Chambourcin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Chambourcin N
Aucune illustration disponible. Vous en avez une ? Importez-là!
Caractéristiques phénologiques
Débourrement À compléter
Floraison À compléter
Véraison À compléter
Maturité À compléter
Caractéristiques culturales
Port À compléter
Vigueur À compléter
Fertilité À compléter
Taille et mode
de conduite
À compléter
Productivité À compléter
Exigences culturales
Climatique À compléter
Pédologique À compléter
Potentiel œnologique
Alcoolique À compléter
Aromatique À compléter

Le chambourcin est un cépage de cuve français de raisins noirs.

Origine et répartition géographique[modifier | modifier le code]

Le cépage est une obtention de Joannès Seyve (1900 - 1965) sur son terrain d'expérimentation à Bougé-Chambalud. L'origine génétique est un croisement des cépages 12.417 Seyve-Villard x Chancellor réalisé après 1945 et qui n'a été commercialisé qu'à partir de 1963. Le cépage est autorisé dans de nombreux départements dans le Sud-Ouest de la France. Au recensement de 1998 on comptait 1.803 hectares de superficie plantés. Il est également autorisé aux États-Unis (Arkansas, Michigan, New York, Ohio et Virginia), en Géorgie, au Canada, en Nouvelle-Zélande, en Australie (Hunter Valley), en Suisse et en Belgique.

Le chambourcin est une hybride avec des parentages de Vitis labrusca, Vitis vinifera, Vitis riparia, Vitis rupestris, Vitis berlandieri, Vitis cinerea et Vitis aestivalis.

Le chambourcin a servi de géniteur du cépage Regent. Son nom vient d'un lieu-dit de Bougé-Chambalud.

Caractères ampélographiques[modifier | modifier le code]

  • Feuilles adultes, à 5 lobes, un sinus pétiolaire en lyre.

Aptitudes culturales[modifier | modifier le code]

La maturité est de première époque tardive: 5 - 6 jours après le chasselas.

Potentiel technologique[modifier | modifier le code]

Les grappes sont grandes et les baies sont de taille moyenne. La grappe est compacte et souvent millerandée.

Le cépage est très vigoureux et la production est bonne. Il est assez résistant au mildiou et à l'oïdium. Le chambourcin est sensible au froid (voir Canada), à la sécheresse et à une virose appelé mosaïque du joannès-seyve. La virose entraîne la stérilité des souches malades.

Il donne de vins alcoolique et riche en couleur qui vieillissent bien.

Synonymes[modifier | modifier le code]

Le chambourcin est connu sous le nom de 26.205 joannès-seyve

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  • Pierre Galet: Dictionnaire encyclopédique des cépages Hachette Livre, 1. édition 2000 (ISBN 2-0123633-18)