Chamaves

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant l’Allemagne
Cet article est une ébauche concernant l’Allemagne.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (octobre 2009).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Répartition des peuples germaniques au Ier siècle ap. J.-C.

Les Chamaves sont un peuple de Germanie antérieurement établis dans le Hamaland actuel, dans l'Overijssel néerlandais, entre la Lippe et l'Yssel, ils occupèrent au IVe siècle les terres basses de la Hollande, au nord du Rhin. Des lètes Chamaves ont pu, quant à eux, s'établir dans le pays d'Amous (Pagus Chamavorum) au sud de la Saône, notamment près de Biarne et de Dole par exemple à la fin du IIIe siècle.

Leur vrai nom serait Hamaves, les Romains rajoutant souvent un C devant les H. Le mot ham serait issu du germanique *haimaz cf. hameau en français, home en anglais, Heim en allemand. Les Hamaves seraient « les hommes des hameaux » ou « les colons ».

D'après Ferdinand Lot, la tribu englobait les Francs Saliens à l'origine, et elle s'établit au Ve siècle dans le Veluwe et le Sallant en Hollande, délaissés par les Francs Saliens.

Le général romain Arbogast (général romain) aurait été le fils du roi Chamave Nebigast, enlevé comme otage par Julien et les Romains, et confié à son parent Flavius Bauto, maître de la milice et consul en 385. (Michel Rouche)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  1. (en) Malcom Todd, The Early Germans : The peoples of Europe, Oxford, Blackwell Publishing, 2004 ( deuxième édition revue et augmentée ), 266 pages p. (ISBN 978-1-4051-1714-2)

2# James Patrick Mallory, À la recherche des indo-européens : Mythes, origines et langues, Paris, Seuil, coll. « LIVRE REFER. », 1998 ( édition augmentée ), 227 pages p. (ISBN 978-2-02-014390-5)

3# Michel Balard et Jean-Philippe Genêt, Des Barbares à la Renaissance, vol. 14/456/9, t. 20, Paris, Hachette, coll. « Initiation à l'Histoire », , 280 pages et 42 cartes p. (ISBN 978-2-010-06274-2)

Notes et références[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]