Aller au contenu

Chambre des ancêtres

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
La « chapelle des ancêtres » provenant du temple d'Amon-Rê à Karnak. Règne de Thoutmôsis III, XVIIIe dynastie, Louvre.

La chambre des ancêtres est une dépendance de salle des fêtes du temple jubilaire de Karnak édifié par le roi Thoutmôsis III pour célébrer sa première Fête-Sed. Elle s'inscrit dans l'ensemble des travaux initiés par le roi dans l'enceinte du temple de Karnak à Louxor[1]. Elle porte sur ses murs la liste de soixante-et-un rois d'Égypte, dite table royale de Karnak ou liste des rois de Karnak, en commençant par Snéfrou de l'Ancien Empire.

Dessin de la chambre en 1843.

En 1843, l'Allemand Karl Richard Lepsius dirige une expédition qui remonte le Nil vers Karnak afin de s'approprier la « chambre » pour le compte du musée de Berlin. C'est pourtant l'explorateur et archéologue français Émile Prisse d'Avesnes qui, outrepassant l'interdiction des autorités égyptiennes, démantèle de nuit les blocs de la « chambre » qui portent la liste afin de les rapatrier en France[2],[3]. Il s'en explique ainsi :

« Dans cette Égypte déjà si appauvrie par les dévastateurs musulmans et les spéculateurs européens, une société savante est descendue comme une invasion de barbares pour emporter le peu qui reste des admirables monuments égyptiens. Indigné de toutes ces dévastations auxquelles je ne puis m'opposer, je me suis décidé à solliciter une mission pour faire dans cette débâcle une part à la France »

— Émile Prisse d'Avesnes[4].

Après avoir complété les décors à la main, il donne la « chambre » au cabinet des Médailles de la Bibliothèque nationale. En 1922, le Louvre récupère les blocs et reconstitue la chambre[5],[6].

Description de la « chambre des ancêtres »

[modifier | modifier le code]

Située dans l'angle sud-ouest de la salle des fêtes de Thoutmôsis III, la porte de la « chambre des ancêtres » s'ouvre vers le nord. Les parois est et ouest sont décorées par des représentations du roi faisant des offrandes aux rois qui l'ont précédé. Face à lui, soixante-et-un rois, regroupés en dynasties, sont répartis sur les trois murs est, sud et ouest. Seuls trente-neuf noms sont lisibles, dont l'un n'est pas écrit dans un cartouche.

Le quart supérieur des parois est et sud regroupe toutes les dynasties de l'Ancien Empire, même si certains rois sont manquants, ainsi que les rois de la XIe et de la XVIIe dynastie.

Le quart inférieur de ces mêmes parois regroupe la XIIe et également la XVIIe dynastie.

Les quarts inférieurs et supérieurs des parois ouest et sud groupent les XIIe, XIIIe, XIVe et XVIIe dynasties.

Pour Nicolas Grimal, cet éparpillement est peut-être à mettre en relation avec la répartition des monuments et statues des diverses dynasties dans l'enceinte du temple. Mais également à relier au cheminement processionnel du temple de Mout à celui d'Amon[7].

La chambre des ancêtres a été décrite par James Burton en 1825[8].

Dessin de la fresque

[modifier | modifier le code]
Dessin de la liste des rois de Karnak. Les parties en couleur ont été conservées, les parties en blanc sont perdues.

Description de la liste

[modifier | modifier le code]

La liste comprend trois parties et est divisée en son centre. La numérotation est celle de Lepsius[9], qui part des bords et va vers le centre.

Côté gauche Côté droit
Première ligne
Pharaon Nom gravé Pharaon Nom gravé
1. Inconnu Nefer-ka-re 32. Sésostris III Kha-ka-re
2. Snéfrou S-neferu 33. Khâneferrê Sobekhotep Kha-nefer-re
3. Sahourê Sahu-re 34. Khâsekhemrê Neferhotep Kha-sekhem-re
4. Niouserrê Ini 35. Détruit Détruit
5. Djedkarê Isési Isesi 36. Sekhemrê-Khoutaouy Amenemhat-Sobekhotep Sekhem-re-khu-tawy
6. Détruit Détruit 37. Sekhemkarê Amenemhat S-ankh-ib-re
7. Détruit Détruit 38. Souadjenrê Nebiryraou Se-wadj-en-re
8. Sekhemrê-Sementaouy Djehouty Sekhem-re-semen-tawy 39. Inconnu ...kau(re)
Seconde ligne
Pharaon Nom gravé Pharaon Nom gravé
9. Détruit Détruit 40. Détruit Détruit
10. Antef II ? Intef 41. Mersekhemrê Ined Mer-sekhem-re
11. Antef Ier ? In... 42. Merkaourê Sobekhotep Mer-kau-re
12. Montouhotep Ier ? Men... 43. Sekhemrê-Sousertaouy Sobekhotep ? Se-user-tawy
13. Inconnu Intef 44. Inconnu ...re
14. Inconnu Teti 45. Inconnu Senefer..re
15. Inconnu Pepi 46. Merhoteprê Sobekhotep Kha-hotep-re
16. Mérenrê Ier ? Mer-en-re 47. Sekhemrê-Khoutaouy Amenemhat-Sobekhotep Kha-ankh-re
Troisième ligne
Pharaon Nom gravé Pharaon Nom gravé
17. Amenemhat Ier Se-hotep-ib-re 48. Sekhemrê-Ouahkhâou Râhotep (Sekhem)re Ouahkhaure
18. Amenemhat II Nebu-ka-re 49. Souahenrê Senebmiou Se-wah-en-re
19. Détruit Détruit 50. Merhoteprê Sobekhotep Mer-hotep-re
20. Détruit Détruit 51. Khoutaouyrê Ougaf Khu-tawi-re
21. Amenemhat IV Maat-khe-ru-re 52. Détruit Détruit
22. Néférousobek Sobek-neferu 53. Détruit Détruit
23. Sehotepkarê Antef ? Intef 54. Sekhemrê-Ouadjkhâou Sobekemsaf Sekhem-re-ouadj-khau
Dernière ligne
Pharaon Nom gravé Pharaon Nom gravé
24. Sésostris Ier Kheper-ka-re 55. Inconnu ...re
25. Seqenenrê Tâa Se-qen-en-re 56. Seneferibrê Senousert Senefer..re
26. Senakhtenrê Iâhmes Se-nakht-en-re 57. Inconnu Sewadj..re
27. Souserenrê Bebiânkh Se-user-en-re 58. Inconnu Sekhem..re
28. Noubkheperrê Antef Nub-kheper-re Intef 59. Détruit Détruit
29. Montouhotep II Neb-hepet-re 60. Détruit Détruit
30. Montouhotep III Se-nefer-ka-re 61. Détruit Détruit
31. Détruit Détruit
Panneau de la liste reconstitué au Musée du Louvre Panneau de la liste reconstitué au Musée du Louvre Panneau de la liste reconstitué au Musée du Louvre
Panneau de la liste reconstitué au Musée du Louvre


Notes et références

[modifier | modifier le code]
  1. Grimal 2006, p. 965-983.
  2. L'Illustration, Journal Universel, Vol. VII, p. 244-245, Paris, 1846
  3. Monderson, p. 58.
  4. La Chambre des ancêtres du temple d'Amon-Rê à Karnak – Lettres inédites d'Émile Prise d'Avennes à Jacques-Joseph Champollion-Figeac, Plon, 2007, p. 965-983.
  5. Rosenberg 2016.
  6. Chapelle des ancêtres dans l'aile Sully, rez-de-chaussée, pièce 12, numéro de catalogue E13481bis.
  7. Grimal 2010, p. 343-370.
  8. Burton 1825.
  9. Abhandlungen der Königlichen Preußischen Akademie der Wissenschaften zu Berlin 1852, , p. 455

Bibliographie

[modifier | modifier le code]