Chambre de la musique du Reich

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la musique image illustrant l’histoire
Cet article est une ébauche concernant la musique et l’histoire.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

La Chambre de la musique du Reich (Reichsmusikkammer) était une corporation de droit public du Reich allemand sous le régime nazi chargée du contrôle de la vie musicale allemande. C’était l’un des sept organes spécialisés de la Chambre de la culture du Reich (Reichskulturkammer), créée le 22 septembre 1933 et placée sous la tutelle du ministère du Reich à l'Éducation du peuple et à la Propagande.

L’adhésion à la Chambre était obligatoire pour exercer une activité professionnelle ou se produire publiquement, ce qui permettait au régime d’écarter les artistes qu’il considérait comme « dégénérés » ou « non allemands », notamment les Juifs.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Elise Petit, Bruno Giner, Entartete Musik. Musiques interdites sous le IIIe Reich, Bleu Nuit, Paris, 2015, 176 p. (ISBN 2358840475)
  • (fr) Amaury du Closel, Entartete Musik. Les voix étouffées du IIIe Reich, Actes Sud, Arles, 2005, 574 p. (ISBN 2742752641)
  • (de) Hanns-Werner Heister et Hans-Günter Klein, Musik und Musikpolitik im faschistischen Deutschland, Fischer-Taschenbuch-Verlag, Francfort-sur-le-Main, 1984, 320 p. (ISBN 3-596-26902-4)
  • (en) Michael H. Kater, The Twisted Muse: Musicians and Their Music in the Third Reich, Oxford University Press, New York, 1999 (1re éd. 1997), 344 p. (ISBN 0195132424) [présentation en ligne]
  • (de) Fred K. Prieberg, Musik im NS-Staat, Fischer-Taschenbuch-Verlag, coll. « Fischer-Taschenbücher » nº 10 954, Francfort-sur-le-Main, 1991 (1re éd. 1982), 313 p. (ISBN 3-596-10954-X)