chef
    • Un garde des livres
    • Un contrôleur des restes
    • Un concierge
    • Un receveur des épices
    • Un relieur
    • Huit procureurs
    • Un premier huissier
    • Dix huissiers

Liste des premiers présidents[modifier | modifier le code]

  • Antoine le Grand
  • Bénigne Serre ( - )
  • Jacques Massol
  • Pierre Baillet
  • Jacques Massol
  • Jean de Massol
  • 1640 - Pierre de Massol
  • Antoine-Bernard de Massol
  • Jean-Baptiste de Massol
  • 1706 Philibert-Alexis Durand

Archives[modifier | modifier le code]

Les archives de l'ancienne Chambre des comptes de l'État flamand-bourguignon, qui furent saisies à Lille en 1667 par Louis XIV sont conservées par les archives départementales du Nord à Lille.

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jean Richard (1944) Les archives et les archivistes des ducs de Bourgogne dans le ressort de la Chambre des Comptes de Dijon ; Bibliothèque de l'école des chartes, volume 105, n°105 ; p. 123-169
  • Bertrand Schnerb, La Chambre des comptes de Dijon entre 1386 et 1404 d'après le premier registre de ses mémoriaux, p. 55-64, dans sous la direction de Philippe Contamine et Olivier Mattéoni, La France des principautés. Les Chambres des comptes XIVe et XVe siècles. Colloque tenu aux Archives départementales de l'Allier, à Moulins-Yzeure, les 6, 7 et , Comité pour l'histoire économique et financière de la France, Paris, 1996 (ISBN 978-2-11-088976-8)
  • Bertrand Schnerb, La Chambre des comptes de Dijon entre 1386 et 1404 d'après le premier registre de ses mémoriaux, p. 29-41, dans sous la direction de Philippe Contamine et Olivier Matteoni, Les chambres des comptes en France aux XIVe et XVe siècles. Textes et documents réunis à la suite des Actes du colloque tenu aux Archives départementales de l'Allier en 1995, Comité pour l'histoire économique et financière de la France, Paris, 1998 (ISBN 978-2-11-090082-1) (Présentation)
  • Jules d'Arbaumont, Armorial de la Chambre des Comptes de Dijon, d'après le manuscrit inédit du P. Gautier, avec un chapitre supplémentaire pour les officiers du Bureau des finances de la même ville, Lamarche libraire-éditeur, Dijon, 1881 (lire en ligne)
  • Hector Joly, Traité de la Chambre des comptes de Dijon, son antiquité et establissement, ses honneurs, privilèges et prérogatives, enrichi d'historiques & curieuses observations, justifiées par chartes, arrests et autres preuves, chez Pierre Palliot, Dijon, 1653 (lire en ligne)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]